Auteur : Madame O'Hara

Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir

Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir

En arrivant chez Mademoiselle Dentelle, j’avais prévu d’écrire une chronique bilan très détaillée, des finances à la décoration, des fiançailles à la recherche d’escarpins. Aujourd’hui, un peu plus d’un an après mon mariage, je ne me vois pas te raconter tout ça. Pourquoi ? J’ai peur de me répéter par rapport à mes autres chroniques, je n’ai plus du tout en mémoire les chiffres exacts, et puis dans le fond est-ce vraiment l’essentiel ?

Un voyage de noces sous les tropiques ? Pas pour nous !

Un voyage de noces sous les tropiques ? Pas pour nous !

M. Wayne et moi adorons voyager. Non, rectification, j’adore voyager, et M. Wayne a dû s’adapter à ces envies nomades. Il n’aime pas l’avion, mais l’a pris très souvent pour moi. Quand nous avons choisi la date de notre mariage, il m’a fait promettre de ne pas partir à plus de deux heures d’avion de la maison pour la lune de miel et de ne pas faire exploser le budget. Bon… en décembre, en Europe, quels choix avons-nous ?

Les invités du mariage, entre bonheur et déception

Les invités du mariage, entre bonheur et déception

Que tu choisisses un mariage en petit comité ou avec trois cents personnes (une camarade a réuni neuf cent quatre-vingt-trois personnes le jour de son mariage, tout est envisageable !), la question des invités est fondamentale.

Pour certaines, la liste est complète avant le début de la bataille, pour d’autres, c’est une affaire plus délicate. Nous ne sommes pas toutes égales en matière de choix, surtout celui-ci. Je t’explique un peu comment ça s’est passé par ici et pourquoi il ne faut pas oublier que l’invité joue un rôle important à ton mariage.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XIV : un cadeau d’invités de circonstance !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XIV : un cadeau d’invités de circonstance !

Maintenant que tu sais (presque) tout de notre mariage, je te propose des chroniques un peu plus « techniques » sur des sujets particuliers.

Je n’ai rien dit à propos des cadeaux des invités car je voulais t’en parler ici. Comme tu l’auras compris, nous avons fait un mariage de Noël, plus qu’une inspiration, je le reconnais… En imaginant ce que nous allions installer à chaque place, beaucoup d’idées nous sont venues, mais une seule a retenu mon attention pendant des mois. Je n’ai d’ailleurs pas lâché !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XIII : le repas et la (courte) soirée dansante

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XIII : le repas et la (courte) soirée dansante

Après le vin d’honneur et l’entrée dans la salle, il est temps de se mettre à table ! Notre sublime table des mariés nous attend et j’ai le loisir d’admirer l’immense vitrail. Nous sommes profondément bien.

Je suis très heureuse d’être plongée au cœur de cette atmosphère que nous avions voulue, et que nous avons réussi à recréer. Les photos, pour le coup, ne lui rendent pas justice, mais je t’assure que c’était formidable.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XII : vin d’honneur, photomaton et lancer de bouquet !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre XII : vin d’honneur, photomaton et lancer de bouquet !

Quinze minutes de route plus tard, nous arrivions les derniers. Nos invités étaient prêts pour déguster un bon verre et grignoter des petits fours. Et du foie gras poêlé que j’avais attendu comme une louve affamée.

Je précise d’ailleurs que j’ai eu la chance de bien profiter « gustativement » (oui, je sais que ce mot n’existe pas) parlant de mon mariage. J’ai extrêmement bien mangé, plus que M. Wayne pour le coup, et c’était formidable. L’avantage d’un petit mariage, c’est que nous avons profité de tout le monde en pouvant nous libérer pour manger un morceau – ou plusieurs, coucou les petits acras !

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 2

M. Wayne a exprimé devant nos proches sa volonté de m’épouser avec un « Oui » franc et sonore. Un « Oui » qui marque le début de notre nouvelle famille. J’attends avec impatience que l’on prononce le fameux « Vous pouvez embrasser la mariée ! » et je ne perds pas un instant.

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Un mariage de Noël, chapitre XI : notre cérémonie ou un trop plein d’émotions – Partie 1

Nous arrivons donc à la mairie à l’heure prévue sur mon rétro-planning de folie. Le chemin entre notre lieu de résidence et celui où nous nous marions est court. Du coup, à peine le temps d’angoisser. Mlle Pokeyo et moi tenions à faire ce trajet ensemble, c’était important.

Papa O’Hara se gare et je n’ai d’autre choix que de rester dans la voiture. À ce moment, j’ai l’impression d’être complètement abandonnée…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre X : Quand la fiancée devient la mariée…Les préparatifs

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre X : Quand la fiancée devient la mariée…Les préparatifs

Nous voici enfin au vendredi 9 décembre. C’est donc notre grand jour…
Mon père et mon oncle sont déjà à la salle pour installer le photomaton et la sono, et je sais qu’ils ont tout de même eu pas mal de soucis ! Mais ils sont forts, ils ont tout réussi.
Je suis avec mes témoins chéris et Mlle Pokeyo venue nous rejoindre. M Wayne a passé la nuit à la maison.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre IX : J-1 ou le stress absolu… mais une chance inouïe !

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre IX : J-1 ou le stress absolu… mais une chance inouïe !

Si tu te souviens, nous nous marions un vendredi avec M. Wayne ! Du coup, notre marathon commence dès le jeudi… Les semaines précédentes ont été particulièrement difficiles entre la perte de ma grand-mère et des problèmes de santé du côté de la famille Wayne. Je n’avais donc pas imaginé les derniers jours si stressants.