Auteur : Madame Tite

Mon mariage en gris et vert : le wedding cake

Mon mariage en gris et vert : le wedding cake

Tu vois, au Guatemala, on a l’habitude d’avoir un wedding cake et non une pièce montée. Je n’ai rien contre les pièces montées, mais si le dîner était français, je voulais une tradition guatémaltèque pour finir. Après tout, c’était un mariage biculturel, non ?

La plupart des personnes en France, au moins celles avec qui j’ai pu discuter sur le sujet, ont l’impression que les wedding cakes sont très sucrés. Je vais donc partager mon secret avec toi : tu dois choisir le bon pâtissier ! Ça paraît simple, tu vas me dire…. mais oh la la ! Ce n’est pas toujours le cas…

Mon mariage en gris et vert : l’ouverture du bal

Mon mariage en gris et vert : l’ouverture du bal

Je sais que nous ne sommes pas les seuls à avoir appréhendé cette première danse, car danser peut s’avérer vraiment difficile ! En plus, disons que Monsieur TLC et moi avons deux pieds gauches chacun. Mais non ! Finalement, nous avons réussi à surprendre nos invités et quelque part, à nous surprendre nous-mêmes aussi…

Mais commençons par le début. Une fois, j’ai demandé à Monsieur TLC pourquoi nous n’avions pas décidé de nous marier avant et il m’a répondu : “Chérie, tu as oublié qu’il faut faire l’ouverture du bal ?” Sa réponse m’a vraiment fait rigoler, mais c’est vrai qu’on ne sait pas danser. Nous avons donc fait appel à de super professeurs de danse !

Mon mariage en gris et vert : la soirée

Mon mariage en gris et vert : la soirée

Bon, notre journée se déroule à merveille. Le stress de la journée commence à descendre et il ne reste plus qu’à bien profiter du dîner et de la soirée dansante. C’est top ! La découverte de la salle fût un moment magique. Avec les bougies, on avait un effet réellement beau. Les lumières qu’on avait posé contre les murs étaient programmés sur un ton orangé, donc on a réussi à faire ressortir la beauté des pierres de la salle. J’étais très fière tout d’un coup de nos choix déco.

Mon mariage en gris et vert : le vin d’honneur

Mon mariage en gris et vert : le vin d’honneur

Enfin je suis mariée civilement et religieusement à Monsieur TLC ! Le rêve ! La journée est belle, bien ensoleillée et j’ai l’impression que la vie me sourit… Quoi demander de plus ? À la sortie de l’Église, nous avons pris le temps de faire quelques photos sur le parvis et de parler avec quelques uns de nos invités.

Mon mariage en gris et vert : la cérémonie réligieuse

Mon mariage en gris et vert : la cérémonie réligieuse

Tu as pu voir que ma journée est bien commencé. Les préparatifs se sont super bien passés et on a réussi à se détendre pour faire les photos du couple. Suite à ça, je me demandais comment la journée pouvait s’améliorer. J’étais loin d’imaginer le résultat ! C’était juste P – A – R – F – A – I – T !

Mon mariage en gris et vert : les photos de couple

Mon mariage en gris et vert : les photos de couple

Quand j’étais plus jeune, je voulais découvrir mon mari à mon arrivée à l’église ! Cependant, après avoir beaucoup réfléchi et discuté avec Monsieur TLC, nous avons décidé de faire les photos de couple avant la cérémonie. Nous ne souhaitions pas que nos invités nous attendent trop longtemps et, surtout, nous souhaitions avoir un peu un moment à nous. Avec le recul, c’était une très bonne idée de l’avoir fait comme ça !

Mon mariage en vert et gris : la cérémonie à la mairie

Mon mariage en vert et gris : la cérémonie à la mairie

En France, tout le monde le sait, tu ne peux pas te marier à l’église si tu n’es pas encore passée par la mairie. Par souci de logistique, nous avons décidé de nous marier un vendredi après-midi en tout petit comité. Nous avons invité uniquement nos témoins et nos familles soit une trentaine de personnes…

Mon mariage en gris et vert : les préparatifs

Mon mariage en gris et vert : les préparatifs

Maintenant que je suis mariée civilement, je me sens beaucoup plus tranquille. Cependant, je sais que je peux aussi très facilement me stresser ou m’énerver… Voilà pourquoi j’ai décidé de passer une soirée tranquille, la veille du jour J, à l’hôtel avec mes témoins.

J-1, la préparation de la salle

J-1, la préparation de la salle

Heureusement, nous étions nombreux car ça nous a pris 3 heures pour tout faire : un groupe pour faire les nœuds des chaises, un autre pour faire le pliage des serviettes et les menus, un autre pour s’occuper de l’extérieur, un autre pour le photobooth et un autre pour les dragées et les petits détails…

J-7, la panique qui s’installe…

J-7, la panique qui s’installe…

Il y a quelques mois, j’ai retrouvé une amie qui s’est mariée l’année d’avant. On discutait tranquillement de l’organisation de notre mariage et elle nous a dit “Vous allez voir, arrivés à J-7, vous allez vous rendre compte que rien n’est prêt !”.
Oooohhhhh… Elle avait raison ! C’est maintenant qu’on se met à pleurer ?