Auteur : Madame Ophrys

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le gros couac familial

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le gros couac familial

Donc nous avons ouvert le bal, et jusque-là tout allait très bien. Nous avions tenu le planning depuis le matin (youhou !) et nous nous étions mis d’accord avec les cuisines pour lancer le dessert à 23h, ce qui nous semblait acceptable pour éviter de traîner en longueur et pouvoir profiter. Car oui, la salle éteignait la musique à 3h30, il était donc hors de question de commencer la soirée à 1h du mat.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le repas et l’ouverture de bal

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le repas et l’ouverture de bal

Après cette première surprise (que dis-je, ces trois surprises en une) riche en émotions, il est temps de se restaurer un peu. Il faut savoir que notre salle ne fait pas les choses à moitié : juste après notre entrée rock dans la salle (et avant le montage photo de Papa), l’ouverture du service s’est faite en grandes pompes ! Musique, éclairage, présentation du service de salle et tout le toutim pour servir les boissons.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : les surprises rock et le début de soirée

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : les surprises rock et le début de soirée

Dès le départ, je savais que je voulais rentrer sur une musique rock. Seulement, je ne voulais pas une musique trop « metal » mais plutôt festive, histoire d’entraîner nos invités, et qui parle d’amour (nous sommes à un mariage, après tout !). Le choix s’est fait plutôt rapidement : nous entrerions sur « I was made for loving you », de Kiss. Et donc, quitte à être à fond dans le truc, pourquoi ne pas sortir notre panoplie de rockeurs ?

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre spectacle médiéval et nos animations de vin d’honneur

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre spectacle médiéval et nos animations de vin d’honneur

Le spectacle médiéval s’est bien passé, mais comme une vidéo vaut 1000 mots, je te laisse juger par toi-même… Malheureusement, ça ne se voit pas trop sur la vidéo car notre vidéaste ne pouvait être partout à la fois (et c’est bien normal !) mais, en réalité, il y a de l’action à différents plans : les mariés à l’avant (chacun dans son coin), les « adds » (nos témoins) à l’arrière, qui se sacrifient pour nous… C’est beau.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos photos de couple et notre arrivée à la salle

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos photos de couple et notre arrivée à la salle

Mais déjà, Chéri et moi devons y aller : notre photographe nous attend pour les photos de couple. En effet, il nous a paru plus pertinent de les faire alors que nous étions en comité restreint plutôt que de s’absenter durant le vin d’honneur. Et pour nos familles et amis présents ? C’était leur grande interrogation lorsque nous leur avons présenté le planning : « Mais qu’allons-nous faire pendant que vous serez partis ? »

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : notre cérémonie civile

Nos invités vont s’installer pendant que Papa, Belle-Maman, Chéri et moi attendons en bas du grand escalier. Nous avons choisi de faire notre entrée sur le thème de la Petite Sirène, la même musique pour tous les deux, sinon ça aurait fait trop de chipotage. Je rêvais secrètement d’avoir pile-poil le bon timing pour que Papa et moi entrions dans la salle au moment où la musique va crescendo… Et c’est exactement ce qu’il s’est passé.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos retrouvailles tout en douceur

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : nos retrouvailles tout en douceur

Je me réveille petit à petit au son de l’agitation qui règne dans la maison, peu avant que mon réveil ne sonne. Ça y est, c’est le jour J, je l’ai tant attendu et il est enfin là ! Il est 6h, je n’ai pas dormi beaucoup, mais au moins j’ai dormi sereinement. Je me sens donc en forme. J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre : allais-je être surexcitée, ou sur un petit nuage ? Non, je me sens… normale, en fait.

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le rush des dernières semaines

Mon mariage champêtre saupoudré de touches geek : le rush des dernières semaines

Je ne vais pas te détailler jour par jour ce qui s’est passé durant les dernières semaines, mais sache que c’était la grosse course. Pourtant, nous étions bien organisés et jusqu’à présent, nous suivions bien notre rétroplanning. Mais depuis le mois de janvier, Chéri et moi avions changé de travail et ça nous laissait fort peu de temps pour gérer la maison (ben oui, le repas/ménage/autre tâche ménagère ne se fait pas tout seul…) et le mariage par-dessus le marché.

Récit de quête n°27 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 2 : le futur marié

Récit de quête n°27 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 2 : le futur marié

Soudain, gros silence, puis on frappe à la porte : un pote habillé en costume médiéval me fourre une pile de vêtements dans les bras en me débitant un speech du genre : « La princesse Link a été kidnappée une nouvelle fois par le terrible Ganondorf, qui l’a emmenée dans sa tour démoniaque. Habillez-vous, valeureux Zelda, vous devez la sauver ! » avant de me claquer la porte au nez !

Récit de quête n°26 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 1 : la future mariée

Récit de quête n°26 : nos enterrements de vie de garçon et fille – Partie 1 : la future mariée

Tout d’abord, sache que nous avions demandé à ce que nos journées respectives à Chéri et moi se passent en même temps et que l’on nous prévienne de la date. En effet, comme nous habitons loin de chez nos amis et familles, il fallait s’arranger pour revenir dormir la veille chez ma maman, et nos weekends étant très chargés, il fallait vraiment réserver la date.

Vendredi soir, après notre semaine de boulot, je prépare donc les affaires de Chéri (j’ai reçu une liste de la part de son témoin) et les miennes (rien de particulier à emporter de mon côté) et hop, dans la voiture.