Tout ce qui tourne autour de notre cérémonie civile

Je ne sais pas si je te l’ai dit, mais pour moi, la cérémonie civile n’était pas un tracas. Bien sûr, c’est l’engagement qui compte aux yeux de la loi, contrairement à l’engagement religieux, et celui qui permet donc d’être reconnus mariés au niveau administratif (quand on a des enfants, c’est quand même bien malgré le PACS). Je ne me suis pas trop inquiétée pour son organisation, je ne voulais pas décorer la salle, par exemple, mais il fallait tout de même faire quelques préparations.

Organiser le mariage civil

Crédits photo (creative commons) : elkimmelito

Bloquer la date

Bien entendu, je souhaitais réserver notre date le plus rapidement possible. Mais toujours à cause du changement de jour de notre mariage, je n’avais plus de notions temporelles.

C’est lorsque je me suis réveillée d’un cauchemar où on me disait que notre horaire n’était plus libre que j’ai eu le déclic. Après tout, je pouvais au moins aller me renseigner. Au pire, on me renverrait gentiment – ou pas – chez moi, au mieux je pourrais d’ores et déjà demander à mon interlocuteur de retenir une date dans leur calendrier pour célébrer nos noces.

Et j’ai bien fait, car c’est la seconde option qui s’est présentée à moi. Nous étions à plus d’un an du mariage, la dame qui m’a reçue m’a donc seulement certifié que le 24 juin 2017 à 14h30 ne serait plus disponible pour personne d’autre. Aaaah, j’étais rassurée !

Elle m’a remis un carnet où nous devions, nous ainsi que nos témoins, remplir des renseignements nous concernant. Elle m’a également mise en garde : les papiers justificatifs devaient dater de moins de trois mois, donc il était inutile de les demander tout de suite et de ramener ledit livret avant avril 2017.

Crédits photo : Photo personnelle

OK, alors pendant ce temps, préparons les tenues !

Les tenues

À la base, je ne voulais pas investir dans une autre robe que celle que je qualifie de ma “vraie” robe de mariée. Pourtant, je souhaitais absolument qu’elles soient différentes selon les cérémonies car il fallait (oui oui, une obligation) que Grand Chef Chat ne me découvre en “vraie” robe qu’au bout de l’allée de la cérémonie laïque. Aussi, je voulais carrément trancher niveau style.

La robe pour le laïc étant longue avec un bustier, je porterais une robe courte et à légères petites manches pour le civil. Dans mon armoire, j’avais une pièce qui pourrait faire l’affaire. Elle n’était plus très jeune, mais bien repassée et passée en machine avec un produit pour redonner de l’éclat, ça pourrait tout à fait le faire.

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

On imagine qu’il n’y a pas de bretelles de soutien-gorge, bien sûr !

Mais c’était avant de tomber sur une autre robe courte dans un article de mariage. Même en ne la voyant que très peu globalement, ça a suscité chez moi une envie irrésistible d’avoir quelque chose dans ce genre. Aux oubliettes ma petite robe, je voulais quelque chose de plus frais, de plus évasé, avec un tissu lisse, un dos nu, qui soit strictement l’opposé de mon autre robe, en somme.

Après maintes recherches infructueuses (magasins de prêt-à-porter, Internet, appels aux couturières recommandées par des amis – qui paniquaient et refusaient systématiquement dès que je prononçais le mot “mariée”), j’ai voulu me tourner vers une créatrice qui me faisait de l’œil de par ses sublimes créations depuis quelque temps. Je savais que ses prix seraient complètement hors budget (ben oui, au départ, je ne voulais que recycler une robe de mon armoire…) et que ça viendrait s’ajouter au budget de mon autre robe.

J’ai tout de même voulu prendre rendez-vous avec elle. J’aurais pu lui faire faire ma “vraie” robe, mais lorsque j’ai connu ses créations, j’avais déjà versé un acompte dans la première boutique de ma robe Rosa Clara (et si j’avais su…).

Bref, je reçois un mail de confirmation qui me donne quelques éléments pour le jour J. Apporter des talons, mettre des sous-vêtements couleur chair et même la fourchette des prix selon si on souhaite porter une robe courte ou une robe longue.

Il n’y a pas vraiment de plafond puisque tout dépend du tissu que tu choisis, de la longueur de la traîne, des pièces que tu souhaites ajouter… mais en tout cas, le prix de départ d’une robe courte est de 1000€. Je me dis que ça peut le faire étant donné que la robe de mes rêves pour la mairie est une robe simple avec un tissu lisse, donc je garde espoir.

Arrive le jour du rendez-vous, je suis assez mal à l’aise car je pense qu’avec mon “petit” budget, ça risque d’être compromis. Je suis époustouflée par ses créations, mais ça ne fait que me renvoyer au fait que tout ça a un coût. Nous commençons à échanger sur mes envies et elle dessine une jolie petite robe.

Au départ, elle me dit la trouver plus jolie avec un col bateau et des manches mi-bras, seulement je trouve que ce col-là ne me va pas et que les manches risquent de me gêner pendant la soirée dansante (car oui, je me suis mise en tête de pouvoir danser comme une folle en remettant ensuite ma petite robe pour la soirée !). On part donc sur un col en V qui me dégage davantage le buste et me met plus en valeur, avec des sortes de petites épaulettes. Ah ouais… ça me plaît grave. Le dos descend bien jusqu’aux reins, la jupe est évasée, je la trouve magnifique.

Nous en venons au prix et là, déception. Elle m’annonce 1500€. Il va falloir que je réfléchisse et que j’en parle à GCC quand même. Elle me dit qu’elle garde le croquis et que je peux prendre mon temps pour la recontacter si besoin.

Du temps, il va s’en passer. J’étais prise entre raison et envie de folie. Après de longues discussions avec ma moitié, j’ai finalement décidé de laisser tomber car c’était vraiment trop. Sauf qu’une opportunité professionnelle m’a permis de réaliser certaines folies, justement. J’ai donc pu rappeler la créatrice six mois avant le mariage. J’avais peur que cette fois-ci, elle me dise que c’était trop tard pour confectionner une robe, mais heureusement, pour une robe courte, nous étions encore dans les temps !

J’ai vu ma robe évoluer au bout des quatre rendez-vous, la trouvant de plus en plus belle. Nous avons rectifié quelques petits détails (comme par exemple, un petit ruban pour tenir chaque épaulette dans le dos afin que je ne perde pas les manches, des coques pour soutenir et donner une forme plus volumineuse à ma toute petite poitrine…) et à la fin, je la trouvais parfaite ! Il me tardait tant de la porter ! Et je me déculpabilisais aussi en me disant que je pourrais la reporter car elle ne faisait pas si mariée que ça. Voilà donc pour ma tenue.

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Puisque GCC ne me verrait qu’en “vraie” tenue de mariée au bout de l’allée, je voulais qu’il en fasse autant. Respect du quoi ? Bud… budget ? Ah oui, mais si j’ai deux tenues, alors lui aussi. Mais il n’a accepté qu’à deux mois du mariage, quand en faisant les comptes, on a vu que ça passait. Il est bien plus raisonnable que je ne le suis. J’avoue avoir perdu un peu les pédales les six mois précédant le mariage, j’y reviendrai.

Il a donc choisi le costume bleu qui lui plaisait tant, celui avec lequel il avait longuement hésité pour sa tenue principale. Et de son côté aussi, pour dédramatiser la situation, j’ai soulevé le fait qu’il pourrait le réutiliser pour ses réunions professionnelles.

Crédits photo : Photo personnelle

Le lieu

Comment ça, le lieu ? Tu débloques, Cerise ?? Tu parles de la mairie, il n’y a pas trente-six lieux !

Eh bien chez nous, la salle de la mairie où se déroule les mariages se trouve à un étage accessible uniquement par escaliers. Elle est jolie, mais assez petite. Une annexe se situe en bout de quai de notre petit port de plaisance et il y a un accès en ascenseur pour les personnes à mobilité réduite et les poussettes.

Et ça, c’est important. Il y a plusieurs enfants en bas âge et des personnes qui souffrent des membres inférieurs dans nos deux familles, donc j’ai demandé une dérogation afin que notre mariage soit célébré là-bas. Ça a été accepté et j’en suis ravie. Nous pourrons même faire des photos bien plus sympas, donc c’est parfait.

La décoration et la musique

Je me suis aperçu tout au long de nos préparatifs que je n’accordais que très peu d’importance à la décoration tant nous avions la chance d’avoir de jolis lieux qui se suffisaient à eux-mêmes. Je n’ai donc pas du tout prévu d’artifices pour embellir la salle communale.

En ce qui concerne la musique en revanche, nous voulions pouvoir mettre une petite touche personnalisée qui décuplerait nos émotions du moment. Pour l’entrée, nous avons choisi la musique du film Roméo et Juliette, “Kissing you”.

Puis, lorsque l’on se sera dit oui et qu’il sera temps de signer les registres, on imagine bien celle-ci en fond, “Wonderwall” d’Oasis.

Enfin, pour notre sortie, enfin plutôt notre fin de cérémonie, on se voit bien passer celle-ci :

Après coup, GCC aurait plutôt préféré celle-là, mais bon, c’était trop tard. Pour une prochaine occasion, on la garde sous la main.

Voilà à peu près tout ce que nous avons choisi pour célébrer notre union de manière civile. Même si je ne m’attendais pas à quelque chose de transcendant, j’ai quand même halluciné de la rapidité et de l’impersonnalisation (si si, ça se dit… enfin, je crois) de notre cérémonie, mais ça, je te le raconterai une prochaine fois.

Et toi, comment as-tu préparé ta cérémonie civile ? Avais-tu une robe différente ? Viens nous raconter tout ça !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Tout ce qui tourne autour de notre cérémonie civile”

  • Ta robe est superbe ! Ca doit être génial de la voir se créer au fur & à mesure, j’adore !
    Très bons choix de musique 😉 Nous avons aussi choisi les blues brothers, mais pour l’entrée dans la salle 😀

  • Ta robe est juste sublime et effectivement tu devrais pouvoir la reporter assez facilement! C’est cool d’avoir 2 tenues, pour nous tout se faisait la même journée donc même tenue tout au long de la journée on en a bien profité comme ça!

  • Excellente idée que celle de porter 2 robes différentes ! J’adhère, d’autant plus que nous organiserons avec Chéri deux cérémonies disctinctes … avec donc 2 robes différentes pour moi !!!! Gniiiiiiii 🙂

    Bizarrement, je suis déjà arrêtée sur le choix de la tenue pour la cérémonie civile alors que pas du tout pour ma “vraie” robe de mariée, qui sera portée à l’occasion de notre cérémonie d’engagement…

  • Je te confirme mon énorme coup de coeur pour ta robe civile !
    Elle est juste extraordinaire et tellement pétillante !!

    Et je ne peux qu’adhérer à vos choix de chansons <3

  • Ta robe est très joli, celle de ton placard était très bien aussi je trouvais 🙂 C’était l’occasion de tester une robe à ton image et elle te va très bien !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *