L’aventure des pots de confiture de mariage

Tu le sais maintenant, on compte bien exploiter nos invités…

Donc bon, on a intérêt à assurer sur les cadeaux d’invités ! Moi, perso, je ne fais pas partie de la ligue anti-dragées. C’est comme les pièces montées, on n’en mange que pour des grandes occasions, alors c’est une bonne madeleine de Proust pour moi. Et puis, miam chocolat… Mais miam aussi, amandes… Je ne suis pas difficile, moi !

Mais bon, je ne me marie pas toute seule. Non, non, il parait que l’Amoureux a son mot à dire dans l’histoire…

Et Monsieur Gezellig, il trouve que les dragées, c’est pas terrible. Et puis, c’est cher pour ce que c’est, surtout si tu en veux des bonnes. Et puis, c’est pas nous. Et puis, c’est pas fait maison. Et puis… Bref, il ne voulait pas de dragées.

Donc il fallait trouver autre chose. De préférence qui fasse « nous ». Et qui soit fait maison. Et même si on les aime bien, nos invités, si ça pouvait éviter de nous coûter un rein… Et là, on a repensé au premier été où l’Amoureux est venu chez mes parents.

Ma maman en avait profité pour nous exploiter nous demander de l’aider à faire des confitures. Elle avait récupéré des fruits à trier, dont une bonne partie était pourrie. Des nectarines et des abricots. Et nous, on devait trier, couper, dénoyauter. On a fini en bataille de fruits pourris. Glamour. N’empêche, c’est un de nos souvenirs qui nous fait encore rire…

Voilà pourquoi on a décidé qu’on voulait de la confiture, de préférence de fruits d’été, pour cadeaux d’invités.

Il fallait donc la faire l’été. Même si ma maman me disait « non, mais on peut faire des châtaignes à l’automne ou des oranges à Noël », je suis têtue. Bon, comme je me marie en août, je ne me voyais pas le faire les semaines juste avant le mariage. Alors, il fallait encore s’y prendre à l’avance

Nous devons rentrer en Normandie dans deux jours, quand l’idée a bien germé. J’en parle à ma mère qui, super efficace, réussit à me récupérer des fruits (gratuits, les invendables de sa marchande habituelle). Mais il va falloir faire la confiture rapidement…

Je regarde en ligne, mais c’est trop tard pour commander des pots… Et les petits-pots-mais-pas-trop-petits (pas genre ceux qu’on te donne à l’hôtel, on n’est pas rapiats à ce point !), ça ne court pas les rues. Ma maman ne se désespère pas. Elle commence à appeler les apiculteurs de la région, pour demander où ils se fournissent. Puis les magasins de vaisselle. On finit par apprendre que « peut-être, à Casa »…

On file à Casa. Ils en ont 25 en rayon, mais on peut en commander. Bon, les fruits ont besoin d’être cuits, on les prend ! On se rendra compte plus tard qu’on aurait pu congeler les fruits pré-cuits, mais pas grave !

Voilà comment on craque et achète des pots à plus d’1 euro pièce. Heureusement qu’on ne paye pas les fruits ! Mais ils sont tellement mignons, ces pots ! Allez, maintenant, va falloir faire 7 kg de confiture… Zou, au travail !

Confiture pour le mariage

J’adore la bassine à confiture, ça fait style « je suis une sorcière qui fait sa potion magique »… La mise en pot fut bien galère. Les pots sont petits pour la louche et surtout, certains pots ferment mal… Mais on y arrive, au bout de la première tournée :

Pots de confiture DIY mariage

On doit attendre que Casa reçoive les autres… Il faudra revenir en Normandie et retrouver des fruits ! En attendant, on peut réfléchir à la décoration des pots. Monsieur Gezellig n’aime pas le dessin des couvercles. Et moi, j’aimerais qu’on écrive la date du mariage dessus…

Après un peu de réflexion, on en est arrivés à cette présentation :

customisation pots de confiture mariage

C’est une photo de ma webcam, parce que chez les Gezillig, on skype avec ses proches. Ne me demande pas pourquoi, elle met les photos en miroir. Bref, c’est mon frère qui nous a fait les fichiers d’étiquettes, c’est à lui à qui nous montrons comment c’est trop cool, trop beau, trop choupiiiii…

Mais si tu sais lire en inversé, tu vois peut-être un petit problème… Dont on s’est aperçus après l’impression de la totalité des étiquettes… No comment (au moins, c’était pas après les avoir collées sur tous les pots).

Donc, on avait le prototype. Et plein de tissus trouvé chez Emmaüs. Après, fallait faire la production en chaîne. Moi, je ne coupe pas droit, alors en rond, avec des ciseaux crantés, même pas la peine d’essayer… C’est donc l’amoureux qui s’est tapé les 70 tissus, en plusieurs dimanches :

Futur marié en plein diy

Mais une fois cela fait, il fallait encore refaire de la confiture ! Heureusement, ma maman a eu l’intelligence d’essayer de congeler des fruits, déjà dénoyautés et pré-cuits. Encore un peu de nectarines et les prunes du jardin. Pour ces dernières, c’est  ma grand-mère qui a retiré les noyaux (on exploite tout le monde, je te dis…)

Donc, quand on est revenus à la Toussaint, on avait du pain sur la planche.

Mais on a d’abord découvert que deux pots faits l’été avaient moisi et fui sur les autres. Ouch, il va falloir nettoyer, vérifier tous les pots et faire quelque chose pour ces couvercles qui vont mal sur certains pots… C’était reparti pour une semaine d’atelier confitures !

Réalisation :

Atelier confitures cadeaux d'invités diy mariage

Je suis trop sexy en tablier…

Mise en pot assez galère, car il faut trouver quel couvercle ferme bien sur quel pot. Et les pots sont chauds et doivent être retournés le plus vite possible, pour stériliser à chaud… Nettoyage des pots à la brosse à dents par l’amoureux et vérification qu’ils sont bien fermés :

Nettoyer les pots de confiture mariage

Non, c’est faux, l’Amoureux ne se tape pas toutes les tâches ingrates…

Et après, il a fallu décorer ces pots. Là, on a appelé du renfort.

Mon frère ainé à donc créé les étiquettes (avec la bonne date, au final). Ma meilleure amie les a découpées. Moi, j’ai fait des trous dedans. La question de « comment faire des trous ? » s’était posée. On avait fait le tour de la ville d’à côté, pour trouver une mini-perforatrice. On n’avait encore pas pris le temps de réfléchir avant, pour commander en ligne (oui, comme pour les pots, on n’apprend pas de nos erreurs, tu vois…).

Mais finalement, avec un bout de carton comme patron pour la rigidité et une grosse aiguille à coudre, ça a fait l’affaire !

Et enfin, y’ a le plus fun : fixer le petit truc en tissu avec du raphia, sur lequel on ajoute la petite étiquette. Donc, il faut :

  1. Fixer le tissu bien centré
  2. Mettre un élastique pour tenir
  3. Mettre le raphia autour du pot, faire un nœud
  4. Enlever l’élastique du dessous (avec une aiguille, c’est plus facile…)
  5. Glisser l’étiquette sans que le raphia ne se dépiaute
  6. Faire une rosette

Et voilà ! Au bout d’une dizaine, tu commences à prendre le coup de main… Du coup, on est hyper concentrés :

Décoration de pots de confiture

Mais le résultat est trop super mignon (en toute modestie). Et la confiture est bonne – fallait bien goûter ce qu’on donne à nos invités !

Et même s’il y a eu des moments un peu galères (quand tu te rends compte qu’un pot à fui et que tu as peur que toute ta confiture soit à mettre à la poubelle…), « l’opération confitures » reste un super souvenir. On a fait ça à plusieurs et on a bien rigolé… On risque d’en parler encore dans plusieurs années !

On espère que nos invités seront contents. D’ailleurs, on est tellement adorables qu’on leur a même prévu un deuxième cadeau… Mais il faut garder un peu de surprise pour toi aussi. Alors tu attendras le mariage pour le voir, celui-là !

Toutes photos : D.R.

Et toi, tu as prévu un cadeau fait-maison ? Tu as eu des péripéties pendant tes préparatifs ? Ou tu trouves que les dragées, ça ira bien ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



28 commentaires sur “L’aventure des pots de confiture de mariage”

  • aaah se tromper sur la date… je m’étais trompé sur mon save the date… heureusement je m’en suis aperçue 3sec avant d’appuyer sur « valider votre commande » (on a fait des save the date magnétiques)…
    J’adore l’idée de la confiture, on voulait aussi en faire mais… je sais pas faire de confiture lol, donc on a laissé tombé!
    Et au fait pour les dragées, j’ai acheté 10 kilos de dragées avola déclassée pour presque rien, on a du les trier mais 90% des dragées n’ont aucun défaut visible pas un oeil non expérimenté alors ça vaut le coup! (et les 10% restant on les a mangé ah ah ah)

  • Bonjour !! Comme tu te débrouilles ! Félicitations.
    Tu t’es renseignée pour trouver des pots en ligne … mais sur quel(s) site(s) ? Je suis à la recherche de petites bouteilles en verre en très grande quantité, si on pouvait me renseigner. Même problématique pour nœuds papillon et cravates (il en faudrait une dizaine) .. Je vis à Paris pourtant. HELP ! Merci.

  • Décidément ! nous aussi on a prévu des confitures, faites un an en avance. Et on voulait absolument des myrtilles sauvages (oui je sais on a pas choisi le plus rapide). Les mêmes confitures que celles qu’on passe des heures à faire l’été en amoureux. On en a ramassé 5 kilos plus 5 kilos achetés (la pluie s’est invitée). Pour 100 petits pots (pas les tout petits petits mais un peu la taille des vôtres). Heureusement que mes parents ont une centrifugeuse (parce que mixer 14 kilos de confiture ….).
    Petits pots trouvés sur http://findapack.com/ . Emballage super soigné, livraison rapide et même postale rapide (la livraison s’étant faite dans un coin paumé j’avais peur que le livreur ne trouve pas). Plusieurs tailles disponibles et/ou formes et on peut choisir la couleur des couvercles. Je n’ai pas d’actions chez eux mais vraiment super. Bon courage à celles qui se lancent mais c’est quelque chose a anticiper notamment si vous voulez des fruits précis.

  • Nous c’était un peu le contraire, habitant à Pau dont une des spécialités est la « coucougnette » : une amande enrobée de chocolat le tout recouvert de pate d’amande!!! Trop bon!! Mais bon, Chéri m’a dit que ça ne faisait pas mariage, le mariage c’est des dragées. Et là rentre en compte belle maman : il faut des dragées en amande blanc car ça, ça fait mariage… Mais après vous faites ce que vous voulez c’est votre mariage… Ouai ou pas!

  • J’avais bien pensé à des pots de confiture aussi, mais mes parents ont eu la même idée pour leurs 30 ans de mariage. Alors certes, il y a 1,5 an d’écart entre les 2 fêtes mais je ne veux pas avoir l’air de copier donc ce sera autre chose (ou pas).

  • Eh, pas de bol, les invités ont loupé le mariage, on leur avait dit que c’était en 2014 😉

    J’avoue que je me suis demandée ce que c’était que cette mixture en voyant l’article : ça ressemblait à la polenta ratée que j’avais faite des années auparavant (et jamais osé retenter). Mais la confiture a l’air très bonne.

    J’aime beaucoup le fait qu’il y ait beaucoup de photos perso, ça fait vivre tes articles, je trouve. Et l’amoureux se tape peut-être les tâches ingrates… mais au moins il le fait avec le sourire 🙂

    Et il y avait des dragées à notre mariage (imposés par belle-maman) mais je ne crois pas avoir pris le temps d’en manger un seul !

  • idem! je me suis trompée sur l’année concernant le save the date!
    je suis admirative, car c’est beaucoup de travail! vos invités n’oseront pas les manger!

  • aaah l’aventure des pots de confiture!! nous aussi avons opté pour ce cadeau d’invités et la confection et la customisation resteront dans les mémoires.
    Pour remplir les pots, j’avais opté pour une grande poche à douille….et ça a plutôt bien fonctionné!

  • et ben quel travail!! bon je veux pas te faire peur mais une amie a fait des confitures aussi pour son mariage, dans des petits bocaux achetés à casa, et ils ne fermaient pas hermétiquement. résultat leur confiture a pourri. j’espère que tu as mis un conservateur type confisuc dans ta préparation ? en tout cas bon courage pour le reste de tes préparatifs

    • Les pots sont hermétiques, c’est bien pour ça qu’on les a plongés dans l’eau… Et puis on les a vérifié après 3 mois donc ça bougera plus 🙂

  • Ton amoureux est trop mignon dans ses travaux manuels! Moi je me sens un peu seule, il m’a dit « les travaux manuels c’est pas mon truc. oui c’est joli et ça me plait mais moi je ne sais pas faire ça. »
    Snif snif snif… Du coup après avoir (pas du tout diplomatiquement) expliqué que bon c’était bien gentil mais que ça ne me convenait pas, j’essaie de trouver les trucs qu’il « peut » (ou veut plutot) faire comme installer l’imprimante (ouf je déteste ça) ou préparer les fichiers informatiques!

    • C’est vrai que j’ai de la chance pour ça 🙂
      Bon, c’est un bon ouvrier mais il a besoin d’un chef de projet… parce que les initiatives c’est pas son truc…
      (Ouais, je suis exigeante comme ça…)

  • Je suis fan !!! On a prévu de faire des confitures aussi mais on a pas encore choisi à quoi !!! (J’ai trouvé un site pour les petits pots.) Tes pots sont super mignons et je trouve génial que vous ayez fait ça en famille !!!

  • Très chouette ! Mais faites attention : pour tenir dans le temps (puisque vous les faites d’avance) 3 solutions :
    – verser sur les pots de l’eau bouillante, puis retourner les pots sur un papier sopalin pour qu’ils s’égouttent (ne pas essuyer), remplir les pots et mettre le couvercle, puis poser les pots à l’envers jusqu’à ce qu’ils soient froids. En se refroidissant, un vide partiel se crée entre le couvercle et la confiture, du coup au pire il n’y a qu’un tout petit endroit de moisissure.
    – on peut aussi mettre de la paraffine pour confiture (quand on décide de ne pas mettre de couvercle, mais directement le tissu)
    – si on met peu de sucre, il faut stériliser les bocaux dans un stérilisateur pour confiture (laisser 30′ après la reprise de l’ébullition).

    Vous avez peut-être pensé à mettre les pots à l’envers, mais dans le doute ! Bonne continuation !
    Véronique

    • On a fait la première option. Ma maman est une experte et on a des pots d’un ou deux ans dans nos placards et pas de problème…
      Mais merci de prévenir, ça peut aider d’autres futures mariées 😉

  • Moi aussi j’ai failli envoyer des FP pour 2013… Heureusement que j’ai fait relire par plein de gens avant de valider le BAT.
    Pour l’église, ce sera à nouveau des magnets, comme pour les 2 autres cérémonies, accompagnés de sachets de thé (faut que je vide mes placards avant que mon trésor ne s’évente…)
    J’ai reçu ce matin le mail de Madame Dentelle qui titre « Tu satures des préparatifs ? (C’est normaaaaal !) ». Pile à point nommé !
    Je suis tellement occupée de partout que j’ai à peine le temps de venir lire les chroniques (pô bien, je fais ça du boulot)

  • Moi aussi je veux faire de la confiture ! C’est tellement sympa comme résultat et tellement personnel… Le hic, nous on aime tous les deux les dragées et faire un deuxième cadeau risque de faire mal à notre budget. Sniiif.

  • Idem pour nous! ça sera pots de confiture maison! Fait avec des fruits du jardin où nous nous marions! La salle appartient à mes parents donc, c’est tout de suite plus facile pour récupérer les fruits!!

  • Bonjour,
    Je sais que ce poste a été ouvert il y a longtemps mais je tente quand même ma chance. Je souhaiterai également faire des confitures pour mon mariage et je me demandais quel volume tu avais choisi pour les pots? Pour le tissu chez Emmaus, tu as trouvé des petits bouts de tissu en vrac? Merci pour ta réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *