La bague de fiançailles au masculin

Remontons un peu en arrière. Poupou et moi sommes depuis pratiquement neuf ans et demi au moment de la demande. Et si je te racontais un peu notre rencontre ?

Notre première rencontre

Septembre 2006, c’est la rentrée. Forcément, on préférerait rester en vacances, mais pourtant, il faut bien y retourner. C’est donc la rentrée en classe de première, l’année du bac de français, les notes vont compter pour le dossier scolaire, bla bla bla… L’éclate, donc !

Mes meilleures copines ayant choisi une autre filière que la mienne (team économique et sociale), je ne connais pas grand-monde dans ma nouvelle classe, mais je retrouve quand même quelques têtes connues. On s’assoit et le professeur commence son discours sur l’année qui nous attend, les objectifs et tout ça, une nouvelle fois : bla bla bla…

Au bout d’une heure, quelqu’un frappe à la porte : c’est un élève qui s’est trompé de classe. On se tourne tous vers la porte : le pauvre, tous les regards sont braqués sur lui. Je relève la tête et regarde ce nouveau venu et là, je me dis : “Ah ouais, c’est qui ce beau gosse ? Coucou !”

via GIPHY

Moi quand j’ai vu Poupou pour la première fois

Bon en vrai, j’ai 16 ans, donc je me dis plutôt : “Hiiiiiii, trop beau ce mec, hiiiiii !” Il devient automatiquement le beau gosse de la classe à mes yeux.

L’année scolaire commence doucement et je ne me refuse pas de le mater de temps en temps. Problème, il a l’air vraiment timide. Mais c’est sans compter cette merveilleuse invention des années 2000, aka MSN (RIP les parties de démineurs et les wizz). Je récupère son MSN (ouais, je suis comme ça), je l’ajoute et… j’attends, bien entendu ! Bah oui, à 16 ans, tu ne fais pas le premier pas, tu fais ta meuf désirable. Et j’ai bien fait car bientôt, un petit message s’affiche  : “Eh salut, je t’ai reconnue sur ta photo !” BAM ! Piglou 1 – Poupou 0.

Un début d’histoire 2.0

S’en suit alors beaucoup d’échanges sur MSN, mais pas en vrai hein, faut pas abuser non plus ! Non, en vrai, j’aime bien entretenir le mystère. Ce sera donc des regards et des sourires échangés la journée, et des mots le soir sur messagerie instantanée, ça établit une sorte de secret entre nous (comment ça, j’ai lu trop de romances ?).

Un des grands moments dans le début de notre histoire a lieu un samedi matin en cours de sport. C’est atelier volley… fun, non ? Bref, on est tous répartis par terrain, j’essaye tant bien que mal de la jouer pro, mais c’est sans compter ce ballon qui arrive de nulle part et vient s’écraser en plein dans mon visage ! Bien sûr, mon caractère si discret et gentil me pousse à jurer : “B*RDEL, tu peux pas faire attention, là ?!” Je me retourne et en fait, je te le donne en mille, la balle vient de Poupou. Ma rage se transforme en sourire niais et je glousse… Pour le girl power, on repassera…

via GIPHY

Quand j’ai dit à ma copine : “Il m’a envoyé un ballon dans la tête et il m’a parlé !”

Au début des vacances de la Toussaint, on convient d’un premier rendez-vous : je suis super stressée, mais heureuse. Poupou me retrouve dans la rue en face de chez moi et m’embrasse direct pour me dire bonjour. Et voilà comment nous avons échangé notre premier baiser… il n’a pas perdu de temps ! Nous sommes le 26 octobre 2006 et j’ai un copain, un vrai de vrai !

Depuis ce jour, nous ne nous sommes jamais quittés : nous avons grandi ensemble et vécu énormément de choses, il est devenu mon pilier, ma moitié et si je pensais avoir déjà été amoureuse avant de le rencontrer, je me trompais.

bagues de fiançailles homme

Crédits photo : Photo personnelle

Archive de 2006, quand on était jeunes et insouciants

Dix ans plus tard

La suite de l’histoire, on la connaît : pratiquement neuf ans et demi plus tard, le 25 avril 2016, Poupou me demandait en mariage, et c’est un des plus beaux souvenirs de ma courte vie.

En octobre 2016, nous fêtions donc nos dix ans de relation, et j’avais envie de marquer le coup. Après m’être creusé la tête pendant plusieurs semaines, je n’arrive pas à me décider. À force de regarder ma bague de fiançailles à longueur de journée, une idée me vient : et si moi aussi, je lui offrais une bague de fiançailles ? Après tout, il n’y a pas de raison que seule la future mariée en porte une. C’est décidé, moi aussi je vais faire une demande en mariage.

Pour cela, je décide de partir sur un album photo retraçant toute notre histoire, et sur une bague, bien entendu ! Avec Poupou, on s’est fixé une fourchette de budget pour nos cadeaux car on a tendance à toujours trop s’emballer et avec le mariage qui approche, on essaye de faire un peu attention. Je décide donc de partir sur un modèle en argent et cuir, avec mon petit surnom gravé à l’intérieur.

Je trouve mon bonheur sur le site du joaillier Maty, qui fait de la vente de bijoux en ligne mais a aussi une boutique en face de l’opéra de Paris. Pour l’album, fidèle à mes habitudes, je passe par le site Cheerz et commande des tirages polaroid et un album à personnaliser.

bagues de fiançailles homme

Crédits photo : Photo personnelle

Pour la petite histoire, j’ai bien filouté pour avoir son tour de doigt. J’ai imprimé un baguier sur une feuille et je lui ai demandé de comparer avec la bague qu’il porte déjà pour définir la taille d’alliance qui lui irait (coucou le gros mensonge). J’ai fait ça pendant qu’il bossait, comme ça il n’a posé aucune question, il était trop concentré ! Bon, la bague était un petit peu grande au final – toutes les magouilles ne sont pas parfaites.

bagues de fiançailles homme

Crédits photo : Photo personnelle

Zoom sur la gravure

Le jour J, nous passons une soirée magique dans un superbe restaurant, et je décide d’offrir mon cadeau en rentrant chez nous. On se pose sur notre canapé et je lui tends l’album : c’est plein de beaux souvenirs et nous sommes un peu émus.

Au moment d’offrir la bague et de faire ma petite déclaration, je suis tellement stressée qu’aucun mot ne sort de ma bouche. Les rôles se sont inversés ! Je finis par bafouiller quelque chose comme : “Est-ce que tu es toujours d’accord pour m’épouser ?” et lui tends l’écrin. Poupou est très touché par cette attention et la porte depuis tous les jours à son annulaire gauche, ça lui permet de s’entraîner ! Voilà comment nous avons désormais tous les deux une bague de fiançailles !

Et toi, as-tu offert à ton/ta chéri(e) un cadeau de fiançailles ? Une bague, une montre, autre chose ? Raconte-moi tout…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “La bague de fiançailles au masculin”

  • J’adore votre histoire de rencontre s’est trop mignon! Bonne idée la bague de fiançailles pour lui aussi et c’est chouette qu’il la porte tous les jours.

    • J’ai pensé à une montre aussi mais je lui en ais offert une il y a quelques années et il y est très attaché du coup je me suis plus porté sur une bague, surtout qu’il en porte déjà. J’hésite à lui offrir une montre en cadeau de mariage, je ne sais pas encore…

  • Une chronique vraiment trop mignonne <3 ! Moi aussi j'ai offert une bague de fiançailles à mon Ours, mais il est venu la choisir avec moi. Il avait vraiment envie d'avoir lui aussi un symbole physique de l'engagement qu'on avait pris ! Je m'attends à ce que de plus en plus d'hommes aient des bagues de fiançailles dans les années à venir, autour de moi ça se fait de plus en plus.

    • Merci Madame Origan! Oui et puis il n’y a pas de raisons qu’il n’y ait que nous qui passons notre temps à nous mater l’annuaire gauche, même si je pense pas que Poupou fasse ça toute la journée haha

  • c’est trop chou et c’est beau de voir un couple qui tient au travers des études, de la vie active etc. Longue vie à vous 2 les amoureux !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *