Bienvenue à Mademoiselle Claddagh, future mariée d’août 2018 !

Après presque cinq ans à lire Mademoiselle Dentelle tous les jours ou presque (on me dit dans l’oreillette que je n’étais pas encore en couple, il y a cinq ans. On est wedding addict ou on ne l’est pas, j’ai envie de te dire. Oui oui, je te vois, au fond de la salle, toi aussi ! Et puis, j’avais une bonne raison, je suivais assidûment les chroniques de ma copine Mme Gezillig), je suis on ne peut plus ravie de faire partie de l’équipe des chroniqueuses, promo été 2018 ! J’espère te divertir, t’informer, te faire dire : “Oh, mais je ne suis donc pas la seule !?”, et peut-être même te faire un peu rêver…

Mais qui est donc Mademoiselle Claddagh ?

J’ai 29 ans (et j’aurai 29 ans et 11 mois lorsque je deviendrai Madame Claddagh, détail capital), je suis née et j’ai grandi en région parisienne, petite dernière d’une tribu de cinq enfants. Histoire de ne pas faire comme tout le monde (comprendre m’expatrier aux quatre coins de la France), j’ai mis les voiles pour l’Irlande plusieurs fois, avant de m’y installer pour de bon en août 2010.

Lorsqu’on me demande : “Alors, tu es restée parce que tu as rencontré Monsieur Claddagh ??”, je réponds que non, je suis restée parce que je suis amoureuse de l’Irlande. Non mais ! Et puis, certes, Monsieur Claddagh est arrivé comme la cerise sur le Sundae en août 2014 (mais je reviendrai sur notre histoire dans une prochaine chronique).

Monsieur Claddagh a 31 ans, il est irlandais pur souche, et il trouve toujours drôle d’avoir voyagé au bout du monde pour finalement rencontrer une petite (façon de parler) Française dans sa petite ville natale irlandaise.

Le jour de nos deux ans de rencontre, Monsieur Claddagh m’a fait la demande en mariage la plus romantique qui soit sur une jolie plage (presque) déserte du Portugal. Mais ça aussi, je t’en reparlerai.

Quinze minutes après la demande, il était déjà décidé que nous nous marierions en France, et en août 2018.

Mariage franco-irlandais à distance

Crédits photo : Photo personnelle

Monsieur Claddagh et moi-même le 14 juillet 2015. So French !

Et à part ça, c’est quoi le programme ?

Tu l’auras compris, Monsieur Claddagh étant irlandais et moi française, nous organisons un mariage franco-irlandais, et à distance, puisque nous vivons en Irlande, près de Dublin, et que nous nous marions en Charente-Maritime, où mes parents ont une jolie maison de vacances où nous passons beaucoup de temps (surtout depuis que nous organisons notre mariage, je dois dire – non pas que nous nous en plaignions, rassure-toi !).

En résumé :

  • Un mariage franco-irlandais, en France, avec une invasion irlandaise en Charente-Maritime ce weekend-là
  • Un joli mélange des traditions de chaque côté de la mer celtique (mer dont j’ai appris le nom en rédigeant ma première chronique. Si toi aussi, tu veux bosser ta culture G, lis Mademoiselle Dentelle !)
  • Un mariage civil le vendredi en tout petit (mini) comité (parce qu’en Irlande, le mariage civil n’existe pas, et que c’est vraiment juste une formalité pour moi)
  • Un mariage religieux le samedi, avec une cérémonie (et un prêtre) bilingue
  • Environ cent cinquante invités, avec à peu près 50% d’Irlandais et 50% de Français
  • Pas de thème, mais du bordeaux, crème et argenté !
  • Des demoiselles d’honneur (avec des robes bordeaux, donc) et des “groomsmen”, of course !
  • Plein de bougies, de dentelle et des vieilles pierres !
  • Un premier voyage de noces tout pile une semaine après le mariage (oui, parce qu’il y en aura un deuxième !)

Comme nous voulions nous marier en août, si possible autour de la date de notre anniversaire de rencontre, août 2017 nous paraissait un peu trop challenging : à peine un an pour préparer un mariage à distance, c’était un peu juste. Nous avons donc opté pour août 2018, et donc, deux ans de préparatifs.

Mariage franco-irlandais à distance // Photo : Yoshi Power Shot

Crédits photo : Yoshi Power Shot

Alors, où en sommes-nous, te demandes-tu ?

À M – 6, nous avons (oui, c’est plus facile et moins stressant que la liste de ce qu’il nous reste à faire) :

  • réservé la salle, que nous avons visitée deux fois. Nous y retournons pendant les vacances de Pâques lors d’un petit séjour dans la région, histoire de nous rafraîchir la mémoire et d’affiner les idées de déco,
  • choisi et signé avec le traiteur après une délicieuse dégustation fort sympathique,
  • signé avec le photographe,
  • notre DJ, qui est un prest’ami !
  • envoyé notre save-the-date,
  • trouvé ma roooooobe (à l’heure où tu liras cette chronique, j’aurai fait mon deuxième essayage, gniiiii !),
  • réservé la date et l’heure pour le mariage civil (reste le dossier à faire, surtout du côté de Monsieur Claddagh qui a plus de papiers que moi à envoyer !)
  • réservé la date et l’heure pour le mariage religieux, et surtout, trouvé notre prêtre bilingue (la tâche n’a pas été aisée, crois-moi !),
  • fait des tableaux Pinterest pour la déco, l’urne, le plan de table, les fleurs, la coiffure et le maquillage. Il n’y a plus qu’à soumettre mes idées à Monsieur Claddagh, quoi (et crois-moi, ça ne va pas être le plus facile, ah ah !),
  • commencé à réfléchir à nos faire-part, qui devraient donc être prêts très bientôt (en attendant, on a acheté les timbres. C’est un bon début, non ?),
  • ma maquilleuse (qui est une amie à moi, chanceuse que je suis !),
  • la musique de notre first dance (y’a plus qu’à commencer les cours de danse !),
  • réservé notre wedding course preparation et commencé le dossier pour le mariage religieux,
  • et nos témoins/demoiselles d’honneur/groomsmen, bien sûr !

Pour le moment, je ne suis pas du tout stressée ! Alors si toi aussi, tu te demandes si je vais continuer à gérer mon statut de bride-to-be sans stress, si tu veux savoir à quoi peut ressembler un mariage bilingue/bi-culturel organisé à distance, si tu te demandes quelles sont les différences culturelles notables entre un mariage irlandais et un mariage français (oui oui, il y en a) et comment nous allons les intégrer (ou pas) à notre mariage, et si toi aussi tu te demandes comment va avancer notre super to-do list décorant fièrement le mur de notre chambre, je te dis à très vite, pour le récit de THE demande en mariage !

Et toi, est-ce que tu organises un mariage bilingue aussi ? Est-ce que tu t’es lancée dans une organisation à distance depuis l’étranger ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



20 commentaires sur “Bienvenue à Mademoiselle Claddagh, future mariée d’août 2018 !”

  • Bienvenue parmi nous Mademoiselle Claddagh et félicitations pour ton mariage à venir !

    Je vais devenir une lectrice assidue de tes chroniques je pense (oui bon ok, je le suis du blog en général je l’avoue… faible femme que je suis ^^), mon Chéri et moi songeons en effet à un voyage de noces en Irlande 😉 Certes nous avons encore le temps d’y réfléchir mais ce pays (que mon homme connaît bien et souhaite me faire découvrir) est dans notre top 3 des destinations.

    PS : en grande curieuse que je suis, j’ai interrogé mon ami Google pour connaître la signification de ton nom de scène 🙂

    • Merci Nala 🙂 Super destination pour un voyage de noces !
      Aaah oui, la signification arrivera dans la prochaine chronique : la demande en mariage de Mr Claddagh 😀
      Le suspense est à son comble !

  • bienvenue Madame Claddagh !
    Je comprends tellement ton amour pour l’Irlande, c’est si beau la bas !!
    J’ai hâte de découvrir tes préparatifs, et surtout le rendu de tout ça. Déjà que vous êtes magnifiques sur votre photo de couple (j’aime beaucoup trop ta robe !!), le D-Day devrait être CA-NON !!!

    • Merciiii 🙂 La photo vient du mariage d’une amie l’année dernière (et on a choisi le photographe pour notre mariage aussi dans la foulée ahah !)

  • Welcome Mademoiselle Claddagh ! Rien que ta première chronique me donne envie de suivre ton mariage… J’ai hâte de voir comment va se dérouler votre mariage bilingue / bi-culturel (#teammariagecompliqué). A très vite pour la suite !

  • Bienvenue Mademoiselle Claddagh !! Hâte de bosser ma culture G avec toi sur Mademoiselle Dentelle (et hop, un prétexte de plus pour y passer des heures : “mais, Chéri, je bosse ma culture G, là !”) !!! 😀

    • Ahahah ! On trouve des excuses comme on peut :p Je tacherais de ne pas te décevoir (zut va falloir que je trouve des choses super intéressantes !)

  • Oh super, cette présentation ! #wedding-addict-moi-aussi
    En grande amoureuse de l’Irlande après une voyage cet été (et des origines celtes qui ne trompent personne… :p ), hâte d’en savoir plus sur vous et votre mariage franco-irlandais 🙂

  • On se sent moins seules sur Mademoiselle Dentelle, toutes des wedding addict hahaha! Hâte de lire ton récit, c’est toujours très sympa les mariages multi-culturels =).

  • Hiiiiii !
    Bienvenue ici ! Ça donne très envie d’en savoir plus ! Et qui on dirait bien que ça sera d’un romantisme !! hiiii 🙂
    Et sinon, on peut continuer à lire MD même si on est mariée hein ! Wedding addict, ça marche dans les 2 sens 😀

  • Bienvenue Mlle Claddagh !! et hâte de lire les préparatifs, avant le jour J ! je vois en tout cas que vous êtes bien avancés, c’est cool.

  • Bienvenue par ici. C’est une belle histoire la manière dont vous vous êtes rencontrés. Hâte d’en savoir plus. En tout cas vous êtes trop mignon tous les deux.

  • Oh une copine de mariage bordeaux 🙂 Bienvenue à toi ! Et hâte de découvrir plus en détails votre mariage qui me fait déjà rêver !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *