Mon mariage d’hiver à gros budget – un bilan émotionnel contrasté

Amie lectrice, je ne m’en suis jamais cachée : les préparatifs ont été parfois émotionnellement mouvementés.

Et j’aimerais aujourd’hui qu’on aborde ce sujet ensemble, non pas pour me plaindre, mais parce que je sais que tu passes aussi sans doute par là. Que tu te poses peut-être plein de questions, ou que tu paniques avec la date de ton mariage qui approche.

mariés blottis

Crédits photo : Studio Cabrelli

Il m’est très difficile de te parler de ça, parce que je ne veux pas avoir l’air amère : tu vois, j’ai ADORÉ mon mariage, et s’il était à refaire je ne changerais rien, ou presque ! Il était à mes yeux absolument parfait.

J’ai également adoré mes préparatifs. J’ai eu le bonheur d’être accompagnée d’excellentes amies, qui se sont pliées en quatre pour que Mister Feliner et moi ayons une journée de rêve.

Sur le point de l’organisation, tout a même plutôt bien roulé : nous financions le mariage intégralement, nous avons donc eu quartier libre pour tout organiser selon nos envies.

Quel est le problème alors?

Eh bien, tout le monde autour de moi ne l’a pas vécu comme ça. J’ai rencontré de nombreuses difficultés dans mes relations, ce qui m’a vraiment prise au dépourvu. À force d’entendre partout que les préparatifs étaient forcément une période merveilleuse…  je ne m’attendais pas du tout à ça ! J’avoue même m’être sentie vraiment seule et impuissante par moments.

J’ai vu des proches changer du tout au tout après l’annonce des fiançailles sans raison, ni cause apparente. Devenir blessants, agressifs, essayer de causer des histoires pendant les préparatifs. Sans qu’aucune dispute ni qu’aucun incident récents n’expliquent ce revirement dans leur comportement. Comme si soudainement, ces personnes étaient en colère contre nous.

Cette situation pour le moins imprévue a donné lieu à quelques désinvitations (très peu, je te rassure), parce que je savais que le jour de mon mariage, je n’arriverais pas forcément à assumer un commentaire assassin ou une remarque acerbe.

J’avoue avoir choisi la solution de facilité, mais je ne voulais pas me mettre à fondre en larmes le jour J à cause d’une remarque malheureuse sur ma robe, mon couple, ou l’amour en général. Les autres jours, je peux bien serrer les dents, mais je voulais qu’on me fiche la paix au moins une journée de ma vie. Qu’on me laisse être heureuse !

Je ne voulais pas non plus que mes proches soient atteints par cette colère par ricochets. Je voulais me protéger moi, et protéger les gens autour.

Cela dit, j’ai certainement ma part de responsabilité.

Je pense avoir trop parlé de mon mariage à des personnes qui n’étaient pas prêtes à en entendre parler. Ou bien demandé à d’autres de s’impliquer au-delà de leur capacité émotionnelle.

Quoiqu’il en soit, je ne veux pas que tu te dises, si tu rencontres des difficultés de ton côté, que quelque chose cloche chez toi. Ou que tu es la seule à traverser ça. Voire – pire ! – que tu culpabilises.

Si c’est le cas, j’ai simplement envie de te dire : tu es « normale » ! Nous sommes nombreuses à passer par là.

Je ne sais pas ce qui provoque ce genre de réactions. J’imagine qu’il en va de même pour chaque grand événement de la vie : mariage, naissance, décès. Les liens se font et se défont, c’est ainsi ! Et quoi de mieux qu’un événement majeur pour venir « secouer le cocotier » ? Tout ce que je sais, c’est que même un bel évènement comme ton mariage peut venir titiller des gens dont l’histoire personnelle n’est pas si sereine qu’il n’y parait.

Mais tu sais quoi ? Même si les relations peuvent se tendre au cours des préparatifs (et je sais à quel point tu as parfois envie de tout envoyer bouler dans ce genre de moments), le jour J il est fort probable que tu ne remarques rien. Ou du moins, pas grand chose. Tout simplement parce que tu seras trop occupée à te marier avec l’homme que tu aimes pour te soucier des commentaires piquants des uns et des autres. Qui en plus seront absolument minoritaires !

Toutes les mariées le disent : le jour J, tu es prise dans une formidable spirale d’amour et de gentillesse. J’ai un scoop pour toi : c’est vrai !

La grande majorité des gens qui seront présents ce jour-là seront là pour toi et ton mari, parce qu’ils vous aiment sincèrement. Rares sont ceux qui oseront venir te dire des choses désagréables devant tout le monde, crois-moi !

Si vraiment l’un de tes proches semble ne pas vouloir se calmer, j’ai une petite astuce : demande à un témoin ou ami très proche de s’assurer que cette personne ne viendra pas t’importuner (ou du moins, pas trop longtemps). Tu peux même établir un « code » secret entre vous : « je me gratte le nez ? » = « pitié, viens m’aider !!! ».

Bon, je plaisante, mais en grande angoissée, j’avais aussi mis en place ce stratagème. Je n’en ai jamais eu besoin !

La meilleure solution, à mes yeux, reste de parler avec la personne. Mais ça implique que tu sois suffisamment proche d’elle, et qu’elle veuille bien entendre ce que tu as à lui dire. (Si tu te poses la question : oui, j’ai essayé. Ce fut un échec lamentable ! Mais bref.)

Donc, si tu rencontres des tensions avec ton entourage, je sais à quel point les choses peuvent devenir parfois tendues, difficiles, ou douloureuses. Mais ne t’inquiète pas, quoiqu’il advienne, tu seras mariée à la fin de cette belle journée. Il y’a même de grandes chances que tu en gardes un souvenir merveilleux. Et c’est bien tout ce qui compte, non?

Et toi ? Tu rencontres des difficultés avec certains proches ? Comment fais-tu pour y remédier ? Tu as aussi des « astuces » pour éviter les drames le jour J ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



43 commentaires sur “Mon mariage d’hiver à gros budget – un bilan émotionnel contrasté”

  • Rolala Mme Feliner j’ai eu les mêmes soucis mais sans grande ampleur. Mais j’ai aussi été surprise de la réaction de certains.
    Peut-être ai-je aussi trop parlé de mon mariage. Je ne sais pas.
    Mais comme tu dis, j’ai vécu mon mariage comme une bulle magique alors, on s’en fiche!!
    Je vous souhaite d’être heureux avec ton mari, mais je pense que vous êtes bien partis 😉

    • Bonjour Madame Flocon,
      Merci pour ton gentil mot! 🙂
      Oui, je pense que chacune à notre manière nous rencontrons ce genre de difficultés, heureusement parfois sans gravité. Mais comme tu le dis si bien, cela n’empêche pas de vivre son mariage très sereinement et entourés d’amour!

  • Je sais pas par quoi commencer.
    Par ma tante qui ne sera pas là parce qu’à cause d’une dispute entre elle et mes parents, sa présence est tout bonnement impossible.
    Ou par ma grand-mère maternelle, qui malgré tous ces efforts pour ne pas paraître déçue à l’annonce de mes fiançailles à trouver toutes les excuses les plus minables de la terre pour finalement décidé de ne pas venir.

    Quand on imagine son mariage on imagine peu la décoration, ce qu’on va manger ou ce qu’on va avoir comme fleur. On imagine surtout les personnes qui seront là autour de vous ce jour là. Quand on s’aperçoit que la plupart ne seront pas là, parce que les aléas de la vie font qu’ils sont partis trop tôt, ou parce qu’ils ont une rancœur si énorme que c’est impossible de leur faire voir les choses autrement, on se dit que finalement rien ne se passera comme on l’aurait souhaité alors il ne reste qu’à faire de son mieux et à profiter de ce qui finalement nous amène là ou on en est : l’amour de son futur mari.

    • Bonjour Justaday,
      Oui, je crois que tu as très bien résumé ce que beaucoup d’ entre nous vivent… pas toujours facile quand on se rend compte que nos désirs d’être entourés de nos proches pour cette journée si spéciale se heurte aux vieilles histoires de famille… j’espère de tout coeur que cela ne t’empêchera pas d’avoir une magnifique journée!

  • Comme je te comprend…
    C’est sur que le mariage fait ressortir beaucoup de choses chez nos proches, et pas toujours que du bon!

  • Après avoir lu ces lignes, je me sens beaucoup moins seule.
    Nous rencontrons aussi des soucis relationnels avec certaines personnes de notre entourage proche.
    Celà m’avais choqué au début, je ne comprennais pas, je me demandais ce que j’avais mal fais ou pas fais du tout …
    Merci Madame Feliner pour cet article qui me rebooste pour le jour J qui approche à grand pas :o)

    • Bonjour Elodie,
      J’ai l’impression qu’on est très nombreuses à croire au début que c’est forcément de notre faute… alors qu’en fait pas vraiment, pas assez en tous cas pour expliquer l’ensemble des réactions. Courage et ne t’inquiète pas pour le jour J: vis ta journée avec ton mari tout neuf, et profite des belles choses et de tout l’amour que les gens te donneront! (et essaie d’ignorer tout le reste, même si ce n’est pas toujours évident).

  • AH oui, merci Madame Feliner pour cette article ! Moi aussi ca devient conflictuel le mariage avec la famille.
    Depuis que j’ai annoncé a ma tante (dont je suis assez proche) notre mariage, elle m’en fait voir de toutes les couleurs. Je lui ai donné le faire-part en main propre : même pas un « merci », « il est joli » … rien , rien de rien … et on ne sait toujours pas si elle viendra.

    Sans comptez mes « amies » dont je pensais etre assez proche mais qui ne sont pas venues a mon EVJF (a part mes temoins et une copine qui venait d’espagne !!) sans aucunes explications de leurs parts ….

    Et c’est vrai que parfois on se sent eule ou délaissée … mais bon heureusement que Futur mari est la !!!

    en tout cas encore merci pour cet article !!!

    • Bonjour Johann,

      Oui, c’est vrai que les préparatifs révèlent aussi pas mal de choses sur les personnes qui nous entourent… entre celles dont on pensait qu’elles seraient forcément hyper-impliquée (et qui en fait… ben non) et celles qui se révèlent être de vrai(e)s ami(e)s… c’est parfois décevant ou douloureux de s’éloigner de gens qu’ont pensait être des amis ou de se rendre compte qu’ils seront moins présents qu’on ne l’aurait voulu, mais aussi hyper enrichissant de nouer des relations plus denses avec d’autres.

      Et puis il y’a aussi le cas de l’ami(e) qui nous aime beaucoup mais qui ne comprend pas trop toute cette lubie sur le mariage. Ce qui ne veut pas dire qu’il ou elle ne nous aime pas, d’ailleurs.

      Bref c’est du cas par cas! 🙂

  • Et oui, malheureusement, j’en ai, comme toi fais l’amère expérience…
    Et oui j’en suis toujours à me demander si je ne suis pas trop exigeante, si j’ai le droit d’imposer des choses aux autres pour cette journée et si au final je ne suis pas égoïste et intolérante.
    La phase de dialogue a été un échec.
    Mais pas possible de désinviter puisqu’il s’agit de… mes beaux-parents.
    Donc, pas le choix que de céder sur un point qui me tenait vraiment à coeur: avoir un mariage intime avec famille et amis proches.
    Résultat: on va se retrouver noyés parmi les amis, collègues et connaissances de mes beaux parents (environ 150 rien que pour eux).
    Je suis très en colère d’autant que chéri n’a absolument pas compris pourquoi ça me tenait à coeur. L’optique de monsieur: faire plaisir à tout le monde.
    Blasée…

    • Aie… les beaux-parents ou les parents qui veulent inviter la terre entière, ça revient très souvent.

      Ils financent le mariage ou une partie? Si oui, c’est sur que c’est difficile de leur dire non.

      Et puis pas évident non plus pour ton fiancé de s’opposer à ses parents avant le mariage. Vous en avez parlé tous les deux au moins? Tes parents à toi ne peuvent pas « négocier » s’ils payent aussi pour t’aider à revoir la liste des invités à la baisse?

      Courage en tout cas!

  • Merci pour cet article car effectivement je me sens moins seule.
    Nous avons quelques « déconvenues » avec certains proches et on n’y attendait pas du tout. Aujourd’hui, nous voyons que certaines personnes proches sont au « taquet » et rien que pour ça on se donne à fond dans nos préparatifs et on arrive à relativiser.
    Aujourd’hui, je me dis que nous avons eu des réactions pas géniales venant de certaines personnes mais la grande majorité sont ravis, contents pour nous et nous avons eu de très belles surprises. Notamment pas mal de personnes qui font un aller-retour dans le wk rien que pour être présent pour notre mariage ce qui implique billet d’avion, location de voiture, etc car nous le faisons à l’étranger (Portugal). Nous sommes donc super touchés et on se dit que nous allons essaye d’en profiter un amx le jour J.
    Il parait que cela passe trop vite donc on espère pouvoir profiter !!

    • Oh que oui ça passe vite! C’est aussi pour ça que je dis que de toutes façons, on est trop occupée à se marier pour prêter attention aux gens désagréables! Tu n’as même pas le temps de parler plus de 5 mn d’affilée aux invités!

      Certes, certains arrivent très bien à faire passer leurs « messages » (hum hum) pendant ce court laps de temps… mais ils sont vite éclipsés par les tonnes de gentillesses que les autres invités viennent te dire!

  • c’est vrai qu’il est difficile de composer avec les soucis de chacun …
    Mon papa à mit 1 an pour se décider à venir ( divorce compliqué ,il y a 25ans !!! chercher l’erreur ) , je sais qu’il va faire de gros efforts , nous en ferons aussi pour que chacun trouve sa place ….

    • Oui, en effet j’ai remarqué aussi que beaucoup de comportements « étranges » trouvaient leur origine dans des histoires personnelles compliquées… et le temps n’aide pas à tout résoudre (même si ça aide quand même). Pas facile dans ce genre de cas de se réjouir pour quelqu’un d’autre, même si on le voudrait très fort!

      J’espère que ton père saura profiter de ce bel évènement et oublier le temps d’une journée son expérience douloureuse en la matière.

  • Tu fais bien d’aborder le sujet, je pense que nous sommes nombreuses à avoir rencontré ce genre de problème… Ici c’est la famille qui a beaucoup bloqué les choses, ou a été odieuse par moments. Mais je suis d’accord avec toi pour dire que tout ça, le jour du mariage, on l’oublie.

  • De mon côté il n’y a pas eu de grands changements ou de grande révélation sûr mes proches. Ils ont sans doute été fidèles à eux-mêmes. Je ne peux m’en prendre qu’à moi si j’ai imaginé qu’ils partageraient mon bonheur. Mes parents n’ont eu aucune réaction à l’annonce du mariage. Ils ne connaissent pas mon fiancé et n’ont manifesté aucune envie de le rencontrer avant le jour J.
    Ma soeur a soudainement annoncé la date de son mariage dont on entendait jamais parler. Elle était fiancée mais repoussait sans arrêt pour des questions financières. Finalement ce sera cet automne soit 9 mois avant moi. J’ai reçu un mail dont je me demande encore si c’était vraiment une invitation ou juste des insultes. J’ai décidé de couper les ponts avec elle. Et j’ai averti mes parents de ce qui se passait. Finalement c’était l’occasion de faire un bilan relationnel général dans la famille. Il n’est pas brillant. Il ne l’a jamais été. Je ne peux pas me reprocher de trop avoir parlé mariage car c’est un sujet qui n’a jamais trouvé sa place. Pas plus que moi dans le fond. La cinquième roue du carrosse… Je vous passe les histoires d’enfants et de chouchou , la crise d’ado, la froideur et l’incompréhension… Et puis il y a peu au terme de la crise provoquée par ma soeur mon père m’a incitee à quitter la famille. J’ai sauté sur l’occasion et mis fin à une relation qui me faisait plus de mal que de bien. Je n’aurai ni parents ni soeur au mariage car je n’ai pas prévu de les inviter.
    Comme si un mariage, qui marque la création d’une nouvelle famille, est aussi l’occasion de mettre les choses au point avec celle d’où l’on vient. Et parfois ça fait très mal…

    Désolée pour le roman mais je ne pouvais pas ne pas réagir à cet article. Et à N-1 an précisément aujourd’hui je suis heureuse’ amoureuse de l’homme qui m’a epaulee ces dernières semaines et pas du tout triste : j’ai l’impression d’avoir un énorme poids en moins dans la vie.

    • Bonjour Melle Lys,

      En effet, tu as raison quand tu dis qu’un mariage ne fait dans le fond que « révéler » des fragilités qui existaient déjà… ton histoire n’est pas évidente mais merci de la partager avec nous. C’est un témoignage douloureux mais au final qui a l’air de t’avoir procuré un peu d’apaisement…

      Tu sais j’ai également ressenti cet « apaisement » après avoir dénoué quelques liens suite à mon mariage, des liens qui me pesaient plus qu’ils ne m’apportaient. Rien d’aussi sérieux que toi, mais je me suis rendue compte qu’arrivée à cette étape de ma vie, il était temps de faire un tri et de réfléchir avec qui j’avais envie de continuer la route.

      Je te souhaite en tout cas d’être heureuse avec ton futur mari et d’avoir un beau mariage, entourée des gens qui seront bienveillants envers toi et pour qui tu compteras autant qu’ils compteront pour toi. Se marier, c’est après tout aussi créer sa propre famille.

  • Merci beaucoup pour cet article, c’est vrai qu’on se sent moins seule.
    Pour ma part, beaucoup de larmes ont coulées quand les 3/4 de ma famille m’ont annoncé qu’ils ne seront pas là pour le plus beau jours de ma vie (en prétextant des excuses incompréhensible).
    Mais après une longue discussion avec mon futur, on en est arrivé à ce dire que cette journée serait la notre et que au moins on sera entouré de personne à qui sa fait plaisir d’être là. Tant pis pour les absent, au moins on ne les entendra pas critiquer.
    Quand au choix des invités, on avait déjà retiré de la liste ceux qui pourrait éventuellement créer des disputes. Car après tout, personne n’a envie qu’on ne retienne que les mauvais moment de son mariage.

    Et un dernier point : je trouve ta photo dans l’article juste MAGNIFIQUE!!

    • Vous avez raison d’essayer de relativiser, même s’il est normal d’être blessée par certaines absences. Et puis peut-être certains ont-ils de vraies excuses pour ne pas venir?
      En tout cas j’admire ta capacité à te dire qu’il vaut mieux des personnes absentes que blessantes! Pas évident et j’ai eu quelques difficultés à arriver à la même conclusion! 🙂

  • Pour rebondir sur le dernier commentaire, la photo est juste superbe!
    D’ou ma question, ou as tu trouve ton headband????
    Voila, ca n’a rien a voir avec l article, désolée 😉 J’en cherche un dans ce style désespérément!!!!

    Cela dit, je comprends les frustrations, je vis aussi dans une moindre mesure quelques petits conflits familiaux…Ca fait partie du jeu….surement.

  • je ne me retrouve pas ton article vis a vis du mariage par contre vis a vis la naissance de notre bébé oui…je crois que nous avons vécu émotionnellement le « gros » a ce moment la,du tri s est fait naturellement….alors le mariage c est plutôt officialiser quelque chose que tout le monde sait déjà et tout le monde trouve çà « normal » après je me suis fait coaching mental pour ne pas être déçu: ce qui viennent c est génial, ce qui ne viennent pas ben ils viennent pas voila tout..au niveau prepa je le vis a fond avec ma maman mes témoins et mes collègues sinon si on m en parle pas j en parle pas c est notre truc a nous et puis j ai envie de laisser quelques surprises pour les invités..perso a 1 mois du mariage aucunes déceptions ‘je touche ma tête!!lol)on va dire que je met naturellement a l écart des gens ayant un fort potentiel a créer des histoires ou tout simplement de toujours trouver quelque chose a redire..je vis mon mariage un peu comme ma vie je me confie pour les choses qui me tiennent a cœur aux gens important sinon je reste assez discrète sur le sujet!es ce la bonne méthode??je ne sais pas enfin pour l instant ca me reussie affaire a suivre..je pense que ce qui m aide a relativiser c est que autant le »mais c est pas comme ça qu on porte un bébé ou oh mais tu va en faire un capricieux!! m aura beaucoup plus toucher que si on me dit « ah tu es sure que rouge pour une nappe c est bien ou repas manque un peu de sel..ou autant ça m a toucher que certaines personne ne m appelle même pas ou ne montre aucun intérêt pour mon bébé alors la si y a des gens qui ne porte aucun intérêt a notre mariage tant pis pour eux c est eux qui vont louper quelque chose moi j en profiterai c est sur !!
    sinon je rejoint un com :la photo est sublime!!

    • Oui, ou pour résumer ce que tu dis si bien: « pour vivre heureux, vivons cachés »! 🙂

      Cela dit, le mariage étant un événement familial par excellence, il est parfois difficile de rester cachés pendant les préparatifs, en particulier si les familles financent tout ou une partie. Et dans le cas de beaucoup de futures mariées, les difficultés rencontrées vont malheureusement bien au-delà d’une critique sur la décoration ou la couleur d’une nappe.

      Parfois ce sont des remarques qui n’ont pour seul but que de blesser (sur leur couple, sur l’amour, mais de façon tellement répétées, tellement présentes, qu’on sent vite qu’au fond la personne essaie de nous faire passer un « message »: personne ne m’aime moi, alors je suis malheureux, alors j’essaie de me convaincre que ce que tu vis c’est nul, et du coup ben je te le dis et je te le répète, parce que si en plus d’essayer de me convaincre cela peut te rendre au moins un peu malheureux aussi je ne serai plus seul) (oui, j’ai énormément réfléchi à ce qui pouvait bien se passer dans la tête de certaines personne! 😉 , parfois ce sont des comportements, parfois des actes manqués…

      Et tu vois cela ne m’étonne pas plus que ça quand tu me racontes que tu as plutôt rencontré ces difficultés avec la naissance de ton enfant! Au final, ça doit chambouler aussi pas mal de choses et tu dois du coup avoir ton lot de remarques ou de critiques pas très sympathiques. Du coup peut-être que faire du tri après la naissance vous a permis au final d’avoir moins de tri à faire pour votre mariage? Ou peut-être aussi avez-vous une chance que beaucoup de futures mariées t’envieront: réussir à se détacher à 100% du négatif! (Si c’est ça, je veux bien la recette! 🙂 )

  • Je me suis retrouvée dans cet article mais plus dans le rôle de celle qui fait mal, qui reçoit mal la bonne nouvelle, qui s’éloigne de son amie, etc.
    Et vraiment j’ai honte, j’ai essayé de réparer et été « irréprochable » le jour J, mais j’étais jalouse, j’ai eu du mal à fournir un effort financier à une période où nous repoussions notre mariage pour raisons financières.
    Du coup, j’ai un peu peur que mon propre mariage aggrave encore plus les choses, voire même de ne plus avoir d’amies à inviter d’ici un an.

  • Coucou Marie,
    Tu sais c’est déjà un énorme pas que de réussir à reconnaitre que le mariage de ton amie t’as rendue jalouse comme tu le dis. Cela veut dire que tu as réussi à mettre des mots sur ton malaise, et il n’ya que comme ça qu’on arrive ensuite à identifier ses sentiments, pour mieux les écouter et les calmer.

    Est-ce que tu en as parlé avec ton amie? Pourquoi dis-tu que tu n’aurais plus d’amie à inviter?

  • J’ai rencontré également les mêmes difficultés avec certains proches…le sentiment que notre bonheur et notre mariage ne leur plaisaient pas ou qu’ils se disaient « vous êtes heureux, nous non, alors fichez nous la paix avec votre monde de bisounours ».
    Une de mes amies qui est coach nous a dès le départ dit  » un bonheur et un amour comme le vôtre c’est rare et sachez mes chéris que vous ferez des jaloux…l’important est que vous profitiez de ces instants de bonheur et accepter que tout le monde ne soit pas dans la même euphorie que vous ». Alors oui j’ai beaucoup pleuré, je me suis beaucoup mise en colère par rapport à ces réactions, mais ma vie, je la construit avec mon chéri et ma fille et c’est le plus important. Notre couple est fort, notre famille est belle et si malheureusement certains proches sont parfois désagréables, nous ne pouvons pas nous rendre malheureux pour ça.

  • très bon article.
    Comme dit dans les commentaires, lemariage est vraiment LE moment qui révèle les fragilités et la personnalité de chacun, mariée y compris. (parce que non, je ne suis pas parfaite non plus…)
    A m-6 du mien, on commence à faire un petit bilan: j’écarte de ce bilan les jeunes parents, parce que devenir maman et papa pour la première fois chamboule tellement de choses que du coup on a du mal à se concentrer sur autre chose et donc je comprends leur non réaction (étant moi même jeune maman de trois jeunes enfants), ainsi que ceux qui voudraient faire plus mais qui ne peuvent pas par manque réel de temps (notamment ma témouine n°2 qui croule sous les études, alors quand je la tiens au tél ou sur FB, je la lache plus XD)
    Le reste, aucune désillusion, parce que je savais que ca se passerait comme ça, et au pire je n’ai qu’à en prendre à moi même de croire que certains seraient contents pour nous (et surtout, pour moi)

    heureusement que je suis bien entourée et que j’ai une team d’enfer 🙂

    • Oui Sophie, comme tu le dis si bien, c’est aussi très révélateur de notre propre personnalité!

      Par exemple je me suis rendue compte que pour la première fois de ma vie je n’hésiterais pas à envoyer paitre les empêcheurs de se marier en rond… bref, que je n’étais pas que la gentille fille qui dit oui à tout par peur de perdre ses amis! Parce que ça, c’était une première pour moi, lol! Et bien mine de rien aujourd’hui je suis….hyper soulagée! J’ai perdu quelques personnes, mais uniquement les relations toxiques. Du coup j’ai gagné en sérénité….
      En fait je me dis que lorsque tu te maries, tu franchis un sacré cap… du coup je sais que dans mon cas, ce cap m’a aidée à m’affranchir de pas mal de choses, pour démarrer ma nouvelle vie à 2 sur des bases plus saines.

      Tu as aussi complètement raison quand tu dis qu’il faut aussi faire preuve de discernement sur l’implication possible de ses proches: en effet, tout le monde ne peut pas être disponible H24! Tout simplement parce que tu as beau te marier, la vie suit son cours pour tes proches! Leurs parents continuent malheureusement de tomber malade, leurs patrons de leur demander des horaires pas possible au boulot, leurs enfants d’avoir besoin d’attention… 🙂

  • Au début des préparatifs, j’avais bien identifié les invités « réfractaires », les éternels malheureux qui veulent vous gâcher votre plaisir. Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est d’être blessée par des très proches. Il faut avouer que les préparatifs ont aussi révélé mes propres peurs de ne pas être aimée et de l’échec, et ma total control freak attitude!!! J’ai pas le droit de me voiler la face.
    A côté de ça, je ne m’attendais pas non plus à de très grandes marques d’amitié par ailleurs.
    Pour moi il y a un AVANT préparatifs et un APRES: avant, je me disais que notre mariage serait une grande fête pour nos très proches, avec quelques invités relous mais bon, on volerait tous sur des nuages de bisounours en buvant du nectar. Aujourd’hui je me dis que c’est notre jour à tous les deux, quoiqu’il arrive et RIEN, même l’absence d’un proche, ne gâchera notre bonheur.
    Ce qui m’inquiète, c’est que je suis convaincue que ça ne s’arrangera pas avec la naissance de nos futurs enfants…mais je suis pessimiste de nature.

    • Tu sais je me suis dit exactement la même chose: si les gens ont réagi comme ça pour un mariage mais qu’est-ce que ça va donner si je tombe enceinte un jour??? Lol!
      Mais tu as raison: concentre-toi sur ton mariage, pas sur les proches absents (j’en ai eu aussi, je sais à quel point c’est dur). 🙂

  • Merci Mme Feliner pour ce joli témoignage! Nous vivons aussi des moments délicats. Comme toi, à l’annonce de notre mariage des personnes se sont totalement transformée. Depuis nous sommes obligés de faire avec car figures toi qu’il s’agit tout simplement de la chérie du témoins de mon amoureux! 18 ans de vie commune, un mariage prévu l’année passée qui finalement n’aura jamais lieu car il ne juge pas nécessaire de l’épouser. Sauf si elle peut lui prouver que ça a une influence positive sur leurs impôts!! Bref tout ça pour dire que je penses qu’il doit y avoir une pointe de jalousie derrière tout ça. Bien dommage mais il faut faire avec. En tout cas encore merci

    • Aie… j’imagine que si elle veut vraiment se marier, sa situation doit lui sauter au nez quand elle vous voit préparer votre propre mariage. on a eu aussi parmi les proches qui « craquent » le cas d’une femme qui s’était mariée très tard, sans grande pompe, sans tralala ni rien. J’ai compris que ce n’était pas forcément ce qu’elle aurait souhaité le jour où elle s’est mise à… faire une fixation sur la robe que j’allais porter. Avant même que je ne l’ai choisie, lol! C’était devenu une obsession chez elle, elle l’appelait ma « meringue ». J’ai compris ce jour la, ben qu’en fait elle aurait surement bien aimé avoir sa « meringue » à elle. 🙁
      Peut-être que votre beau mariage donnera des « idées » à votre témoin? Si cela rend sa copine malheureuse, c’est tout ce que je lui souhaite! 🙂

  • C’est triste à dire mais je me suis reconnue dans ton article… Mon vécu ne frise pas la catastrophe mais j’ai mal vécu certaines remarques de personnes très proches. Entre une amie de My Love qui rompt les ponts parce qu’elle n’est pas témoin, mes parents qui me demandent « un DJ ? Mais pour quoi faire? », ma grand-mère qui ne comprend pas pourquoi My Love et moi même sommes les seuls à préparer le mariage et pourquoi la famille n’est pas incluse dans le choix du lieu et du menu (ben oui, les temps ont changé…), et l’ex-femme et mère de la fille de My Love qui se permet de critiquer notre mariage… Les nerfs sont mis à rude épreuve, et j’en ai parfois eu marre de ce mariage.
    Je sais que je n’échaperai pas aux remarques de mes parents le jour J sur certaines surprises que nous avons prévu pour les invités ( » Mais combien cela vous a coûté ? C’est beaucoup trop et pas nécessaire! »), j’espère juste ne pas les entendre et que cela ne me gâche pas la journée. A 17 jours du mariage, je stresse un peu et cela me fait du bien de voir que je ne suis pas seule et d’écrire ces quelques lignes.
    J’espère que cela sera une belle journée.

    • Bonjour Miss in love,

      Ne t’inquiète pas, tout le monde a forcément des « remarques » sur ce qu’il estime « mieux » pour ton mariage. C’est très difficile d’organiser un mariage et de contenter tout le monde – si ce n’est carrément impossible! Donc là-dessus, déstresse! J’ai envie de te dire que du moment ou tu fais ce qui vous plait à toi et à ton fiancé, c’est que vous êtes plutôt bien partis! Ce n’est pas agréable de s’entendre critiquer, mais le jour J tu n’entendras plus trop tout (non, tu seras en train de courir à droite, à gauche pour dire bonjour à tout le monde, prendre des photos, parler à des gens que tu n’as pas vu depuis une éternité, et puis être heureuse, tout bêtement! 🙂 )

      Pour les problèmes plus profonds (ton amie qui ne te parle plus car pas témoin), disons que le mariage va souvent révéler des fragilités ou des attentes exacerbées dans certaines relations. Là c’est sur, c’est moins évident… si tu as essayé de rétablir le dialogue et que cela n’a pas marché, le mieux à faire c’est de rester concentrée sur ton mariage qui arrive. Dis toi que tu as besoin de toute ta belle énergie pour profiter à fond de cette journée, et je sais que cela peut sembler égoiste, mais à se laisser emporter dans les exigences des uns et des autres (que ce soit sur la composition du menu ou le choix des témoins) on finit par être vidée.

      Mais pas de panique: ce que tu vis et raconte arrive à beaucoup de futures mariées. Le stress du grand jour qui se rapproche, plus la fatigue qui s’accumule, n’aident pas à relativiser. Un petit diner en amoureux (même une soirée devant la tv si ça vous détend), un massage, un film.. tout ça peut pas mal aider! Il faut aussi savoir se changer les idées, crois-moi, ça aide! 🙂

      Bon courage pour la dernière ligne droite!!! 🙂

  • Egalement, je me suis reconnue dans votre article et tous les commentaires…et même si c’est soulagent de savoir qu’on n’est pas les seules, on est quand même décontenancé…
    Pour ma part, je me marie avec Monsieur Loust dans un peu plus de 4 mois…, les premiers mois de préparatifs ont été merveilleux et depuis mi-Juin c’est un peu la dégringolade des désillusions….ses propres parents qui se déchirent, ma « meilleure amie » témoin que je n’ai vu que 3 fois depuis l’annonce de mon mariage et qui ne m’a même pas prévenue qu’elle s’était pacsé….entre autres bien sûr….l’impression d’être dans la 4ème dimension et beaucoup de doutes…Est-ce finalement la bonne année pour se marier?
    En espérant que cette période passe vite….
    Merci pour ce blog, ce post et cette plateforme d’échange…

  • Merci Mme Feliner,
    Je pensais vraiment être la seule… Nous avons voulu un beau mariage dans les traditions et tout le tralalala.. mais finalement on en a décidé autrement! Ça risque d’être rock’n’roll , intimiste et surtout un mariage secret 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *