Mon mariage évasion : le bilan et une anecdote post-mariage

Voici maintenant l’heure du bilan…

Le bilan émotionnel

Toi qui prépares ton mariage, tu sais à quel point ça peut être stressant. Alors oui, même si je ne m’étends pas sur ces sujets dans mes chroniques, j’ai ressenti des tensions.

Alors, en bref, pour ne pas te faire peur mais quand même pour que tu te sentes moins seule face à tout ça :

  • Une de mes témoins a hésité avant d’accepter car c’était une trop lourde responsabilité.

Sur le coup, je l’ai très mal pris, ça m’a brisé le cœur. Mais, maintenant, je sais que c’est parce qu’elle manque de confiance en elle et qu’elle s’était mis la pression toute seule (bon elle sait à quel point je peux être exigeante, ça n’aide pas).

  • Je me suis brouillée avec ma mère car elle m’a dit que si nous n’invitions pas les enfants au repas (dont ma nièce de 3 ans), elle ne viendrait pas au mariage.

C’était juste une suggestion de la part de monsieur Évasion et, après ça, je n’ai parlé que des décisions déjà prises. Et oui, on a invité les enfants aussi au repas (en même temps on en avait seulement 2 de moins 10 ans).

  • Je me suis disputée avec mon père car je n’ai pas invité toute la famille du côté de ma mère (véridique !).
  • Je me suis mise en colère après ma tante (que je considère comme ma deuxième mère) car elle m’a annoncé à quelques semaines du mariage qu’elle ne viendrait pas car elle devait garder sa petite fille.

Depuis, je suis réconciliée avec toutes ces personnes, elles étaient toutes présentes au mariage et en ont apprécié chaque moment. D’ailleurs, nous avons pu profiter de leurs sensations bien après le mariage grâce aux petits mots laissés autour de petits sucres (c’est la surprise que nous avons eue le lendemain du mariage) :

Crédits photo : DR

Toutes ces altercations m’ont pesé, mise dans des états épouvantables. J’ai pleuré, crié, boudé. Mais je ne regrette absolument pas d’avoir tenu bon, de n’avoir rien lâché. Je me suis ainsi affirmée (parfois dans la douleur) mais, aujourd’hui, j’en ressors grandie, plus mûre. Ça m’a appris à m’imposer, à m’écouter, à devenir un peu égoïste.

Je mesure également la chance que j’ai eue d’être, la plupart du temps, d’accord avec mon futur époux.

Les choix, nous les avons faits ensemble. Quelques compromis, mais nous avons su nous écouter l’un l’autre et comprendre ce qui était important pour chacun.

Le bilan financier

Aussi étonnant que ça puisse paraître, nous avons dépensé moins que prévu :

Budget initial : 15 000 euros

Dépenses effectives : 13 539 euros

Le détail du plus gros des dépenses :

  • Faire-parts : 177 €
  • Les locations de salles vin d’honneur + repas : 365 €
  • Nappes, housses de chaises, serviettes (location) : 312 €
  • Carrés de mousse (achat) : 180 €
  • Traiteur (dont service) : 4 978 €
  • Boissons + matériel brunch du lendemain : 928,30 €
  • Tenue de la mariée (robe remboursée par mes parents) + accessoires : 1 296 €
  • Tenu du marié : 900 €
  • Coiffeurs + maquillage : 361 €
  • Alliances : 769 €
  • Église : 120 €
  • Décorations dont candy-bar (hors fleurs) : 684 €
  • Fleuriste : 492 €
  • DJ + éclairage : 788 €
  • Skylantern (35) : 100 €
  • Petit séjour post-mariage (dont nuit de noces) : 516 €
  • Notaire : 385 €
  • Photographe : cadeau de mariage

Je ne regrette pas une seule de ces dépenses, ni aucun de mes prestataires. Nous les avions choisis selon notre intuition. Et je peux t’assurer que le feeling compte énormément.

De plus, grâce à la générosité de nos invités, nous avons pu faire un très beau voyage aux Maldives.

Crédits photo : D.R.

Frayeur Anecdote post-mariage

J’ai confié ma robe de mariée à mes parents afin qu’ils la fassent nettoyer dans un pressing en Alsace. C’est également eux qui la gardent chez eux car je n’ai pas vraiment la place chez moi.

Le mariage étant fin juillet, ma mère a confié ma robe début septembre (post-congés d’été) au pressing d’un village voisin en s’assurant qu’elle serait nettoyée sur place.

Elle l’a récupérée 3 semaines plus tard (délai du pressing pour ce genre de gros nettoyage).

De passage en Alsace, au mois de novembre, mon père me demanda de jeter un œil pour voir si le nettoyage me convenait. J’ai ouvert la housse de protection et… je me suis figée.

Voici ce que j’ai découvert :

Crédits photo : D.R.

Mon père me dit : “c’est bon, ça te convient ?”.  Ma réponse : “Ce n’est pas ma robe !”. À ce moment là, mon père ne me croit pas et ma mère, qui est dans une autre pièce, pense que je blague. J’aurais préféré. Mais c’est la triste vérité : ce n’est pas ma robe et on est dimanche, le pressing est donc fermé.

Je reprends le train en pleurant de ne pas savoir où est ma robe et si je la reverrai un jour.

Mes parents s’en veulent de ne pas avoir fait la différence entre ma robe et celle-là. Mais en même-temps, ils ont à peine regardé en la récupérant, car ils faisaient confiance au pressing

Ma mère ne dort pas de la nuit et appelle le pressing à la première heure complètement affolée.

Moi, je suis au travail et ma mère m’appelle régulièrement pour me donner des nouvelles. Mon père est très froid avec la gérante du pressing et finit par apercevoir ma robe. Mes parents vérifient la marque, le modèle et la taille et m’envoient un SMS pour que je valide. OUF ! Ils ont récupéré MA robe :

Crédits photo : D.R.

Voila, sur cette image de ma robe, je tire ma révérence de chroniqueuse pour Mademoiselle Dentelle. Je tiens à te dire que ce fut une joie immense d’écrire ici, un échappatoire.

Une expérience dont je garderai un excellent souvenir et des copines (la team des chroniqueuses).

Depuis mon mariage, la vie a repris son cours, j’ai acheté un appartement avec mon mari et nous sommes bien évidemment repartis plusieurs fois en voyage.

Et toi, quel est le bilan de ton mariage ? Est-ce que tes émotions ont été mises à rude épreuve ? As-tu respecté ton budget ? Vas-tu conserver ta robe ? Raconte !



3 commentaires sur “Mon mariage évasion : le bilan et une anecdote post-mariage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *