Comment les blogs de mariage ont augmenté mon budget, partie 2 : la cérémonie laïque, le candy bar et tout le reste !

Blogs augmentent le budget

Crédits photo : Annie Leibovitz

La dernière fois, je te racontais comment les magnifiques photos vues sur les wedblogs m’ont décidé à engager une photographe professionnelle.

Et comment, dans la foulée, j’ai voulu notre séance photo du lendemain…

Aujourd’hui, je vais te parler de choses essentielles, que je n’imaginais pas possibles auparavant, mais qui feront vraiment de cette journée la nôtre. Mais aussi de broutilles, de tout un tas de « petits plus » qui embelliront encore un peu ce jour de novembre.

Un mariage sans église, oui, mais une cérémonie quand même !

Un passage à la mairie, et c’est tout : c’est ce qui était prévu au départ, fort logiquement puisque nous ne sommes pas croyants.

C’est alors que je découvre le concept des cérémonies laïques. Ou d’engagement. En tout cas, d’une cérémonie sans dogmes d’une religion ou d’un état !

C’est l’évidence : il nous faut quelque chose comme cela. Car lors d’un mariage, il s’agit d’amour, d’union, de promesses. Éléments parfois brièvement abordés par l’officier d’état-civil en-dehors de la lecture des lois, mais d’une façon qui colle rarement aux époux.
Je veux illustrer notre mariage en disant ce que nous entendons par ce mariage.

Là encore, il a fallu déployer moult arguments auprès de M. Lutin. Comme beaucoup de gens, il a d’abord eu peur d’une mascarade de cérémonie religieuse.

Je lui ai expliqué que tout était possible. Aucune obligation. Ni de témoins, ni de signatures, ni d’agencement, ni de contenu…

Le coup de grâce fut lorsque je lui ai dit que nous pouvions même faire la cérémonie dans une clairière, et qu’il pourrait y jouer du métal s’il voulait ! (Moyennant quoi il n’y aura pas de métal – en tout cas pas du « méchant » – et en raison de la saison, on préfère assurer et tout prévoir à l’intérieur.)

Bilan : des heures de recherches, de lectures, de prises de tête, de réflexions intensives qui sont très loin d’être terminées. Des heures de bricolages, bidouillages, et un paquet d’euros pour la décoration et ce qui va autour de la cérémonie (livrets…).

cérémonie mariage laïque

Crédits photo : Laura Yang Photography

Des sucreries, oh ouiiiiiiiii !

Qui n’a pas son candy bar ? Eh bien… pas nous. Car oui, il nous en fallait ab-so-lu-ment un !

Drôle d’idée à bien y réfléchir, car nous sommes plus chocolat que bonbons… (Oui, on pourrait faire un « chocolate bar », mais c’est quand même rudement plus cher que les bonbons, fussent-ils à l’ancienne.)

Sauf qu’en fait, dès le départ, j’avais imaginé en guise de ballotins de dragées offrir un mélange de dragées (quand même, c’est bon !), bonbons au coquelicots et bonbons à la violette. Un élément peu ordinaire pour surprendre nos convives !

Finalement, la découverte du principe des bars à bonbons (et une mauvaise surprise avec les bourses prévues pour servir de ballotins) m’a fait réfléchir à une alternative. Les invités choisiront eux-même de quoi remplir leurs sachets, pour les emporter ou les manger tout de suite.

Après avoir été l’un des éléments du buffet de midi, je me suis ravisée pour lui trouver une place d’honneur au cœur de l’une des animations de l’après-midi… J’aurais l’occasion de te parler plus en détail de l’organisation de notre journée, je t’en dirai certainement plus à ce moment-là.

Pour les contenants, on joue la récup’ (bocaux en verre avec un petit ruban, hop !) et les amis (les couples déjà mariés qui avaient un candy-bar ont quelques bonbonnières en stock, à prêter ou à vendre). Pour les sachets, on prépare des berlingots en papier.

candy bar bar à bonbons

Crédits photo : Bonnie Tsang Photography

C’est trop mignon/joli/amusant !

… j’en veux pour ma déco !

Et c’est ainsi qu’on ajoute la fabrication de quelques maisons de fées dans la case « bricolages de mariage ». En plus du nid pour les alliances, du rideau de lambeaux de tissus, des rivières en gouttière, du lutrin, de l’incontournable photobooth. Entre autres.

Oh et si pour les (2 ou 3) enfants, je préparais des petits sacs à dos rigolos avec des surprises ? Et un coin douillet dans la salle, bien sûr !

Bon ben c’est pas que y’a du travail, mais y’a du travail.

maison des fées

Crédits photo : Sally J. Smith

Les abandonnés

Heureusement, comme je suis une fille très raisonnable, j’ai oublié :

  • la troupe de musiciens médiévaux (snif)
  • le vidéaste (re-snif)
  • le wedding-cake
  • les magnets-souvenirs
  • la machine à bulles pour la sortie “au cas où les invités n’en feraient pas assez-eux-mêmes”
  • le guide détaillé de l’invité (sans blague hé, y’a déjà tout sur le site ! Z’ont qu’à les imprimer on leur a tout prémâché ! Bon, histoire de ne pas les perdre en route, on leur donnera quand même le plan de la mairie à la salle sur papier.)
  • … ?

wedding cake

Crédits photo : Sugar Plum Cake Shop

Et alors finalement ?

Ainsi que je l’expliquais au début de mon article la semaine dernière, l’un dans l’autre, tout cela contribue à exploser notre bébé budget. Mais est-ce une mauvaise chose ?

Oui, parce que tonnerre de Zeus, plus de 1000 € quoi ! Ça fait de quoi meubler la moitié de notre prochain appart’ ! Et puis le travail supplémentaire en perspective, il y a de quoi prendre peur !

Non, parce que cela m’a permis de découvrir des choses qui sont devenues fondamentales, elles créeront l’essence même de notre mariage. Certaines qui contribueront pour beaucoup à l’ambiance de notre journée. Et d’autres très dispensables, que j’ai vite oubliées sans trop me lamenter.

 

mariée robe rouge

Crédits photo : Judy Jakusz

Tout ceci n’est qu’un apprentissage accéléré de l’univers du mariage.

Il se trouve qu’on a l’occasion de mettre ces découvertes en place relativement rapidement. Mais si on avait flirté avec ce monde-là pendant de longues années, le temps de découvrir de nombreuses idées, de nombreuses façons de faire… On aurait pu rêver à 12 ans de notre candy bar pour découvrir à 25 que finalement, cela ne colle pas au mariage que l’on organise.

Le tout est de comprendre, en un temps court, ce qui nous correspond et ce qui est important, au milieu d’une foultitudes d’idées géniales.

Et toi ? Quelles belles choses t’ont fait découvrir les wedblogs ? Est-ce que certaines sont devenues indispensables à tes yeux ? Aurais-tu imaginé le même mariage sans l’inspiration d’internet ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



16 commentaires sur “Comment les blogs de mariage ont augmenté mon budget, partie 2 : la cérémonie laïque, le candy bar et tout le reste !”

  • Coucou Melle Lutine,
    Comme toi, n’ai découvert le candy bar, le photobooth … sur les blogs et j’ai l’intention de les mettre en place pour notre mariage.
    Pour le wedding cake, les musiciens … j’ai aussi laissé tombé
    Pour le vidéaste, j’hésites encore car j’en souhaite un mais mon conjoint trouve que c’est trop cher.
    Il est certain que notre mariage ce ferait sans pompons en papier de soie ou faire part tout ronds si je n’avais pas été trainer des heures sur internet !!!!
    Très sympa comme article et je me retrouve bien dedans !!!

  • comme je te comprend… dés que la demande a été faite… direction la blogosphere, enfin au début les sites mariages (au féminin, zankyou etc) et on attéri vite sur mademoiselle dentelle, lespiedsnus etc.. et de fil en aiguille on se retrouve avec un vocabulaire inimaginable : cérémonie laïque, porte alliance en bois (autre qu’un bête coussin) un livre d’or qui n’ai plus un livre, les candy bar (on en met pas, mais un bar a soupe pour un mois de novembre me tente royalement)
    j’ ai découvert une autre façon de se marié, des petits détails (comme des bretelles pour l’homme et boy, chaussette et chaussure de couleur) que si je n’avait pas été sur le net je ne l’aurai jamais vu et sa me convient car le traditionnelle c’est pas notre truc

  • Je plaide pour partie non coupable: sur mon blog cette semaine j’ai expliqué qu’on n’était PAS obligé d’avoir un DJ, un traiteur, une grande robe et qu’on pouvait pour autant avoir un vrai mariage.
    J’avais rédigé l’année dernière un article long comme le bras sur comment faire quand on n’a pas de budget.

    Certes on montre souvent des choses qui sont “en plus” des mariages traditionnels et on pousse sûrement à la consommation d’un certain côté en suscitant des besoins nouveaux mais on montre comment faire de la déco entièrement récupérée ou avec des matérieux franchement pas onéreux (papiers de soie, napperons en papier), on explique que certaines choses ne sont franchement pas indispensables (la déco hyper cher de la voiture, les faire part gravés dorés en papier hyper épais, les chaussures blanches spéciales mariage à 200€, des compositions florales hyper compliquées)

    Je ne monttre quasiment jamais rien de très cher, je fais des tutos DIY pour faire de jolies choses soi même pour pas cher, je donne tous les bons plans, réduc, etc… que je peux sur ma page FB, mademoiselle Dentelle fait de même, crée un site d’annonce pour que vous puissiez acheter votre déco d’occasion, un site de faire-part à imprimer chez soi…

    C’est aussi ça, les blogs mariages ! 😉

  • Personnellement, même si les wedblog sont remplis de belles images qui pourraient me faire envie, je n’ai pas craquer. Parce que n’est ni mon mariage ni mon budget.
    Les Wedblog me permettent d’échanger et de “rencontrer” des personnes super attachantes!
    Le net que j’me sert pour trouver des tutos, lire des conseils sur des sujets qui peuvent m’intéresser, apporter mon soutien a mes petites camardes mais n’est pas ma source d’inspiration 😉

  • “Le tout est de comprendre, en un temps court, ce qui nous correspond et ce qui est important, au milieu d’une foultitudes d’idées géniales.”
    C’est tout a fait ça! Je dirais même plus si vous changé d’idée chaque fois que vous regardé un blog, il y a un problème, posez vous et réfléchissez à ce que vous (mariée et marié) voulez vraiment.

    Contrairement à the bride next door je plaide coupable (parce que moi je me marie et que je voie l’impact de mon propre blog sur mon budget! ) mais j’essaie aussi de proposer, dans mes panneaux d’inspiration, des articles à des prix corrects, des bons plans, des idées pas chères pour un rendu impressionnant et “on explique que certaines choses ne sont franchement pas indispensables (la déco hyper cher de la voiture, les faire part gravés dorés en papier hyper épais, les chaussures blanches spéciales mariage à 200€, des compositions florales hyper compliquées)” ça aussi c’est très vrai!

    Donc je récapitule oui on tente les futurs mariés avec pleins d’idées mais on vous fait économiser sur des postes qui semblaient obligatoires il y a encore quelques mois! Je ne pense pas qu’on fasse exploser le budget mais on déplace juste les postes d’investissement… et toute les futurs mariés dépassent leur budget (soyons honnêtes nos estimations sont souvent loin de la réalité) pas vrai Mademoiselle Dentelle 😉
    https://www.mademoiselle-dentelle.fr//recit-du-mariage-budget/

  • Je me retrouve un peu dans ton écrit

    Les blogs m ont fait découvrir le candy bar et le photo booth et autre mais j ai sélectionné ce qui me plaisait et ce qui correspondait à notre mariage
    En plus c est vrai il y a plein d idées pas cher
    C est trop chouette cette inspiration

  • Internet, les blogs, c’est une nouvelle façon de voir les choses…y compris le mariage…Je suis d’accord avec toi, tout d’un coup, un nombre de chose inimaginables défilent devant nous…après je crois, qu’avec un peu de temps, on fait vite le tri des idées qui le font, et celle qui le font pas….The bride next door a raison, cetains blogs se positionnent pas “sur la super tendance exra, super chère, et même que si tu fais pas t’es trop ringarde”…j’en profite, j’aime beaucoup son blog !!!
    En dehors de faire exploser le budget, c’est ce que je disais déjà sur ton billet Part 1… ce qui me gene c’est le coté ringard / fun…et aussi le coté les mariages américains sont tellement super extra formidables….que faut faire du mariage américain pour que cela le fasse…..ben je suis plus septique…je ne suis pas une grande romantique, je n’ai jamais rêvé de me marier…mais je pense que chaque mariage est beau, à sa façon…qu’il y ait les codes américains ou pas…et puis concretement, les américains n’ont pas que des bonnes idées..et je pense aussi que selon l’origine sociale des mariées , on est loin de ce qui circule sur le net….Le mariage,c’est un moment important de la vie de famille…donc faut faire comme on le sens…du coup, je suis super d’accord avec toi, Mlle Lutine, on doit faire le tri, et apprendre à savoir ce qui nous convient ou pas…
    J’ai l’impression que toi, tu sais en tout cas !!!

  • Je n’ai pas voulu laisser tomber l’idée des magnets ici, et donc petite carte plastifiée et partie magnétique à découper collée derrière, achetée dans un discount pour 0,89 euros la feuille 😉

  • Et bien que dire, de la blogosphère, nous n’auront emprunté que le photobooth…L’idée de faire un “Sus à la photo de groupe où personne ne regarde jamais en même temps” nous avait bien plus, et ma meilleure amie s’est collée avec plaisir au jeu pour prendre les photos.
    En revanche lire les blogs nous a permis de réaliser qu’il n’y avait pas besoin d’en faire des tonnes pour toucher nos invités et faire de cette journée un moment inoubliable.Nos mots d’ordre sont ainsi devenus “simplicité,authenticité et pas de prise de tête”, nous avons ainsi piocher dans nos origines la bretagne et tahiti et fait confiance à nos prestamis pour le repas et l’ambiance. Ce qui a donné des dragées aux goût de tarte tatin et autres parfum, dans des panier en coco tréssé. Deux tenues de mariage, une civile et une tahitienne. Pas de cérémonie laïque mais une cérémonie d’introduction dans la plus pure tradition tahitienne préparée par ses parents et au cours de laquelle ont nous a attribué notre nom de mariage et les prénoms de nos futurs ainés. Pas de DJ, mais une petite sono et nos amis au Ukulélé. Et notre déco se limitait à des mètre de tissus tahitien, des fleurs et quelques bougies. Nos seuls DIY ont étés les dragées, l’urne, le livre d’or, les faire-part et les quelques retouches sur mes robes.

    Nous n’avons eu aucun retour négatif, l’émotion était là, et c’est elle qui a fait de cette journée un moment inoubliable.

    Bon courage à toutes pour les préparatif. Et souvenez-vous que le plus important ce jour là ce sera la joie et l’amour que vous dégagerez qui fera tout, et non le flot d’idées couteuses repérées sur les wed-blog 😉

  • bon, de mon coté j’ose pas encore faire la liste du gardé et du ajouté… mais photographe, photoboot et dj sont venu grossir les rangs des trucs pas prévus… pas de candy bar par contre, pas du tout mon style (bien que tres gourmande).

    par contre, les magnets souvenir: des billes plates (on appelait ça billes chinoises quand j’étais petite chais pas si ca se dit toujours), des photos, tu fait une mince ligne de glue sous le contour de la bille, tu y colles la photo souvenir/le visuel du faire part/ce que tu veux, tu découpes le contour, et hop! pour la partie magnet, les aimants autocollants se trouvent facilement il me semble, sinon des rouleaux de magnets ça se trouve dans les magasins type casto. moi j’ai fait imprimé des badges pour les invités, mais je ferais ca pour les remerciements.

    pour la machine à bulle, moi aussi j’ai hésité, mais finalement j’ai opté pour la machine (je travaille dans un magasin de jouet dc j’ai une ristourne) et laissé tomber les bulles: on peut pas applaudir/crier et souffler des bulles en meme temps!!

  • Ben écoute, les jolis trucs qu’on voit sur les blogs c’est chronophage et souvent coûteux, mais au final c’est pas ça qui fera un beau mariage !
    La quasi totalité de mes idées “originales” (justement piochées sur les blogs) sont passées inaperçue lors de mon mariage !
    Moralité : ne pas se prendre la tête ^^

  • Et oui, bien évidemment que les blogs donnent de belles idées, je ne saurais dire le contraire, car toutes ces choses ajoutées, toutes ces idées nouvelles je suis follement heureuse de les avoir découvertes ! 🙂 Et de même pour des choses que je ne reprendrais pas pour mon mariage mais dont j’aime à savoir qu’elles existent (peut-être me resserviront-elles pour un anniversaire ou une autre fête ?).
    Le rôle des blogs de “rompre les obligations” est bien sûr présent. Ce serait cependant mentir que de dire qu’ils vont tous et exclusivement en ce sens : énormément de blogs se copient les uns-les autres pour montrer les mariages vu sur Style Me Pretty (et donc montrent beaucoup de mariages américains avec event designer and co !). Heureusement, certains blogs nous montrent (aussi) des décos récup et DIY, dans des salles des fêtes transformées (plutôt que dans un château), mettent parfois en avant des mariages façon “auberge espagnole”, sans traiteur ni DJ, font une petite sélection de robes de prêt-à-porter…
    Mais je ne saurais les encenser pour cela d’avoir changé ma vision traditionnelle des choses, pour la simple et bonne raison que… je n’ai jamais eu une vision traditionnelle des choses ! Je n’ai jamais imaginé porter une robe blanche à 3000 €, nous n’aimons pas danser et avoir un DJ n’a donc jamais été essentiel, je n’aime pas les compositions florales… Ce que j’imaginais d’un point de vue de la déco avant de commencer à fouiner avoisinait les 0 €.
    Ils auront donc certainement contribué à aider certains mariés à partir sur des idées nouvelles qui ont épargné, voire diminué leur budget initial. Mais je n’en suis pas. 😉

    • Je suis d’accord avec toi mais le problème des blogs c’est que ce ne sont pas des magazines, que nous ne sommes pas remunérés pour les animer et, du coup, la relation entre “je fais ce que je veux c’est mon blog”/”j’essaie d’avoir le max de vue possible” est un peu étrange… Mais à la base creer un blog est un acte égoïste.
      Après on peut se poser la question de l’utilité des blogs (mariage/mode/beauté/enfant/opinion…)et j’arrive toujours au même constat : il n’y en a pas! C’est un plaisir comme s’offrir un livre ou se faire une toile.

  • Pour moi, la blogosphère est mon magazine de mariage géant. Je lis, je pioche, je m’inspire, j’aime, je n’aime pas, j’hésite… C’est une superbe source d’inspiration, dans laquelle il ne faut pas perdre l’essentiel.
    Je trouve que tu as résumé tout cela très bien dans ton article

  • Tout a déjà étai dit donc je ne ferais que 2 remarques :

    La cérémonie laïque : clairement avec le mariage c’est ce que les invités “redoutent” le plus. Mascarade de cérémonie religieuse ou cérémonie sectaire. Mais c’est fnalement la partie sur laquelle on a eu le plus de compliments, et il y a même des couples qui nous ont dit que de voir une cérémonie comme ça leur donnait envie de se marier.

    Le guide de l’invité : c’est vraiment pas cher ! Nous on a fait un A4 plié en 3, écrit à 4 mains sur un google docs et imprimé à mon taff. Ca a été beaucoup apprécié et les invités ont beaucoup rigoler. C’est facile et pas cher je le conseil vraiment !
    Pour ref le notre :
    https://docs.google.com/open?id=0BxQ7IYy9pD3MWkxNZ20yLTBaems

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *