Les boissons de notre mariage : dégustations et bons plans pour se fournir moins cher

Aujourd’hui, nous allons parler picole, nous allons parler des boissons qui vont accompagner notre vin d’honneur et notre repas de mariage. Je vais surtout t’expliquer comment nous avons fait pour choisir nos vins et je vais te partager mes bons plans pour faire des économies sur tes boissons de mariage. Un mariage coûte tellement cher de nos jours qu’on n’est pas contre quelques bons plans. N’est-ce pas !

Un professionnel pour nous aider avec les accords mets & vins

Lorsque nous nous sommes rendus à la dégustation de notre repas de mariage chez notre traiteur, nous avons eu la bonne surprise d’avoir une œnologue avec nous durant toute la dégustation. En effet, le traiteur que nous avons choisi pour notre mariage travaille en collaboration avec un caviste/œnologue : l’Ami du Vigneron. Pour chaque plat dégusté, ce dernier nous a conseillé et fait déguster un vin en accord avec le plat servi. Et si nous avions autre chose en tête (quelque chose de plus rond en bouche ou de plus sec), l’œnologue était là pour répondre à toutes nos questions et pour nous proposer d’autres vins qui s’accorderaient parfaitement avec le plat.

Nous avons adoré ce duo traiteur / caviste et la dégustation du repas reste un de nos meilleurs souvenirs de la préparation du mariage (nous étions avec nos parents respectifs et nous avons énormément mangé et bien bu aussi). Autre avantage de travailler avec l’Ami du Vigneron est qu’ils reprennent les bouteilles non consommées du mariage (un avoir valable un an) et qu’ils vendent au prix vigneron. Alors ça ne veut pas dire qu’ils ne font aucune marge, puisque eux achètent les vins au vigneron au prix “Caviste” (distributeur/grossiste). Mais l’Ami du Vigneron s’engage à les revendre au prix “Particuliers” du vigneron.

Une fois que nous avons définitivement validé notre menu de mariage, nous avons repris rendez-vous chez l’Ami du Vigneron pour une nouvelle dégustation (eh oui, encore !) et pour la validation finale des boissons de notre mariage. Voici ce que l’on va boire à notre mariage.

Dégustation de boissons chez le caviste

Crédits photo : Photo personnelle

Séance de dégustation gratuite chez le caviste

Les bulles : un 100% Chardonnay qui se prend pour un grand

Nous ne sommes pas de grands fan de Champagne et moi j’ai toujours entendu dire qu’il vaut mieux avoir un bon Crémant qu’un mauvais Champagne. Ajoute à ça le fait qu’on fasse un “petit” mariage et qu’on cherche à faire des économies, nous nous sommes rapidement orientés vers le Crémant pour notre mariage.

Notre caviste nous a conseillé un Crémant de Bourgogne du Domaine de Lachassagne. Ce dernier est un 100% Chardonnay ce qui veut dire qu’il a exactement le goût d’un vrai Champagne. Même un très bon amateur de Champagne pourrait difficilement faire la différence. Nous, nous ne sommes pas experts. On le goûte et on le valide. Nous avons la bouteille à 8,90€ ce qui fait au moins 10€ d’économies par bouteille par rapport à un vrai Champagne premier prix (et encore plus d’économies sur des grands Champagne).

Crémant de Bourgogne

Crédits photo : Guillaume Tranquard

Si tu cherches d’autres alternatives au Champagne peu coûteuses, tu peux aussi te tourner vers la Clairette de Die. En plus, ça vient de chez moi, c’est Drômois.

Le vin rouge : un vignoble prestigieux et des tarifs CE

Je suis née et j’ai grandi à Valence, au cœur de la Vallée du Rhône. M. Rider lui, a grandi de l’autre côté du Rhône. À 15 minutes de Valence se trouvent les vignes d’un vignoble prestigieux à la renommée internationale : la Maison Chapoutier. Un peu chauvins, nous sommes fiers des vignobles de la Vallée du Rhône. Nous voulions absolument un vin de chez nous pour le vin rouge et Chapoutier est un nom très connu des amateurs de vin. Nous n’avons pas hésité longtemps pour les intégrer à notre menu de mariage. 

Nous hésitions entre le Crozes Hermitage Petite Ruche et le Saint Joseph Deschants. Nous avons dégusté les deux vins avec nos familles lors d’un repas dominical. Le plat principal de notre mariage sera suprême de pintade. Le caviste, qui nous conseillait au début un vin de Bordeaux (pas de notre région), nous a confirmé que le Deschants irait très bien avec la pintade. C’est donc validé pour le Deschants 2016. Le caviste vend la bouteille 18€.

Crédits photo : Photo personnelle

Mais dans mon cas précis, j’ai bénéficié d’un bon plan. Le CE de l’entreprise où travaille ma maman dispose de prix “spécial Comité d’Entreprise” pour les vins de Chapoutier. J’ai réussi à avoir la bouteille de Deschants à 12€, soit 6€ de moins sur chaque bouteille. N’hésite donc pas à sonder les membres de ta famille qui travaillent dans des grosses boîtes. Si jamais leur CE travaille en partenariat avec un vignoble régional, vous pourriez faire de très belles économies pour votre mariage.

Le vin blanc : on suit les recommandations du caviste

À l’inverse du vin rouge, nous n’avions pas d’exigences précises pour le vin blanc. Lors de la dégustation de notre repas de mariage, le caviste nous a proposé un Chardonnay du Languedoc pour accompagner notre entrée croustillant de thon et sa compotée de tomate au basilic. Il s’agit de la Cuvée Blandine 2013 du Domaine de Floris. Nous pourrions également servir ce même vin blanc lors du vin d’honneur en sec ou en kir. Nous l’avons tous apprécié durant la dégustation. En plus, il est vendu 5,90€ la bouteille, ce qui est tout à fait raisonnable d’après moi.

Crédits photo : Photo personnelle

Du vin blanc avec des sirops Made in Isère pour proposer des kirs à tes invités

Le dessert : des bulles roses

Pour le dessert, nous resservirons du Crémant de Bourgogne mais je voulais aussi proposer du Cerdon du Bugey. C’est un vin mousseux rosé aux notes de fruits rouges produit selon une méthode ancestrale. Ça se marie parfaitement avec un dessert au chocolat par exemple. En plus, on reste encore dans le super local car le Bugey (dans l’Ain) se situe à 30 minutes de chez nous et nous en consommons régulièrement aux périodes de fêtes tout au long de l’année (Noël, galette des rois, Pâques, etc.). C’est une boisson pétillante et festive que j’adore.

Là encore, j’ai bénéficié d’un bon plan pour me fournir moins cher. Un collègue de travail a un cousin producteur de Cerdon, le Domaine Olivier Bardet. Chaque année, je lui passe commande de cartons de Cerdon pour 6,40€ la bouteille (prix direct producteur) au lieu du prix public à 9,90€. Comme pour le vin rouge, encore 35% d’économisés sur le prix normal.

Crédits photo : Photo personnelle

La France regorge d’appellations AOC de vins pétillants ou vins mousseux peu chers. En Rhône-Alpes, nous avons le Cerdon, la Clairette de Die ou encore le Montagnieu. Dans le Val de Loire c’est du Vouvray, dans le Sud-Ouest c’est la Blanquette de Limoux ou le Gaillac perlé. Renseigne-toi sur les vins pétillants de ta région. Ils sont généralement situés sur des petits terroirs, ce qui veut dire de nombreux petits producteurs. Ces derniers sont gérants de PME familiales. Si tu achètes en grosses quantités pour ton mariage, ils seront ravis de te faire bénéficier d’un tarif caviste. N’hésite surtout pas à les contacter directement et à leur rendre visite sur leur domaine.

Le brunch : de la bière made in Isère

Tu as dû le remarquer au fil des mes chroniques, j’aime consommer local et je mets un point d’honneur à mettre en avant les producteurs locaux de ma région. Nous habitons dans une jolie petite cité médiévale classée, au sud de Lyon : Crémieu. Dans ce village, se trouve une brasserie artisanale installée dans un ancien couvent. C’est la Brasserie des Ursulines. Et ce qui donne encore plus de valeur à cette bière, c’est qu’elle ne s’exporte pas. On ne peut la trouver que dans un rayon de 20km autour de Crémieu (vous n’en trouverez même pas à Lyon par exemple). Seuls 6000L de bières sont brassés chaque semaine, ce qui en fait une bière rare et de qualité.

Comme elle est rare et que nous sommes fiers de cette bière ultra locale, nous avons décidé de servir cette bière durant notre brunch du dimanche. Nous avons également offert une bouteille de 33cl à chaque invité adulte pour qu’il reparte avec. Nous avons négocié directement avec le patron de la brasserie qui nous a fait un prix au litre plus intéressant que le prix public. Et en plus, il nous a proposé de personnaliser les étiquettes. Une idée géniale qui ne m’avait même pas traversé l’esprit. 

Bières artisanales avec étiquette personnalisée

Crédits photo : Photo personnelle

Nos bières artisanales avec étiquettes personnalisées et son éco-cup à ramener en souvenir

Encore une fois, si tu connais des brasseries artisanales autour de ton lieu de mariage, n’hésite pas à les contacter. Dans nos entourages, il y a toujours plus d’amateurs de bières que d’amateurs de vins. Et je peux te dire que notre bière artisanale a fait fureur au brunch. Les gens l’ont adorée et étaient super contents de repartir avec. Selon les quantités, il sera plus intéressant de louer une tireuse avec fût. Mais l’idée de repartir avec une bouteille en souvenir avec étiquette personnalisée, ce n’est pas mal non plus.

Les eaux plates et gazeuses : faire marcher son réseau

Notre traiteur ne fournit pas les eaux. En tant que particulier, nous n’avons pas accès à des fournisseurs BtoB comme Métro ou France Boissons. Oui mais les bouteilles en plastique qu’on trouve en grandes surfaces c’est moche sur une table de mariage, sans compter que ce n’est pas du tout écologique. C’est un peu contradictoire de prôner un repas 100% local avec des produits frais de Rhône-Alpes et servir à côté des eaux industrielles dans un contenant en plastique. Je voulais avoir des bouteilles en verre, sans payer 3€ la bouteille. Mais comment faire ?

Lorsque j’étais étudiante, je travaillais comme serveuse dans un hôtel-restaurant pendant l’été et les vacances scolaires. J’ai tout simplement contacté mes anciens patrons propriétaires de l’hôtel pour leur demander s’ils accepteraient de commander les eaux pour moi auprès de leur fournisseur. Et ils ont gentiment accepté. Je pourrai donc servir à mon mariage de la Badoit et de l’Evian dans des bouteilles en verre. Ces bouteilles sont consignées. Je devrai les ramener à l’hôtel après le mariage, sinon ils paieront des pénalités à leur fournisseur. Nous avons eu la bouteille à 1,02€ TTC et il y avait 30€ de consigne. Finalement, mes anciens patrons m’ont offert les eaux, comme cadeau de mariage. Il y en avait pour 120€. J’ai été très touchée, d’autant plus qu’ils ne sont pas invités au mariage. C’était une très belle attention.

Économiser sur les boissons de son mariage : mes bons plans

Crédits photo : Photo personnelle

L’inconvénient avec ma technique de chercher les bons plans à gauche à droite, c’est qu’il faut avoir de l’espace pour stocker tout ça

Des nectars de fruits ardéchois

Pour les boissons non alcoolisées, il n’était pas question de servir du Coca ou de l’Oasis à notre mariage. Là encore, entre le plastique, la tonne de sucre dedans et enrichir une multinationale, ça ne correspondait tout simplement pas à nos valeurs. Je voulais des nectars de fruits artisanaux, venant d’un producteur de notre région. Nous avons l’habitude de nous fournir en nectar artisanal au magasin de producteurs près de chez nous, à 2,60€ la bouteille. Mais voilà que les parents de M. Rider nous ont devancés. Ils sont agriculteurs en Ardèche et connaissent un producteur de fruits ardéchois : Les serres de Bargay. Ses parents nous ont offert les nectars de trois saveurs différentes. Ils ont eu un franc succès lors du brunch.

Maintenant tu sais tout sur les boissons de notre mariage. J’espère t’avoir donné des idées et que mes conseils t’auront aidé à faire des économies non négligeables.

Et toi, quels sont tes bons plans boissons pour un mariage ?



3 commentaires sur “Les boissons de notre mariage : dégustations et bons plans pour se fournir moins cher”

  • Je ne bois pas une goutte d’alcool, du coup je suis incapable de te dire ce qui a été bu pendant mon mariage (mis à part que nous aussi avons misé sur le crémant) par contre je valide carrément ton choix de nectars! J’avais choisi de faire un bar à sirops pour ma part, parce qu’habitant bien loin du lieu de cérémonie, je n’avais pas le temps de gérer ça et j’étais tellement la tête dans le guidon que je ne sais absolument pas qui en a bu (à part moi :p ) ni si ça a plu!

    • Trop cool un bar à sirops. Je sais immédiatement les parfums que j’aurais choisi: violette, basilic, sapin…il faut dire qu’en Rhône-Alpes on a des très bons fabricants de sirops (Eyguebelle, Monin…). Je suis sûre que ton bar à sirops a fait son petit effet. J’espère que le photographe l’a immortalisé.
      Du coup M Tao a choisi tout seul toutes les boissons du mariage?

  • C’est mes bop qui payent le vin, on leur fait une confiance aveugle. Pour le reste on est en phase sur le mode de recherche 😘

Commente ici !