Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage

Dans ma toute première chronique de présentation, je t’annonçais un budget global de 10000€ pour notre mariage. Franchement quand j’ai annoncé ce chiffre, je n’avais pas passé des heures sur un fichier Excel. Je savais que le budget moyen d’un mariage français se situait entre 12 000 et 14000€ pour 100 convives au vin d’honneur et 80 convives au repas. Etant donné que nous visions un petit mariage avec 50 personnes, je savais que je pouvais facilement réduire le budget, bien que le lieu de réception prenne une grosse partie de notre budget.

Et dis-toi qu’à l’époque j’annonçais 10000€, mais secrètement je me disais que si on arrivait à faire tout ce que l’on voulait avec 7000€ ce serait encore mieux. Pffff, qu’est-ce que j’étais naïve à l’époque. Je n’avais pas encore trempé dans le monde des blogs et de Pinterest, c’est pour ça.

Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage

Crédits photo (creative commons) : Bru-nO

Nos postes d’économies

Nous avions pourtant plusieurs pistes d’économies, en plus de vouloir un mariage plutôt convivial en comité restreint. Ce qui me faisait croire au début que l’on pourrait réussir à tout faire tenir avec 7000€.

  • Un nombre d’invités restreint donc un budget traiteur qui n’explose pas.
  • DJ : dès le début nous ne voulions pas de DJ (#TeamDéçuDesDj). Voilà qu’on économise entre 600 et 1200€ sur ce poste. Un collègue de travail me prêtera gracieusement son matos de sono et même quelques lumières.
  • Voiture des mariés : nous utiliserons la mienne qui est très jolie, une Renault Mégane couleur bleue électrique.
  • Vins et pétillants : nous bénéficions de prix CE pour le vin rouge, soit une réduction de 35% par rapport au prix caviste grand public. C’est le gros avantage de faire travailler les producteurs locaux. N’hésite pas à aller voir directement les producteurs de ta région, sans passer par des intermédiaires. Je peux également me fournir en Cerdon (un pétillant rosé qui vient du Bugey) au prix producteur, grâce à un collègue de travail dont le cousin est producteur de Cerdon (encore 36% d’économies réalisées). Par contre, nous n’avons pas de bon plan pour le crémant et le vin blanc. Nous paierons le prix normal. Mais déjà, on prend du Crémant au lieu du Champagne, ce qui est une autre piste d’économie non négligeable (au moins 10€ d’économisés par bouteille, voire plus).
Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage

Crédits photo : Photo personnelle

  • Officiant de cérémonie : au départ, je ne voulais pas infliger la pression à l’un de nos proches pour officier notre cérémonie. Nous avions donc budgété entre 700 et 1000€ pour le faire faire par un professionnel. Et puis, les rendez-vous ne sont pas passés comme je le souhaitais, il n’y avait pas de feeling avec ces personnes. C’est finalement un ami d’enfance auquel je n’avais pas pensé qui s’est proposé de nous officier. Grâce à lui, nous allons économiser une jolie somme que nous pouvons allouer à un autre poste de dépense.
  • Fleurs : hormis le bouquet de la mariée et 2-3 boutonnières, que j’estime à 100€, je n’ai pas l’intention de faire appel à un fleuriste pour mon mariage. Vois-tu, dépenser des milles et des cents pour un truc aussi éphémère qu’une fleur qui meurt au bout de 2 jours, ça me paraît dingue. Même si je suis d’accord que le travail du fleuriste doit être valorisé. Mais nous, ce n’est pas notre genre de claquer autant d’argent pour ça. Malheureusement, je n’ai personne dans mon entourage qui soit passionné d’art floral ou autre. Soyons honnêtes, notre déco florale ne sera pas transcendante, nous n’aurons pas de compositions de fou. Nous allons rester dans des trucs simples et acheter les plantes et fleurs de saison en gros, dans une grande surface de jardinage. On espère ainsi réduire considérablement le budget fleurs.
Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage

Crédits photo (creative commons) : Pexels

Par exemple, nos centres de table ne ressembleront pas du tout à ça.

Les gros postes de dépenses

En revanche, voici nos top priorités, celles où l’on voulait se faire plaisir et faire plaisir à nos invités aussi :

  • Le photographe : à cause de ma passion des photos, je voulais un bon photographe avec du style. Nous avons budgété entre 1500 et 2000€ pour ce poste, non compressible.
  • Le lieu de réception avec des logements sur place. Là on insistait pour du charme et des vieilles pierres. On voulait un domaine et on le voulait privatisé. 35% du budget total était alloué à ce poste de dépense. C’est un très gros chèque, surtout pour un « petit » mariage comme le nôtre. Mais c’est les prix pratiqués dans la région, quel que soit le domaine et on a eu un coup de cœur pour le lieu.
Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage

Crédits photo : Photo personnelle

  • Le repas. Je n’irais pas jusqu’à dire que nous sommes des épicuriens, mais on apprécie la bonne nourriture. Nous prenons toujours le soin de choisir des restaurants indépendants qui font tout maison et avec des produits locaux (exit les chaînes de restaurant avec leurs surgelés). En plus de ça, nous nous faisons un restaurant gastronomique deux fois par an et on adore ça (en devenant adulte on développe un certain goût du luxe). Pour notre repas de mariage, on voulait régaler nos invités. J’insistais surtout pour avoir un traiteur qui fasse tout maison, qui utilise un maximum de produits régionaux et qui respecte la saisonnalité des fruits et légumes. Nous sommes partis sur une formule avec 10 pièces au vin d’honneur, suivi d’un repas assis à table, servi à l’assiette avec entrée, plat, fromages (association fromages et vins) et dessert. Ça nous coûtera 57€/personne sans aucune boisson. Heureusement que nous ne sommes pas 150 au repas.

Soyons honnêtes, ces trois postes de dépenses “Top priorité” atteignent déjà les 7000€ à eux seuls. On ne va pas se voiler la face, nous allons dépasser les 10000€.

Et puis zut, on ne se marie qu’une fois

Eh ben tu sais quoi ? Ce n’est pas grave. À 5 mois du mariage, j’ai envie de me faire plaisir et surtout je ne veux pas avoir de regrets. Comme on dit, on ne se marie qu’une fois.

En plus, nos parents veulent s’impliquer et participer à notre mariage. Je savais déjà que mes parents paieraient ma robe de mariée mais pour le reste, nous avions l’intention de financer nous-mêmes l’intégralité de notre mariage. Mais voilà que nos parents insistent pour participer à certains postes de dépenses qui leur tiennent à cœur (le vin pour Papa, les jus de fruits bio et la déco pour belle-Maman). Du coup, je me dis que si notre mariage coûte au total dans les 12000€, ce n’est absolument pas dramatique, ça ne nous mettrait pas dans une situation financière inconfortable. Et au final, on aura vraiment eu la journée que l’on voulait. Il n’y a donc aucune raison de regretter ces dépenses plus tard.

Par contre le seuil psychologique que je ne veux pas dépasser c’est 14000€. Au-delà, je trouverais ça vraiment dérangeant d’avoir dépensé autant pour un weekend. C’est mon seuil personnel. Chacun peut avoir un seuil différent suivant son train de vie et sa relation avec l’argent.

De notre première estimation à 10000€, aujourd’hui je m’autorise à dépenser jusqu’à 14000€ pour notre mariage, soit une augmentation de budget de 40%. Ce n’est pas négligeable. Comme tu peux le voir, on n’est pas très regardant sur nos dépenses pour l’instant et on ne s’en inquiète pas trop. On ne fait pas de folies, mais on se fait plaisir quand on le veut.

Rendez-vous après le mariage pour une chronique bilan et budget total. On verra si on s’y est tenu.

Est-ce que ton budget mariage est ferme et définitif ? Ou est-ce que tu t’autorises des petits voire des gros écarts ? Quel poste de dépenses est ta top priorité ? As-tu fixé un seuil psychologique ?



6 commentaires sur “Notre rapport (très) laxiste vis-à-vis de notre budget mariage”

  • La question du budget est souvent épineuse. Je vous tire mon chapeau d’être à ce point détendu à ce sujet !

    Ici on part pour le moment sur environ 16000€ pour un mariage pourtant intimiste (67 invités, enfants inclus), et entièrement financé par les futurs mariés. Gloups… J’ai volontairement gonflé la plupart des postes de dépenses non-fixes, à savoir la décoration, la nourriture et les boissons essentiellement.
    Comme vous, le lieu de réception et le photographe occupent une grand part de notre budget 🙂 Pas de traiteur ni de DJ de notre côté. Et mariage printanier oblige, la part belle sera faite aux fleurs mais sans que cela ne nous coûte un bras. J’attends de voir ce que nous proposera notre fleuriste pour éventuellement réfléchir à préparer nous-mêmes quelques compositions si besoin d’alléger la facture ^^

    • Pas de traiteur, déjà ça fait une belle économie si vous faites à manger vous-mêmes. Mais oh là là quel boulot pour 67 personnes, je n’en serais pas capable et le stress surtout.
      Comme tu dis c’est surtout les dépenses non fixes comme la déco qui plombent le budget, comme on achète par ci par là on se rend pas trop compte du prix total du truc avant de faire les comptes :s Oups !

  • Bon alors nous, on n’avait pas vraiment de budget (j’en avais un dans ma tête parce que comme toi, je connaissais le prix moyen d’un mariage en France etc) mais Mr Claddagh ne voulait pas en entendre parler : on ne se marie qu’une fois, c’était son credo ahah ! Au final nous avons dépensé autour de 28 000€, et nous ne le regrettons pas du tout. Oui c’est un budget, oui on peut penser que c’est idiot de dépenser autant pour une journée, mais l’important est de se faire plaisir, et comme tu le dis, chacun met sa limite où il le veut ! (et pourtant, nous aussi on est parti sur du crémant au lieu du champagne ahah! Et le producteur de vin de la région ! Mais une centaine d’invités… )

    • Je crois avoir lu dans une autre chronique que tu disais que le prix moyen d’un mariage irlandais était entre 30 000 et 35 000€. Alors si vous avez pu faire ce que vous vouliez en respectant les deux cultures avec 28 000€, le pari est gagné. Vous vous en êtes bien sortis. C’est sûr que le nombre d’invités joue beaucoup dans le prix final d’un mariage quand on voit le prix d’un repas de mariage SANS les boissons.

  • Ha ha ha je me reconnais tellement! Nous aussi nous voilions quelque peu la face 😀 Nus avons aussi un petit mariage (50 adultes environ), pour moi aussi le photographe était non négociable. Pour le DJ, je n’en voulais pas non plus, et puis nous avons une connaissance qui nous le fait à petit prix donc bon… Pour les fleurs pareil, mais ma meilleure amie était fleuriste, donc je la laisse gérer (je paierai la note, note à moi-même, lui dire que ce n’est pas open bar :p ) bref, le budget, c’est le mal. Je crois que M. Tao dort beaucoup moins bien que moi sur le sujet…

    • Ah bon je vois qu’on a les mêmes priorités en terme de prestataires et qu’on fait toutes les deux un peu l’autruche pour l’instant concernant le coût total, ha ha. C’est un gros truc qui manque à mes cercles de relation, quelqu’un qui s’y connaisse en art floral. Mais on ne peut pas tout avoir.

Commente ici !