Fêtes, occasions, anniversaires… tout ce que j’ai pu récupérer en vue du mariage

Il n’y a pas de petites économies. Toute occasion est bonne pour joindre l’utile à l’agréable. Laisse-moi donc t’expliquer comment, pendant plus de deux ans, je n’ai pensé qu’au mariage lors d’occasions particulières où je pouvais avoir un cadeau ou de l’argent à mettre de côté.

Les cadeaux reçus en vue du mariage

Crédits photo (creative commons) : Porapak Apichodilok

Ma maman

Ma mère a de véritables trésors dans ses armoires. Elle aime acheter de jolies choses mais ne les porte pas. Ce sont comme des pulsions. Elle va prétexter que c’est pour moi mais, par exemple, lorsqu’elle achète des chaussures qui coûtent un certain prix, ça ne peut pas être autre chose qu’une pulsion. Elle fait du 36, je fais du 40. Tu vois ce que je veux dire… Mais pour une fois, j’ai pu accepter ses donations sans rechigner.

Ça a commencé avec un pyjama en satin et son peignoir. En temps normal, j’aurais refusé, prétextant ne pas porter ce genre de choses. Mais là, j’ai tout de suite pensé au moment des préparatifs du jour J. Je me voyais bien dedans en train de me faire pomponner. J’ai aussi pris en compte le fait que je serais filmée et photographiée pendant ce moment-là. Et qu’être vêtue de cet ensemble ferait très joli sur les images. Allez, hop, je prends. Merci Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Tout comme elle collectionne les chaussures, les chapeaux et les sacs à main, entre autres, ma Mumine – comme je la surnomme – adore la lingerie. Mais c’est un peu comme les chaussures, la taille ne correspond pas forcément. Quoi qu’il arrive, elle a toujours un bon argument pour acheter.

« Ça te servira peut-être un jour ! » est ce qu’elle m’a dit en prenant un ensemble guêpière, porte-jarretelle, soutien-gorge, string et shorty en taille 38 et 90B, quand elle fait du 40 et du 95C. Oui oui, tout ça de la même ligne. Eh bien, elle n’avait pas tort. J’ai trouvé que ça correspondait tout à fait au style de sous-vêtements que je souhaitais porter le jour de mes noces. J’avais donc ma lingerie avant tout le reste !

Crédits photo : Photo personnelle

Mes 30 ans

En 2016, j’ai passé un cap : la trentaine m’ouvrait ses portes. Je n’ai pas mal vécu ce passage dans une autre dizaine. Au contraire, c’était pour moi un moyen de plus de faire une fête et de réunir tous mes proches.

Car les retrouvailles festives, j’adore ça. Je pourrais faire organisatrice d’événements tellement j’en suis passionnée. Et bien sûr, je trouve toujours un bon argument pour faire les choses en grand (entends par là : rassembler tous les gens que j’aime, présenter un apéro dînatoire fait par mes soins et danser jusqu’au bout de la nuit, pas juste un petit repas tranquillou – ça c’est quand justement il n’y a pas quelque chose de spécial à célébrer que je me le garde sous la main).

Mais cette fois-ci, GCC a pris les devants. Il m’a organisé non pas une mais deux soirées d’anniversaire surprises. Une avec ma famille le jour même, l’autre avec tous mes amis le weekend suivant.

J’ai été comblée de cadeaux. Parmi eux, j’ai eu un bon pour aller me prélasser aux Thermes Sextius dans une grande ville voisine. J’ai tout de suite pensé à ne réserver mes soins que pour quelques jours avant le mariage. Bon, mes amis savaient très bien ce qu’ils faisaient de toute façon car le coffret s’intitulait « Elle va se marier »… ils sont géniaux, je ne te l’ai pas déjà dit ?!

Voilà, je savais huit mois avant que j’aurais une journée entière de détente pour arriver à mon mariage plus en forme que jamais. C’était super et ça m’obligeait à prendre soin de moi, à prendre le temps de me relaxer malgré la folie intense des derniers jours de préparatifs. Et aujourd’hui, je peux dire que ça a effectivement été une journée extra, qui m’a permis de faire une réelle pause et d’être dans une bulle cocooning quelques jours avant le mariage.

J’ai également eu un bon de 100€ chez Histoire d’Or. Mais comme je ne porte que très peu de bijoux, j’ai donné ce bon à GCC pour qu’il finance une partie de son alliance. Ça me faisait plaisir d’y participer par ce biais, c’était un peu comme la mienne, du coup ! La vraie mienne, justement, c’est la bague qu’il m’a offerte au tout début de notre relation, c’est ma bague d’amour que j’aime à la folie, la seule, l’unique. Je ne comptais vraiment pas utiliser ce bon uniquement pour ne pas le perdre, donc c’était une bonne chose d’agir ainsi.

Ma douce moitié m’a fait cadeau de la paire de chaussures que je porterai le 24 juin. Des Louboutin dont je suis dingue.

Escarpins de mariage

Crédits photo : Christian Louboutin

Mes cousines m’ont offert un bracelet en or jaune parsemé de perles de culture avec le signe infini. Il est superbe. J’ai tout de suite pensé au fait que je le porterais pour le mariage. Tu te rappelles que, pour la demande en mariage, mon Grand Chef Chat avait fait graver à l’intérieur de ma bague notre année de rencontre et l’infini ? Du coup, ce bracelet, je l’aurai à mon poignet pour me marier, c’est certain.

Eh bien, quelle efficacité ! En une occasion, quatre cadeaux liés au mariage ! Ça aide, d’avoir 30 ans, finalement !

Noël

Rebelotte ! À six mois jour pour jour du mariage, nous avons profité du réveillon et de nos cadeaux sous le sapin pour en bénéficier durant le mariage. Notamment concernant nos enfants.

Ils ont déjà beaucoup de jouets et d’autres provenant de nos proches les attendaient sagement sous le sapin. Nous avons donc décidé de garder l’enveloppe du budget qui leur était destinée pour financer leurs tenues. À 4 ans et demi et 1 an, ils n’ont pas eu l’impression d’être lésés, crois-moi. La famille et les amis les ont suffisamment couverts de cadeaux pour qu’ils ne pensent pas avoir été oubliés en partie par le Papa Noël.

La fête des mères

Je n’ai pas pour habitude de demander un cadeau en particulier, à moins que ce ne soit une nécessité. Mais pour une fois, j’ai pensé que je pouvais le faire car ce n’était pas non plus extravagant.

J’avais repéré une paire de boucles d’oreilles chez Swarovski qui me faisait de l’œil depuis quelque temps. À moins d’un mois du mariage, je n’étais plus sûre de vouloir porter mes perles pour la mairie ET pour la cérémonie d’engagement. Et ces boucles-là me paraissaient bien mieux assorties à mon serre-tête, en plus.

J’ai donc demandé directement à mon futur mari de me les offrir s’il était d’accord et s’il n’avait rien prévu d’autre avant ça. Il n’a pas voulu les voir auparavant mais m’a donné son autorisation. Cool, un cadeau de plus pour ma tenue !

La fête des pères

Cette fois, je voulais gâter le père de mes enfants. Mais j’ai dû m’y prendre tôt car ce jour était trop proche de notre mariage pour ne pas mettre l’intéressé au courant.

J’ai souhaité lui offrir son costume pour la mairie. J’allais avoir deux robes différentes, lui avait prévu un seul costume mais m’avait dit avoir longuement hésité entre un bleu et un gris. Il avait finalement choisi le gris, qui le mettait plus en mode marié car ses témoins avaient eux choisi des costumes bleus : il ne voulait pas se fondre dans la foule de jeunes hommes ce jour-là, mais être bien visible de tous comme le futur époux.

Je lui ai donc fait part de mon envie qu’il ait un second costume, mais il a refusé au départ, notamment à cause du prix. Il trouvait que c’était trop, et psychologiquement, ça le gênait. Je l’ai convaincu en disant que, contrairement au gris qui serait justement difficile à reporter en toutes circonstances, le bleu serait réutilisé bien plus rapidement. Que je voulais moi aussi le découvrir au bout de l’allée avec son véritable habit de cérémonie. La mairie, nous y allons ensemble, et nos tenues pourront réellement nous resservir sans problème lors d’une occasion telle qu’un baptême. Il a accepté, un cadeau de plus qui servirait pour le mariage !

Ça fait pas mal de choses, finalement, que nous avons préféré nous offrir en vue du mariage. J’ai vraiment aimé faire ainsi. En plus, ça nous permettait de tenir notre budget mariage. Et en parlant de budget, justement…

Les salaires

Et puis, il y a eu aussi des circonstances qui ont fait que nos salaires ont évolué. Changement de contrat pour l’un et primes pour l’autre.

Lors de la demande en mariage, j’étais enceinte (je t’en avais parlé ici). Nous étions en janvier 2015 et pensions nous marier en août 2016. Nous savions donc que nous ne voyagerions plus jusqu’au mariage, après être allés au Mexique en avril qui a suivi la demande. Notre budget vacances est donc parti dans le budget mariage. Les primes reçues ont fini dans le même panier.

Et puis sur mon salaire, le budget loisirs qui m’était attribué mensuellement a rejoint également l’enveloppe wedding. C’est un choix, c’est le nôtre. Nous avons priorisé nos envies sur le moment en réorganisant nos budgets. Ainsi, nous avons augmenté notre capital alloué à notre joli jour.

De plus, le décaler à l’année d’après nous a également permis de réaliser d’autres souhaits non prévus à la base. Par exemple, j’ai refusé d’utiliser mon budget loisirs sur une certaine période pour que l’on puisse prendre un saxophoniste car c’était l’un des (seuls) souhaits qui faisaient vraiment plaisir à GCC et qui lui tenait à cœur. Pour tout le reste, il me laissait carte blanche – tout en donnant son avis, bien sûr.

Alors oui, ça peut paraître trop de ne penser qu’à son mariage pendant tant de temps. Mais je ne l’ai pas ressenti comme une privation durant tous ces mois. Au contraire. Nous avions un but, un objectif, et tout ce que nous pouvions ramener au mariage nous faisait plaisir, réellement.

Et toi, as-tu privilégié des cadeaux qui serviraient pour ton mariage lors des fêtes comme ton anniversaire ou Noël ? Viens nous raconter !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Fêtes, occasions, anniversaires… tout ce que j’ai pu récupérer en vue du mariage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *