Et un jour, j’ai appris qu’il était capable de mentir

Ouuuuh le titre accrocheur, hein ?!

(Petite note pour celles qui auraient oublié : je suis belge, les interjections vont avec, c’est cadeau de la maison)

Surtout ne t’inquiète pas. Aujourd’hui, nous sommes fiancés, et tout va bien. Et c’est justement de l’arrivée de ce doux/fou/adorable/merveilleux/inoubliable jour (aucune mention inutile) où il m’a demandé de l’épouser dont je vais te parler.

Mais pour te raconter cette histoire-là, il faut que nous retournions un petit peu en arrière.

Petite mise en contexte

Je suis née en 1987 et lui, en 1986, tout juste 10 mois plus tôt. On se plait à croire qu’il lui a fallu un mois de vie pour décider de ce qu’il lui fallait pour être heureux, et qu’il m’a commandée. Du coup, 9 mois plus tard, talam ! Je suis arrivée. Manifestement, quelques options n’ont pas été livrées… Oups.

Quoi ? Tu trouves que je suis remontée beaucoup trop loin dans le temps ? Bon… D’accord.

Nous sommes en 2008 et, comme je te l’ai dit, je flashe plus vite que Gordon* sur un bel homme derrière un bar et je me dis aussitôt : « lui, c’est l’homme de ma vie ! ». Et non, l’alcool n’avait rien à voir là-dedans, j’en étais bel et bien certaine. Du coup et forcément, lorsque nous sommes sortis ensemble, cette idée n’a jamais quitté mon esprit. Enfin comprenons-nous bien. Officiellement, elle n’existait pas. Mais officieusement, les licornes sautaient dans une myriade d’arcs-en-ciel dès que quiconque faisait allusion au fait que nous pourrions un jour nous marier. Et, pour ne rien arranger, nous avions eu une discussion très très large Monsieur Monchéri et moi au tout début de notre histoire. Et, comme nous ne parlions pas spécialement (pour moi)/du tout (pour lui) de nous, il a eu le malheur de me dire textuellement « Le mariage, je ne sais pas. Je ne suis pas spécialement pour, mais pas contre non plus ». Si tu le lui demandes, il nie bien évidemment encore ces paroles, mais elles ont pourtant été instantanément synthétisées et gravées dans ma mémoire : « IL N’EST PAS CONTRE ». Traduction féminine : il y a largement moyen qu’il soit pour !

* Blague pourrie

2011. Nos premiers amis se marient. Je rigole lorsqu’on nous demande « Et vous, c’est pour quand ? » et je parviens même à répéter le traditionnel : « Boh, on n’est pas pressés. Et si on ne se marie pas, ce n’est pas grave hein ! ». Bip-Bip, ma licorne interne voit rouge ! Tiens-toi sage, petite licorne, un jour… N’empêche que Monsieur Monchéri, lui, s’est radicalisé vers « Le mariage, ça ne sert à rien ».

2012-2013. Toujours plus de mariages, et je tiens bon. Enfin non, il tient bon ! Enfin non, on tient chacun bon. Mais pas du même côté… Cela dit, Monsieur Monchéri ne croit plus vraiment à mon « Ce n’est pas grave hein ! » au vu de mes allusions de moins en moins camouflées, sans doute juste encore au « Je ne vais pas le quitter parce qu’il ne veut pas m’épouser ». Et moi, je suis un peu embêtée par notre (superbe nouvelle) maison (que j’aime mais) qui, selon lui, est The Engagement. Nous n’avons donc pas besoin d’un mariage pour prouver à l’autre qu’on s’est sincèrement engagé envers lui.

Pour le coup, je ne peux pas lui donner tort, c’est un sacré engagement ! Il n’empêche que je veux me marier. Et pas avec n’importe qui, rien qu’avec lui ! Autre argument imparable et bien qu’il croie toujours à un complot inexistant, en 2013, pour ma première participation à une compétition de ce genre, j’ai réellement attrapé le bouquet de la mariée, alors bon…

Le lancer du bouquet

Crédits photo (creative commons) : Corey Balazowich

Et un jour, 2014 arriva

Je te passe les étapes transitoires, les supplications déclarations ouvertes et même les quelques pleurs.

Un jour, arrivent nos cinq ans. Bonheur et paillette, je l’aime, il m’aime, et aujourd’hui, on fait la fête ! D’ailleurs, pour ce jour-là, nous avons pris congé. Enfin moi toute la journée, et lui l’après-midi. Il m’a promis de revenir pour midi et que nous irions au petit restaurant qu’on adore, pour aller ensuite nous promener dans le joli parc du château voisin où nous allons de temps en temps.

Sauf que… Sauf que moi, tous sens en alerte, je me dis qu’il me cache quelque chose ! Il faut savoir que Monsieur Monchéri est un piètre menteur. Vraiment. Il n’y peut rien, c’est comme ça. Du coup, j’ai pu faire un rapide calcul et me dire que quelque chose de « pas net » se tramait (en vrai, j’espérais beaucoup beaucoup). Et puis, ce que je ne t’ai pas encore raconté, c’est qu’un jour où je le harcelais nous discutions tranquillement du sujet, je lui ai dit qu’après nos cinq ans, ce n’était plus la peine de me le demander, ce serait trop tard. Oui, j’ai dit ça. Est-ce que j’y crois ? Non, pas du tout.

Et comme finalement, le jour de notre cinquième anniversaire était arrivé, je me suis dit que c’était maintenant ou jamais…

Toujours est-il que Monsieur Monchéri arrive à midi pile (miracle, on est toujours en retard !) et que nous allons dîner. Mmmmh. Forts d’un bon plat, d’un dessert commun et d’une bonne bouteille de vin, nous partons à l’assaut des jolies allées du château. On se balade, on rit, on parle, on profite. On profite tellement du moment qu’on s’arrête pour admirer la vue du lac. Il me serre dans ses bras, me dit qu’il a quand même un petit cadeau pour notre anniversaire, plonge la main dans la poche de sa veste et là…

BUG ! BUG ! BUG !

Mlle Peps, on a perdu le signal !

La bague de fiançailles de Mlle Peps

Crédits photo : Photo personnelle

Ma bague d’amour ! Qu’il a choisit tout seul comme un grand. Il n’aurait pas pu viser plus juste !

Donc au final, Monsieur Monchéri sait quand même dissimuler de l’information, puisqu’il savait très bien qu’il me demanderait un jour de l’épouser, et que la bague était cachée chez nous depuis 4 mois déjà !

Et toi, comment s’est passée ta demande en mariage ? Ou l’attends-tu toujours ? Penses-tu ton chéri capable de te dissimuler son envie de mariage partagée ? Ou te l’avoue-t-il carte sur table ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



44 commentaires sur “Et un jour, j’ai appris qu’il était capable de mentir”

      • Je suis fan du coup du bouquet pris comme une conspiration ! 🙂 C’est marrant, j’ai déjà fait des tas de mariage (si, si, je le jure !) et aucune mariée n’a jamais lancé son bouquet. Je pensais que c’était très américain, puis très français en lisant les blogs, mais en fait ça se fait aussi chez nous. ^^

        • Ah c’est drôle, moi j’ai souvent vu ça 🙂 Aux mariages belges, suisse et français auxquels j’ai pu assister! Sauf en cas d’oubli… Par contre, ce n’était réellement pas une conspiration 😀 et c’était vraiment la première (et dernière) fois que j’y participais. Et je trouve ça beaucoup plus drôle à regarder en fait!

          • Je ne pense pas que je le ferai. Je pense que je garderai mon bouquet ! ^^ Mais je ne sais pas encore comment… Je me renseignerai quand j’aurai ma fleuriste. 🙂

          • Après, juste pour le sport, certaines mariées conservent leur bouquet et en font un autre plus petit à lancer… De quoi offrir un peu d’espoir à de jeunes demoiselles impatientes! 😀

    • Très simplement, l’un dans les bras de l’autre et sans genou à terre. Avec en prime un petit malentendu (moi qui n’osais pas croire que c’était bien ça et lui qui pensait que j’allais comprendre tout de suite) qui rend la chose encore plus mignonne à mes yeux! Et la tienne? 🙂

      • Il n’y en a pas vraiment eu! A vrai dire, la demande en mariage telle qu’on la lit partout dans les blogs est quelque chose d’assez nouveau pour moi. J’ai pourtant assisté à pas mal de mariages de mes sœurs, cousines et amies, mais cette “étape” ne m’a pas spécialement marquée… Du coup, je ne l’attendais pas (dans tous les sens du terme), mais l’idée du mariage a très vite été présente et a doucement fait son chemin… Nous savions que nous souhaitions nous marier, mais sans vraiment planifier l’évènement, nous n’étions pas encore prêts… Et puis, un peu comme Mademoiselle D, c’est moi qui, après la naissance de mes filles a fait ressurgir le “dossier”, et cette fois, nous nous sommes lancés! Mon homme a tout de même souhaité m’offrir une bague “spéciale”, que nous avons choisie ensemble, et m’a fait une impro de demande un soir alors que nous nous préparions à sortir tous les 2, dans la salle de bain 😀

        • Ce doit être un merveilleux souvenir, cette demande improvisée dans la salle de bain 🙂 Un lieu du quotidien, je trouve ça aussi symbolique et tout mignon!

    • Paradisia! Pile entre les deux noms successifs du super parc animalier hennuyer (Paradisio puis Pairi Daiza), tu le connais? Est-ce voulu? 😀 Et je trouve ça chouuu aussi! Juste d’avoir écrit l’article, et de le relire maintenant, je suis encore toute “chose” 😀

  • Tout joli tout plein tout ça !
    Parfois, en lisant des jolies histoires je regrette (grave) un peu de ne pas avoir eu de demande en mariage

    • Merci Mademoiselle D! Comment ça s’est passé pour toi alors? D’un commun accord? Avez-vous tout de même fêter votre décision? 🙂

      • Je lui ai mis la pression lors de ma grossesse sur le nom de famille de notre fille. Soit on se mariat et elle portait son nom, soit il ne voulait pas se marier dans ce cas elle porterais mon nom. C’est la qu’il a compris pourquoi je voulais me marier (je ne lui ai pas vraiment dit mais c’est loin d’etre la seule raison). Donc comme on voulais un second enfant 2/3 ans après le premier il fallait caser le mariage entre les 2. J’ai donc choisit ma bague et la date du mariage. D’un commun accord. Et pour me venger de pas avoir eu de belle demande spontané, on va avoir un gros mariage ! Na ! Lol (début septembre : J-100 ! )

        • Good job pour la bague^^ Et pour le reste, je te comprends tout à fait! Il n’est pas du tout nécessaire d’être mariés pour avoir des enfants bien sûr, mais je tiens vraiment fort aussi à porter le même nom que nos futurs. Et que MonChéri aussi évidemment 🙂 Et les J-100, l’angoisse! Ce jour est noté dans mon agenda, et j’ai peur d’y arriver et de me prendre un gros stress! Pourtant, force est de constater qu’il est tout proche… Pouarf! Combien d’invités as-tu? Tu m’avais dit, dans ton commentaire à ma chronique de présentation, que vous attendiez beaucoup d’invités, et tu as titillé ma curiosité 🙂

          • Environ 100 invités a table et 20 de plus pour le VH + des enfants et bébés (dont la notre).
            J’ai hate que tu nous raconte tout ! Dommage que tu soit si loin, Mademoiselle Fleur organise un gouter dentelle en juin, on aurait pu t’y voir ! 😉
            Je vais suivre tes chroniques avec avidité !

          • Oui, trop dommage !!!
            En fait, j’ai le même.nombre d’invités que Mademoiselle D !!! Pas d’inquiétudes à avoir avec le J-100, je l’ai allègrement dépassé et ça va toujours. Je pense que le vrai stress est à M-1, cela se rapproche pour moi !!! 🙂

          • Clairement ça aurait été chouette de vous rencontrer mais ça fait un peu loin… 🙁 Et à J-100, je paniquerai si on n’est pas encore au point pour les faire-parts 😀 A quand le cap fatidique pour toi Mlle Fleur?

          • Hiiiiii ! Dans 3 semaines ! J’ai hâte que ça arrive et en même temps je me demande si tout sera prêt. Mais pour le moment je ne stresse pas !

          • 3 semaines! Waouw! C’est tout proche ça! Je suis sûre que ce sera magique! Tu viendras nous le raconter dans les mariages des lectrices? Ca fait longtemps qu’on “traîne” sur le blog ensemble, ça me ferait trop plaisir d’en savoir plus!

  • J’aime beaucoup ton récit et ta façon d’écrire avec cette pointe d’humour, et la demande que tu as eu fait rêver ! Comme quoi, il ne faut jamais désespérer, ça me donne de l’espoir que le mien fasse le grand saut un jour (très prochain j’espère…).

    • Ca c’est un compliment qui fera très plaisir à Mon chéri! Et je pense que nos chéris sont forts pour nous surprendre 🙂 J’espère que le tien te fera cette jolie surprise si tu l’attends tellement! Au pire, laisse la chronique ouverte sur votre ordi et sait-on jamais qu’il la lise… :-p

  • C’est chouuuu ! Et moi qui, avec ce titre, pensait que c’était un article sur les mensonges, le pardon toussa toussa …. mais non c’était une demande en mariage !!

    • Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Monsieur Monchéri ne m’a jamais donné l’occasion de devoir être pardonné… Ouf! Tu n’es pas trop déçue au moins? 😀

      • oh non !!! Je me suis dis “mais elle va nous plomber le moral ?” Alors que pas du tout 😉 enfin même si ça avait été le cas, tu étais libre de le faire et j’aurai tout de elle lu avec plaisir 🙂

        • Ahah ça va alors! Bon, je n’ai pas encore de raison de vous plomber le moral mais sait-on jamais que ce soit le cas dans les 4 derniers mois… Je sais que j’aurai au moins le soutien d’une lectrice si c’est le cas! 😀

  • Oh la la mais j’écrirais la même chronique si j’étais de la team Dentelle !! “on est proprios, c’est déjà bien” “ça sert” à rien”, l’attente de plusieurs années, le bouquet attrapé, et bla et bla…
    Et la demande préparée 4 mois avant, et faite à Venise où je guettais le moindre signe en mode désespérée !
    Du coup, je sais très bien comment tu dois te sentir à chaque fois que tu penses à ce moment… Magique, larmes à l’oeil, la banane jusqu’aux oreilles… Ah bah tiens, rien que d’y penser, je file faire un gros câlin à l’amoureux ! 😀

    • Trop bien! Tu partages aussi un bout d’histoire avec Mme Nuage et sa jolie demande à Venise alors 🙂 J’imagine que ta photo est a preuve de ton efficacité dans l’attrape de bouquet? De quand date sa demande?

      • En effet, la photo représente le magnifique touchdown que j’ai réalisé pour attraper ce bouquet ha ha !
        Pour la demande, il m’a déjà surprise pour mon anniversaire en juillet dernier, j’étais en déplacement pro et il est venu le soir à mon hôtel, resto réservé, fleurs à la main et billets pour Venise (ville qu’on rêvait de visiter depuis longtemps) <3 <3
        4 mois plus tard, fin Novembre on partait pour Venise, il a gardé la bague dans la poche pendant 2 jours avant qu'il se lance ! Sa demande était précisément le 29 novembre 2014 vers 19 heures 😀 (et on se marie le 13 aout 2016).

        • Waouw! Quelle préparation de fou! Tu as dû avoir une bien jolie demande 🙂 Et tu as une encore plus longue période de fiançailles que moi… Je te souhaite beaucoup de courage pour rester seine d’esprit d’ici là! Mais au final, ça passe vite. (Mlle Pinpon, ton chéri ou toi serait-il/serais-tu pompier?)

          • Merci ! En effet, plus d’un an et demi à penser et respirer mariage c’est long ! (vu tout ce qui est déjà prêt on pourrait se marier le mois prochain ha ha).
            Et oui il a trop assuré, le matin même il me disait encore qu’il ne voulait pas, il sait aussi bien mentir que ton chéri pour ma plus grande surprise !
            Sinon le pompier c’est moi 😉 lui c’est monsieur champagne, reimois d’origine il est à la limite de mettre du champ’ dans ses céréales le matin 😉

          • Mmmh Champagne! Je n’en mettrais pas dans les céréales mais dès le déjeuner ça me va aussi! Enfin bon, je devrai faire attention pour le Jour-J et faire semblant de boire, parce que ça fait vite effet chez moi^^ (et en fin de soirée ça va, mais bon, à l’apéro…Bof!)

  • On arrive toujours à nos fins … tôt ou tard …
    Ici, je suis avec chéri-mari depuis 16 ans (pfiou …).
    Le mariage ne nous semblait pas une étape incontournable, ni à lui, ni à moi (quoi que …).
    Après 10 ans ensemble, il nous a semblé temps de fonder une famille – notre famille – et alors que petit loup grandissait depuis 6 mois dans mon ventre, un soir, dans le lit, “hormonalement” hyper dopée, je pleurnichait : “mais tu m’aimera toujours après ? Et là, maintenant que je suis énorme …”
    Il me dit : “attend, bouge pas, c’est le moment”. Et il me sort THE bague (planquée dans son bazar depuis quelques jours) !
    Nous étions fin juin, nous nous sommes mariés le 10 juillet !
    Voilà pour moi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *