Caprice de bride n°1, quand le save-the-date s’invite à la fête

Avant de se fiancer, mon Grognon et moi étions d’accord pour que, concernant notre mariage, nous “ferions au plus simple”. D’ailleurs, tu te rappelles surement que nous avions très rapidement convenu que la salle des fêtes du village ferait l’affaire pour notre réception. Faciiile, n’est-ce pas ? Mais ça… c’était avant.

L’influence des blogs dans la vie d’une fiancée toute neuve

Étant les premiers de nos deux familles à nous marier, je n’avais, je dois te l’avouer, aucune connaissance du monde du mariage jusqu’à septembre dernier. Donc, une fois la bague au doigt, j’ai naïvement allumé mon ordinateur et lancé la sacro-sainte recherche : « blog mariage » (tu sais, juste pour trouver quelques idées)… et là, j’ai été complètement subjuguée par ce monde splendide de paillettes et de licornes, jouant à saute-moutons dans des prairies verdoyantes, sur fond d’arcs-en-ciel scintillants. Et tout a changé ! … Excepté notre budget, malheureusement. Une chose en particulier retient mon attention de novice : le save-the-date. Quelle fabuleuse invention ! Cela permet de crier sur tous les toits et cela sans retenue prévenir bien en avance tous nos proches que nous allons nous marier, avant même d’avoir tous les détails de nos cérémonies. Il fallait absolument que nous en fassions un ! Mais que les choses soient claires, il s’agit de faire simple, rapide et surtout bon marché.

Comment faire son save-the-date sans prise de tête, ou presque

Internet est une mine d’inspiration phénoménale, seulement voilà, je souhaite réaliser moi-même ce save-the-date, en un minimum de temps et d’argent. Je redescends donc sur terre et décide d’arrêter certains critères pour plus d’efficacité.

1.Le format

Comme le concept du save-the-date est tout à fait nouveau dans mon entourage je le voulais simple avec un message très clair, une sorte carte postale porteuse du scoop de l’année de notre bonne nouvelle. Ce sera donc un flyer en format A6.

2. Les outils

Loin d’être graphiste, et bien que je sache un peu bidouiller avec les logiciels de type Photoshop, je ne voulais pas me prendre la tête et j’ai donc décidé d’utiliser PowerPoint et ma bonne vieille imprimante.

3. Le design

Et c’est justement là que les choses se compliquent puisque je ne peux décemment pas demander à ma fidèle imprimante de sortir des photos de bonne qualité. Tant pis pour l’aspect vieux parchemin qui collerait tellement bien avec une ambiance champêtre et rétro.

Mais cela ne m’empêche pas d’être top-super-méga-motivée et je me lance dans cette création, non sans avoir écumé Pinterest pendant encore quelques heures au bureau. Et lorsque je sors enfin de plusieurs soirées d’ermitage, je suis toute fière de présenter mon chef d’œuvre à mon Grognon : un calendrier avec un cœur sur notre date, ce fameux message disant de « réserver notre date » (en français pour être sûre que tati Odile comprenne) et le tout entouré de bulles de couleurs pour donner un aspect pétillant, sans oublier quelques petites notes de musiques (simple et efficace).

Save the date Mlle Myrtille

Crédits photo : Photo personnelle

N’est-il pas beau ce save-the-date ? Même mon Grognon a validé !

L’influence des blogs dans la vie de la fiancée avertie

Mais c’est sans compter sur Mme Vanille qui nous montrait tout juste son superbe save-the-date aimanté. Et là je réalise qu’il me faut ABSOLUMENT un magnet ! Malheureusement, après de très looooongues prospections des tarifs, j’ai été contrainte de me raviser. Ce save-the-date est un extra et il n’est pas question d’y consacrer un trop gros budget. Mais les jours passent cette idée ne sort pas de ma tête.

Mais à défaut de magnet, pourquoi ne pas glisser une simple photo dans chaque enveloppe ? Ben oui, l’impression d’une photo ne coûte quasiment rien sur internet…

Je finis par demander à mon Grognon ce qu’il en pense, et à ma grande surprise, non seulement il est complètement d’accord, mais en plus il me parle de print24, un site d’impression de flyers à prix tout doux, qui nous permettrait d’inclure la photo directement sur le save-the-date et en plus d’envisager un fond plus rustique… L’affaire est dans le sac ! (J’avais déjà acheté des cartons formats A6 à imprimer, mais ce n’est pas grave, nous les utiliserons pour nos faire-part…) Toujours motivée, je recommence pour la trentième fois au moins encore une fois notre save-the-date. Je garde l’idée du calendrier, mais change tout le reste. Il n’y a plus qu’à demander à une amie photographe amatrice de nous shooter  et je peux enfin finaliser notre save-the-date et l’envoyer à l’impression** !

Save the date Mlle Myrtille

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons même pu inclure notre compagnon à 4 pattes

C’est toute excitée que j’ai découvert nos flyers moins d’une semaine après leur commande. Je dois t’avouer que j’ai été un peu déçue du résultat, car la qualité était moins bonne que ce que je m’étais imaginée (avec le recul je me dis que pour le prix, la qualité est tout à fait acceptable) et mon texte légèrement trop petit. J’ai beaucoup regretté de ne pas avoir testé chez moi avant (donc avant d’envoyer quoi que ce soit à l’impression, n’oublies surtout pas de tester d’abord à la maison !!). Mais tous les compliments venus de nos proches par la suite ont vite effacé ce mauvais sentiment.

Save the date Mlle Myrtille

Crédits photo : Photo personnelle

**Mode conseils on**

Si toi aussi tu te sens l’âme d’un(e) graphiste en herbe, et que tu as envie de créer toi-même tes visuels à envoyer à ton imprimeur, il faut que tu prennes garde aux codes couleurs. Les logiciels friendly que je qualifierais d’usage courant, comme mon très cher PowerPoint, utilisent généralement le code couleur RVB (Rouge/Vert/Bleu, c’est le code décrypté par les écrans). Donc, chaque couleur peut être décrite comme % de rouge + % de vert + % de bleu.  Cependant, comme rien n’est jamais simple, les imprimantes utilisent un code couleur différent : le CMJN (Cyan/Magenta/Jaune/Noir, tu sais ces quatre cartouches que tu as l’impression de changer toutes les 2 semaines), mais le même principe : % de cyan + % de magenta + % de jaune + % de noir.

Donc pour pouvoir être lu par l’imprimante, tout fichier doit être traduit en CMJN. Seulement voilà, si tu envoies ton fichier PowerPoint ou pdf codé en RGB à ton imprimeur, il se peut que lors de sa conversion l’une ou l’autre couleur ne soit pas correctement “traduite”. Et tu vois le drame venir ? … Le superbe parme et taupe que tu auras mis tellement de temps à choisir sortira approximativement mauve et gris.

Pour éviter les mauvaises surprises je te conseille de vérifier ton fichier en le convertissant toi même en CMJN (il se peut d’ailleurs que ton imprimeur te demande de lui envoyer ton fichier en CMJN). J’ai pu le faire grâce au logiciel Gimp, qui est un ersatz de Photoshop libre de droits. Tu trouveras le tutoriel détaillé qui m’a aidé ici. .

Bien sûr, si tu n’es pas satisfait(e) du résultat, la meilleure solution reste de faire ton visuel directement avec Gimp ou n’importe quel logiciel de création graphique, en n’oubliant pas de le configurer en mode CMJN.

N’hésite pas à me contacter si tu as des questions sur le sujet, j’essaierai de t’aider avec plaisir.

**Mode conseil off**

Et la moral dans tout ça ?

Au-delà du caprice, ce save-the-date s’est avéré très utile car il nous a permis de rapidement fixer notre liste d’invités tout en laissant une petite marge de flexibilité (rien ne t’empêche d’envoyer tout de même un faire-part aux quelques personnes que tu avais oubliés sur ta première liste) et d’autre part, de prévenir tout le monde bien en avance, et surtout tous les invités susceptibles de travailler le samedi, car neuf mois à l’avance (nous les avons envoyé en novembre) il est plus facile pour ceux qui travaillent dans le commerce ou en milieu hospitalier, par exemple, d’organiser leur planning sans nécessairement avoir à poser un jour de congés.

Au niveau budget nous sommes restés plus que raisonnables car pour une centaine de flyers, dont un tiers envoyés par la poste, nous avons dépensé environ 50€ (enveloppes et frais de port compris). Au niveau temps, par contre, je suis bien loin de la soirée que j’avais initialement prévue d’y consacrer. Mais tu sais quoi ? Je ne regrette absolument aucune minute passée à le réaliser car c’est tellement plaisant de les voir sur les frigos de nos proches quand nous nous rendons chez eux.

Allez, comme je suis super sympa, avant de te quitter, je partage rapidement quelques photos de notre shooting improvisé dans les vignes.

Save the date Mlle Myrtille

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi, connaissais-tu le concept du save-the-date avant tes fiançailles ? As-tu décidé de faire ton save-the-date toi-même pour en réduire le coût ? Es-tu aussi tiraillé entre budget et tendances ? Dis moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



30 commentaires sur “Caprice de bride n°1, quand le save-the-date s’invite à la fête”

  • “Faire simple” ! hihihi. C’est ce que nous voulions aussi. En tout cas, la résultat est top ! tu te débrouilles super bien avec des logiciels “d’amateurs”. Je préfère d’ailleurs la version finale, avec photo. Les gens adorent qu’il y ait des photos de mariés sur les faire-part (car finalement, le STD est perçu un peu comme un faire-part).

    • Merci ! Un partie de mon travail consiste a faire des présentations et des illustrations alors j’ai du apprendre à maitriser PowerPoint un peu malgré moi. Mais bon c’est vraiment beaucoup plus simple que Photoshop.
      Et oui je trouve aussi qu’une photo en plus rend l’invitation beaucoup plus personnelle c’est pour ca que j’ai insisté et que je me suis donnée la peine de recommencer. Le résultat n’est pas parfait mais je reçois encore régulièrement des compliments alors je pense que ça en valait la peine.

  • Ton save the date est tout mimi. J’adore la couleur et la présence de votre chien. Par contre il n’y a pas un problème pour les dates sur le calendrier car le 19 septembre tombe un lundi?
    En tout cas il est vraiment sympa, j’aurais bien aimer en faire un mais pour monsieur cela ne sert à rien ( ah ces hommes ).

    • Nous nous marions le samedi 17 septembre et en voyant cet article, nous avons eu une petite boule dans le ventre avant de vérifier 15 fois que le 19 était bien un lundi !
      Pour notre std, nous avons choisi le mode économique en faisant une vidéo en stopmotion (une première pour nous, on s’est bien amusé !)
      Quant à nos faire-part, c’est aussi du fait-maison et jusqu’à présent, nous avons d’excellents retours !
      Pour l’instant, tous nos “DIY” sont nos meilleurs moments dans la préparation de ce mariage (oui oui, ca passe même devant les essayages de la robes !)

      • Je suis vraiment désolée de vous avoir fait peur. Je pensais que personne ne remarquerait que j’ai changé les jours sur les calendriers. Je te rassure : le 19 est en effet un lundi 😉
        Tu as de la chance d’avoir un chéri avec lequel partager vos diy car le mien ca ne m’intéresse absolument pas. Cela doit créer une belle complicité. Mais je me suis vraiment prise au jeu et chacun de mes diy fut un plaisir à réaliser.

    • Merci beaucoup !! Je suis en effet contente d’avoir pu inclure notre chien. Nos invités ont beaucoup aimé.
      Ne t’inquiètes pas pour la date en vrai elle est juste, j’ai modifié les calendriers car je ne souhaite pas dévoiler la date avant que le mariage ne soit passé 😉

  • Il est sympa ce petit save the date ! Je vois que votre chien occupe aussi une place essentielle dessus d’ailleurs, on n’avait pas pu s’empêcher non plus d’inclure le nôtre ^^

    • Oh ben ça c’est sur. Notre chien c’est comme notre bébé. On l’emmène partout et aussi souvent que possible. Et en ce moment on réfléchi activement a la façon de le faire participer au vh en toute sécurité.

  • Nous avons aussi envoyé un “save the date” et je ne le regrette pas ! Toute ma famille famille proche a délocalisé Noël exprès pour nous (1 Mamie, 10 oncles et tantes, 20 cousins et leurs amoureux/euses et quelques petits bouts de chou à 500 km de chez eux…c’est pas rien ! 😉 ) et le fait de les avoir prévenus un an à l’avance à permis à chacun d’étudier la faisabilité du projet. À part l’amoureuse de l’un de mes cousins, ils étaient tous là. ♡ Merci à l’inventeur du “save the date” ! 🙂

    • Et vos std playmobil étaient vraiment très réussis ! Je trouve qu’en effet le concept est vraiment pratique et encore plus dans le cas d’un mariage a une date aussi originale que le lendemain de Noël 🙂

  • Ton STD est super sympa et le fait d’avoir mis votre toutou le rend encore plus chou. De mon côté nous avons réalisé un petit film dans lequel nos 3 enfants ont joué et le résultat nous a bien plus aussi.

    • J’avais adoré votre vidéo ! Surtout la chute avec le plus jeune. J’aurai bien aimé en faire une mais je n’ai vraiment aucune notion de montage vidéo alors je suis restée très classique.

  • Merci beaucoup pour ces explications sur les différents codages de couleurs, j’avais déjà été déçue une fois des couleurs et c’est sans doute pour ça ! J’aurais appris quelque chose aujourd’hui !
    Et sinon ton STD est super !

    • Moi j’ai du supplier mon fiancé pour qu’il accepte qu’on envoie un STD, il n’en voyait pas l’intérêt, il a cédé, et en effet les gens sont très heureux d’en avoir reçu !

      • Merci ! Le concept du std n’est pas encore très développé en France et du coup les invités sont agréablement surpris.
        Pour le chéri, le mien n’y voyait pas vraiment d’utilité non plus mais vu le coût négligeable et que j’ai tout fait toute seule il n’a pas vraiment eu le choix 😉 et je crois même qu’il a maintenant changé d’avis. Il accepte d’ailleurs volontier tous les compliments à leur sujet

  • Je ne connaissez pas les STD avant de me plonger moi aussi dans ce monde. N ayant pas un budget a rallonge non plus nous avons réalisé avec publisher une carte pliée avec photo et petit texte court et surtout… La date cachée par un scotch a gratter (peinture acrylique et produit vaisselle mélangés). Cela a beaucoup plu a tout le monde et nous en avons profité pour demander aux gens leurs adresses mail dans l objectif de leur envoyer périodiquement une newsletter

    • C’est une superbe idée le scotch à gratter. Et la newsletter également, mais ça doit être beaucoup de travail de la rédiger mensuellement… Bravo !

  • Pour ma part, j’ai découvert les save the date aussi en traînant sur les blogs de mariages. Je voulais en faire un mais sans que ça coûte trop cher non plus (même si le budget était pas encore fixé, c’était un poste vraiment pas prioritaire… et vu la suite du budget, bien m’en a pris^^)
    Du coup, on a opté pour le mail : on a fait une carte sous Gimp, avec quelques photos et un petit texte invitant à réserver la date, qu’on a envoyée à nos invités “sûrs” (ceux pour qui on n’était pas décidés auront le faire part si on se décide^^). Ça a été bien reçu par nos invités (la plupart nous ont envoyé un message de félicitations et l’assurance qu’ils bloquaient bien la date 🙂 )

    • Ahhh le budget, c’est vraiment le nerf de la guerre. Je suis comme toi : bien contente de ne pas avoir dépenser plus pour ce petit “extra”. Il est vrai que j’aurai aussi pu considérer l’envoyer par mail, mais les plus agés n’ayant pas internet et se réjouissant aussi beaucoup, je ne voulais pas les laisser à l’écart.

      • Ah oui, nous les personnes âgées invitées sont malgré tout un minimum connectées 🙂 Du coup, personne n’était exclu si on faisait comme ça.
        Je pense que sinon on aurait fait comme toi, ou alors en mixant les deux.

  • Trop mimi les STD Mlle Myrtille ! Pour ma part, je n’en voyais pas l’utilité avec le peu d’invités que nous avions à part une personne tout le monde a bloqué la date rapidement ! Mais je trouve cela toujours très chouette et on peut le garder en souvenir 🙂

    • En effet dans le cas d’un mariage en petit comité le std n’est pas si util que ça. Jepense que tu peux assez facilement prévenir oralement tes invités. Ce qui est encore mieux que le papier je trouve.

  • Trop mignons tes STD!! (d’ailleurs, le premier aussi était mimi). Vous avez du vous éclater pendant la séance photo dans les vignes!

    • Merci !!
      C’était la 1ère fois que nous faisions quelque chose de ce genre alors on n’était pas très à l’aise devant l’objectif (j’ai plus pour habitude de me trouver derrière). Heureusement que nous connaissions bien la photographe. Mais au final je trouve le résultat très rigolo.

  • Vraiment très sympa les save the date. J’aimais bien la version powerpoint aussi mais les photos ça fait toujours plus personnel (et ça permet d’inclure le chien :))
    pour le côté magnet à petit prix tu aurais pu rajouter au dos de chaque photo, un petit bout de scotch magnétique (j’avais trouvé le mien chez hema) ce qui permet d’afficher la photo (c’est pas un aimant très puissant mais pour une photo ou un flyer ça fait l’affaire)

    • Dommage pour le magnet… Je ne connaissais pas l’existance de scotch magnétique. Mais je garde l’info dans un coin de ma tête pour le prochain (pourquoi pas les remerciements ?) 😉

  • Hahaaaa comment faire simple quand on peut faire compliqué, le dilemme de la mariée ! 😉
    En tout cas bravo, ton STD est superbe !!! Je préfère LAAAARGEMENT le modèle avec la photo de vous, c’est + personnel. Et quelle fierté de pouvoir le voir chez vos invités 😉

    • Merci Melle Idées !
      C’est vrai que ça n’est pas simple de faire simple quand son cerveau de jeune bride-to-be te balance 1000 idées à la minute. Heureusement que ça se calme avec le temps.
      Et quel bonheur quand je le vois encore affiché chez nos invités plus de 6 mois après leur envoie …

  • Très joli ton STD, l’idée du style page de calendrier est top! La photo de votre couple est toute mimie et vous avez mis toute la famille avec votre toutou qui sourit pour l’occasion 😉
    Le « STD » est bien utile pour prévenir tous les invités de commencer à s’organiser pour le mariage très tôt. Je recommande pour le côté plus personnel. Surtout quand on pense que le faire-part (souvent plus classique et officiel) arrive que 2-3 mois avant le jour J seulement (quand on aura toutes les grandes lignes et programme). Souvent trop tard pour les gens qui ont des plannings chargés professionnellement, avec des enfants etc… qui doivent poser le jour bien avant l’invitation officielle.
    Pour ma part, j’ai convaincu mon chéri facilement à en faire un avec ces arguments.
    Notre mariage tombait le week-end de l’ascension et 8 mai et le seul pont possible sur mai 2016… Autant dire que c’était une date prisée. Nous avions choisi le 7 mai exprès car il fait beau et assez chaud en général, avant les examens (mes neveux passant le bac), avant les vacances où c’est plein, cher partout et trop chaud.
    Ainsi ils pouvaient s’organiser tôt pour les transports et hébergements dont les bons plans/prix partiraient comme des petits pains et oui car sur la Côte d’Azur juste avant le festival de Cannes c’est le seul moment encore au tarif correct (en plus il pleut toujours pendant le festival… donc il valait mieux mettre toutes les chances de notre côté en le faisant juste avant)
    Non seulement nos invités habitent pour les 3/4 loin mais beaucoup sont dans des secteurs de travail dont c’était le début de la haute saison.et le temps d’envoyer les faire-parts pour beaucoup d’entreprises, on doit poser les congés bien avant parfois 6 mois avant…
    Comme on avait annoncé notre mariage pendant les réunions de famille et soirées entre amis, on a pensé au STD pour officialiser la date. Pas de courrier, car on n’avait pas le temps.
    Au final on a fait un groupe fermé sur facebook quasi 11 mois avant le jour J qu’aux personnes qui sont invités où on a affiché une photo 2 parties avec d’un côté la date et de l’autre une photo colorée de nous en train de s’embrasser dans notre jardin fleuri avec plein de ballons en forme de cœurs 🙂 (quel rire ces séances photos d’ailleurs). Cela a beaucoup plut par le côté personnel avec la photo et çà donnait une idée de la fête que nous préparions !
    Merci à mon mari qui gère bien Photoshop car même si le résultat paraît tout simple ce n’est pas un logiciel facile et çà lui a permis de mettre sa touche perso au mariage 😉
    On a pu partager par la suite plein d’infos dans ce groupe sur le mariage, les co-voiturages, logements..etc…
    Et nos invités on pu écrire leurs émotions à la parution du STD, se contacter en secret, mettre leur impatience de vivre ce moment. Et depuis on a mis des photos, repasser des vidéos des animations, mettre le contact de nos prestataires pour leur faire de la pub pour les futurs événements. Vous me direz mais pas tout le monde n’a facebook, mais le bouche à oreille marche bien donc c’est un bon complément du téléphone (pour les moins connectés)et c’est rapide 😉
    On continue de partager même à distance ensemble ce beau jour via ce groupe avec ceux qu’on n’a pas l’occasion de voir… et pour tous ceux qui veulent…

    • Le group facebook c’est vraiment une bonne idée. Je t’avoue que je n’y avais pas trop pensé et que du coup je vais peut-être le faire pour mettre en relation les “jeunes” qui ne se connaissent pas. Toutefois vu le nombre de mes invités qui n’a pas de compte sur facebook, la version papier restait pour moi le meilleur moyen (et puis j’aime beaucoup le papier).
      Et nous aussi nous sommes bien amusé pendant notre séance photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *