Carnet d’aventure 21 : l’aventure pour trésor

Et voilà ! Notre mariage est passé, il est temps de penser à la suite. Et quelle suite ! La dernière ligne droite de cette grande aventure : notre voyage de noces.

Comme tu le sais, nous avions placé une urne afin de financer notre escapade de jeunes mariés.

Notre choix de voyage de noces

Crédits photo : Photo Personnelle

Notre coffre urne et notre livre d’or

Nous avons eu la joie de découvrir que nos invités avaient été très généreux, nous permettant ainsi de prévoir un joli voyage…

Du rêve…

Je dois te l’avouer, pour notre voyage de noces, notre destination était toute trouvée : depuis longtemps, je rêve de partir à la découverte de la Nouvelle-Zélande, cette belle île aux reflets fantastiques…

L’Océanie, c’est mon rêve, et dès le début, j’ai convaincu M. Flow de me suivre dans cette douce folie. Le soleil, les forêts sauvages et tropicales, les Maoris, le décor féerique du Seigneur des Anneaux, et tant d’autres choses encore…

Aussi, lorsque notre mariage s’est terminé, nous avons vite souhaité savoir si notre rêve était accessible… Et joie ! Il l’était ! Grâce à nos merveilleux invités, il l’était…

C’est donc toute guillerette que je suis partie en quête de ce qui serait notre voyage en amoureux…

… à la réalité

Oui mais.

À présent, tu me connais assez pour savoir qu’avec moi, rien ne se passe jamais comme prévu. Eh bien notre voyage n’a pas fait exception.

La première embûche a été la durée de vol. Je savais que se rendre de l’autre côté du globe prendrait beaucoup de temps : le voyage à lui seul se fait sur quarante-huit heures. Soit : même pas peur ! Après tout, le jeu en vaut la chandelle…

La seconde s’est imposée d’elle-même et est venue compléter la première. Si l’on retire les quatre jours de voyage (eh bien oui, il faut tout de même penser à revenir), ça ne nous laisse que dix jours pour en profiter, sans bien sûr prendre en compte le décalage horaire. Ça se corse. Il faut bel et bien trois semaines pour profiter pleinement de la Nouvelle-Zélande. Exit donc le voyage de noces pendant les « petites » vacances…

Petit aparté : eh oui, je te le rappelle, je suis enseignante… Et c’est ce qui va me permette de te faire rentrer dans mon monde, celui des vacances scolaires, celui des profs… Fin de l’apparté.

Nous nous rendons à l’évidence, nous devrons donc partir en été, puisque c’est là ma seule possibilité de trois semaines de vacances. (Eh oui, impossible pour moi de déposer une demande de congés exceptionnels auprès du ministre pour “voyage de noces”…). Tant pis donc pour le plein tarif (autre joie sans fin des vacances scolaires), nous allons vivre notre rêve !

Sauf qu’un bonheur n’arrivant jamais seul, il se trouve que l’été d’Europe est le pire moment pour se rendre en Nouvelle-Zélande. Bonjour saison des pluies torrentielles !

Il faut nous rendre à l’évidence : notre voyage de noces ne se fera pas là-bas.

Adieu donc, joli rêve océanien.

Nouvelle quête à deux

Comme tu peux l’imaginer, à cet instant, je suis abattue. Nos invités nous interrogent sur notre prochain voyage de noces, et nous leur racontons la désillusion, et notre réflexion actuelle. Alors que nous renonçons à notre rêve, plusieurs de nos proches nous conseillent de nouvelles destinations qui allieraient le soleil et la découverte que nous recherchions en Océanie.

L’une en particulier revient souvent. Beaucoup nous en parlent, nous la conseillent. Après tant d’éloges, nous furetons de nouveau sur le net : l’endroit est très beau et entre dans notre budget, nous permettant même une petite folie question hôtels.

Des paysages à couper le souffle, des avis positifs et des touristes ravis, des plages pour bronzer et beaucoup de choses à visiter. Le plus ? Pas de problème de langue… Ce n’est pas la Nouvelle-Zélande, mais un petit paradis tout de même… As-tu deviné ? Je te propose un petit indice…

Notre voyage de noces à la Réunion

Crédits photo : Mich73b

L’une des plus belles cascades du monde, appelée le “Voile de la Mariée”… Coïncidence ? Je ne crois pas…

Si tu as répondu la Réunion, alors bravo ! Tu as trouvé.

M. Flow est charmé, et je me laisse doucement convaincre… Voici déjà nos billets et les hôtels réservés. Et pour le reste, nous marcherons au feeling, au gré de nos envies.

Je dois t’avouer que pour moi qui suis une accro du contrôle, tout ça m’angoisse au plus haut point. Pas de circuit, pas de réservation, pas de planning… Pour M. Flow, la liberté, pour moi, un grand saut dans l’inconnu… Mais les images me font rêver… Le cirque du Maïdo, le Voile de la Mariée, le Piton de la Fournaise… Autant de grandeurs de la nature qui me confortent dans notre choix. Nous partons en voyage de noces pour une destination idyllique !

Alors, à deux semaines du départ, lorsque l’angoisse me submerge, il me suffit de me tourner vers mon mari qui me sourit en disant : « Tu verras, ce sera génial ! », et de me dire que le mariage, c’est surtout ça : la confiance en l’autre, et la volonté de le faire ensemble.

À présent, je te laisse, je dois casser un peu mes nouvelles chaussures de randonnée car il semble que beaucoup de marche dans des décors à couper le souffle nous attend… Je veux en prendre plein les yeux, me gaver de la beauté de cette île magnifique, et revenir la tête pleine de souvenirs merveilleux à te raconter…

Je te retrouve donc très vite pour t’expliquer tout ça et t’inonder de jolies photos… À bientôt !

Et toi ? Où as-tu décidé de t’envoler pour ton voyage de noces ? Es-tu partie tout de suite ou as-tu attendu ? Raconte-moi vite !

✈ Pour des hôtels très chics et des voyages extraordinaires, je te propose de faire un tour du côté de VeryChic : chaque jour, le site te propose des ventes privées pour des hôtels 5* partout dans le monde !




10 commentaires sur “Carnet d’aventure 21 : l’aventure pour trésor”

  • Coucou madame Solène. Alors j’ai fait la Nouvelle Zélande, et je te confirme qu’il faut vraiment mini 3 semaines pour avoir le temps de parcourir ce superbe pays ! Et que l’ideal C’est pendant notre période hivernal. Par contre je suis surprise pour le temps de voyage. Nous c’était 28h et non 48…
    Mais sinon la réunion c’est génial aussi, des paysages grandioses et beaucoup de rando en effet. A l’heure de publication de cet article tu dois déjà être de retour. Hâte de voir tes jolies photos !

    • Nous ne désespèrons pas d’y aller cela reste un rêve… reste à trouver une période de 3 semaines pour pouvoir le réaliser… Effectivement nous sommes rentrés et la Réunion était très chouette ! Bientôt les photos ! Ce n’est pas la Nouvelle Zélande, c’est un autre environnement mais c’était très sympa tout de même ! Merci pour ton commentaire !

  • C’est une super idée la Réunion, il parait que c’est vraiment magnifique ! J’ai hâte de lire ton article sur le VDN !
    En tous cas, la NZ, ça me fait carrément rêver aussi 🙂 J’espère que vous pourrez y aller un jour tout de même 🙂

    • C’est une île très jolie aussi dans un genre différent de la NZ… Mais notre projet reste dans un coin de nos têtes !

  • Nous on a fait un voyage à la réunion l’année avant notre mariage et la nouvelle Zélande comme voyage de noces. Et on a adoré les deux voyages !!!
    (Pour la nouvelle Zélande, le décalage horaire est tel que finalement cela ne nous a posé aucun problème. A l’aller comme au retour : on a rien senti ! Contrairement à certaines destinations avec 5-6 h de décalage ou on a eu du mal à se caler au bon rythme).
    Je vous souhaite un beau voyage à la réunion mais nul doute que sur cette île magnifique vous allez être émerveillés!

    • Ah c’est super, quelle chance d’avoir pu faire les deux ! Oui le décalage horaire est à prendre en compte, c’est une des raisons qui nécessitent les fameuses 3 semaines… La Réunion est très sympa, les gens parlent français, il y a de véritables paysages sauvages… Je pense que ce sont finalement deux destinations différentes qui valent toutes les deux le coup, dans des registres différents. Sans spolies : on en a pris plein les yeux !

  • La Réunion est effectivement alléchante, même si de manière pas du tout objective, je regrette un peu que vous n’ayez pas tenté la Nouvelle-Zélande malgré tout 😉
    C’est vrai pourtant qu’il faut bien trois semaines pour visiter le pays décemment et en apprécier la beauté. Peut-être que si vous décidez un jour de vous aventurer chez les Kiwis, vous pouvez budgéter un peu plus pour le billet d’avion et faire le voyage en 27 à 30h (une seule escale) pour éviter de perdre autant de temps. (Et en plus, 50h de voyage, l’ayant fait pour mon arrivée au pays, c’est vraiment, vraiment épuisant et toutes les réductions de prix ne valent pas cet enfer, promis ! ^^)

    En tout cas, j’ai hâte de voir des photos de ton voyage de noces pour découvrir la Réunion ! Le voile de la mariée est fort bien nommé ! 😉

    • Pour notre part, nous ne regrettons pas dans le sens où l’île de la Réunion est superbe ! On reste tout de même avec l’idée un jour de partir en NZ.
      Merci pour tes conseils sur les billets d’avion. Moi qui ne prends pas souvent l’avion, j’avoue avoir hésité, et après avoir testé la classe au dessus, je me dis que le prix en vaut la chandelle. Si elle écourte le voyage en plus, c’est encore mieux !
      Très vite quelques photos du petit paradis français !

  • Aaaah, la Nouvelle-Zélande, c’est notre destination !! Effectivement, nous n’avons pas tes contraintes en terme de congés. Ce n’est que partie remise, j’en suis sûre !!
    Mais ta présentation de la Réunion m’a donné envie !! Ca a l’air magnifique !!

    • Merci beaucoup ! Oui ce n’est qu’une question de logistique… C’est malheureusement le lot des enseignants : nous avons certes beaucoup de vacances, mais très peu peuvent partir à ces périodes en raison des prix, et parfois, comme ici, des destinations et des saisons différentes… Mais je ne perds pas espoir : tu as raison ce n’est que partie remise, et même si nous attendons 50 ans, ça ne me gène pas, du moment que l’on y va tôt ou tard (bon c’est sûr que la forêt tropical à 80ans ça doit être moins fun qu’à 30 lol) ! A très vite pour les photos de la Réunion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *