Carnet d’aventure 20 : le boss final, les remerciements

Je reviens vers toi pour l’un des derniers chapitres de mon carnet d’aventure afin de te parler de la dernière tâche qui incombe aux jeunes mariés, à savoir les remerciements.

Comment faire des remerciements personnalisés

Crédits photo (creative commons) : 6072518

Les rares fois où j’y ai pensé durant les préparatifs, je dois t’avouer que mon intérêt pour eux n’était pas extrême. Je pensais qu’un flyer coloré comprenant plusieurs photos de nous suffirait, et je ne m’étais pas plus penchée sur le sujet.

Cependant, quand est venu le moment de s’y mettre, je ne les voyais plus ainsi. Le mariage était encore frais et je guettais avec appréhension le wedding blues. Les remerciements me sont alors apparus comme un moyen de prolonger le mariage et de mettre un terme définitif aux préparatifs, tout en douceur.

L’esprit et l’idée

Les premiers temps, je pataugeais un peu. J’étais donc dans l’optique de chercher un faire-part simple, déjà « prêt » dans la forme, et que nous aurions simplement à personnaliser selon nos goûts. Je voulais un format basique, pour éviter le problème d’enveloppe des faire-part.

Mais je pense que tu souris déjà car tu n’as plus de surprises concernant ma personnalité. Il n’y avait rien à faire : le traditionnel ne passait pas. Puriste jusqu’au bout, je souhaitais absolument que l’on retrouve notre thème dans nos remerciements, et mieux encore, qu’ils fassent écho à nos faire-part de mariage. Avec toute l’empreinte du jeu que nous avions mis dans notre mariage, il nous fallait garder notre fil conducteur et les créer de toutes pièces.

Les dés étaient déjà jetés… Il ne restait plus qu’à trouver ce qui nous conviendrait.

Du coup de cœur à la conception

Avec l’idée qu’il faudrait quelque chose d’original et de personnel, je me suis mise en quête d’inspirations qui me plairaient.

La première à m’avoir tapé dans l’œil a été une carte portail à découpe laser en forme d’arbre. Je l’avais déjà repérée pour nos faire-part, mais avais laissé tomber l’idée pour plus sobre.

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

C’est à cet instant que tout s’est emballé : je savais ce que je souhaitais. Me voici donc à soumettre l’idée à M. Flow, qui accroche de suite et me laisse carte blanche.

Ma folle imagination s’emballe : nous partirons de l’arbre portail, qui sera fermé par une Navi, et dévoilera un flyer simple illustré de « nous ». À l’arrière, se trouveront le texte commun et le texte personnalisé. Dans le fond de la carte portail, à l’aide de deux accroches, nous ajouterons l’une de nos photos de couple.

J’établis alors une liste de ce dont j’ai besoin :

  • la carte portail
  • l’illustration, et par la suite le flyer
  • le texte commun
  • les perles et ailes de Navi,
  • les enveloppes

Il n’y a plus qu’à se relever les manches et prendre le taureau par les cornes. Nous sommes un mois après le mariage, je n’ai pas encore les photos, mais qu’importe : le plus tôt sera le mieux. L’idée est surtout d’envoyer le courrier dans les temps, c’est-à-dire entre deux et trois mois après le mariage…

De la conception à la réalisation

Je commande en premier la fameuse carte portail sur un site assez discount, dont le délai de livraison est d’environ un mois. Je contacte également le vendeur pour connaître les dimensions de la carte et pouvoir concevoir mon flyer.

Viennent ensuite les recherches d’illustration. Je pensais que beaucoup de fan-arts viendraient illustrer le possible mariage des deux héros, mais aucun d’entre eux ne me satisfait. Je réfléchis un peu et me rappelle d’une autre idée qui m’avait séduite durant le brainstorming de création des faire-part. Suite à la lecture de l’article de Mme Caramel au Beurre Salé, j’avais complètement craqué pour l’idée de faire appel à un illustrateur, mais ayant trouvé l’image qu’il nous fallait, nous avions laissé tomber.

Je ressors donc l’idée du placard et me lance en quête de mon sauveur, en m’imposant un petit cahier des charges : le dessin doit être dans la même idée que celui du faire-part, à savoir un peu « chibi »/cartoon, il doit représenter Link et Zelda nous « ressemblant », avec, si possible nos vêtements de mariés, et doit rester dans un coût raisonnable.

Je fouille donc le net pour trouver la perle rare et tombe sur le site d’une illustratrice, Libou, qui correspond à notre recherche et avec laquelle je décide de prendre contact. Ses dessins sont superbes, elle utilise plusieurs techniques différentes, et est empreinte d’un univers qui nous parle à M. Flow et moi.

La réponse arrive rapidement. Libou est adorable et me propose de réaliser l’illustration en format A5, selon la technique qui me convient. Nous optons pour de l’aquarelle, et je lui transmets notre faire-part, ainsi que des photos de nos tenues, et la phrase, qui sera l’écho du faire-part : « Never play alone again » (ne plus jamais jouer seul).

Je reçois ensuite un premier croquis, ainsi qu’une première « mise en couleur ». Nous réajustons avec Libou pour que la carte nous corresponde. Et le tour est joué. Libou a été extraordinaire, et nous a créé et envoyé notre illustration en dix jours. Quelle artiste !

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Libou

Confection, choix et DIY

Suite à cela, il a fallu créer le verso de la carte. Sur un dégradé type aquarelle assorti au fond du croquis de Libou, nous avons créé un texte que je souhaitais dans la même idée épique que celui du faire-part.

Après plusieurs tentatives, et l’aide de ma super témoin, Mlle Émeraude, nous y sommes arrivés. Nous l’avons ensuite intégré dans une image et, tout comme la première fois, fait imprimer sur printpascher, sous un format personnalisé avec vérification des fichiers.

Quelques jours plus tard, nous recevons le flyer et constatons la catastrophe : le texte comprend trois coquilles très visibles, dues à notre manque d’attention découlant lui-même des innombrables retouches que nous lui avons fait subir. Nous n’avons plus qu’à modifier notre fichier et à repasser la commande… J’en profite pour éclaircir un peu la police de caractères.

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

“Le 5 août, nous avons uni nos destins et écrit le début de notre légende. Parce que les héros n’en sont pas pleinement sans ceux qui les entourent, ce sont votre présence et vos pensées qui nous ont portés en ce jour de bonheur. Et comme un sourire vaut mille rubis, nous avons été les plus riches au monde à chaque instant grâce à vous. Pour tout cela et tellement plus encore, mille et un mercis.”

Nous les recevons quelques jours plus tard, ainsi que les cartes portail, dont j’appréhendais la qualité. Elles sont superbes et correspondent parfaitement à ce que j’imaginais.

Je réalise ensuite les Navi, comme pour le faire-part, en découpant les ailes dans un papier blanc irisé et en y collant une demi-perle strass, et j’utilise les dernières demi-perles pour agrémenter le flyer et lui donner un peu de relief.

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

Nous partons enfin en quête d’enveloppes, qui, contrairement à ce que je pensais, ne sont toujours pas de format classique. Comment, Mme Solène ? Encore ? Eh oui ! Mais j’ai trouvé tout de même mon bonheur plus aisément que la première fois en optant pour une jolie enveloppe rigide nacrée, dont la livraison n’a mis que trois jours.

Nous avons cependant découvert à la réception que se trouvait à l’arrière un système de fermeture sans colle. Qu’à cela ne tienne, j’allais pouvoir utiliser ma dernière envie refrénée par les faire-part, à savoir le cachet de cire.

Me voici de nouveau sur le net pour trouver une idée, et deux possibilités s’offrent à nous : un cachet de cire Navi, ou un autre avec nos initiales. Nous choisissons par prudence nos initiales en raison de la date de livraison (environ un mois pour le premier et quinze jours pour le second…). Finalement, nous ne recevons que le tampon sans le cachet et devons attendre à nouveau quinze jours supplémentaires (ironie du sort ? Peut-être !).

Pour la réalisation, nous avions le choix entre la technique de la cuillère, comme Mme Lutine, ou du pistolet à colle, comme Mme Aran. J’ai choisi pour plus de simplicité la seconde méthode. Après un premier test, nous nous sommes aperçus que la cire collait très bien à l’enveloppe, et avons donc décidé de les poser directement dessus, pour les cacheter réellement. Le principe est assez simple :

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

  1. On applique une noix et demi de cire, on trempe le cachet dans l’eau froide, puis on l’essuie.
  2. On applique ensuite le cachet sur la cire en appuyant un peu (mais pas trop) et on laisse ainsi trente secondes.
  3. On enlève le tampon en le faisant osciller de gauche à droite délicatement jusqu’à ce qu’il se décolle. Et voilà !

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

Nous avons ensuite écrit à la main nos remerciements personnalisés pour chacun, ce qui, je dois te l’avouer, nous a pris beaucoup de temps.

Après la réception de nos photos, nous avons choisi celle qui nous semblait la plus romantique, et qui s’intégrait au mieux dans notre carte portail, en la faisant développer (oui, oui, tu peux encore le faire !) et en la fixant par des « coins photo » dans le fond de la carte. Cette solution permet ainsi aux invités de choisir ce qu’ils en feront. S’ils enlèvent le flyer, la carte se transforme en cadre original, et s’ils préfèrent la garder telle quelle, ils peuvent enlever la photo sans l’abîmer.

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

Une dernière folie avant la fin

La réception des enveloppes signait la fin de notre aventure, et la présentation de l’enveloppe du faire-part me semblait parfaite. Nous avons donc décidé de la reprendre et de l’adapter à notre nouveau format.

Cependant, la perspective de mettre un timbre neutre me chagrinait lorsque je m’extasiais devant la réalisation de mes remerciements. J’ai donc fait une nouvelle, et dernière, folie en choisissant de réaliser de nouveau un timbre personnalisé.

Nous avons hésité à utiliser l’une de nos photos de couple, mais sur un format aussi petit, les détails ne seraient pas très visibles. Nous avons donc décidé de créer un timbre en noir et blanc à partir d’une illustration de Link et de Zelda, et d’y ajouter nos noms ainsi que notre date de mariage… Simple, mais très efficace… Je te laisse en juger…

Nos remerciements Zelda personnalisés

Crédits photo : Photo personnelle

Tout cela terminé, il ne nous restait plus qu’à les poster et à attendre les réactions de nos invités.

Au final, comme tu peux le voir, nous nous sommes et avons beaucoup investi(s) dans ces remerciements, et nous ne le regrettons pas car c’était pour nous le dernier acte de notre mariage, pour se souvenir et remercier comme il faut ceux qui ont rendu ce jour extraordinaire… Nous le voulions à la hauteur du reste, car nous le voyions comme la conclusion, la dernière trace encore visible de cette journée inoubliable, pour nous et pour nos proches, et nous pensons sincèrement avoir réussi…

Eh bien voilà, c’est le dernier article sur le mariage avant la fin de mon aventure… Il ne me reste que le voyage de noces à te raconter, avant de te dire au revoir pour de bon… En attendant, n’hésite pas à me contacter si tu as la moindre question. À très vite sur Mademoiselle Dentelle !

Et toi ? Qu’as-tu choisi pour tes remerciements ? Les as-tu personnalisés ? Raconte-moi vite ! 



12 commentaires sur “Carnet d’aventure 20 : le boss final, les remerciements”

  • Tu ne parles pas des réactions des invités : comment ont ils perçu tous vos efforts?
    On est effectivement loin du foyer tout fait, au final!
    J’aime bien l’idee du cadre, il est beau cet arbre.

    • Merci beaucoup ! Dans l’ensemble ils ont apprécié même si nous n’avons pas eu beaucoup de retours… (c’est étrange de remercier pour remercier je pense) mais le fait est que l’on voit notre carte posée à pleins d’endroit différents… c’est très sympa et c’est le plus important! Certains ont juste laissé la photo d’autres ont tout laissé… quand je vois le résultat et le fait que tout le monde l’ait gardé ça me fait chaud au coeur!

  • Quel boulot !! Franchement, je t’admire, personnellement, les remerciements ont été “vite faits” !
    J’espère que vos invités ont eu une réaction à la hauteur 🙂
    Je suis triste de lire que c’est déjà la fin pour toi Madame Solène…. 🙁

    • Merci! On a beaucoup hésité mais c’est vrai qu’un dernier DIY pour la route ça fait toujours du bien, de raccrocher en douceur! Pas encore tout à fait la fin, je vous parle d’abord de mon VDN mais oui, ça en prend le chemin tout doucement !

  • J’adore tes remerciements et toutes les touches d’originalité que vous avez ajoutés
    Le dessin est magnifique …
    Étant fan de Zelda je t’ai suivie avec plaisir merci à toi pour ce joli récit

  • Vos cartes de remerciements sont très réussies Mme Solène, encore une bien jolie réalisation que tu nous présentes là 🙂

    Cet article sonne la fin de ton aventure sur Mademoiselle Dentelle, je suis déjà triste à l’idée de savoir que ta dernière chronique va bientôt paraître… 🙁

    • Merci beaucoup Nala ! Je n’ai pas pu résister à la tentation d’un dernier DIY! Trop tentant et je ne suis pas peu fière ! J’espère que ça poussera d’autres mariées à en faire de même, que ça les motivera! Encore un peu de patience pour mon départ mais oui… il se rapproche doucement !

    • Merci beaucoup! J’ai cédé à mes dernières envies carterie inassouvie, et j’en suis assez contente je dois le dire…

  • C’est vraiment super joli !! Petite question technique : quelle cire, et quel pistolet as-tu acheté ? Je suis en pleine recherche ! Merci 🙂

    • Merci beaucoup ! et désolée pour le retard de réponse… Nous avons utilisé la cire flexible rouge “Adaline” (chez Truffaut) que j’ai trouvée très pratique avec une très bonne texture fluide, cependant de souvenir son prix n’est pas très bon marché. Il me semble que nous avions utilisé 6 bâtons de cire, soit deux boîtes et demie.
      Pour le pistolet, j’ai choisi mon pistolet gros format à colle de bricolage, car étant très manuelle, je me suis rendu compte que les pistolet de bricolage de la marque RAPID sont bien plus solides et efficaces que ceux de loisirs créatifs. C’est donc mon 12 mm qui m’a bien aidée ! J’espère t’avoir aidée malgré le délai de réponse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *