Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !”

Tu as certainement compris, si tu me suis, que mon jour de bonheur est déjà passé… Comment, Madame Solène ? Tu es mariée et tu ne commences pas ton récit ? Eh bien non, pas encore, il me reste de petites choses à te raconter… Mais patience, ma chère, patience… Dans cet article, tu auras tout de même droit à quelques bribes…

Des musiques pour le mariage

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Aujourd’hui, comme mon titre te l’indique, nous allons parler musique.

Sur ce point, notre thème Zelda est une véritable mine d’or car, soyons honnête, les bandes-son sont aussi belles qu’elles permettent toutes les folies… Non seulement elles mélangent les genres, mais en plus, il y a un nombre non négligeable de versions disponibles. Acoustiques ? Symphoniques ? Synthétiques ? Lentes ? Rythmées ? Douces ? Ne reste que l’embarras du choix (et crois-moi que pour nous, il a été cornélien…).

via GIPHY

Nous nous étions arrêtés sur un certain nombre de moments-clés que nous souhaitions en musique pour notre mariage. Nous avons donc passé nos mois à égrainer, écouter et réécouter les diverses bandes-son pour sélectionner les morceaux qui nous plaisaient bien.

“La musique est la langue des émotions” – Emmanuel Kant

Pour toi, je reviens sur nos choix, car les musiques étant instrumentales, elles peuvent peut-être te convenir, même si tu ne partages pas notre thème. Voici donc la playlist des moments forts de notre mariage !

L’entrée à la mairie

Bien qu’en petit comité, j’avais cette folle envie que mon frère me fasse le cadeau d’une version acoustique à la guitare du thème du jeu. Il a accepté, avec l’aide du témoin de M. Flow, M. Oz, et la participation de Papa Vador. Et sans entrer dans les détails, je n’ai absolument pas regretté mon choix.

L’entrée à l’église

Cette musique-là était sujet à débat. Nous hésitions entre la berceuse de Zelda, en version acoustique, et le thème de la fontaine des fées, en version symphonique du vingt-cinquième anniversaire. C’est finalement cette dernière que nous avons choisie : elle nous semblait plus en accord avec le lieu, et en toute honnêteté… quelle merveille !

La signature des registres

Eh bien, nous n’avons pas cherché très loin, puisqu’ayant choisi la fontaine des fées pour notre entrée, nous avons pris la berceuse de Zelda en version symphonique pour ce moment-ci.

La sortie de l’église

Pour cette musique-là, nous souhaitions quelque chose de festif, qui monterait crescendo pendant la sortie des invités. Nous avons opté pour le thème de l’île du dragon (A Wind Waker) en version symphonique. Finalement, bien qu’elle ait été mise, personne n’a vraiment pu en profiter, les invités étant dehors, trop loin de la sonorisation. Était-ce bien important ? Peut-être pas. Mais cependant, aucun regret.

Le jeu du ruban

Pour ce jeu, je souhaitais une musique entraînante, nous avons donc choisi le thème de Zelda (A Wind Waker). Je dois t’avouer que cette musique, je voulais la mettre à un moment ou un autre de notre mariage. Je me voyais bien faire une petite farandole avec mes invités façon Raiponce, mais M. Flow, lui, n’accrochait pas à l’idée. Le jeu du ruban a donc été le compromis. Malheureusement, tout ne s’est pas exactement passé ainsi, et je dois t’avouer que contrairement à mon souhait, elle n’a pas fait partie de notre mariage…

L’entrée des mariées

Pas de doute, celle-ci devait sûrement être la plus joyeuse, la plus rythmée et la plus énergique de toutes. C’est pourquoi nous avons choisi le thème de la forteresse Gérudo, avec ses rythmes un peu gypsy et espagnols. Cette musique me donne systématiquement envie de danser et de sauter partout. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait le jour J, ce qui m’a valu par mon beau et nouveau petit mari le surnom de « petit kangourou » !

L’entrée des desserts

Pour celle-ci, nous avons eu quelques difficultés. Nous étions partis sur un mix du thème du monde obscur (A link to the past), du thème du Château de Lorule (A link between worlds) et d’un medley de la montagne obscure (A link to the past). Nous n’étions cependant pas convaincus, et en en parlant avec M. Pitchou, nous avons opté, sur son bon conseil (encore ? Toujours !), pour la version symphonique du thème principal du vingt-cinquième anniversaire.

L’entrée de bal

Cette partie a été la première que nous avons choisie. Nous souhaitions partir sur le thème des tempêtes (Ocarina of time). Nous avions littéralement craqué pour une version mi-douce, mi-rock, qui correspondait à notre couple. Nous avions aussi adoré l’idée d’une certaine version mêlant la mélodie au bruit de l’orage. Enfin, nous souhaitions aussi une autre partie d’introduction, qui a été le thème de Fi (Skyward sword), et une transition avec la ballade de la déesse (Skyward sword). J’ai également trouvé par la suite une version boîte à musique du thème des tempêtes. Avec tous ces petits bouts et idées, j’ai fini par réaliser ma propre musique, dont j’avoue ne pas être peu fière… J’ai monté le tout sur Audacity. Il ne nous restait plus qu’à trouver une chorégraphie à la hauteur.

Voilà pour les musiques d’ambiance que j’ai choisies.

“L’amour de la musique mène toujours à la musique de l’amour” – Jacques Prévert

Et puisqu’on est dans le thème musique, je vais également te parler de ce que nous avons choisi pour la cérémonie religieuse. Pourquoi ? Tout simplement car ça a été pour moi un vrai casse-tête. J’ai pu recevoir de nombreux conseils de Mme Caramel Beurre Salé et de Mme Croisé, et j’ai également fouiné un peu partout sur Internet.

Comme je te l’avais dit, nous avons opté pour un mariage en deux temps, avec le mariage civil le vendredi et le religieux le samedi. Ce dernier était important pour nous, mais nous avons opté pour une simple bénédiction car parmi nos proches, beaucoup ne sont pas croyants et d’autres ne sont pas catholiques. Nous voulions donc une cérémonie assez courte, joyeuse, et qui mette à l’aise nos invités. Nous avons donc volontairement choisi des musiques assez entraînantes…

Voici donc pour toi ma sélection :

“De l’amour de la danse à l’amour, il n’y a qu’un pas” – Jane Austen

Le dernier point que je souhaiterais aborder avec toi dans cet article est la préparation de notre ouverture de bal.

Lorsque j’ai créé notre musique, j’avais déjà une idée générale de ce que j’en attendais : la première partie serait un slow avec nos parents respectifs, puis on aurait une transition pour nous retrouver, un début de danse calme et une fin plus rock. Et surtout, grâce au rythme et au tempo, je m’imaginais un moment de valse, voire de valse endiablée.

Cependant, dans la pratique, j’ai bien rapidement dû admettre deux points : premièrement, chorégraphe, c’est un métier à part entière que l’on n’improvise pas, et deuxièmement, M. Flow avait besoin de prendre confiance en lui et d’apprendre à danser avec un professionnel.

La solution du professeur particulier nous a séduits. Malheureusement, entre le coût exorbitant de certains, le manque de professionnalisme d’autres (« Ce n’est pas dansable. ») et la contrainte de disponibilité et de localisation, la première tâche de notre quête nous a semblé bien difficile.

En désespoir de cause, j’ai fini par demander conseil aux copines Dentelle, et ce n’est autre que Mme Aran qui est venue à notre secours. Nous avons ainsi rencontré Audrey, qui nous a tout de suite plu tant par son énergie et sa douceur que par son humour et sa pédagogie, et avec qui nous avons pris une quinzaine d’heures de cours de préparation.

Au final, malgré quelques petites erreurs le jour J, nous avons eu une magnifique ouverture de bal, pleine d’émotion, d’énergie et d’originalité, et pour tout le travail accompli, de magnifiques retours admiratifs de tous nos invités.

Alors si tu veux un vrai conseil : si tu t’interroges sur le fait de prendre un professeur de danse, n’hésite plus et fonce ! N’hésite pas non plus à l’orienter au maximum pour réaliser une chorégraphie à ton image, et plus que tout, amuse-toi et prends du plaisir pour cet instant unique : c’est le moment ou jamais !

On ne pense pas toujours à la musique et à la place qu’elle occupe pendant ce jour, mais crois-en mon expérience, la musique est essentielle car c’est définitivement la langue universelle, celle des émotions, et pour un jour comme celui-là, c’est primordial !

Et toi ? Quelles musiques as-tu choisies pour ce merveilleux jour ? Du doux, du peps, du slow, du rock ? Raconte-moi vite !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Carnet d’aventure 17 : “Vous chantiez ? Eh bien, dansez maintenant !””

  • Je ne connais pas particulièrement l’univers de Zelda, mais mon Chéri est un geek lui aussi et il a réussi à me convaincre de passer quelques musiques de jeux à notre mariage 🙂 Nous privilégions pour le moment de les diffuser au moment du repas mais il n’est pas impossible que certaines d’entre elles se glissent à des moments forts de nos cérémonies ou durant la soirée dansante 😉

      • Pour tout te dire, on est encore en phase de réflexion plus que de choix 😉 Chéri commence à me faire écouter quelques musiques mais je t’avoue que je n’ai pas encore retenu les titres des jeux correspondants… oups !

        • Je trouve que le choix des musiques est un super moment à deux : on échange pleins d’idées, on se projette, on imagine ! C’est vraiment top !
          Et les bandes sons des jeux vidéos sont très jolies généralement car l’immersion est plus intense, et cela permet de s’identifier aux personnages… Ces musiques seront ensuite de jolis rappels de votre jour de mariage… Je ne me lasse pas d’écouter les nôtres et les images de ces moments me reviennent instantanément en mémoire! J’ai hâte de savoir celles que vous aurez choisies quand vous vous serez décidés (même si ce n’est pas extrait de jeux vidéo! )

  • C’est super d’avoir pu garder votre thème Zelda sur quasiment toutes les musiques ! Surtout qu’elles sont superbes.

    On a eu beaucoup de chance car notre prêtre nous a fait confiance sur les musiques. Il n’est pas pro chants religieux (sic !) car il sait que peu de gens les connaissent et chantent, et selon lui la cérémonie fait alors tristounette. Il nous a donc conseillé de choisir les musiques qui nous plaisaient à partir du moment où elles étaient symphoniques. On s’est donc lâchés :

    – The Kiss (thème du film Le Dernier des Mohicans) qui nous colle des frissons à mon mari et moi pour l’entrée
    – Everything I do I do it for you de Bryan Adams (du film Robin des bois avec Kevin Costner !! Kyaahh !!) à la guitare acoustique par un ami pour la lecture du psaume. Il a réalisé l’un de mes rêves d’avoir cette musique le jour de mon mariage !
    – Tonari no Totoro (Mon Voisin Totoro de Miyazaki !) en version symphonique pour un moment de recueillement.
    – Un Avé Maria classique.
    – Mélodie de la Princesse Leïa (film Star Wars of course !) pour la signature des registres.
    – Love is All de Roger Glover pour la sortie.

    Nos invités ont été ultra surpris et très fans du résultat.

    Et pour le reste :
    – Pegasus Fantasy pour l’arrivée de la pièce montée (générique de Saint Seiya !!!! Geek toujours)
    – Ouverture d’Etienne Daho pour l’ouverture du bal ! Un slow tout simple mais qui a fait pleurer certains de nos invités.

    • C’est super! Vous avez vraiment eu une cérémonie personnalisée votre prêtre a vraiment l’esprit ouvert. Vous avez pu l’adapter à votre image, c’est vraiment génial et les musiques sont très jolies et originales, j’aime beaucoup!

  • Je ne connais pas toutes les musiques de Zelda, mais c’est vrai qu’elles sont généralement très belles !! Je pioche deux ou trois idées pour notre propre playlist 😉

    Hâte d’avoir le récit de votre grand jour !!

  • Je ne connaissais pas les musiques de Zelda, et bien là je suis charmée !!! 🙂 J’en garde quelques une en tête pour le jour J 🙂

    • Je suis ravie de faire découvrir cet univers musical! Les compositeurs sont de vrais génies, et il y en a pour tous les goûts… Je peux savoir laquelle/lesquelles t’a/ont tapé dans “l’oreille” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *