Catégorie : A la une

L’annonce de notre cérémonie laïque : les premières déceptions

L’annonce de notre cérémonie laïque : les premières déceptions

La question de l’église s’est rapidement posée car nous sommes tous les deux baptisés (je suis même allée jusqu’à la confirmation !) mais a été rapidement écartée car nous ne nous reconnaissons pas dans la religion catholique.

Par contre, même si ça a été évident pour nous, il n’en a pas été de même pour notre entourage.

Notre mariage simple et convivial à la montagne : le dessert et les photos de groupe dans le jardin

Notre mariage simple et convivial à la montagne : le dessert et les photos de groupe dans le jardin

La cérémonie laïque est terminée, il est temps de trinquer et de profiter encore un peu des invités, avant de nous éclipser pour les photos de couple.
Je suis tellement heureuse de serrer mes proches dans mes bras, tout ce bonheur à la fois, ça donne presque le tournis quand on y pense !

Quand le cœur n’y est plus…

Quand le cœur n’y est plus…

J’ai mis du temps à me l’avouer. Je le sentais mais l’exprimer à haute voix me répugnait. Pourtant, en ce matin de janvier, je l’ai dit au Nounours : « On m’a enlevé l’envie de me marier… On m’a volé mon mariage ».

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare

Nous avons laissé M. et Mme Hulk-Winkle à la ferme avec leur to-do list et nous sommes partis Fabien, Sonia et moi récupérer G., une de mes témoins qui nous attendait à la gare.
Pour respecter la tradition, M. John Smith et moi n’avons pas passé la nuit précédant le mariage ensemble. On a récupéré chacun nos témoins et amis et nous avons passé la soirée chacun de notre côté…

Le mariage genevois (presque) participatif de Virginie

Le mariage genevois (presque) participatif de Virginie

Virginie et Frédéric se sont rencontrés sur Facebook il y a 6 ans. Puis tout s’est enchaîné très vite avec l’installation dans sa maison et deux beaux enfants qui sont arrivés ensuite. Monsieur refusait néanmoins toute idée du mariage (au grand désespoir de Virginie !). Elle n’a plus insisté et, après 5 ans, il a fait une demande spontanée, souhaitant que toute la famille porte le même nom.

Photographe, DJ, traiteur… Comment nous avons « secoué » notre réseau social !

Photographe, DJ, traiteur… Comment nous avons « secoué » notre réseau social !

Aujourd’hui, je vais te parler de nos prestataires. Euh non de nos amis… De nos « prestamis » ? Enfin, tu l’auras peut-être compris, je vais te raconter comment nous avons usé et abusé de notre réseau social pour obtenir des prestations de qualité mais à petit prix !

Mon mariage participatif et trilingue : la décoration des lieux

Mon mariage participatif et trilingue : la décoration des lieux

Je me permets de faire une petite pause dans le récit à proprement dit de mon mariage pour te parler de la décoration (ou plutôt t’en reparler…).
Par contre, je ne pense pas t’en mettre plein les yeux, ma décoration était simple et pas forcément parfaite dans les détails. Mais, elle n’était pas chère, faite main et pleine de sens. Et peut-être que c’est aussi ce que tu cherches…

Notre mariage en deux temps : une histoire qui se termine…

Notre mariage en deux temps : une histoire qui se termine…

À l’heure où tu rêves de licornes à paillettes, d’amour, de roses, de fleurs, d’amour, de bisous, de bonheur, d’un mariage de fou, d’amour… Moi je suis en train de vivre la destruction du mien.

Mon mariage contes et légendes : wedding-blues en vue

Mon mariage contes et légendes : wedding-blues en vue

Certes, rien de dramatique dans ce que je vais te raconter, rien d’extraordinaire non plus, rien que du très banal. Ce qu’on pourrait appeler le wedding-blues. Comme Mme Lutine, j’ai eu quelques regrets. À peine un petit mois après ce merveilleux weekend, j’ai fait une presqu’allergie au mariage mais surtout à mon mariage.

Notre mariage simple et convivial à la montagne : la cérémonie laïque

Notre mariage simple et convivial à la montagne : la cérémonie laïque

Si tu as bien suivi, il était question d’une cérémonie laïque… Organisée à l’arrache, on peut le dire ! J’ai réellement commencé à la préparer quelques semaines avant. Et c’était juste une ébauche, un déroulé approximatif. Griffonné sur une page d’agenda.
Dans le tourbillon et le stress des semaines qui ont précédé le mariage, j’ai eu très peu de temps pour y revenir. Monsieur Loutre et moi nous sommes mis d’accord sur le déroulé, et les choix de musique et de textes. Et puis, c’est resté tel quel… jusqu’au matin du mariage !