Catégorie : A la une

Une séance d’engagement inespérée

Une séance d’engagement inespérée

Mon Chéri n’étant pas particulièrement fan des poses devant l’objectif (il préfère prendre des photos lui-même !), je n’avais même pas eu envie d’essayer de le convaincre de faire une séance d’engagement avant le mariage ! J’avais découvert ce « concept » lors des préparatifs et j’avais trouvé ça trop « mimi-choupinou », mais je savais qu’avec un fiancé moyennement motivé et un budget inexistant pour ça, ce n’était pas gagné…

Mon mariage en hiver et en origami : la séance photos de couple et notre teaser

Mon mariage en hiver et en origami : la séance photos de couple et notre teaser

Babouch nous met assez vite à l’aise, nous guidant légèrement sans pour autant proposer de poses figées. C’est exactement ce que nous cherchions ! Nous parlons, rions et, très vite, nous ne faisons plus attention à notre photographe ou à notre vidéaste…

Positiver dans la dernière ligne droite

Positiver dans la dernière ligne droite

Stresser sur ces détails, ce n’est pas le plus important. Vouloir que la décoration soit parfaite au millimètre près, ce n’est pas non plus le plus important. Vouloir que ta robe soit parfaite, bon ok celui-là est quand même un peu important, mais ce n’est pas l’essentiel. De même pour le costume de Monsieur, si la couleur de sa cravate n’est pas exactement dans le ton du rouge, vert ou bleu que vous avez choisi pour la décoration, ce n’est pas non plus le plus important…

« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !

« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !

J’ai l’impression qu’on met la pression aux futures mariées avec ça. Limite : si tu n’as pas les moyens de t’offrir un photographe, ben, ton mariage est foutu, tu n’en retiendras rien. J’ai l’impression que ça peut faire culpabiliser grave la pauvre future mariée (toi ?) qui n’a décidément pas les moyens de mettre 1000€ pour des images.
Pour moi, cette phrase est fausse. Non, les photos ne sont pas tout ce qui reste.

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare – Partie 2

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare – Partie 2

Méchante que je suis, je t’ai laissée juste avant d’enfiler ma précieuse sans même te la montrer !
Après que G., ma témoin, m’ait maquillée, j’ai rejoint ma Super Maman pour l’enfilage. Je te conseille de prendre papier et crayon parce que je vais te donner une foultitude de conseils ! Et à refaire, je les appliquerai pour une meilleure organisation !

Le mariage civil de Léopoldine en toute intimité et complicité

Le mariage civil de Léopoldine en toute intimité et complicité

Léopoldine et son Amoureux ont décidé de se marier en deux temps : cérémonie civile en petit comité en avril 2015, puis cérémonie religieuse et fête au mois de juillet. Pour leur mariage civil, ils étaient vingt-cinq. Ils se sont mariés en fin de matinée, avec une cérémonie intime et émouvante, puis ils ont déjeuné chez le Papa de Léopoldine. Un après-midi fait de simplicité et de complicité, tout ce dont rêvaient les amoureux !

Notre session d’engagement : un moment unique en amoureux

Notre session d’engagement : un moment unique en amoureux

Lorsqu’on a choisi notre photographe de mariage et qu’il nous a proposé sa session d’engagement, j’étais plutôt perplexe.
Après réflexion, nous avons quand même choisi d’en faire une et franchement, après coup, je suis plus qu’heureuse de notre choix. Je t’explique en quelques lignes pourquoi.

Trouver un « bon » traiteur

Trouver un « bon » traiteur

Je dirais bien « chez le traiteur, tout est bon », mais non. Ce n’est pas une généralité. On peut tomber sur un mauvais traiteur ou un qui propose des prix exorbitants pour une fraise et une pointe de crème dans l’assiette.
Il est important pour moi d’avoir de la bonne nourriture, pleine de saveur. Bref, j’aime manger, on m’a souvent traité d’estomac sur pattes, donc à mon mariage : on mangera bien !

Mon mariage civil parisien en petit comité : le déjeuner et la soirée

Mon mariage civil parisien en petit comité : le déjeuner et la soirée

Après la mairie, nous arrivons au restaurant thaïlandais vers 15 heures. C’est la guerre pour trouver une place de parking ! Du coup, quand nous nous garons enfin, tous nos invités sont déjà installés.
À cette heure-ci un lundi, c’est génial : même pas besoin de privatiser l’espace, le restaurant est à nous !

À la recherche de ma robe de princesse

À la recherche de ma robe de princesse

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré regarder les robes de mariée. J’avais déjà une bonne collection de magazines de mariage avant même la demande, « ça me détend quand je m’ennuie » ! Mon œil, personne n’était dupe… N’empêche que, quand la demande est arrivée, rechercher activement ma robe est la première choses que j’ai faite.