Catégorie : Chronique d’un mariage

L’envers du décor : les photos ratées du mariage

L’envers du décor : les photos ratées du mariage

L’autre jour, quand on a parlé des blogs mariage et de leur impact sur le moral des mariées, The Bride Next Door a lancé un petit défi dans les commentaires : montrer l’envers du décor de notre mariage. Les petits râtés, quoi, le genre de truc qu’on n’inclue pas dans l’album photo et qui ne risquent certainement pas de se retrouver sur Style Me Pretty.

Par exemple, lorsque nous avons fait les photos avec la famille, par exemple, je m’étais dit que ce serait bien de se placer juste devant un petit escalier, histoire d’avoir une petite estrade naturelle. Rebecca Young, notre photographe, m’a dit qu’elle ne trouvait pas ça génial comme endroit mais j’étais sûre du contraire. Dans mon idée, les escaliers seraient parfaits pour permettre à ceux du fond d’être un peu surélevé.

Sauf qu’à côté de l’escalier, il y avait un poteau lumineux. Mais si, regarde :

Est-ce que c'est facile de s’habituer à porter une alliance ?

Est-ce que c'est facile de s’habituer à porter une alliance ?

La petite princesse en moi a adoré avoir une bague de fiançailles.

J’ai eu beaucoup de mal à en trouver une qui me plaisait et c’est finalement dans un petit magasin de bijoux d’occasion que j’ai trouvé celle qui me plaisait. Une bague vintage à 300 euros, en or blanc avec une grosse aigue-marine très transparente qui parfois, pouvait passer un peu pour un diamant. J’avais le beurre (une bague pas cher), l’argent du beurre (une bague qui avait l’air cher) et même le sourire de la crémière (une bague vintage et donc écolo).

J’adorais ma bague de fiançailles !

Mais autant j’adorais cette bague, autant j’ai eu beaucoup de mal à m’habituer à la porter. On peut même dire que je ne l’ai quasiment jamais portée. Je pensais donc que ce serait pareil pour l’alliance…

Finalement j’ai pris son nom de famille

Finalement j’ai pris son nom de famille

Au quotidien, je m’appelle maintenant Madame Lui. Sauf que Madame Lui, bin… c’est toujours pas moi !

Au départ, je m’étais dit que je voulais le beurre avec l’argent du beurre. Je m’appellerais donc Madame Moi professionnellement et Madame Lui personnellement. Et en particulier, Madame Lui pour tout ce qui concerne nos enfants. Tu sais, histoire de simplifier les choses.

Sauf que loin de les simplifier, les choses sont devenues très compliquées.

Bilan écologique de notre mariage

Bilan écologique de notre mariage

Bon. Allez. On y va. On va faire ce billet sur le bilan écologique du mariage.
Non, je veux pas.

Mais, si. Il faut le faire, Miss Dentelle. C’est important quand même. Je te rappelle qu’on est censé être écolo. Je te signale qu’on a quand même fait un billet pour raconter qu’on utilise des couches lavables et que c’est trop facile et que c’est trop chouette et qu’on est trop fière.
M’en fiche, Miss Dentelle. Je veux pas.

Mais si tu veux.
Non, je veux pas.

Pourquoi pas ?
Bin parce que.

Mais parce que quoi ?
Bin parce que.. si on fait ce billet, tout le monde va voir à quel point on est vraiment pas écolo.

Mais non, mais non.
Tu veux parier ?

Ok ok. Allons-y.

Allaiter en robe de mariée

Allaiter en robe de mariée

Au tout départ, quand j’ai commencé à penser robe de mariée, une des choses qui me tenait le plus à coeur, c’était de pouvoir allaiter dedans. Ma fille aurait 11 mois le jour de mariage et avec l’expérience de l’allaitement de mon fils cadet, je savais qu’à 11 mois, un bébé peut téter 10 fois par jour sans problème. Surtout s’il fait chaud. Un bébé, c’est comme tout le monde, ça a plus soif quand il fait chaud.

Et vu que j’avais allaité mon cadet 20 mois, j’étais aussi persuadée que j’allaiterais encore ma fille à 11 mois. Impensable de la sevrer pour le mariage. L’allaitement, c’est trop important pour moi. Je crois que j’aurais préféré ne pas me marier plutôt que de la sevrer pour ça. Et oui, j’aurais pu lui donner du lait au biberon pour la journée, mais les seins engorgés qui coulent dans la robe de mariée parce que ça fait trop longtemps qu’ils attendent, très peu pour moi.

Tous les détails sur ma quête de la robe d’allaitement parfaite…

Mon mariage tout en dentelle : les prestataires de notre mariage

Mon mariage tout en dentelle : les prestataires de notre mariage

Depuis un moment, j’avais envie de faire un petit récapitulatif des prestataires que nous avons utilisé pour notre mariage, mais je me sentais un peu bloquée à l’idée d’écrire du mal des gens qui m’ont déçu. Sauf qu’en y regardant de plus près, personne ne m’a déçu à part la coiffeuse dont je ne me souviens même pas du nom…

Trop fastoche !

Alors allons-y pour dire du bien des prestataires géniaux qui ont fait de notre mariage un événement à la hauteur d’une fête de bisounours.

(J’adore pouvoir dire du bien des gens en public ! C’est grave docteur ?)

Un marié avec des chaussures toutes neuves

Un marié avec des chaussures toutes neuves

20 juillet 2010 (mariage – 1 mois) : M. Dentelle : Il me faut des chaussures pour le mariage, pour aller avec mon super costard. Moi : Mais t’en a déjà, des chaussures noires, non ? Lui : Ouais, mais elles sont toutes pourries. Il […]

Notre mariage aurait-il pu coûter moins cher ?

Notre mariage aurait-il pu coûter moins cher ?

Continuons à parler argent. L’autre jour quand je faisais le bilan de tout ce qu’on a dépensé pour le mariage, je me suis rendue compte à quel point mon jugement était altéré lors la préparation du mariage.

Je veux dire : bon sang, mais comment est-ce que je me suis retrouvée à payer 2000 euros pour une robe de mariée ?

Mon mariage tout en dentelle : le budget final

Mon mariage tout en dentelle : le budget final

Ca y est, je t’ai tout dit. Tout raconté. Dans les moindres détails. Mais combien ça a coûté, au juste, cette affaire de mariage ? Je n’ai jamais trop parlé argent, mais maintenant que tout s’est bien passé, que je sais que (presque) tout l’argent qu’on a dépensé l’a été pour quelque chose de réussi, je me sens plus à l’aise de donner les chiffres. Qui, je te préviens, sont vertigineux. Un mariage, ça coûte un bras et le mien ne fait pas exception, bien au contraire. Allons-y pour le vertige !

Mon mariage tout en dentelle : le pique-nique du dimanche

Mon mariage tout en dentelle : le pique-nique du dimanche

L’autre jour je t’ai raconté comment j’ai vécu la dernière journée, et c’est vrai que c’était plutôt un moment difficile pour moi. Mais c’était quand même une bien belle journée, parfaite pour clore ce weekend de mariage. Du coup, voici quand même quelques photos et des détails pratiques sur l’organisation.