Catégorie : Chronique d’un mariage

Mon mariage de Saint-Valentin : la cérémonie religieuse

Mon mariage de Saint-Valentin : la cérémonie religieuse

On y est, on y est ! Je vais enfin te raconter la cérémonie religieuse de notre mariage ! Si tu te souviens bien, dans mon dernier article, je te disais que la voiture de collection, dans laquelle nous étions, avait eu un propriétaire très connu… alors tu as deviné ? Si ce n’est pas le cas, tu vas enfin savoir la réponse…

Mon mariage gourmand en hiver : la question des cadeaux

Mon mariage gourmand en hiver : la question des cadeaux

Nos invités ont été très généreux, et nous avons été très touchés de tous leurs présents. La gourmandise en a inspiré plus d’un !
Ce qui nous a le plus ému, ce sont tous les petits mots, les cartes, les messages laissés à notre attention, et qui nous ont montré à quel point nous sommes aimés par nos proches !

Mon mariage en hiver et en origami : la séance photos de couple et notre teaser

Mon mariage en hiver et en origami : la séance photos de couple et notre teaser

Babouch nous met assez vite à l’aise, nous guidant légèrement sans pour autant proposer de poses figées. C’est exactement ce que nous cherchions ! Nous parlons, rions et, très vite, nous ne faisons plus attention à notre photographe ou à notre vidéaste…

« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !

« Les photos, c’est tout ce qui reste », non, non et trois fois non !

J’ai l’impression qu’on met la pression aux futures mariées avec ça. Limite : si tu n’as pas les moyens de t’offrir un photographe, ben, ton mariage est foutu, tu n’en retiendras rien. J’ai l’impression que ça peut faire culpabiliser grave la pauvre future mariée (toi ?) qui n’a décidément pas les moyens de mettre 1000€ pour des images.
Pour moi, cette phrase est fausse. Non, les photos ne sont pas tout ce qui reste.

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare – Partie 2

Mon mariage « partons en voyage » : la mariée se prépare – Partie 2

Méchante que je suis, je t’ai laissée juste avant d’enfiler ma précieuse sans même te la montrer !
Après que G., ma témoin, m’ait maquillée, j’ai rejoint ma Super Maman pour l’enfilage. Je te conseille de prendre papier et crayon parce que je vais te donner une foultitude de conseils ! Et à refaire, je les appliquerai pour une meilleure organisation !

Mon mariage gourmand en hiver : le lendemain de fête

Mon mariage gourmand en hiver : le lendemain de fête

Après une nuit de sommeil, nous nous réveillons dans notre chambre d’hôtel vers 9 heures du matin.
Nous voyons la neige au dehors et nous entendons le vent qui tambourine… mais, finalement, nous ne prenons pas beaucoup de temps « pour nous » car le brunch du dimanche matin nous attend !

Trouver un « bon » traiteur

Trouver un « bon » traiteur

Je dirais bien « chez le traiteur, tout est bon », mais non. Ce n’est pas une généralité. On peut tomber sur un mauvais traiteur ou un qui propose des prix exorbitants pour une fraise et une pointe de crème dans l’assiette.
Il est important pour moi d’avoir de la bonne nourriture, pleine de saveur. Bref, j’aime manger, on m’a souvent traité d’estomac sur pattes, donc à mon mariage : on mangera bien !

Mon mariage civil parisien en petit comité : le déjeuner et la soirée

Mon mariage civil parisien en petit comité : le déjeuner et la soirée

Après la mairie, nous arrivons au restaurant thaïlandais vers 15 heures. C’est la guerre pour trouver une place de parking ! Du coup, quand nous nous garons enfin, tous nos invités sont déjà installés.
À cette heure-ci un lundi, c’est génial : même pas besoin de privatiser l’espace, le restaurant est à nous !

Mon mariage en hiver et en origami : la sortie de la mairie, le vin d’honneur et une pause insolite

Mon mariage en hiver et en origami : la sortie de la mairie, le vin d’honneur et une pause insolite

Voilà, nous sommes enfin mariés ! C’était une jolie cérémonie, pleine de rires et de quelques larmes aussi !
Comme il n’y a pas d’autre mariage aujourd’hui, nous en profitons pour faire quelques photos de groupe, bien à l’abri de la pluie…

Mon mariage participatif et trilingue : un bilan ?

Mon mariage participatif et trilingue : un bilan ?

Bon, après t’avoir raconté en long, en large et en travers mon mariage, je me dis que ce serait bien d’avoir un article synthétique pour savoir quel bilan j’en tire. Comme je l’avais fait pour notre mariage civil.
Bien sûr, j’avais déjà un peu fait une synthèse de ce que je garde de tout ça juste après. Mais c’était à chaud. Aujourd’hui, ça fait neuf mois que je suis mariée (quoi, déjà ???), c’est donc plus facile d’avoir du recul.