Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-9 : Répétition, couture et fun !

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-9 : Répétition, couture et fun !

Je te retrouve pour cette deuxième journée en région parisienne qui était aussi remplie que la première mais pas de la même manière car ce jour-là, c’est répétition !

Gérer les relations avec les autres pendant les préparatifs

Gérer les relations avec les autres pendant les préparatifs

Lorsqu’on décide de se marier, on ne sait pas encore les bouleversements émotionnels que ça va provoquer.
Il y a tout le stress généré par l’organisation et le respect du budget mais, normalement, ce n’est pas ce qui te bousculera le plus. Les montagnes russes des émotions, c’est les invités qui vont te les provoquer et, parfois, ça a du bon, parfois ça te donne envie d’aller te marier à Las Vegas !

Quel mariage voulons-nous ? – Partie 1

Quel mariage voulons-nous ? – Partie 1

Une fois l’euphorie de la demande (très) légèrement retombée, une fois la région et la date approximative fixées, nous nous sommes lancés (enfin moi beaucoup plus que lui mais j’adore ça !) dans le projet pharaonique qu’est l’organisation d’un mariage…

Mes premiers essayages de princesse – Partie 2

Mes premiers essayages de princesse – Partie 2

Les boutiques de robes de mariées sont regroupées dans la même rue à quelques mètres d’intervalle. Nous avons prévu d’en faire 3 ou 4 puis de nous rendre dans la boutique Pronuptia où j’ai pris rendez-vous pour la fin de matinée. À moins que je ne trouve la perle rare avant…

Mon enterrement de vie de jeune fille : de surprises en surprises – Partie 1

Mon enterrement de vie de jeune fille : de surprises en surprises – Partie 1

Tout au long des préparatifs de mon mariage, mes témoins n’ont jamais voulu me donner la date de mon EVJF. Sauf que, lors de mon essayage de robe pour les retouches au mois de février, j’avais proposé à mes sœurs, belles-sœurs et ma témoin Miss Baskets de m’accompagner. Et quand Pascale, la gérante de la boutique, m’a proposé un nouvel essayage le 4 avril… j’ai bien vu à leurs têtes à toutes qu’il y avait vraisemblablement quelque chose de prévu à cette date-là !

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

J’avais bien une idée de l’ambiance que je voulais créer : du champêtre, des touches d’enfance, du rose et du bleu, mais rien de plus puisque M. l’Aristo et moi étions d’accord pour dire qu’on ne “voulait pas se prendre la tête avec ça”. Et puis, comme Mlle Rêve, des détails sont venus s’ajouter au fur et à mesure, tous autour d’un même thème sans qu’on s’en aperçoive vraiment…

Le budget : où fixer la limite ?

Le budget : où fixer la limite ?

Aujourd’hui, je vais te parler d’un sujet qui peut se révéler très délicat : le budget du mariage. L’argent, quoi. Et je vais essayer d’en parler sans tabou. Pour commencer, je voudrais préciser deux choses très importantes : nous avons décidé de financer nous-mêmes tout notre mariage et nous avons tout l’argent qu’il faut pour.

Notre save-the-date félin…

Notre save-the-date félin…

Pour te faire patienter et détendre un peu l’atmosphère, je te poste ici notre save-the-date ! D’une part, parce que je l’adore et que j’en suis très fière et d’autre part pour te montrer que, pour 0€, il est possible de faire un truc délire, sympa et qui marque les esprits !

Et un jour, on s’est dit qu’il nous fallait une salle – Partie 1

Et un jour, on s’est dit qu’il nous fallait une salle – Partie 1

Si tu ne veux pas t’épuiser de tout côté, il te faut un minimum de critères de recherche. Or, Monsieur Monchéri et moi n’en avons pas vraiment établi. À côté de l’envie d’un joli décor pour fêter notre union, ce sont surtout des considérations pratiques/logistiques qui se sont imposées très naturellement dans notre hit-parade des questions aux prestataires potentiels…

Imposer un dress-code : une galère ?

Imposer un dress-code : une galère ?

Une ambiance « pique-nique en blanc » séduisait beaucoup Monsieur Omdemavie : il avait déjà assisté à des mariages sur la plage à l’île Maurice où tout le monde était en blanc, et avait trouvé que c’était très beau !
Après tout, pourquoi pas ? Finalement, nous voulions un mariage fun, certes, mais aussi un peu “bohème chic” : bohème grâce aux pieds dans le sable et aux tenues assez décontractées, chic grâce au lieu choisi. Avoir un code couleur n’était donc pas si incongru.