Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-5 : des courses, des courses et encore des courses…

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-5 : des courses, des courses et encore des courses…

Aujourd’hui est la première (et surement la seule) journée où je me permets de dormir un peu le matin. Donc réveil à 10 heures, pour une journée très très très remplie…
Un jour peut-être il fera beau… C’est ce que tu te dis quand ça fait 3 jours (que dis-je… 5 jours !) qu’il pleut. Et bien ce matin c’est grand soleil !!! YAOUH !

Celui qui s’essayait au DIY

Celui qui s’essayait au DIY

Le DIY : ce truc furieusement tendance qui fait que, d’un coup, d’un seul, tu te penses capable de réaliser de tes blanches mains, 25 chemins de tables, 100 mètres de fanions et la totalité des tenues du cortège, alors que, de toute ta vie, tu ne t’es jamais approchée à moins de 3 mètres d’une machine à coudre. Quelques mois plus tard, après moult nuits blanches, arrachage de cheveux, crises de larmes carabinées et autres blessures par arme blanche, tu finiras par le rebaptiser affectueusement le FTC (pour “fais-toi ch***”).

Nos invités : doutes et inquiétudes

Nos invités : doutes et inquiétudes

Aujourd’hui, je vais te parler d’un sujet qui nous donne pas mal d’inquiétude ces derniers temps… j’ai nommé : nos invités. Qui devaient être une cinquantaine (peu, donc)… et dont une bonne partie ne viendra pas. Et c’est bien ça le problème.

Notre chasse aux prestataires – Partie 1

Notre chasse aux prestataires – Partie 1

Les autres postes étant un peu moins pris d’assaut que les salles, à plus d’un an du mariage et à 800 km du lieu du jour J, j’ai tranquillement effectué mes recherches depuis mon canapé, mon ordinateur sur les genoux. C’est ainsi que j’ai sélectionné et contacté plusieurs traiteurs, regardé ce qui se faisait en matière de photographe, groupe ou DJ…

Presque économie n°4 – Le buffet home-made version junkfood fait avec amour

Presque économie n°4 – Le buffet home-made version junkfood fait avec amour

Nos problématiques étant toutes financières, encore et toujours, nous n’avions de toute façon pas les moyens d’embaucher un traiteur. Cela dit, ça nous arrangeait finalement pas mal : pas de placement de table, pas de repas à l’assiette, pas d’obligation, ce qui nous correspond finalement BEAUCOUP mieux qu’un repas à table. Ça impose donc un certain menu…

Le quart d’heure santé beauté

Le quart d’heure santé beauté

Pourquoi est-ce qu’on impose tout ça pour un mariage ? Est-ce que ça me rendrait vraiment plus heureuse si, ce jour-là, j’avais la peau douce et aucun durillon sous les pieds ? Et quand la réponse à certaines question a été oui (par exemple, oui je veux me sentir belle et avoir une jolie peau), j’ai étendu la problématique : pourquoi juste pour le mariage ?

Et un jour, on a décidé de ne pas avoir de thème en n’en parlant pas

Et un jour, on a décidé de ne pas avoir de thème en n’en parlant pas

Cest donc sur une quasi absence de discussion que nous avons choisi de ne pas avoir de thème pour notre mariage. Au moins, ça a eu le mérite d’être clair, ce qui n’est pas toujours le cas quand on aborde la question du mariage (« Monchéri, tu préfères corail plutôt rose, ou corail plutôt orange ? » – Silence révélateur).

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-6 : manutentions en tout genre…

Mon mariage traditionnel venu de loin – J-6 : manutentions en tout genre…

Nous avons la chance d’avoir le petit frère de M. Hamster car, grâce à lui, nous avons pu emprunter une grande remorque (qui en réalité était à la base une caravane de cirque) à un ami à lui. Mais une remorque de 4 mètres de long pour quoi faire me diras-tu ? Et bien pour transporter… La grande tente que nous aurons dans le jardin des parents de M. Hamster sous laquelle nous allons servir le vin d’honneur (ainsi que le barbecue du lendemain).

Faire faire sa robe de mariée par une créatrice : bilan et conseils

Faire faire sa robe de mariée par une créatrice : bilan et conseils

Aujourd’hui, je reviens partager avec toi le bilan de mon expérience : faire faire ma robe de mariée par la créatrice Vanda Outh.
Tout d’abord, je vais te décrire les différentes étapes de la confection de la robe. Tu te souviens qu’en novembre, j’avais rencontré Vanda pour définir ce que je voulais, et que j’avais accepté son devis. Voici la suite…

Première recherche : la salle ! – Partie 2

Première recherche : la salle ! – Partie 2

Après nos visites, de longues discussions s’ensuivent avec nos parents respectifs. Je fais quelques recherches supplémentaires sur Internet, sans trop y croire. Monsieur Synthé, lui si raisonnable question budget, est aussi mordu que moi. Nous ne pouvons pas nous enlever ce château de la tête !