Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Le traiteur : un vrai parcours du combattant ! – Partie 1

Le traiteur : un vrai parcours du combattant ! – Partie 1

Tu vois, choisir la salle a été un peu difficile pour nous, mais le traiteur… quoi dire ? Ce n’était pas le fait de trouver une liste d’excellents prestataires, mais plus le côté “nous avons 2 cultures à mélanger”. Je sais, le Guatemala est un tout petit pays, mais ça fait partie de moi. J’ai envie d’y retrouver des éléments qui feront découvrir à nos amis et à la famille de Monsieur TLC d’où je viens.

Les vœux et les discours : l’exercice des émotions en public

Les vœux et les discours : l’exercice des émotions en public

Ma belle-famille a beaucoup de points communs avec ma famille, c’est peut-être pour ça qu’on s’entend bien et qu’on se sent proches. Ils sont attentionnés, sensibles, ils ont un grand cœur. Bref, j’ai de la chance des deux côtés.
Mais ma belle-famille a une façon toute particulière de montrer ses sentiments, aux antipodes de la mienne…

Bonne journée à Mlle Sakura !

Bonne journée à Mlle Sakura !

Gniii ! C’est le jour J pour Mlle Sakura !!!
À ton tour, si tu souhaites lui laisser un petit message, c’est maintenant à toi !

Notre recherche de salle à Madagascar

Notre recherche de salle à Madagascar

Avant de commencer à chercher une salle et à faire des visites, il a fallu établir une liste d’invités approximative, afin de savoir de quelle capacité de salle nous aurons besoin.
Résultat de la première liste : 500 invités ! J’ai failli faire une crise cardiaque !

La distance et la demande en mariage : une relation de cause à effet – Partie 2

La distance et la demande en mariage : une relation de cause à effet – Partie 2

Résumé de l’épisode précédant : “Fin octobre 2013, M. Manchot part donc pour l’Allemagne.”

M. Manchot revenait chez nous le vendredi avant les vacances de Noël. Soit deux mois après son départ. Le jeudi soir, je m’active donc à ranger l’appartement et à faire du ménage. Tu me visualises bien, en jogging, l’aspirateur à la main, le cheveu entortillé à la va-vite sur la tête et toute rouge ? Oui c’est ça, en mode ultra-glamour !

Les recherches d’une robe de mariée… par une fille très compliquée et complexée – Partie 2

Les recherches d’une robe de mariée… par une fille très compliquée et complexée – Partie 2

La dernière fois, je t’ai parlé de mes premiers essayages et de mes déceptions de ne pas avoir trouvé LA robe ! Mais loin de me laisser abattre, je me suis remise dans mes recherches… En même temps, je n’avais pas trop le choix car j’étais un peu pressée par le temps !

Mon EVJF surprise à Paris !

Mon EVJF surprise à Paris !

Aujourd’hui, je me lance dans le récit de mon enterrement de vie de jeune fille que ma sœur a organisé toute seule de A à Z.
Ce fut une journée mémorable !

Quand la taille de ta salle décide de ta liste des invités

Quand la taille de ta salle décide de ta liste des invités

Au départ, nous comptions inviter 80 personnes minimum… Seulement, suite à une revisite de la salle, le doute, le stress et l’hésitation se sont bousculés dans nos esprits en l’espace d’une petite heure : nous risquons d’être à l’étroit pendant le vin d’honneur !
Il ne reste plus qu’à écrémer la liste d’invités ! Voyons le bon côté des choses : nos faire-parts ne sont pas encore partis, ouf !

Hakuna Matata : le choix de notre voyage de noces

Hakuna Matata : le choix de notre voyage de noces

On avait beau parcourir le net à la recherche de notre destination de rêve, impossible de choisir une destination plutôt qu’une autre, on voulait partir partout ! Bon, n’ayant pas le budget pour faire le tour du Monde non plus (dommage), on a décidé de s’orienter vers une agence de voyage pour nous guider dans notre recherche…

L’état de mes nerfs à M-7 (ou comment éviter un max de stress pendant les préparatifs)

L’état de mes nerfs à M-7 (ou comment éviter un max de stress pendant les préparatifs)

Le mieux, c’est encore de relativiser. Il est normal de ressentir des inquiétudes face à l’organisation de son mariage, mais il ne s’agit, au final, que d’une journée. Passer un an (ou plus) à organiser sa belle journée, c’est un excellent projet, mais il faut garder en tête que plus on en fait, moins on saura profiter le jour J arrivé !