Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC ! – Partie 2

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC ! – Partie 2

J’ai écumé le net, j’ai hésité, j’ai eu des idées, j’ai re hésité, j’ai changé d’avis encore et encore avant de trouver une solution qui nous plaisent, aussi bien à moi qu’à Monsieur Mamour. À ce niveau là, tu dois bien te douter que la solution choisie ne consistait pas uniquement à trois clics sur Amazon…

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

M. l’Aristo et moi nous sommes rencontrés au collège, nous n’avons jamais été vraiment amis, nous ne faisions pas partie du même « groupe ».
Dans notre ville, les mois de juillet et août sont un véritable désert, et oui, à Limoges il n’y a ni la mer, ni la montagne, bref c’est loin d’être la destination rêvée pour les vacances d’été et personne n’a vraiment envie d’y rester à cette période. C’est pourtant à ce moment-là que tout a commencé.

Gérer les enfants quand ils sont aussi de la fête…

Gérer les enfants quand ils sont aussi de la fête…

La question ne s’est même pas posée, les enfants sont invités ! Voilà ! Et plutôt que de débattre sur ce choix (ce qui a déjà été fait de nombreuses fois), j’ai décidé de te parler de la façon dont j’envisage de gérer nos têtes blondes le jour J (tu notes que le mot-clé est “envisage” car, avec les enfants, il y a toujours un peu d’imprévu…).

Bonne journée à Mlle Blizzard !

Bonne journée à Mlle Blizzard !

Hey ! C’est le joli jour de Mlle Blizzard aujourd’hui !!!
Si tu veux lui laisser un petit mot et transmettre tes félicitations, c’est maintenant à toi !

À la recherche de nos prestataires – Round 1 : le lieu

À la recherche de nos prestataires – Round 1 : le lieu

Nous voilà donc début avril 2014. Avec l’Amoureux, nous avons, d’un commun accord, validé la date du 12 septembre 2015. Next step ? Eh bien un lieu me diras-tu ! Pas de problème. Armée d’un bon fichier Excel et d’une connexion Internet, me voilà à passer en revue, depuis Londres, les lieux possibles pour la réception de notre mariage en Normandie.

À la recherche de ma robe de rêve – Partie 1

À la recherche de ma robe de rêve – Partie 1

Ah, la recherche de la robe de mariée… Toute une épopée pour toute future mariée ! Entre les centaines de modèles, les tendances, le thème de mariage… Pour moi qui n’ai pas de thème, c’était à la fois plus facile, car je n’ai aucune restriction, et également plus compliqué, car tellement de styles me plaisent !

La vie, les makis, le mariage – Partie 2

La vie, les makis, le mariage – Partie 2

Mon premier jour de retour, j’étais fatiguée, j’étais triste, j’étais un peu grognon… Mais il avait pensé à me prendre des makis au foie gras, et c’est pour ça vois-tu, que je l’épouse. Parce qu’il pense à des choses comme ça.

Le mariage religieux : une préparation franco-québécoise

Le mariage religieux : une préparation franco-québécoise

Le Hamster et moi avons longuement discuté du fait de se marier à l’église. Si pour lui c’était une évidence (il est baptisé, communié, et est longtemps resté au catéchisme), pour moi ça ne l’était pas forcément (juste baptisée et non croyante ni pratiquante…).
Cependant, nous nous revendiquons tous deux de tradition chrétienne, dans nos valeurs, dans notre façon de concevoir le mariage, dans notre éducation, etc. Bref, le sacrement du mariage nous parle beaucoup.

Bienvenue à Mademoiselle Mymakao, future mariée de juillet 2015 !

Bienvenue à Mademoiselle Mymakao, future mariée de juillet 2015 !

Je suis Mlle Mymakao, ne cherche aucune signification dans ce pseudo, c’est le mien depuis des années déjà. Je suis déjà mariée, je t’expliquerais ça un peu plus tard, avec M. Métal, guitariste métal fusion – qui n’a donc ni les cheveux longs ni une voix sortie d’une grotte – depuis 2 ans. Je suis à la base dessinatrice, vaguement graphiste, et je travaille dans la communication un peu par hasard.

L'(avant) dernière aventure de ma robe

L'(avant) dernière aventure de ma robe

Lorsque j’ai écrit ma dernière chronique à propos de la recherche de la robe, je pensais que j’en avais fini avec ce sujet… Jusqu’au jour où j’ai reçu ce message sur mon répondeur : “Bonjour Mademoiselle Sakura, c’est le magasin Cymbeline. Je vous appelle parce que nous sommes en liquidation, vous devez venir chercher votre robe le plus vite possible.”