Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Se marier pendant ses études : avantages et inconvénients

Se marier pendant ses études : avantages et inconvénients

Avant de partir au Canada, M. Hamster et moi nous étions dit que nous attendrions la fin de nos études pour nous marier. Effectivement, avoir un salaire c’est quand même le minimum syndical pour prendre en charge ton mariage tout seul. Donc nous avons attendu la fin de nos études… Enfin presque.

Mon mariage sera sans gluten, comme moi !

Mon mariage sera sans gluten, comme moi !

Les plats proposés sur le menu du traiteur, par exemple, me convenaient tout à fait (à part certaines façons briochées de faire la viande). Les entrées aussi (genre brochettes de langoustines).

Là où le bât blesse et où le monstre ressurgit, c’est lorsqu’il s’agit du vin d’honneur, des desserts, et du pain.

Pourquoi j’ai (beaucoup) réfléchi avant de dire oui – Partie 2

Pourquoi j’ai (beaucoup) réfléchi avant de dire oui – Partie 2

La dernière fois, je t’ai raconté que je n’ai pas forcément réagi de manière très expressive quand mon Chéri a commencé à papoter mariage. Alors qu’une fille se serait naturellement ruée sur tous les blogs de mariage et aurait proposé différents DIY à son Amoureux dans la seconde, moi, la mention du mariage m’enthousiasmait moyen moyen…
Et puis l’idée a fait son chemin avec le temps…

Ma séance “Dessous chics” ou comment me réconcilier avec mon corps…

Ma séance “Dessous chics” ou comment me réconcilier avec mon corps…

Comme je te l’avais promis, je vais avant tout te parler de la séance “Dessous chics”, que j’ai eu l’immense chance et le grand plaisir de réaliser, début septembre, à Paris avec les talentueuses Claire aka L’Habilleuse et Babouch’ka ! Ce sont deux très grandes professionnelles, qui ont su être à mon écoute et me mettre à l’aise, bien avant et tout au long de la séance !

Bienvenue à Mademoiselle Pattern, future mariée de juillet 2015 !

Bienvenue à Mademoiselle Pattern, future mariée de juillet 2015 !

Une rencontre il y a quelques années, via une très bonne amie à nous deux, durant mes études en Belgique. De multiplies péripéties plus tard, nous avons emménagés à Bruxelles. J’amenais un chat, il amenait une Xbox. Nous avons commencé, un peu en plaisantant, un peu sérieusement à parler de mariage. Après d’autres multiples péripéties (je suis partie au loin pendant 6 mois), il a eu la très bonne idée de me nourrir de makis et de me demander en mariage. Qui peut résister à ça ?

Séjour à Paris : quand un deuil survient – Partie 2

Séjour à Paris : quand un deuil survient – Partie 2

On se lève, tout va bien. Il pleut un peu, mais ce n’est pas grave. Alors que nous nous préparons, je reçois un coup de fil. C’est ma mère… et ce n’est pas normal qu’elle m’appelle à cette heure-là. Je décroche. Elle a une petite voix et me dit qu’il est arrivé quelque chose et de m’asseoir.

Mon mariage participatif et trilingue : à J-1, le concept du participatif prend tout son sens et ça s’active de tous les côtés

Mon mariage participatif et trilingue : à J-1, le concept du participatif prend tout son sens et ça s’active de tous les côtés

Une bonne nuit de sommeil m’a aidée à me sentir mieux après la journée en montagnes russes du jeudi.
Je suis vraiment contente d’avoir pu boucler le hachis parmentier. Du coup, on commence la journée tranquillement avec un petit déjeuner sur la terrasse… puis il temps d’organiser les différents ateliers et de commencer la déco de la salle !

Le choix des témoins pour mon mariage orthodoxe

Le choix des témoins pour mon mariage orthodoxe

Il faut savoir que pour un mariage orthodoxe, les ‘koumbari’, ou encore les témoins, ont un rôle essentiel.
On dit souvent que ce sont les personnes les plus importantes à un mariage, après les mariés eux-mêmes bien-sûr. Ils ont un statut plus important que les parents des mariés. Ils sont aux côtés des mariés durant tout le mariage, que ce soit à l’église ou à la table d’honneur.

Le choix de la destination de notre lune de miel

Le choix de la destination de notre lune de miel

Je m’y prends assez tôt, j’ai certes le temps pour ma lune de miel, d’autant qu’elle ne se passera pas juste après le mariage. Mais voilà, la question me trotte déjà en tête et tout particulièrement parce que je sais très bien où je veux aller. Mais alors, pourquoi se poser la question, me diras-tu, et pourquoi si tôt ? Et bien parce que je ne pense pas que je pourrai aller en lune de miel là où je voudrais tant aller…

Se marier sans se ruiner, c’est possible : le traiteur et le pâtissier

Se marier sans se ruiner, c’est possible : le traiteur et le pâtissier

Je t’explique : à Lyon, si tu veux te marier un samedi, à la mairie, c’est le matin, pas le choix. Et comme nous n’avions pas prévu de cérémonie autre que civile (ça aussi, j’aurai le plaisir de te le raconter plus tard), nous avons décidé de passer la journée entière avec nos invités, dès le matin, et d’organiser le déjeuner ET le dîner !