Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Mission faire-part

Mission faire-part

Je m’étais dit qu’on se laissait trois mois pour trouver le modèle qui nous conviendrait, envoi en janvier, réponse fin mars au plus tard pour avoir quatre mois pour finaliser tous les détails liés au nombre d’invités. L’idée c’était de vagabonder sur Internet et de trouver quelque chose qui nous plaisent à tous les deux pour un budget raisonnable…

Notre mariage traditionnel malgache : les derniers jours avant le jour J, je suis au plus mal…

Notre mariage traditionnel malgache : les derniers jours avant le jour J, je suis au plus mal…

Ça y est ! Le grand jour approche à grand pas ! Nous sommes arrivés à Madagascar 12 jours avant notre mariage. Nous avons pas mal de couacs dans l’organisation de notre mariage et il nous reste beaucoup de choses à faire en sortant de l’avion.
À 3 jours du mariage, je suis crevée… Sans mes 8-9 heures de sommeil par nuit, j’ai du mal à tenir le coup. De plus, j’ai mon niveau de stress au maximum. Le jour de Noël, après une nouvelle courte nuit, je me réveille pas super en forme…

La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

La douce et turbulente effervescence de la semaine qui précède le jour J

Cette semaine-là, elle pétille, elle tourbillonne, elle s’envole. Elle est douce, grisante, et fait tourner la tête et les émotions. Il y a une sorte d’ivresse, dans cette semaine-là, comme une folie douce qui aurait déjà commencé à me porter sur mon petit nuage d’imminente future mariée.
Du moins, c’est comme ça que je l’ai vécue, cette semaine…

Mon faire-part, où comment tu vas comprendre mon petit nom

Mon faire-part, où comment tu vas comprendre mon petit nom

Les faire-parts sont importants pour moi, comme j’en parlais dans mon article sur le save-the-date, parce que c’est du print, et le print, c’est la vie ! Mais travailler pour soi ou pour des clients, ce n’est pas la même chose, et j’ai eu le syndrome pendant très longtemps du « non ce n’est pas assez bien, laisse-moi déplacer ça de trois millimètres vers le bas regarde ça change tout » 15 fois par jour quand j’ai enfin eu le courage de m’y mettre.

Envisager un mariage quand on n’a plus de Maman

Envisager un mariage quand on n’a plus de Maman

Lorsque Monsieur Omdemavie m’a demandée en mariage, je n’étais que bonheur, guimauve et chamallow. C’était la fête dans ma tête, jusqu’à ce qu’un soir un truc tout con m’arrête : je me suis vue partir dans des essayages de robe de mariée… Et ma mère était absente du tableau.

Ma première « fausse » alliance

Ma première « fausse » alliance

Là, tu viens de lire « fausse alliance », et tu es consternée, c’est nul, tu imagines déjà la pauvre fille pathétique qui veut faire croire qu’elle est mariée, tout ça tout ça. Bon, ce n’est pas tout à fait faux, mais laisse-moi t’expliquer…

Bonne journée à Mlle Mo !

Bonne journée à Mlle Mo !

Hiii ! Aujourd’hui, c’est le joli jour de Mlle Mo !!!
Si toi aussi tu veux lui laisser un petit message, n’hésite pas à mettre un commentaire ici !

Et un jour, j’ai appris qu’il était capable de mentir

Et un jour, j’ai appris qu’il était capable de mentir

Ouuuuh le titre accrocheur, hein ?!
Surtout ne t’inquiète pas. Aujourd’hui, nous sommes fiancés, et tout va bien. Et c’est justement de l’arrivée de ce doux/fou/adorable/merveilleux/inoubliable jour (aucune mention inutile) où il m’a demandé de l’épouser dont je vais te parler.

Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d’octobre 2015 !

Bienvenue à Mlle Diabolo Menthe, future mariée d’octobre 2015 !

Je suis donc Mademoiselle Diabolo Menthe, j’ai 34 ans et toutes mes dents. Il y a maintenant bientôt 12 ans, toute fraîchement diplômée et pleine de confiance en l’avenir, j’ai dû quitter mon Ile de France natale : je cherchais du travail et une collectivité territoriale un chouïa plus au nord a bien voulu s’accommoder de mon inexpérience et m’offrir ma pitance. C’est là que j’ai rencontré l’homme de ma vie, j’ai nommé Monsieur Ourson (36 ans dans une semaine, toutes ses dents également).

Mon enterrement de vie de jeune fille : un shoot d’amour et de bonheur

Mon enterrement de vie de jeune fille : un shoot d’amour et de bonheur

Aujourd’hui, je vais te raconter le récit d’un évènement heureux qui a eu lieu il y a quelques jours : mon enterrement de vie de jeune fille (EVJF).
Cette journée était loin d’être comme les images décadentes que l’on peut voir de temps en temps des EVJF. Non, pour moi cette journée était un shoot d’amour de la part de mes amies. Une journée à laquelle je repense aujourd’hui avec bonheur.