Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Se marier, ou comment mettre ton entourage à profit !

Se marier, ou comment mettre ton entourage à profit !

Non, je ne te dis pas d’agir comme un tyran en donnant des missions à chacun mais simplement d’identifier ceux qui pourront t’aider et dont les compétences professionnelles seront un atout pour toi (et, dans mon cas, pour ton portefeuille !).

À un mois du mariage, on en est où ?

À un mois du mariage, on en est où ?

De loin, j’avais tendance à me dire “Ok, c’est bon, 10 mois, 8 mois, 7 mois, on en est encore loin”. Et puis on franchit la barre des 6 mois, et ça commence à s’accélérer. 5 mois, 4 mois. On passe en 2015 et un nouveau pas est franchi “Oh mon Dieu, je me marie cette année !!!”.

Nos save-the-date DIY… à mettre sur le frigo de nos invités !

Nos save-the-date DIY… à mettre sur le frigo de nos invités !

Depuis que j’ai appris l’existence des save-the-date (STD), j’ai su que j’en voulais un pour mon mariage ! Parce que la majorité de nos invités viennent de loin et ont besoin de s’organiser et – je ne vais pas te mentir – parce que j’adore le concept. Pour un STD, on peut faire ce que l’on veut, il suffit de parcourir le web pour voir toutes les choses originales que les gens inventent…

À la recherche des prestataires – Round 2 : le traiteur – Partie 1

À la recherche des prestataires – Round 2 : le traiteur – Partie 1

On a tout d’abord eu une grande discussion avec l’Amoureux pour savoir un peu ce qu’on voulait (ce qu’on pouvait se permettre aussi, hein). On était assez d’accord pour un cocktail apéritif assez conséquent et un repas assis mais en buffet assez light avec un plat et du fromage (Normandie oblige) et PLEINS de desserts (gourmande vous avez dit ? Hum, non, je ne vois pas). Le tout en mode décontracté, pas de service, chacun se lève quand il a envie.

Bilan à 4 mois du jour J !

Bilan à 4 mois du jour J !

Aujourd’hui, nous voilà à quatre petits mois du mariage.
Il est temps de faire un petit bilan sur ce que nous avons fait et sur ce qu’il nous reste à faire.

De l’idée à la réalité : l’annonce aux proches

De l’idée à la réalité : l’annonce aux proches

Si tu m’as suivie, M. Manchot a fait sa demande peu avant Noël. Et qui dit Noël, dit « repas de familles » ! On s’est dit tout de suite que ce serait l’occasion rêvée d’annoncer la bonne nouvelle à nos familles ! Tout le monde est réuni donc pas besoin de passer des heures au téléphone ou d’annoncer la nouvelle au fur et à mesure qu’on voit tout le monde (et on est sûr de n’oublier personne) !

À la recherche de ma robe de rêve – Partie 2

À la recherche de ma robe de rêve – Partie 2

Je sors de la cabine et là, simultanément plusieurs choses se passent : ma mère, ma belle-mère et ma belle-sœur me regardent en disant WAOU ! Des petites étoiles dans les yeux, un grand sourire. Je me vois dans le miroir, et je tombe amoureuse. La vendeuse répète son « Magnifique ! » avec un grand sourire…

Une folle semaine avant le mariage

Une folle semaine avant le mariage

Pour mon plus grand malheur, une dent de devant, que je me suis cassée quelques années plus tôt, décide de tomber le dimanche. Pendant quelques heures, j’imagine le pire. Je ne peux vraiment pas me marier avec une dent en moins ! J’imagine déjà des stratégies pour ne pas montrer mes dents pour sourire mais ça s’avère impossible. Va-t-on être obliger d’annuler le mariage ?

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC ! – Partie 2

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC ! – Partie 2

J’ai écumé le net, j’ai hésité, j’ai eu des idées, j’ai re hésité, j’ai changé d’avis encore et encore avant de trouver une solution qui nous plaisent, aussi bien à moi qu’à Monsieur Mamour. À ce niveau là, tu dois bien te douter que la solution choisie ne consistait pas uniquement à trois clics sur Amazon…

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

M. l’Aristo et moi nous sommes rencontrés au collège, nous n’avons jamais été vraiment amis, nous ne faisions pas partie du même « groupe ».
Dans notre ville, les mois de juillet et août sont un véritable désert, et oui, à Limoges il n’y a ni la mer, ni la montagne, bref c’est loin d’être la destination rêvée pour les vacances d’été et personne n’a vraiment envie d’y rester à cette période. C’est pourtant à ce moment-là que tout a commencé.