Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Une histoire de Cendrillon ou la recherche de mes chaussures de mariage – Partie 1

Une histoire de Cendrillon ou la recherche de mes chaussures de mariage – Partie 1

Je sais que, pour beaucoup de filles, la recherche de la robe de mariée est LE moment le plus attendu des préparatifs.

En ce qui me concerne, le moment dont je rêve, depuis toute petite, c’est plutôt celui où je trouverais ZE paire de soulier de princesse, dans une boutique où je serai traitée comme une reine.

Comment organiser un mariage civil trop cool sans se prendre (trop) la tête ?

Comment organiser un mariage civil trop cool sans se prendre (trop) la tête ?

Je le dis et je le répète : le mariage civil est important pour moi.
La manière dont nous voyons le mariage civil représente très bien la partie de moi, de nous, qui aime les choses simples, qui n’a pas envie de se prendre la tête avec détails et qui se fiche un peu que son mariage soit esthétiquement super joli…

Et ils se marièrent… de mon à notre envie de mariage

Et ils se marièrent… de mon à notre envie de mariage

On s’est arrêté au moment fatidique du cap des 3 ans. Je vais être honnête, Chouchou n’a pas vraiment apprécié les discussions que l’on avait. De son point de vue, je lui posais purement et simplement un ultimatum “Épouse-moi ou je te quitte !”.

Bonne journée à Mlle Ino et à Mlle Macaron !

Bonne journée à Mlle Ino et à Mlle Macaron !

Aujourd’hui, c’est le mariage de Mlle Ino et de Mlle Macaron !!!
Il est temps de leur transmettre un petit mot et tes félicitations !

Bienvenue à Mademoiselle Mo, future mariée de décembre 2014 !

Bienvenue à Mademoiselle Mo, future mariée de décembre 2014 !

Je suis donc Mlle Mo et je vais me marier en décembre prochain avec mon Nounours (cœurs et paillettes devant les yeux). Nous avons tous les deux 25 ans et sommes ensemble depuis maintenant 10 ans. C’est mon premier amour. Et même que j’espère qu’on va s’aimer pour toujours et à jamais !

Pourquoi toujours se mettre la pression ?

Pourquoi toujours se mettre la pression ?

Quand j’ai commencé à lire Mademoiselle Dentelle, j’ai trouvé ça vraiment super. J’ai donc commencé à consulter le blog régulièrement et même à suivre certaines chroniqueuses. Comme toi en fait.
Je me disais que ce serait chouette que moi aussi j’écrive pour toi…

Et maintenant que j’y suis, je me mets la pression !

L’annonce du mariage : entre rires et déception

L’annonce du mariage : entre rires et déception

Nous avons décidé, dans un premier temps, de garder ça pour nous. Cette décision, toute simple, a été prise parce que nous avons choisi de le dire en priorité à nos parents et de le leur dire de vive voix ! Nous avons donc patienté deux longs mois. Nous avons gardé le secret et je peux te dire que c’était duuuuur !

À la recherche de la bague parfaite !

À la recherche de la bague parfaite !

La dernière fois, je t’ai laissé alors que j’étais sur mon petit nuage après notre demande en mariage.

Tu as pu remarquer que je n’ai pas eu ma bague le jour même de la demande. Et ce n’est pas faute d’avoir dit, répété et rabâché à Monsieur Chance la taille de mon doigt !

À la recherche de ma précieuse… – Partie 2

À la recherche de ma précieuse… – Partie 2

La dernière fois, je t’ai parlé de ma robe de mariage civil et je t’ai avoué que j’avais craqué pour une deuxième robe.

En effet, j’étais contente de ma robe courte mais un peu triste d’avoir renoncé à mon rêve d’une robe longue, un peu bohème, pour jouer à la princesse des bois. Je vais donc te raconter comment j’ai fini par trouver ma “précieuse bis” : ma robe de cérémonie laïque !

Une envie de faire-parts originaux… sans talent avec nos p’tits doigts !

Une envie de faire-parts originaux… sans talent avec nos p’tits doigts !

Comme il est très peu probable que tous nos invités se retrouvent, comme par hasard, devant la Mairie de notre arrondissement THE samedi de septembre et pile-poil à la bonne heure de surcroît, nous allons devoir les informer de cette merveilleuse nouvelle et même leur demander explicitement de venir fêter ça avec nous !

Il faut se rendre à l’évidence, les faire-parts, ce n’est pas comme les antibiotiques, c’est automatique.