Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Save-the-date et faire-part de notre mariage religieux

Save-the-date et faire-part de notre mariage religieux

Quand on a annoncé nos fiançailles et la date de notre mariage, j’ai commencé à feuilleter les catalogues de faire-parts. Près de 2 ans avant (tu l’as compris, je suis inconsciente !) ! C’est là que j’ai connu le concept du save-the-date !

Avant de décider quoique ce soit, j’en parle quand même à M. John Smith. Ça a donné ça : « save the quoi ?!!!? Mais ça ne sert à rien !!!! »

Se marier à un étranger et/ou à l’etranger : les questions administratives

Se marier à un étranger et/ou à l’etranger : les questions administratives

Si ton amoureux n’a pas la même nationalité que toi et/ou si tu te maries à l’étranger, je te conseille vivement de lire ma prose… Je ne prétends pas avoir réponse à tout mais mon expérience m’a déjà donné beaucoup d’informations et, même si elles ne s’appliquent pas directement à ton cas, elles te permettront peut-être de te poser les bonnes questions.
Parce que le côté “Wouhou, on est l’Europe, on est l’avenir”, c’est cool… Mais ça ne facilite pas toujours les papiers.

Bienvenue à Mademoiselle Sucrée, future mariée de décembre 2014 !

Bienvenue à Mademoiselle Sucrée, future mariée de décembre 2014 !

Nous sommes Mademoiselle Sucrée et Monsieur Salé, futurs mariés de décembre 2014, amoureux depuis plus de sept ans et heureux maîtres d’Helfy, notre chatte masquée !
Nous sommes tous les deux les petits derniers de nos fratries et tous nos frères et sœurs sont en couple et parents : à la fin de l’année, nous aurons 13 neveux et nièces ! Notre mariage est donc l’occasion de réunir toute notre famille dispersée dans toute la France et de festoyer avec tous nos proches.

Savoir penser à soi à quelques semaines du mariage

Savoir penser à soi à quelques semaines du mariage

J’aimerais aborder un point important à mes yeux : savoir être un(e) égoïste à quelques semaines de son mariage.

À deux mois de notre grand jour, j’ai fais quelque chose que je n’avais jamais osé faire depuis plusieurs années : j’ai arrêté d’essayer de savoir ce que les autres pouvaient ressentir et je me suis concentrée sur ce que moi je pouvais ressentir.

Future mariée en détresse pour ses vœux de mariage !

Future mariée en détresse pour ses vœux de mariage !

Je ne veux pas quelque chose de tout tracé pour la vie, ma vie, notre vie. Je veux grandir, évoluer, changer, comprendre, apprendre, aimer.. être aimée.

Si je te dis ça, c’est parce que, même si il est tôt pour penser aux vœux du mariage ou à la cérémonie d’engagement, c’est pourtant maintenant que mes doutes et craintes surgissent face à ces deux choses. Et puisque “je ne veux pas suivre un plan, je veux suivre mes envies” et bien j’ai décidé de t’en parler, là, comme ça…

Une solution pour gérer les coups de panique et de stress pendant tes préparatifs

Une solution pour gérer les coups de panique et de stress pendant tes préparatifs

Derrière mon côté “je ne suis pas stressée, je suis optimiste, tout va bien se passer, pas de pression, je suis bien organisée, mon mariage va être parfaitement imparfait, etc.”, il y a une part de tentative d’auto-persuasion.

Et il y a aussi une petite voix à l’intérieur qui crie “AAAAAAaaaah, mais je ne vais pas y arriver, mais on est fou, mais ce n’est pas possible, mais ça me streeeeesssseeee !”

Et cette petite voix là, à un mois du mariage civil et deux mois du mariage religieux, elle a des moments de grave panique !

Un mariage à l’époque médiévale, oui et non

Un mariage à l’époque médiévale, oui et non

Depuis quelques temps déjà, je te parle du mariage médiéval dans un esprit reconstitution. C’est donc tout naturellement que tu nous imagines mangeant sur des tranchoirs avec une cuillère et pas de fourchette. Nous essuyant allégrement la bouche et les mains sur la nappe. Mangeant un cochon ou un bœuf cuit à la broche le tout arrosé d’hypocras.

Eh bien je vais briser tes rêves, mais… non, pas du tout. Nous allons faire quelques concessions à la modernité et nous acceptons, en connaissance de cause, les anachronismes.

Organiser son mariage lorsqu’on se fiance 3 ans avant le jour J

Organiser son mariage lorsqu’on se fiance 3 ans avant le jour J

Après ma demande, l’esprit encore embrumé par autant de bonheur, je me disais qu’avec autant de temps devant nous, nous avions laaaaaargement le temps de voir venir. Ainsi, il nous suffirait de faire un rétroplanning avec des échéances assez vagues et de le suivre. De la sorte, nous n’aurions aucune surprise et le stress nous épargnerait. J’étais vraiment naïve.

Une folle demande en mariage – Partie 2

Une folle demande en mariage – Partie 2

J’avais trois indices (énormissimes) :
– 2 mois auparavant, il avait tâté le terrain pour savoir quel genre de bagues me plaisait
– en appelant mon père à l’aéroport pour lui annoncer que je partais, il m’a dit : « Et j’ai cru comprendre qu’il y avait quelque chose à la clé ? »
– quelques jours après notre départ, la mère de Monsieur Omdemavie me crie par Skype : « Alooooors, elle est où la bague ?? »

Ces petites phrases qui nous énervent…

Ces petites phrases qui nous énervent…

“Moi de toute façon je ne me marierai jamais : ça coûte beaucoup trop cher !”
“Aujourd’hui, c’est se marier pour divorcer quelques temps après”
“Tu vas te marier, ça y est : adieu la liberté !”
“Te marier ?! Mais tu es fooooolllee !!! Profites de la vie plutôt !”
“Se marier aujourd’hui ça ne sert à rien, c’est qu’un bout de papier”

Ça y est ? Tu situes mieux maintenant ?
Je suis arrivée à saturation de ce type de petits commentaires !