Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Ma recherche de lieu de mariage ou le casse tête par excellence – La suite

Ma recherche de lieu de mariage ou le casse tête par excellence – La suite

Je t’ai laissée la dernière fois au début de cette journée marathon de visite de châteaux.

Quelques chiffres : 4 châteaux donc, 9h de voiture, 920km, 1 Mac Do, 1 plein d’essence (ou 2 je ne sais plus), une dizaine de podcasts, deux bouteilles d’eau, un paquet de M&Ms, une soixantaine de photos…

A la recherche de la robe pour la cérémonie religieuse…

A la recherche de la robe pour la cérémonie religieuse…

Maman Bigoud’, bien qu’anti-mariage, a tenu à m’offrir un très joli cadeau : une robe de mariée sur-mesure. Il s’agissait d’une coutume familiale dont je n’avais pas du tout connaissance.

Le fil de notre histoire en faire-part

Le fil de notre histoire en faire-part

Aujourd’hui, tu vas voir nos faire-part. Certes, tu dois te dire que c’est très tôt pour déjà les avoir finalisés pour le mois de mai, mais je vais t’avouer un truc : ils sont même déjà envoyés à ceux qui assisteront au mariage complet !

Les tribulations de notre liste d’invités

Les tribulations de notre liste d’invités

Il y a longtemps, bien longtemps, quand on a commencé à parler du mariage religieux… Je n’étais pas du tout pour, autant te le dire de suite. Pour tout t’avouer, j’avais même l’impression que c’était un complot de ma belle-mère pour m’éloigner de mon fiancé chéri (évidemment, ce n’était absolument pas le cas, je me faisais mes petits films de bridezilla). On peut même dire qu’à ce moment-là, aborder le sujet du mariage à l’église me hérissait le poil.

Mon mariage caféïné : la cérémonie civile – 1ère partie

Mon mariage caféïné : la cérémonie civile – 1ère partie

Mlle C. et Maman Hulk commencent à m’habiller. Et là, ça se corse ! Je me vois dans le miroir avec ma robe et ça y est, le stress monte en flèche. Finie la relax attitude, mes yeux picotent, ma voix monte d’un octave… Madame Tango m’appelle pour me dire qu’elle est en bas, prête à me conduire à la Mairie !

Ma recherche de lieu de mariage ou le casse-tête par excellence…

Ma recherche de lieu de mariage ou le casse-tête par excellence…

Je suis au taquet, maintenant, pour trouver une salle. Mon objectif : l’avoir trouvée au plus tard pour fin août, sachant que mon cher et tendre part faire de la voile les deux premières semaines. Un peu plus de 2 mois après, je peux te dire que j’ai été très, voire trop optimiste…

Les grandes questions du mariage :  où, quoi, qui, quand ?

Les grandes questions du mariage : où, quoi, qui, quand ?

Après avoir décidé de se marier, il a bien fallu que l’on réfléchisse un peu à ce qu’allait être ce mariage : ce que nous voulions, ce que nous pouvions. Ce qui s’est résumé, les premiers temps, par ces quelques questions existentielles : où, quoi, qui et quand !

Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : les animations 1ère partie

Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : les animations 1ère partie

Aujourd’hui, si tu le veux bien, nous allons faire un retour en arrière, pour revenir à cette journée merveilleuse du 27 juillet 2013, où je me suis mariée pour la première fois avec Loulou.

Comme 75% des bride to be, je pense ne pas me tromper en affirmant que ta plus grande crainte est que tes invités s’ennuient.

Le thème : notre conte de fée à nous !

Le thème : notre conte de fée à nous !

M. Marine et moi n’avons pas vraiment de passion en commun, suffisamment forte et unique pour en faire un thème. Mais nous en voulons un, lui pour s’inspirer, moi pour me canaliser. Alors nous cherchons sans relâche. J’imprime et lui fait faire plein de petits questionnaires, dans l’espoir qu’ils nous mettent sur la piste.

Le jour où je me suis retrouvée à pleurer, les pieds dans la neige…

Le jour où je me suis retrouvée à pleurer, les pieds dans la neige…

Mister Bop multiplie les allusions depuis 3 semaines, du style « Ma chérie, quand je te ferai ma demande… ». Et pour nos 4 ans, il m’emmène au restaurant avec vue panoramique sur la Tour Eiffel. Je me dis qu’il a quand même mis les petits plats dans les grands…