Catégorie : Chroniques d’une future mariée

J’en ai marre qu’on me demande si je ne suis « pas trop stressée » : bien sûr que je le suis !!!

J’en ai marre qu’on me demande si je ne suis « pas trop stressée » : bien sûr que je le suis !!!

Toi la bride-to-be qui me lit, une tasse de thé à la main, un cupcake « essai pour le mariage » sur la table, entre deux DIY, après ta journée de boulot et avant le ménage et la vaisselle, je sais que tu vas comprendre ce petit coup de gueule.

Il y a une phrase que toute future mariée entend au moins quatre fois par jour à partir du moment où elle est à environ J-60 de son mariage, une phrase qui fait monter la tension d’un cran, qui fait monter aux lèvres un sourire forcé, crispé, le fameux « sourire de plus de quatre secondes qui ne fait pas naturel du tout »…

« Alors, ça va les préparatifs ? Pas trop stressée ? »

GRRRRRR !

Bonne journée à Mlle Bovary et à Mlle Lutine !!

Bonne journée à Mlle Bovary et à Mlle Lutine !!

Aujourd’hui ce n’est pas une mais 2 chroniqueuses qui se marient !!

Mlle Lutine et Mlle Bovary vont officiellement devenir Madame !

Youhou !!!

Il me reste 142€ et plein de choses à payer (gloups)

Il me reste 142€ et plein de choses à payer (gloups)

J-160, déclare notre mini site internet dédié aux invités ! Ouh là là, ça passe vite, 160 jours !!!

Où en sommes-nous dans nos préparatifs et est-ce que ça colle avec notre budget ? Un gros check avant de paniquer pour rien.

Allez, courage !

Pacs ou mariage : c’est quoi la différence ?!

Pacs ou mariage : c’est quoi la différence ?!

Aujourd’hui j’ai envie de te raconter le combat Pacs VS Mariage que nous avons mené avec M. Chocolat.

Laisse-moi te remettre dans le contexte de notre histoire. Si tu as bien suivi mon 1er billet tu dois savoir que nous sommes ensemble depuis 4 ans et demi et que nous vivons le parfait amour (bah oui sinon je ne serai pas ici en train de te raconter tout ça).

Pour commencer à construire notre avenir et notre future famille nous avons décidé de nous unir. Mais une question s’est rapidement posée : s’unir par le Pacs ou le mariage ?

Je ferai moi-même ma coiffure et mon maquillage de mariée. Et toc !

Je ferai moi-même ma coiffure et mon maquillage de mariée. Et toc !

Être au sommet de sa beauté fait partie des obligations contemporaines du parfait mariage. Obligation qui concerne surtout la mariée, le marié pouvant se contenter d’être vaguement coiffé et rasé.

Au niveau coiffure, si notre chignon a le droit d’avoir quelques mèches folles depuis 2009, le passage sur le bac du coiffeur est souvent incontournable.

J’adore les papouilles, les massages et tous ces moments de détente délicieusement féminins. L’idée de me laisser mettre en beauté par un pro aurait donc dû me réjouir. Mais je m’érige contre ce diktat du mariage et proclame haut et fort à toi, future mariée : ici, ce sera maquillage et coiffure maison !

Comment j’ai progressé en informatique grâce à notre faire-part électronique

Comment j’ai progressé en informatique grâce à notre faire-part électronique

Nous étions tellement impatients d’annoncer la bonne nouvelle de notre mariage qu’à peine le lieu de réception réservé, je me suis attaquée à la conception du faire-part.

Vu que nous connaissions déjà toutes les informations nécessaires (lieu, date, programme, etc.), j’ai préféré envoyer directement le faire-part plutôt qu’un save-the-date, même si c’était un peu tôt !

Quitte à faire une piqûre de rappel en janvier en même temps que nous enverrions nos vœux.

Etant donné que M. Fresh est un passionné d’informatique, l’idée d’un faire-part électronique lui est venue de suite.

Bienvenue à Mademoiselle Pikachu, future mariée de mai 2013

Bienvenue à Mademoiselle Pikachu, future mariée de mai 2013

Bonjour à toi, petit Pokemon !

A défaut d’avoir attrapé tous les garçons de la terre (de toutes manières soyons honnêtes, j’aurais jamais su quoi en faire !), moi Mademoiselle Pikachu, j’ai depuis 2 ans et demi attrapé dans ma pokéball le plus merveilleux des animaux sauvages, j’ai nommé le Grognours – que nous pourrons aussi appelé Grosplouf au vue de la mare aux canards qu’il laisse toujours derrière lui dans la salle de bain !

Notre séance d’engagement au Jardin des Tuileries

Notre séance d’engagement au Jardin des Tuileries

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec toi en avant-première quelques-unes des photos de la séance d’engagement improvisée que nous avons faite à un an du mariage !

Les photos sont signées Sonia Epple, une amie qui vient de se lancer comme photographe de famille / mariage en Allemagne, et qui sera l’une de mes trois photographes le jour J. (Oui, trois. T’inquiètes, j’aurai l’occasion d’en reparler !) Les photos ont été prises au Jardin des Tuileries, à Paris.

Oups, on dépasse largement notre budget de mariage…

Oups, on dépasse largement notre budget de mariage…

Lorsque nous avons commencé à parler sérieusement du mariage, Monsieur Lutin était certain qu’un budget de 3000 € conviendrait amplement à financer notre grand jour.

De mon côté, j’avais déjà commencé à fouiner un peu du côté des sites, blogs et forums de mariage. Au vu de nos souhaits, j’étais persuadée que ce serait plutôt de l’ordre de 5000 €. Je l’ai démontré par a+b à mon Lutin, en lui montrant le prix de chaque chose. D’autant que je tenais à avoir un photographe professionnel !

Il a fini par admettre qu’inéluctablement, nos rêves nous mèneraient plutôt autour des 5000 € que des 3000 ! Mais je suis au regret de t’annoncer que ces fameux 5000 €… seront finalement allègrement dépassés.

Augmentés de moitié. (Aaaaaargh je meeeeurs !)

Ma demande en mariage surprise… enfin non… enfin si en fait !

Ma demande en mariage surprise… enfin non… enfin si en fait !

Avec Monsieur, nous savions depuis quelques temps déjà que nous voulions nous marier, et nous savions même que ça serait en 2013 (le 13 étant le chiffre préféré de Monsieur) et en Bretagne.

Nous avions même décidé quelques détails :

Il n’y aurait pas de bague lors de la demande. Monsieur ne voulait pas mettre une somme aussi importante pour une bague que je n’avais pas vu et validée.

En contrepartie, il y aurait un petit cadeau de fiançailles. En effet, Monsieur ayant déjà fait plusieurs blagounettes de demande en mariage (très drôle, hein ?), il devait me prouver que c’était une vrai demande en mariage.