Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Bienvenue à Mademoiselle Aquarelle, future mariée de septembre 2012

Bienvenue à Mademoiselle Aquarelle, future mariée de septembre 2012

Je suis Mademoiselle Aquarelle. Oui, comme la peinture.

Pas d’aquarelle à proprement parler ici, mais tu vas vite voir le rapport avec le dessin dans mes prochaines chroniques.

J’ai 24 ans, je suis illustratrice et je vais épouser Monsieur début septembre. Nous vivons ensemble depuis quatre ans et c’est contre toute attente qu’il a fait sa demande l’année dernière.

Nous prévoyons un mariage civil suivi d’une cérémonie laïque qui réunira une centaine de personnes.

Grosse overdose de préparatifs de mariage

Grosse overdose de préparatifs de mariage

Après quelques jours d’absence, je reviens enfin par ici.

Je dois bien avouer que j’ai fait une overdose de préparatifs
et que je suis arrivée à saturation. Un sentiment de lassitude, de ras le bol général, difficile dans ces conditions d’avoir envie d’écrire un article.

Ni envie de lire les articles des autres demoiselles, ni de les commenter… Vraiment l’overdose !

Les « rêves » (ou plutôt des cauchemars) bizarroïdes se sont intensifiés ces dernières semaines, et même si je ne me sens pas stressée la journée, je dois bien avouer que la nuit dans mes rêves mon inconscient mouline à fond !

Faire part de créativité ou faire part de facilité, telle est la question !

Faire part de créativité ou faire part de facilité, telle est la question !

Faire preuve d’un peu de créativité et les faire moi-même ? Avoir un modèle unique en les faisant venir tout droit des Etats-Unis ? Les commander chez l’imprimeur pour rester classique? Les envoyer virtuellement à la va vite ? Ou bien tout simplement s’en passer et ne se contenter que d’un bref coup de fil ? Tu l’auras deviné, je vais te parler d’un sujet incontournable dans le mariage : les faire-parts.

J'ai embauché une décoratrice. Je n'aurais pas dû, c'était trop tôt !

J'ai embauché une décoratrice. Je n'aurais pas dû, c'était trop tôt !

Tu as sans doute remarqué que j’ai encore très peu parlé de ma décoration, sans doute parce que je veux garder le suspense, AHAH.

Mais surtout, car jusqu’ici, j’étais bloquée à cause d’un petit souci prestataire… Oui, je sais, je sais, tu veux connaître l’histoire : allez, je te raconte tout…..

Gros conflit avec le créateur de nos faire-parts de mariage à cause d'une faute de frappe

Gros conflit avec le créateur de nos faire-parts de mariage à cause d'une faute de frappe

Ah, l’aventure des faire-parts ! Quel bonheur…

Ou pas.

Au début, c’était une des meilleures parties de nos préparatifs. On savait déjà que l’on voulait que Liliaimelenougat (une talentueuse dessinatrice découverte au hasard de mes errances sur la blogosphère il y a bien longtemps) nous dessine et que ce dessin fasse en quelque sorte la une de notre faire-part…

Concilier le black metal de mon fiancé avec notre mariage médiéval

Concilier le black metal de mon fiancé avec notre mariage médiéval

Notre mariage sera musical ou ne sera pas.

C’est un élément vital pour le Lutin, fan de sa guitare électrique et qui attend avec impatience qu’on passe à l’appart’ une taille au-dessus de notre studio actuel pour récupérer son synthétiseur. (Chose programmée d’ici la fin de l’année.)

Il ne passe pas une journée sans écouter de la musique.

On n’aura pas de DJ au mariage parce qu’on n’aime pas danser mais pour autant il faut qu’on ait un fond musical pour toute la journée…

Que de péripéties pour trouver nos alliances !

Que de péripéties pour trouver nos alliances !

Les alliances, nous avons commencé à les chercher tôt, après avoir terminé la chasse aux prestataires.

On avait dans l’idée d’étaler le plus possible les dépenses, donc on a choisi de s’occuper le plus vite possible de tout ce qu’on pouvait régler immédiatement : alliances, donc, mais aussi robe, costume, déco… Sans compter qu’à l’été dernier le cours de l’or n’arrêtait pas de grimper, il était peut-être temps d’y regarder de plus près.

Fin juillet, on décide donc de faire le tour des bijouteries du coin pour avoir une idée de ce qui nous plaît…

Bienvenue à Mademoiselle Emeraude, future mariée d’octobre 2012

Bienvenue à Mademoiselle Emeraude, future mariée d’octobre 2012

Coucou, je suis Mademoiselle Emeraude !

J’ai 28 ans, je travaille en libéral et nous vivons en Bretagne avec mon fiancé.

Lui est souvent parti à cause de contraintes professionnelles et comme tu peux l’imaginer, la préparation d’un mariage avec l’absence régulière de ma moitié n’est pas toujours évidente !

Notre lieu de réception, trouvé par hasard avant même la demande en mariage !

Notre lieu de réception, trouvé par hasard avant même la demande en mariage !

Mon histoire commence par un dimanche ensoleillé d’automne. (Toi aussi la météo actuelle te fait regretter l’automne ?). Il fait donc beau et hop ! Nous décidons de partir explorer la campagne environnante à vélo. Chéri consulte donc des plans sur le PC, regarde des vues satellites de la région (ne ris pas, je te jure que ce n’est pas de trop !), et se compose un itinéraire dans la tête. C’est là que j’aurai du me méfier, mais amoureusement je décide de le suivre quand même…

Une magnifique voiture pour les mariés… tombée du ciel !

Une magnifique voiture pour les mariés… tombée du ciel !

J’ai beaucoup aimé la Cadillac, juste incroyable, de Mademoiselle Fifties ! Oui, car même si je ne connais rien aux voitures, je sais reconnaître quand elles sont belles. Et du coup, je me suis rappelé que notre carrosse original nous était aussi un peu tombé du ciel !

Au début, on s’était bien partagé les tâches, avec Hombre.

A moi de trouver la déco, les tenues, les textes de la cérémonie… A lui de choisir le lieu, le menu et bien sûr, la voiture ! Hombre n’aime pas danser, tu le sais déjà. En revanche, il adore la mécanique. Il allait donc de soi qu’il choisirait notre carrosse. Tu as dit sexiste ?