Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Ma robe de mariée est… surprenante. Lui plaira-t-elle ?

Ma robe de mariée est… surprenante. Lui plaira-t-elle ?

Tiens, je t’ai déjà parlé de ma robe ?

Bon, alors un petit mot en vitesse : tout d’abord, comme je me doutais un peu que Mr. Cookies allait faire sa demande, il est éventuellement possible que j’aie déjà feuilleté quelques magazines de mariées ou visités quelques sites avant d’avoir dit oui (si tu lis : « j’ai passé 2 semaines sur Internet à regarder toutes les robes possibles et imaginables », tu n’es pas loin de la vérité).

Bref, j’avais déjà une petite idée de ce que je voulais : du Delphine Manivet !

Pour protéger les enfants le jour du mariage, à nous les gros travaux !

Pour protéger les enfants le jour du mariage, à nous les gros travaux !

Aujourd’hui, j’ai envie d’évoquer avec toi la question des tous-petits invités. Des schtroumpfs. Des nains. Des enfants, quoi !

Logiquement, quand tu prends un nain un enfant en charge, tu dois avant tout veiller à leur bien-être et à leur sécurité. Et comme je te le disais, notre cérémonie, si Dieu et Météo France le veulent, se passera sous des beaux arbres… juste à côté d’un étang !

La recherche de la robe parfaite ? Trop fastoche !!

La recherche de la robe parfaite ? Trop fastoche !!

Après t’avoir parlé de nous, de notre choix de salle et de traiteur, de la tenue de nos invités, ou encore de la création de nos faire-parts, je me suis rendue compte que je n’avais pas encore parlé DU sujet. Celui dont rêve toute future bride qui se respecte dès que son cher et tendre lui a passé la bague au doigt (ou pas) : LA ROBE !

Je vais te raconter comment j’ai trouvé (presque du premier coup), la robe qui me colle à la peau.

Organiser un mariage tout écolo n'est pas de tout repos

Organiser un mariage tout écolo n'est pas de tout repos

Tu te souviens que je devais te raconter pourquoi je m’appelle Mademoiselle Ecolo ?

Et bien, la réponse est : parce que j’aime me compliquer la vie !
En tous cas, après quelques mois de préparatifs, c’est la conclusion à laquelle je me suis rendue.

Trouver le (bon) photographe de mariage

Trouver le (bon) photographe de mariage

Après avoir trouvé les « gros » prestataires (salle, traiteur, église et mairie : ok), un des points sur lequel nous ne voulions pas faire de concession (dans la limite de notre budget, bien sûr), c’est le photographe.

Premièrement, parce que, hormis les souvenirs qui restent dans le cœur et dans la tête, nous voulions vraiment pouvoir garder des « vraies » images que nous pourrions voir et revoir à notre guise.

Deuxièmement, nous voulions un photographe qui capture sur ses photos les émotions, les instants de bonheur, bref, qui nous ressemble. Donc des « vraies » images oui, mais pas n’importe lesquelles !

Une fois Mister.P et moi d’accord sur ce point, nous sommes partis en quête du photographe parfait.

Comment j'ai rencontré notre photographe totalement par hasard !

Comment j'ai rencontré notre photographe totalement par hasard !

Parlons un peu photos…

On en entend parler sur tous les blogs, elles sont toutes plus belles les unes que les autres, elles ont chacunes leurs petites originalitées.

Mais les miennes : elles seront comment ?!

Notre photographe comprendra-t-il ce que je souhaite ? Pourra-t-il faire des effets, jouer avec les ombres ?

Toutes ses questions qui m’ont tant hantées, alors que Monsieur R, lui :  » Tu demanderas à ton petit cousin ou à tonton, je ne veux pas poser toute la journée, c’est hors de prix en plus ! Non, sérieux, tu as bien lu ? Quoi ?! En plus elle sera là toute la journée ?! »

Tu vois le genre ?

Comment nous avons trouvé nos faire-parts rose et gris sur Etsy

Comment nous avons trouvé nos faire-parts rose et gris sur Etsy

C’est de saison, aujourd’hui causons faire-part !

Plusieurs de mes copines chroniqueuses nous ont déjà dévoilé le modèle qu’elles avaient choisi ou fabriqué de leurs petites mimines (ou presque).

Pfiou ! Alors ça, je tire mon chapeau à toutes celles qui se sont lancées dans le home-made pour la fabrication de leurs invitations, quel courage !

D’un autre côté, c’est vrai que ce n’est pas toujours facile de trouver le bon modèle. Nous avons aussi été confrontés au problème.

Les états d’âme d’une bride-to-be : que d'émotions !

Les états d’âme d’une bride-to-be : que d'émotions !

On a parlé lieu de réception, musique, DIY, côté pratico-technique.

Aujourd’hui je voulais partager avec toi mes émotions, toutes ces phases par lesquelles je suis passé (et c’est loin d’être fini !).

Bienvenue à Mademoiselle Loco, future mariée de septembre 2012

Bienvenue à Mademoiselle Loco, future mariée de septembre 2012

Je me présente, Mademoiselle Loco (comme locomotive), future marié de 26 ans (bientôt 27, argh).

Je vis dans une magnifique petite ville d’Alsace et je suis animatrice en centre périscolaire – mais mon but ultime c’est de devenir maîtresse, comme ma maman. D’ailleurs je passe mes oraux du concours dans moins de 3 mois…

Inutile de te dire comment je me sens.

Inutile aussi, je suppose, de te dire à quel point j’ai du mal à me mettre dedans quand je ne pense uniquement déco de table, cadeaux d’invités originaux et accessoires de mariée…

Partager notre bonheur en donnant à une oeuvre caritative

Partager notre bonheur en donnant à une oeuvre caritative

L’autre soir, quand j’ai reçu la première épreuve des faire-part, j’ai eu une grande engueulade discussion houleuse avec Mr. Cookies.

En cause : les cadeaux et les oeuvres.