Catégorie : Chroniques d’une future mariée

Comment te dire… la valse, c'est pas un Tango !

Comment te dire… la valse, c'est pas un Tango !

J’espère que de ton côté, tu nages dans le bonheur et que le soleil brille. Parce que, pour tout te dire, ici ce serait plutôt la Bérézina !

Je t’explique. Comme tu le sais depuis maintenant un bail, je veux (non… JE VEUX !!!) ouvrir notre bal de mariage sur un Tango.

Evidemment.

Je sais même précisément lequel. Sauf que…

J’ai l’impression de (re)faire ma crise d’adolescence !

J’ai l’impression de (re)faire ma crise d’adolescence !

Amie bride, je suis sûre que tu sais de quoi je veux parler.

Ou alors, tu as la chance d’avoir des parents formidables. ET des beaux-parents formidables. Dans ce cas-là, je suis jalouse.

Mais sinon, laisse-moi te raconter comme les débuts des préparatifs ont été intensément prise de tête avec mes parents – et plus particulièrement avec mon père (comme c’est étrange !).

Comme je te le disais dans un précédent billet, mon cher papa est un alsacien un peu extrémiste sur les bords. Enfin, pas vraiment, mais disons qu’il aime cultiver sa différence. J’avoue qu’on est tous un peu comme ça. C’est culturel.

Mon mariage est écolo et ma robe de mariée sera… verte !

Mon mariage est écolo et ma robe de mariée sera… verte !

Avant de te parler de la recherche de LA ROBE, il faut que je te précise un petit truc : les blogs de mariage, de mariées, et les mariées tout court ne m’interessaient absolument pas avant de me retrouver moi-même lancée dans l’aventure.

Ce qui veut dire non seulement que je ne savais absolument pas ce qui était in ou out en terme de décoration et autre (ce qui m’a joué de sacrés tours), mais qu’en plus les mariages célèbre, pfiouuuu, ça me passait largement au-dessus de la tête et que j’aurais donc été incapable de savoir à quoi avaient pu ressembler Kate (Moss), Kate (Middleton) ou Charlène dans leur robe.

La robe donc… elle a toute une histoire, celle-là !

C'est grâce à une voiture que nous avons choisi notre thème

C'est grâce à une voiture que nous avons choisi notre thème

Aujourd’hui, je me suis dis que j’allais revenir à la genèse de nos préparatifs mariage, en te parlant de notre thème. ARGH que je n’aime pas ce mot.

Ben oui, je papote, je papote, mais je me rends compte que je n’ai pas encore abordé ce point avec toi. Si celui-ci n’est pas un sujet épineux, j’avoue qu’il nous a quand même fait réfléchir, Mister J. et moi, pendant quelques semaines.

C'est le marié qui a choisi ma robe, les larmes aux yeux

C'est le marié qui a choisi ma robe, les larmes aux yeux

Après le choix de la date et la longue période de rêverie, nous sommes passés au troisième épisode de l’aventure du mariage : le choix de la robe !

Cela va peut-être te sembler bizarre comme ordre de priorité mais c’est ce qui nous faisait rêver, le groom et moi. Eh oui ! Figure-toi que lui aussi passait des heures à regarder des quantités de robes aux styles très variés. Quand je n’étais pas là et qu’il avait repéré un modèle qui lui plaisait vraiment, il l’enregistrait pour pouvoir me le montrer ensuite !

Tellement de styles différents me plaisait d’ailleurs !

Ma coiffure et mes accessoires hyper fashion pour le mariage

Ma coiffure et mes accessoires hyper fashion pour le mariage

J’ai toujours bien aimé la mode. J’aime bien faire du shopping, avoir un pseudo-style. Etre apprêtée me fait plaisir.

J’aime bien acheter des sacs et des chaussures, du maquillage. Je fais beaucoup d’achats compulsifs mais je suis quand même limitée dans mes passions par mon salaire chaque mois. Du coup je suis quand même un peu raisonnable.

Bref, je suis une fifille !

Mais depuis le mariage je suis passée en mode VRAIE fille !

Ma robe de mariée n'est pas une robe de mariée. Elle est bien mieux, bien moins chère !

Ma robe de mariée n'est pas une robe de mariée. Elle est bien mieux, bien moins chère !

Dans les 30 secondes suivant la demande, je me jetais, la bave aux lèvres, sur les sites de robes de mariées.

Et il ne m’a fallu que quelques minutes pour avoir THE coup de cœur. Tout ce que je voulais :

Fluidité
Légèreté
Elégance
Matières so chic
En mode gamine qui se roule par terre et qui fait son gros caprice, je regarde Mister.P et lui dit : « Je la veux ! Je la veuxxxxx !!!!! C’est MA robe ! »

Mister.P, toujours très zen, me répond alors avec tout son amour : « Bien sûr BB, on fait un crédit sur 25 ou 30 ans ? »

Déco de table pour le mariage : fait-maison, avec des poissons !

Déco de table pour le mariage : fait-maison, avec des poissons !

Comme je te l’ai expliqué, je ne suis pas seulement une geek, j’aime également la nature, la récup et le fait maison.

Pas pour être radin. Je trouve juste que ça tombe sous le sens : si quelque chose existe déjà et si cette chose est disponible, il n’y a pas de raison d’aller l’acheter !

Ce que l’un jette, un autre peut le récupérer et lui donner une “seconde vie”. Et puis les objets récupérés ont une âme, un vécu, comme les produits faits-maison.

Et au-delà de tout ça, si ça peut de temps en temps me faire réaliser des petites économies, pourquoi s’en priver ?

Je suis croyante, je me marie aussi devant Dieu, c’est une évidence

Je suis croyante, je me marie aussi devant Dieu, c’est une évidence

Je voudrais aujourd’hui lever un tabou sur la cérémonie religieuse parce que je trouve que les brides qui ont la foi, et pour qui se marier à l’église compte vraiment, ne sont pas très bien représentées sur les blogs de mariage.

Remarque, je sais pourquoi. Ce n’est pas facile aujourd’hui d’affirmer qu’on croit en Dieu. Ce n’est pas tendance.

Je ne vais pas à l’église tous les dimanches, je ne récite pas mes prières tous les soirs, mais j’aime aller à la messe quand j’en ai l’occasion. Je fais carême. Parfois, quand ça va mal, je prie.

Et c’est très important pour moi de me marier à l’église !

C'est déjà assez compliqué alors quand les parents s'en mêlent…

C'est déjà assez compliqué alors quand les parents s'en mêlent…

Tu sais, c’est parfois bizarre, voire injuste la vie. Il arrive parfois de ces petites choses auxquelles tu ne t’attendais absolument pas et qui bizarrement pointent le bout de leur nez, comme ça, juste avant ton mariage.

Ok, en ce moment je suis, comment dire, entre le stress, la zénitude, l’hystérie. C’est fou tout ce qui se passe dans ton petit cerveau de bride-to-be te ou de bride-tout-court imminente !

Je vais te raconter un peu ma vie, ça t’aidera à comprendre la situation. Mes parents ont divorcé quand j’avais un an. Autant te dire que mes souvenirs de vie conjugale de mes parents sont quelques peu abstraits. Ma père a refait, défait et eu fait n’importe quoi de sa vie moureuse. Ma mère : pareil. Et faut se construire avec ça… Bref.