Mon conte de fée vire au cauchemar : les petits et les maxi couacs de notre mariage

Avant de commencer le récit du jour J, je voulais faire une parenthèse spéciale « couacs » car il y en a eu et même des très gros couacs qui auraient pu faire tout annuler. Je te raconte tout maintenant, comme ça après on peut passer à la partie la plus agréable, la partie paillettes et bisounours.

Les couacs de notre mariage : neige, coupure d’électricité et erreurs du traiteur

Crédit photo (creative commons) : Free-Photos

Le vendredi à 7 heures : 20 à 40cm de neige

Il a neigé toute la journée du jeudi. Le vendredi matin au réveil, nous avons 20 cm de neige dans notre jardin et 40 cm chez nos parents en Drôme et Ardèche. Pour nous ça va, on a l’habitude, nous sommes équipés. Et je suis super contente d’avoir de la neige à mon mariage.

En revanche, je m’inquiète que nos invités soient moins équipés que nous. J’ai peur que certains décident d’annuler et de ne pas venir. J’ai peur que d’autres n’arrivent jamais à destination avec des routes bloquées et saturées d’automobilistes échoués.

De la neige en Drôme pour le jour de l'installation du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

De la neige, beaucoup de neige. Chers invités, prenez vos chaînes à neige.

On remarquera bien vite au fil de la journée, que la neige n’est pas le pire ennemi. Le gros problème, conséquence de ces chutes de neige, ce sont les arbres qui se sont effondrés sur la route. Le département de l’Isère, où nous habitons, a été particulièrement sinistré ce weekend du 16 novembre 2019. On va dire les choses comme elles sont : c’était une catastrophe et c’est comme par hasard, le weekend où je me marie (#badkarma).

Extrait du Dauphiné Libéré, épisode neigeux en Isère

Source : Dauphiné Libéré

La presse locale durant mon mariage: un scénario catastrophe

Le vendredi à 17 heures : pas d’électricité au domaine

Autre conséquence de la neige puis des arbres qui sont tombés : les arbres ont emporté dans leurs chute les fils et les poteaux électriques. Ainsi, des dizaines de villages isérois se sont retrouvés sans électricité à partir du jeudi soir. Tu l’auras compris, poisseuse que je suis, le village où se trouve notre domaine de mariage est justement un des villages sans électricité depuis 24 heures. Nous l’apprendrons sur le fait à notre arrivée au domaine le vendredi à 17 heures, pour l’installation.

La propriétaire du domaine nous dit qu’elle a un groupe électrogène et que nous ne devrions pas nous inquiéter, nous aurons la prestation que nous avons commandée. Dire ça à une mariée de nature très stressée moins de 12 heures avant son mariage, ce n’est pas le top. On installe notre salle dans une semi-pénombre. Ben oui, il faut économiser le fioul du groupe électrogène. Sinon, il n’y en aura plus le lendemain.

Installation de la salle du repas de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Installation de la salle dans une semi-pénombre à l’aide du seul groupe électrogène de secours

Bien-sûr j’étais stressée (c’est dans ma nature), mais je n’étais pas complètement angoissée car la propriétaire m’avait garanti que j’aurais ma prestation. Hum… ! Tu sens venir la suite ?

Le samedi à 9 heures : la proprio prend une décision radicale

C’est le jour J, je suis chez la coiffeuse avec ma témoin, je me fais pomponner. Aujourd’hui, je suis une princesse. Une princesse qui va vite retomber de son nuage.

Maquillage de la mariée à l'institut de beauté

Crédits photo : Photo personnelle

À cet instant, je ne me doute pas une seconde de ce qu’il est en train de se passer avec mon mariage

Dès que l’on monte dans la voiture pour rentrer à la maison nous habiller, ma témoin m’annonce, en me demandant de ne pas paniquer, qu’il y a eu un gros changement dans l’organisation.

La propriétaire a appelé mon mari ce matin en lui disant qu’elle avait pris une « décision radicale ». L’électricité n’étant toujours pas revenue (Enedis lui aurait annoncé une intervention seulement le mardi), elle a décidé d’envoyer tous les invités à l’hôtel pour économiser le fioul et s’assurer que nous en aurons suffisamment pour chauffer la salle du repas et de la cérémonie.

via GIPHY

Alors là forcément je ne suis pas d’accord. Ce n’est pas du tout la prestation que nous avons achetée. Nous avons choisi ce domaine en particulier, et nous l’avons payé le prix fort, justement parce qu’il avait des logements sur place. Rappelle-toi, nous avions décidé d’offrir à nos invités un weekend all inclusive en logeant tout le monde sur place, que personne n’ait à se soucier des horaires, de l’état des routes ou de la quantité d’alcool ingurgitée. Du coup, non je n’étais pas contente d’apprendre cette nouvelle.

Le temps que l’on arrive à la maison, je découvre mon père et mon futur mari en train de refaire tout le plan de chambres. C’est la grosse galère, ça fait 3 heures qu’ils planchent sur le problème. Ils doivent appeler tous les invités un par un pour les prévenir du changement de situation. Nous sommes obligés de séparer des familles et des couples (le domaine avait des chambres de 5, de 4 et de 2 mais l’hôtel ne peut fournir que des chambres de 3). Forcément, certains invités ne sont pas contents de la nouvelle répartition des chambres et en plus on ne peut pas reloger tout le monde (les hôtels alentours sont tous complets). Le ton monte au téléphone avec certains invités, on ne peut rien dire d’autre que « Nous n’avons pas le choix, ce n’est pas notre décision, il faut faire avec ». Quand j’entends le ton monter je suis décomposée, dégoûtée.

via GIPHY

Moi qui suis une personne ultra carrée / rigoureuse / perfectionniste / organisée / control freak (aucune mention inutile), ce genre de chose ne peut pas m’arriver, ce n’est pas possible. J’ai l’impression que les invités vont dire que c’est de ma faute, que je suis incapable d’organiser un événement proprement, que l’organisation de mon mariage était nulle. Alors que ce n’est pas du tout de ma faute.

Autre très gros problème qui nous pend au nez : la propriétaire voulait aussi nous envoyer nous, les mariés, à l’hôtel. L’hôtel en question était la chaîne d’hôtels Première Classe situé dans une énorme zone industrielle. Comment te dire… ? Tu veux sérieusement envoyer des jeunes mariés aller passer leur nuit de noces dans une chaîne d’hôtels bas de gamme, premier prix dans une zone industrielle envahie de camions d’Europe de l’Est ? Euh… non, niet, no way, pas question.

Les couacs de notre mariage : neige, coupure d’électricité et erreurs du traiteur

Crédit photo (creative commons) : ontravel

Dans le mariage de mes rêves, passer ma nuit de noces dans un motel bas de gamme d’une zone industrielle n’a jamais été au programme

Pour les invités, dans la vie de tous les jours, je n’y vois aucun problème. Mais pour la nuit de noces des mariés, faut pas déconner. Là encore, ce n’est pas du tout la prestation que nous avons payée puisque nous devions avoir la chambre premium suite nuptiale du domaine que nous avons fait spécialement ajouter au contrat. J’estime qu’un Novotel ou Mercure sur Lyon serait un minimum équivalent au prestige du Domaine que nous avons réservé. Après avoir joué des pieds et des mains auprès de la propriétaire, on arrive à obtenir que seuls nous deux, les mariés, puissions dormir sur place au domaine. Les autres invités devront aller à l’hôtel. Pour que les invités puissent en profiter, la propriétaire a mis en place une navette de taxi de 1 heure jusqu’à 5 heures du matin, qui fera les aller-retour du domaine à l’hôtel.

Je sais que la propriétaire s’est débattue pour faire passer la situation de « catastrophique » à « passable » et qu’elle a sûrement eu des frais non prévus dans notre mariage avec l’hôtel et le taxi à sa charge. Je suis sûre qu’elle a fait tout ce qu’elle a pu. Mais le fait que nos invités n’aient pas pu dormir sur place, je l’ai encore en travers de la gorge. Un certain nombre d’invités ont décidé de partir dès la fin du gâteau et ne voulaient pas dépendre d’un taxi (ce que je comprends totalement). Ils n’ont pas bu et ont pris leur voiture, puis fait la route sur un verglas monstre. Le lendemain matin, nos invités sont arrivés au compte-goutte. Le taxi ne pouvait prendre que 7 passagers à la fois et l’hôtel étant à plus de 15 km du domaine, il fallait attendre 40 minutes pour une rotation complète du taxi. De ce fait, les derniers invités sont arrivés très tard, bien après 13 heures et ont loupé une grosse partie de la matinée et du repas. Chose qui ne serait jamais arrivée si tout le monde avait dormi sur place, comme c’était prévu.

Au final, nos invités ont fini par nous pardonner cette désorganisation complète. Je pense qu’à la fin du mariage, ils ne nous en tenaient plus rigueur car ils ont adoré notre mariage et ont passé un très bon moment. Mais j’aurais vraiment voulu éviter tout ça, tout ce stress, les conflits avec les invités, les changements de dernière minute.

Les couacs avec le traiteur

Donc ça ce sont les gros couacs qui ont totalement changé l’organisation de mon mariage à H-3. Il y en a eu d’autres, des plus petits et moins importants.

D’abord à l’ouverture du vin d’honneur. Je vois nos bières artisanales sur les tables. Ces bières sont censées être servies au brunch le lendemain. S’ils les servent maintenant, nous n’auront plus rien à boire demain. Ma mère informe rapidement les serveurs et ils rangent les bouteilles de bière. À l’inverse, ils n’ont pas du tout servi le vin blanc au vin d’honneur, il n’y avait que le Crémant. Et mon Cerdon du Bugey n’a pas du tout été servi au dessert, uniquement du Crémant. Je ne sais pas comment ces erreurs ont pu arriver puisqu’une semaine avant le mariage, j’avais envoyé au traiteur une liste très détaillée des boissons du mariage (type, nombre, plat concerné) et ce dernier avait accusé réception. À l’évidence, personne n’a consulté ma liste détaillée avant ou pendant le mariage. Bon, disons que ces erreurs ça passe encore.

Liste des boissons à servir au mariage

Crédits photo : Photo personnelle

C’était pourtant clair, tu ne trouves pas ?

J’ai par contre encore des regrets sur le gros raté de l’entrée du repas. Nous avions une excellente entrée qui était un croustillant de thon et sa compotée de tomates et de poivrons. Par contre, ils n’ont pas servi le vin blanc. Je voyais toutes les tables manger leur entrée et toujours pas de vin sur les tables. Quand nous avons fini de manger, j’envoie mon nouveau mari en cuisine pour demander de servir le vin blanc. Tout le monde avait déjà fini de manger son assiette quand les vins sont enfin arrivés.

Vraiment dommage et encore une fois, je ne comprends pas comment ça a pu arriver alors que les vins, rouge ou blanc, auraient dû être déjà débouchés, en train de décanter, sur les tables. Je ne regrette pas le choix de notre traiteur, c’était excellent. Mais les serveurs étaient trop tête en l’air.

Entrée de mariage chaude pour un mariage d'hiver

Crédit photo : Guillaume Tranquard

Une succulente entrée, qui malheureusement aura été dégustée sans aucun vin

Voilà la liste des couacs de notre mariage. Aujourd’hui avec le recul, je garde un très bon souvenir de notre mariage avec beaucoup d’émotions, des invités heureux, des moments de joie. J’ai eu énormément de stress sur les dernières 24 heures à cause de la coupure d’électricité et de décisions externes qui ont totalement changé l’organisation de notre mariage.

Je pense que j’aurai toujours des regrets sur le fait que nos invités n’aient pas pu dormir sur place. C’était le gros atout du domaine, la raison pour laquelle on avait choisi ce lieu et pas un autre. Mais aujourd’hui, je préfère me rappeler des moments heureux plutôt que de faire une fixette sur les ratés de mon mariage. Ces ratés font partie intégrante de notre fête de mariage, on ne pourra pas les effacer. Mais ils ne définissent pas le succès ou l’échec de notre mariage.

Et toi, tu aurais réagi comment face à une coupure d’électricité ? À ton tour, raconte-moi le plus gros couac de ton mariage.



18 commentaires sur “Mon conte de fée vire au cauchemar : les petits et les maxi couacs de notre mariage”

  • Oh mon dieu !!!! Mais j’aurais été au bout de ma vie ! Bravo pour ton sang froid !! Non mais je comprends que ce soit compliqué pour la proprio mais vous faire dormir dans un motel au lieu de le suite non mais j’en reviens ps 😱😱 et votre traiteur, j’avoue que là aussi j’aurais sacrément râlé !! Moi sanguine ? 😅 non mais franchement c’est sensé être leur métier quand même !! Grrr je suis énervée rien qu’à te lire ! Ma pauvre !! bon vivement d’avoir tous les points positifs et les paillettes !!! 🥳 et garder que le positif

    • Non mais attend tu ne m’as pas vue quand je suis rentrée du coiffeur. Je pleurais chez moi en disant à mes parents que mon mariage était raté et totalement nul, tout ça sans aucune retenue devant le vidéaste. J’étais littéralement au bout de ma vie.

  • Je suis quand même étonnée que le ton soit monté avec les invités. Si j’ai bien compris, c’est vous qui les logiez (et c’est donc vous qui réglez l’addition). Qu’ils soient décus, je comprends, mais de là à s’enerver contre les mariés, c’est vraiment limite.
    J’ai eu un couac aussi sur mon mariage: j’avais trouvé un petit gite pas trop cher pour certains de mes invités et le proprio a apparement été très désagréable. Les invités m’ont donc appelés le matin du mariage. Mais honnêtement, je ne pouvais pas faire grand chose.

    • Comme l’hôtel ne fournissait que des chambres de 3, on a été obligé de séparer des familles. Sur une famille de 4, ça veut dire qu’un des deux enfants doit dormir dans une chambre avec 2 adultes qu’ils ne connaissent pas et qui ne sont pas de leur famille. Les parents étaient inquiets, ça se comprend. Après le papa a vraiment manqué de tact face au stress des mariés. Il aurait bien reloger sa famille à ses frais ailleurs mais tous les hotels de la région étaient complets.
      Du côté des mariés, nous pour le prix et le standing du domaine qu’on a payé, je ne trouve pas ça normal ce qui nous est arrivé mais ça c’est le problème des mariés. Au final les invités se sont accommodés de cette désorganisation totale. Mais ça ne me ressemble pas du tout les plans foireux. Moi j’étais plus dépitée que les invités.

  • Olalala !!!! Le stress total !!! On lit souvent des couacs de ce genre dans les semaines/jours qui précèdent le mariage, mais le jour J!!! 🙁 je compatis …
    J’espère qu’avec le temps (ce que je pense) tout cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir logistique, mais sans regret

    • J’a déjà lu des récits de mariage où il y a une ptite coupure de courant le jour-J, mais juste 15min et ça revient. Moi, c’est sans électricité pendant 4 jours. Le cauchemar.
      En vrai presque 6 mois après, on n’a toujours pas digéré que nos invités n’aient pas pu dormir sur place. J’arrive à faire la part des choses et à me souvenir des très bons moments, mais y a toujours cette ombre au tableau qui ne s’estompe pas.

  • Oh ma pauvre… Effectivement, on voit que la gérante du domaine à fait de son mieux pour reloger les invités, mais je peux comprendre que tu sois encore à ressasser cette histoire. Tu n’as pas eu le mariage que tu avais imaginé et j’en suis désolée pour toi.
    Les invités sont toujours maladroits. Ils penses à eux avant tout, et n’arrive pas à prendre en compte le stress des mariés. Ils ne voient pas tout le travail que nous fournissons pour EUX finalement. Car on se marie pour nous, mais on fait tout pour que nos invités soient bichonnés…. et les remerciements ne sont pas toujours au rendez-vous (heureusement, il y a des perles rares 😉).
    S’ils ont retenu les plus beaux moments du mariage, et que vous en avez quand même profité ensemble, je pense que c’est le plus important à garder en souvenir maintenant… même si je sais que c’est très dur.

    • C’est vrai qu’en plus c’est surtout pour EUX tout ce qu’on a fait (surtout les logements). On voulait que tout soit parfait et leur offrir un super week-end. Mais bon, là il n’y avait rien en notre pouvoir pour changer les choses.

  • effectivement!!! Moi des couacs oui j en ai eu..
    La pluie non prevu entre la mairie et l eglise (chemin à pieds),au discours dans l eglise le futur marié dit: désespérer au lieu d esperer!!

    Nos alliances mises aux mauvaises mains (je m en suis rendue compte au moment de signer le registre)

    Le super pote du marié qui a conclu (avec une amie de ma mere (moi la mariee)dans les wc du presbytère, sachant que ce pote était accompagné de sa copine je me suis retrouver à la consoler avec ma belle robe près d une enorme poubelle😞

    Le pompon arrive! notre gâteau!!!!! Superbe!!!Et je vois le prénom de mon mari ecrit dessus…mais je lis Cécile juste en dessous!!! C est gentil mais moi c est Sandrine!!!!!!!!!!!! 😖🙃😢

    Je suis restée 15ans mariée…ca fait 6mois que j ai divorcé!!!😂😂😂😂😂

    J en ris aujourd’hui mais je me dis que Dieu sait que j ai eu des signes…que je n ai pas voulu voir 😂😂😂😂

    • Bon il y a des trucs rigolos (se tromper de main pour les alliances), des trucs qu’on ne maîtrise pas (le comportement des invités…) mais le gâteau….franchement le traiteur il a fouttu quoi ??!!

  • Je compatis tout à fait! Alors pour notre part nous avons un enfant qui s’est cassé le bras, ma cousine qui est tombée dans les pommes (c’était la canicule 40 degrés oui oui) et s’est ouvert le menton, le père du marié a fait un infarctus en plein milieu du repas… voilà pour les choses les plus graves mais on a eu aussi un changement de cuisinier de la part du lieu de réception sans nous prévenir (repas tout à fait en dessous des dégustations qu’on avait pu faire) pleins de petits détails comme le service des vins également une catastrophe… malgré tout cela tout le monde en garde un bon souvenir à part peut être moi la maniaque de l’organisation 😁

    • Bon tomber dans les pommes en pleine canicule, ça doit arriver à plein de personnes et même souvent à la mariée. Je suis tombée dans les pommes à l’essayage retouches de ma robe en août tellement il faisait chaud (et peut-être aussi un peu à cause de l’émotion).
      Mais le père du marié qui fait un infarctus c’est horrible. Ça devait être la panique à bord.
      Je comprends ce que tu dis, les invités eux sont passés à autre chose et se rappellent des bonnes choses. Mais la mariée perfectionniste et maniaque, elle, ne peut pas oublier tout ça. Et moi je ne pourrais jamais oublier tout ça.

  • Je trouve que tu es restée plutôt zen enfin avec le recul lol. Pour moi, c’est tout l’inverse : depuis que la date du mariage était fixée, j’ai prié tous les dieux pour ne pas avoir de pluie et devinez…. et non on s’est marié le16 août 2003 donc en pleine canicule. Note à moi-même, toujours ce méfier de ce que l’on souhaite.
    Donc je passe sur le bouquet de la mariée à base d’orchidées (et donc un peu cher !) qui n’en contenait aucune. C’est Monsieur qui allait le chercher et imaginez ma tête quand je l’ai vu…Je parle du bouquet évidemment 😉
    Je passe aussi sur l’échange des alliances ou, au moment d’enlever mon gant, mon vernis avait fondu (!!!) et j’ai donc été obligée de m’arracher l’ongle (en gardant le sourire hein).
    Je glisse sur les photos ou nous brillons comme des lucioles, transpiration et/ou maquillage oblige.
    Nous arrivons enfin à la réception dans un restaurant étoilé qui faisait également hôtel. Pas de climatisation mais pas non plus de simples ventilateurs dans la salle. Un four !!! On essaye difficilement de faire des courants d’air. Le DJ ne met pas assez l’ambiance à mon goût : je l’interroge et là il me dit que la gérante lui a demandé de faire moins de bruit pour ne pas gêner les clients de l’hôtel ou alors qu’il faudrait fermer les fenêtres. Oui on a inventé le mariage en catimini pour ne pas déranger les voisins…
    La pièce montée ou on n’a même pas le temps de faire une photo car on nous dit, le sucre ne va pas tenir, elle va s’écrouler. Non on a pas stressé…
    Et la cerise sur le gâteau : moi qui sert le café en robe de mariée car les serveurs sont tous rentrés chez eux (alors qu’on avait bien évidemment convenu de leur payer les heures supplémentaires) et la gérante qui me dit texto : « ce n’est tout de même pas moi qui vais le faire ! ». J’avoue qu’à cet instant j’ai cru passer ma lune de miel en prison pour meurtre 😀
    Bonne nouvelle : les invités ont eu peur de boire par cette chaleur et on est donc rentrés avec moulte bouteilles de vin et de champagne pour remplir notre cave personnelle. Moins bonne nouvelle : la note à payer. On avait négocié le droit de bouchon mais on n’avait pas pensé à demander le prix des bouteilles d’eau. De mémoire, près de 4.000 francs (oui c’était il y a longtemps !) d’eau.

    Alors, mariage neigeux ou caniculaire ??? J’hésite…

    • Vous n’avez pas idée comme ce genre de témoignage me rassure. Non pas que ce soit bien que d’autres mariées aient eu des galères. D’ailleurs j’en suis désolée pour vous. Mais je me suis tellement lamentée à dire que mon mariage était raté et que ce qui m’est arrivé était tellement improbable. Ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule.
      Dans tous les cas je n’aurais pas choisi une période caniculaire, j’avais déjà anticipé les désagréments de cette saison. Par contre anticiper une coupure de courant qui dure 4 jours en 2019 dans un pays développé, ça c’est improbable. Bref, chacune ses galères, lol.

  • Haaaa l’horreur, je n’aurais pas survécu à ce changement de programme. Nous avons logé aussi sur place tous nos invités, je m’imaginais devoir refaire les plans de chambre non non non c’est juste impossible. Heureusement tout s’est bien fini pour vous mais je compatis

    • Ha mais tu n’aurais pas eu le choix que d’y survivre à moins de faire un AVC en direct, causé par le traumatisme de la nouvelle. Franchement quand tu apprends ça à 3h de ton mariage, tu hésites entre te creuser un trou sous terre ou tout envoyer valser et dire « on se marie plus ».

  • Ô ma pauvre j’aurais été tellement dégoutté à ta place ! Par contre je ne comprends pas tes invités qui n’ont pas été contents et ont monté le ton. Tes invités sont censé être des amis et de la famille donc qui vous aime non, ils n’ont pas compris que vous n’y étiez pour rien et que vous étiez surement bien plus dégoûté qu’eux?

Commente ici !