Page 12 du grimoire : les centres de table, ou comment enchanter une salle impersonnelle

La dernière fois, je te parlais de la fabrication de notre urne de mariage. Aujourd’hui, je m’attaque à nos centres de table ! Comme je te le disais la dernière fois, la déco était le point principal de notre mariage, vu son thème bien spécifique : le spectacle Wicked.

Comme on a vite découvert que la salle que nous avions louée était très compliquée à personnaliser, on a dû mettre l’accent sur les tables.

Les nappes

Comme tu le sais, notre salle impose son traiteur. Avec ce dernier, pas de négociation possible : les nappes et les serviettes sont blanches, point. Nous qui rêvions de linge de table vert, on pourra repasser.

On regarde s’il est possible d’acheter ou de fabriquer des nappes. Après de longues recherches, on se rend à l’évidence : vu la taille des tables (des tables rondes allant de 10 à 12 places), nous procurer des nappes serait hors de prix !

On décide donc de trouver une solution alternative : direction les chemins de table, les napperons, et les centres de tables.

Pour les chemins de table, Miss Witchy a trouvé des rouleaux de 9 mètres de long et 15 cm de large de tulle pailleté vert sur le site badaboum.fr. On en a commandé 12, histoire d’être sûres d’avoir assez.

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Badaboum.fr

On les reçoit, et là, on déchante : ils sont super beaux, mais ils laissent des paillettes absolument partout. Compliqué de mettre ça avec la nourriture, on n’a pas vraiment envie que nos invités mangent un plat assaisonné aux paillettes !

On ne se démonte pas : on trouvera bien comment les utiliser autrement.

On se met donc dans l’idée de faire des napperons.

Vu qu’on aime se compliquer la vie prête beaucoup d’attention aux détails, hors de question d’acheter des napperons simples. On décide de faire imprimer notre propre design sur du tissu.

Tu connais peut-être le site Spoonflower : c’est un site topissime qui te permet de trouver du tissu imprimé avec une tonne de designs différents, mais aussi d’envoyer tes propres designs pour créer du tissu personnalisé.

Wicked ayant une esthétique très steampunk, Miss Witchy développe un design avec des rouages, et la fameuse horloge à 13 chiffres (qui est un élément récurrent de l’histoire).

On fait quelques tests d’impression afin de déterminer les couleurs : certes, c’est un coût supplémentaire, mais c’est indispensable pour être sûr d’avoir le rendu souhaité !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Image personnelle

Les tests de couleur !

Suite à ce test, on choisit une combinaison de couleur, et hop, on passe commande. Le tissu est commandé au mètre, les napperons n’arrivent évidemment pas prédécoupés. On choisit donc une matière qui ne s’effiloche pas, parce qu’on sait qu’on n’aura pas le temps de faire des ourlets !

Et maintenant, place aux centres de table en eux-mêmes.

Les centres de table

ATTENTION : cette partie est bourrée de spoilers, si tu comptes voir le spectacle et te garder des surprises, ne la lis pas !

Pour le choix des sculptures, on a décidé de faire une table par personnage : le Magicien, Elphaba, Glinda, Boq, Fiyero, Dr Dillamond, Nessarose (la sœur d’Elphaba avec ses chaussures argentées que tu as pu voir sous notre urne) et Madame Morrible.

À défaut de pouvoir sculpter les personnages mêmes, on choisit de sculpter des éléments les représentant. On s’arme donc de carton, de fil de fer, de papier d’alu, de plastiroc et de peinture, et on se lance !

Pour le Magicien, on décide de prendre un élément qui, certes, le représente, mais n’est pas sur scène dans le spectacle : sa montgolfière. On fait la nacelle en carton, et les cordes en fil de fer. Le gros challenge est le poids du ballon : s’il est trop lourd, les « cordes » ne tiendront pas. On achète donc un œuf creux en polystyrène, hyper léger, et on le couvre d’une très légère couche de plastiroc. On s’est bien amusées sur celui-là : sculpter les motifs, les draperies, et peindre le tout au couleur du Pays d’Oz (vert et or) était vachement sympa !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle

Work in progress…

Pour Elphaba, on part sur son chapeau et son grimoire. Pour le grimoire, on récupère une très vieille encyclopédie dans la maison de mon grand-père, qu’on repeint en marron.

Pour le chapeau, la partie la plus compliquée est la peinture, car le chapeau d’Elphaba a une texture bien particulière que l’on tient à reproduire. On essaye tout : dessiner les motifs, peindre avec une éponge, mais rien n’est satisfaisant ; on finit donc par la peindre « normalement », avec un pinceau. Mais le dieu du DIY a dû nous entendre : en séchant, la peinture a créé la texture exacte que l’on recherchait (bon, en vrai, c’est la peinture qui a craquelé, mais ça nous a donné l’effet qu’on voulait, donc nickel) !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle

Le chapeau en cours et un petit zoom sur la texture !

Pour Glinda, on choisit sa couronne. N’étant pas joaillières, on abandonne vite l’idée de la faire comme un bijou, et on utilise notre technique habituelle.

Je ne vais pas te mentir. C’était. UNE GALÈRE. ABSOLUE. Toutes les petites branches de sa couronne à « plastiroquer », à peindre de façon relativement uniforme (sachant qu’on a utilisé de la peinture argentée, de la peinture bleu pailleté et qu’on a mis des paillettes argentées par dessus)… On ne souhaite à personne d’avoir à faire ça !

Je n’ai encore une fois pas pensé à prendre de photo de la fabrication, mais voici le résultat (imparfait mais tout ça nous a appris à mettre notre perfectionnisme de côté !) :

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle

La couronne de Glinda 

Pour Boq, on décide de prendre pour inspiration des éléments du Magicien d’Oz, plus connus que Wicked, afin de resituer le personnage (spoiler : à la fin du spectacle, Boq devient Tin Man). On fait donc l’entonnoir qui lui sert de chapeau et son cœur horloge.

Idem pour Fiyero (qui devient l’épouvantail du Magicien d’Oz dans le spectacle) : on sculpte son chapeau d’épouvantail.

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle + Julie Lilly Marie

Pour Dr Dillamond, on part sur ses cornes et ses oreilles. Pour les cornes, on entoure du fil de fer avec du plastiroc. On doit s’y reprendre à plusieurs fois : le plastiroc devenant friable si utilisé en couche trop fine et si trop « tripoté », les cornes se sont cassées un nombre incalculable de fois. En plus de l’abandon de notre perfectionnisme, ça nous a aussi appris à bien persévérer… Je te mets ici une photo de la première corne que j’ai faite, à côté des dernières cornes : tu vois la marge de progression ! Je ne te cache pas que c’est super satisfaisant de pouvoir voir le premier essai vs. l’objet final !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle

Les cornes de Dr Dillamond – 1er essai à droite, cornes finales (avant peinture) à gauche !

Pour Nessarose, on va au plus simple : ses chaussures. Je sacrifie une paire de talons que je ne mets plus vraiment, on la couvre de colle et on la plonge dans les paillettes ! C’est le centre de table qui a été le moins compliqué à faire !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Julie Lilly Marie

Enfin, pour Madame Morrible, on s’inspire de ce qu’elle dit dans le show : « weather is my speciality » (« la météo est ma spécialité ») ; elle peut arrêter la pluie, calmer les tempêtes, ou… déclencher des tornades. Peut-être que tu devines là où en vient le spectacle : c’est elle qui crée la tornade qui va tuer la sœur d’Elphaba (elle fait partie des méchants du show, mais promis, on n’a pas fait notre plan de table en fonction de ça – c’est un personnage hyper stylé !). On décide donc de sculpter cette tornade meurtrière avec du carton et du plastiroc :

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Photo personnelle

La tornade de Madame Morrible – avant et après. 

Premier désaccord entre nous : Miss Witchy tient absolument à mettre des moutons en bas de la tornade. Pour moi, hors de question, les pauvres (oui je suis un bisounours, et alors ???). Mais bon… je cède. C’est vrai que ça rend la sculpture plus lisible : on comprend qu’il s’agit d’une énorme tornade.

Évidemment, vu qu’on n’a aucune notion en sculpture, tout est loin d’être parfait. Mais on est quand même plutôt fières de nous !

Par contre, pour tout t’avouer, notre appartement a ressemblé à un champ de bataille pendant des semaines – et aujourd’hui, 5 mois après le mariage, on continue de retrouver des paillettes un peu partout !!!

Histoire d’habiller un peu plus les centres de table, on décide d’ajouter à chacun un livre ouvert sur des citations du personnage (sauf pour Elphaba : on a laissé son grimoire fermé). On a la chance de pouvoir récupérer un tas de livres dans la bibliothèque de mon papy – ce qui me vraiment fait plaisir, vu que, comme ça, il est avec nous pendant les préparatifs et la journée. On choisit des citations, on les imprime et on les colle sur chaque livre. Et voilààààà ! Les centres de table sont finis !

Les derniers détails

Pour la touche finale, on décide d’ajouter des billes plates vertes et des petits rouages cuivrés partout sur nos napperons ; on trouve les rouages sur Amazon par paquets de 100, et les billes sur Made In Mosaic pour une partie, et sur Promosaïque pour le reste.

On complète le look par des bougeoirs. Et je te le donne en mille… évidemment qu’on n’achète pas de bougeoirs tout faits, hein, sinon c’est trop simple ! Non, au lieu de faire ça, on conserve patiemment tous nos pots de yaourts en verre. Et on les paillette en vert, en dégradé pour que la lumière des bougies passe à travers. Ça a l’air vachement rigolo dit comme ça, mais en vrai, on avait 40 bougeoirs à faire, ça nous a pris une bonne semaine… MAIS ON L’A FAIT !

Notre déco des tables du mariage sur le thème Wicked

Crédits photo : Julie Lilly Marie

Voilà, tu sais tout sur la déco de nos tables ! Tout ce travail en a valu la peine : notre thème était bien visible, et on a eu beaucoup de compliments ! Mais évidemment, l’aventure DIY ne s’arrête pas là : je te raconte bientôt comment on a décoré les murs de notre salle tout en respectant le souhait des propriétaires de ne rien coller dessus…

Et toi ? Comment étaient tes centres de table ? Les as-tu fabriqués ? Trouvés dans le commerce ? Représentaient-ils ton thème, si tu en avais un ? Raconte-moi en détails ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Page 12 du grimoire : les centres de table, ou comment enchanter une salle impersonnelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *