Mon mariage “partons en voyage” : la cérémonie à l’église

Me voici donc partie pour l’église à l’arrière de ma superbe voiture !!! (Bon ce n’est pas la mienne malheureusement mais on va dire que c’est pour faire la différence avec l’autre).

On arrive, ma Maman, notre amie qui conduit et moi après un court trajet (et après avoir laissé un bazar pas possible chez les amis chez qui on s’est habillées) à l’église dans laquelle j’ai fait ma première communion, ma profession de foi et ma confirmation. Même si c’est une église moderne et pas très belle (en comparaison avec de vraies vieilles églises), tu comprendras qu’elle revêt une importance bien particulière dans mon cœur et qu’il était impensable pour moi de me marier dans une autre !

L’arrivée à l’église

J’arrive donc à l’arrière de mon bolide. Tous nos invités attendent sur le parvis. Ah mais non ! Je ne veux pas que nos invités me voient avant mon futur mari d’amour !

Donc on va se garer sur le parking un peu plus loin et je crie à Fabien qui vient pour m’aider à descendre : “je ne bougerai que quand il n’y aura plus personne sur le parvis !!!” Du coup, Fabien est allé passer le message. Ce qui a fait rire les gens qui me connaissent bien !

Une fois que les invités sont rentrés et les livrets distribués, ma voiture s’avance au pied du parvis et les fillettes de mon cortège viennent à ma rencontre. Je les découvre dans leur mignonnes petites robes réalisées par ma Maman et une amie et avec les couronnes faites par Sophie, ma super fleuriste. Tant de mignonnitude devrait être interdite !!!! Mes demoiselles d’honneur jouent leur rôle à fond et ma (longue) traîne ne touchera que très peu le sol. Elles ont vraiment assuré et je les en remercie encore.

demoiselles d´honneur adultes et enfants

Crédits photo : Fatoon

Je finis quand même par monter les marches du parvis de “mon” église pour aller à la rencontre de mon futur mari si beau dans son uniforme. (Oui, uniforme ! Si tu as été attentive tout au long de mes chroniques, tu as dû deviner nos métiers…)

Je vois qu’il est soulagé de me voir dans une robe certes volumineuse mais pas meringue. C’est d’ailleurs la 1ère chose qu’il me dit : “Mais c’est pas une meringue !!!”

On se met en place pour le cortège d’entrée : Monsieur John Smith et sa Maman (qu’on est allé chercher dans l’église), le prêtre et le servant de messe, mes Demoiselles d’Honneur, les fillettes et enfin mon Parrain et moi. L’une des fillettes n’a pas voulu lâcher la main de sa maman (qui est aussi l’une de mes témoins) donc pour qu’aucune fillette ne rentre seule, j’ai demandé à la plus âgée de mes nièces de tenir mon voile.

Le cortège s’ébranle et BIM !!! (ou presque !) Ma nièce qui tenait mon voile n’a pas vu qu’on partait et m’a arraché mon voile. Mon Parrain, ultra stressé, lui crie un peu dessus ! Je dédramatise et replace mon voile.

Enfin, on rentre. Je vais vraiment me marier !!! (Je le savais déjà hein… Mais là, c’est vraiment concret !) On y est ! Ce jour que l’on a préparé pendant de longs mois est enfin arrivé !!!

entrée dans l´église

Crédits photo : Fatoon

La messe et ses couacs

Je rejoins mon cher John sur l’air de la Marche Nuptiale (mon grand kiff !!!) et la messe commence.

Je ne vais pas te décrire en long, en large et en travers la messe. Si tu veux le déroulé, n’hésite pas à m’envoyer un mail, je serai ravie de te l’envoyer.

Mais il s’est quand même passé des trucs inhabituels pendant notre cérémonie. Par exemple, mon voile n’a pas tenu, la couture du peigne déjà fragile a craqué 10 minutes environ après le début de la cérémonie ! J’ai presque entendu le cœur de ma Maman s’arrêter à ce moment là ! (j’étais verte aussi !)

Ou encore, et là j’ai pensé à Mme Irbis et aux couacs pendant sa messe de mariage, au moment de la prière universelle,  qu’on avait rédigée avec amour, le prêtre me demande si on a nos intentions. Je me tourne vers Monsieur John Smith qui me dit qu’il ne les a pas. Je dis au prêtre qu’on a dû les oublier, il sort donc les intentions de secours. Et le servant de messe lit ces intentions-là. A ce moment-là, Monsieur John Smith me dit : “mais pourquoi il lit ces intentions-là ???
– Ben parce que tu m’as dit que tu ne les avais pas !!!
– Mais c’est C. (son frère) qui les a !”
Comme c’était lui qui devait lire avec ma témoin G., Monsieur John Smith lui avait donné la feuille avant la messe.

Autre couac assez drôle aussi (mais qui aurait pu être très gênant) : la dernière fois je t’ai parlé de ma jarretière installée par ma meilleure amie So en te disant de bien retenir ce détail… A force de se mettre à genoux puis debout, la jarretière a glissé pour finir par tomber ! Je te laisse imaginer ma tronche (y a pas d’autre mot !!!). J’essaie de dire à mes Demoiselles d’Honneur assises pas loin ce qu’il se passe mais pas moyen de me faire comprendre ! Je profite du moment d’échange du signe de paix pour faire venir deux d’entre elles pour qu’elles la retirent. Elles, elles pensent venir pour remettre ma traîne en place. L’avantage c’est que tout le monde a pensé pareil. Même Monsieur John Smith qui pourtant est à côté de moi !

demoiselles d´honneur adultes

Crédits photo : Fatoon

Tu la vois ma jarretière ? Si, si, regarde sur ma chaussure !

Après ça, la cérémonie se déroule comme sur des roulettes. Je profite et je me sens bien (malgré ma guêpière qui me rentre dans les côtes). Le prêtre nous a surpris avec une homélie très personnalisée, preuve que même s’il ne nous a pas vus beaucoup avant, il a su capter nos personnalités.

demoiselles d´honneur en rose

Crédits photo : Fatoon

échange de consentements

Crédits photo : Fatoon

mariée heureuse

Crédits photo : Fatoon

On a dit OUI !!!!

Je t’avais dit qu’on avait réquisitionné deux familles pour animer la messe. Une amie a animé les chants avec sa belle voix. Et une famille entière avait la charge de la musique ! J’ai eu le plaisir d’entendre leur cadette nous jouer le prélude de Bach à l’alto en duo avec sa maman à l’orgue. C’est pour moi l’un des moments forts de cette journée.

Après la messe, le réconfort ?!?

Nous avions organisé un goûter après la messe pour les gens qui n’étaient pas invités au dîner. Nous en avons profité pour donner à ces personnes les fameux dragées achetés à l’arrache. Nous nous sommes mis en bout de table pour saluer tout le monde. Certaines de mes copines mariées n’aiment pas ce système de file mais, parmi les invités qui ne viennent pas le soir, il y a quelques embêteurs qui auraient fait des réflexions moisies après si on ne les avaient pas salués personnellement. Donc on fait des bises à tout le monde ! Et on essaye de grappiller un peu à manger et à boire parmi toutes les bonnes choses réalisées par ma Maman et ses amies.

go&uter d´honneur dans les champs

Crédits photo : Fatoon

C’est bon, tout le monde est parti ! On part Monsieur John Smith, Fabien, une partie de notre dream team et moi faire nos photos sur le chemin de la Ferme. Je te retrouve là bas !

Et toi, tu as aussi envie de rentrer sur la marche nuptiale ? As-tu prévu qu’une petite fille tienne ton voile ? Veux-tu porter une jarretière toute la journée du mariage ? Raconte !



19 commentaires sur “Mon mariage “partons en voyage” : la cérémonie à l’église”

  • Ahah, j’adore l’épisode du voile !

    Il m’est arrivé la même chose quand j’étais demoiselle d’honneur au mariage de ma tante. L’attente pour entrer était super longue donc je me suis mise à discuter avec l’autre demoiselle d’honneur.
    Quand ça a commencé, on n’a pas fait attention et on n’a pas bougé … contrairement à la mariée.
    Résultat : oups, la traine (qui était accrochée à la robe) est tombée …
    Grâce à nous (à cause ?), la cérémonie a commencé encore plus en retard 😛
    Mais c’était le mariage des couacs, mon oncle et ma tante avait déjà un enfant. Normalement, ma cousine devait être gardée par ma Maman mais au beau milieu de la cérémonie, ma cousine s’est carapatée pour aller rejoindre ses parents. Le prêtre n’a rien dit et au final, ça donne de belles images 🙂

    Plus sérieusement : Belle cérémonie ! Très jolie robe ! Et belle symbolique de l’Eglise !

    Vous êtes militaires ?

  • Pas de cérémonie religieuse pour nous, mais j’adore ton récit, ta zénitude. Et tu me rassure pour mon jour J quand même 🙂
    (et puis il peut se passer la même chose pendant la cérémonie laïque !)

    • Je peux te dire que je n’étais pas aussi zen que ça ce jour là !!! Mais en même temps, c’était pas le moment de piquer ma crise !!!! Du coup, ça force la zenitude !!!
      Tous mariage a son lot de couacs ! Il faut juste relativiser et les prendre avec philosophie (pas mort d’homme, pas de dispute,…)

  • Hihi…tres drôle le coup de la jarretière. Ni vu ni connu! J’aime beaucoup ta robe, je portais une robe “cousine” lors de mon mariage (le modele 2003 de Jesus Peiro, moins volumineux).

    • Je vois le modèle dont tu parles ! Magnifique aussi !!!!
      On a bien ri pour la jarretière même si, sur le moment, j’avais peur que tout le monde voit pourquoi je faisais venir mes DH !!!!

  • Wahou, malgré les couacs, tu es restée très calme ^^ (je ne suis pas sure de réussir à faire pareil personnellement :p).
    J’avoue que j’aimerais bien avoir le contenu de votre cérémonie : nous, on est en plein dedans et malheureusement les prêtres sont assez rigides par chez nous, du coup, on essaie de trouver le plus d’exemples possibles à la fois pour trouver des textes sympas, mais aussi pour leur montrer qu’un mariage, ça peut aussi être un peu plus ouvert.
    En tout cas, je te remercie d’avance si tu peux m’envoyer le déroulé de ta cérémonie ^^

    • Je n’étais pas aussi calme que ça intérieurement ! Mais le stress a tendance à me faire rire plutôt que pleurer ! (ça donne des photos comme celle où j’ai les pouces levés !!!)
      Aucun problème pour le déroulé de notre messe ! Envoie moi un mail sur mon adresse chroniqueuse (je crois que c’est mllepocahontas@mademoiselledentelle.fr mais si ce c’est pas ça, Anne ou l’une de ses petites mains me le fera suivre). C’est clair que certains prêtres peuvent être psychorigides ! Mais ils réservent quelquefois de belles surprises !!!! N’hésite pas !!!

  • Oh mon dieu ! Moi qui commençais à me demander si je porterai une jarretière, tu viens de me faire changer d’avis ! Heureusement qu’elle n’est pas tombée quand tu marchais, ça serait passé un peu moins inaperçu…
    En tout cas j’adore la photo aux pouces levés, on sent bien la fierté d’avoir dit Oui !

  • Nous avions choisi “love me tender” pour notre entrée à la mairie, et au bras de mes 2 enfants et j’étais très émue pour rejoindre mon chéri…..

  • Ooh mais ne serait ce pas l’église du Christ-Roi ? En tout cas, elle y ressemble beaucoup ! Très beau mariage, et je trouve génial le coup de la jarretière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *