Notre cérémonie laïque : c’est quoi le concept ?

Quand nous avons commencé à organiser notre mariage, ça faisait déjà plusieurs mois années que je lisais les blogs de mariage (« juste au cas où ») (… je sais que tu me comprends). Je connaissais donc le concept de la cérémonie laïque et j’aimais beaucoup ce côté « séquence émotions ».

Depuis longtemps, je rêvais, dans un coin de ma tête, pour si-jamais-un-jour-je-me-mariais, d’une belle cérémonie, le soir aux flambeaux, dans une chapelle en ruine au milieu de la forêt, tout ça, tout ça…

Glastonbury Abbey Lady Chapel

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia

Oui, je sais : je rêve d’une cérémonie laïque, mais dans une chapelle (en ruines certes, mais une chapelle quand même). Contradictoire ? Comment ça, contradictoire ?

Lorsque nous avons commencé à organiser notre mariage, j’ai donc très vite abordé le sujet avec MonChéri. Je lui ai imposé habilement suggéré l’idée de la cérémonie laïque, solution parfaite pour nous, qui sommes des cœurs tendres (tendance « poney-cupcake ») mais parfaitement mécréants. J’ai trop de la chance : MonChéri, grand émotif lui aussi, a été emballé.

Et nous voilà lancés dans l’organisation de la cérémonie laïque.

1ère question : où ?

La première étape fut de trouver un lieu de réception qui nous permettait de faire cette cérémonie dans un joli cadre extérieur, mais avec une solution de repli à l’intérieur (nous nous marions en Franche-Comté, superbe région qui peut s’enorgueillir de 180 jours de pluie par an en moyenne – comment ça, l’office du tourisme va me haïr ? Nooooon mais, attends, du coup, c’est une région très très verte !).

Comme je te l’ai déjà raconté, cette exigence a un peu compliqué notre recherche de salle. Mais, une fois le contrat signé, nous étions sereins. Un beau parc et une jolie salle de cocktail au cas où : tout allait forcément bien se passer.

2e question  – et la plus importante : c’est quoi le concept ?

Ben oui, comment fait-on une cérémonie laïque ? Je n’en avais jamais vu avant mon propre mariage. Je t’avoue que ma grande crainte, c’était :

  • soit d’en faire trop : trop de guimauve, trop de déclarations, trop d’intimité déballée et, du coup, gros malaise,
  • soit, au contraire, de n’en faire pas assez, genre : mais qu’est-ce qu’on fait là, si c’est juste pour voir des gens lire 2-3 textes et pis c’est tout ? Et du coup gros malaise aussi.

Pas évident d’exprimer devant tout le monde des sentiments intimes, pas évident de transmettre son émotion sans tomber dans la mièvrerie…

Pour bien commencer, il nous fallait des exemples. Pas de scoop : nous nous sommes largement appuyés sur le guide des cérémonies laïques de Mlle Dentelle (lequel, comme tu l’as déjà lu plein de fois sans doute, se révèle être une mine d’idées et d’astuces).

Après brainstorming, discussions, réflexions et discussions encore, nous en avons dégagé quelques idées directrices :

  • La cérémonie doit durer 30-40 minutes, pas plus, car j’ai peur que nos invités s’ennuient, sinon.
  • Nous ferons face aux invités pour qu’ils aient vraiment l’impression d‘être inclus dans cette cérémonie. Et on pourra aussi voir les émotions sur leurs visages ! (Note pour plus tard : du coup, risque élevé de réaction en chaîne – tu pleures, ça me fait pleurer, du coup tu pleures encore plus…).
Concept de notre cérémonie laïque // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Autre avantage que nous n’avions pas prévu : nos invités peuvent voir tous les regards de tendresse échangés entre MonChéri et moi.

  • Pas de construction sophistiquée ni de fil rouge particulier :
    • Nous ferons un mot d’introduction et nous lirons un texte à deux,
    • Puis nous laisserons la parole à nos amis et famille,
    • Nous aurons un temps de recueillement ou de prière, avec de la musique. En effet, certains – dont je fais partie – voudront adresser une pensée aux chers disparus qui nous manquent ce jour-là. Et certains invités croyants apprécieront – je pense – de pouvoir prier s’ils le souhaitent.
    • Enfin, nous conclurons la cérémonie par nos vœux, le rituel et un bisou (le bisou ! le bisou ! le bisou !) (pardon je m’égare).
  • Le texte lu à deux : ce sera Le Fou d’Elsa, de Louis Aragon, parce qu’il nous fait des frissons (note pour plus tard : il nous fait carrément pleurer, en fait).
  • Les lectures et discours : on veut la surprise !
    • On a juste préparé une liste de textes qui nous plaisaient, en demandant que deux d’entre eux soient lus absolument : Entretenez bien la lampe de Mère Térésa, choisi par moi, et Apprivoiser tiré du Petit Prince, choisi par MonChéri.
    • Pour le reste, nos proches sont libres de piocher dans la liste, d’écrire leur propre texte, ou d’en choisir un autre (avec tout de même la consigne de rester plutôt brefs pour que le timing soit respecté).
  • Le rituel : nos alliances ayant déjà été échangées à la mairie, nous ferons le rituel des rubans, à notre façon : chaque invité aura un ruban qu’il viendra nouer autour de nos mains jointes. De cette façon, nous symbolisons le fait que notre union est fortifiée et « concrétisée » par tous ceux qui nous aiment.

Au début, on pensait que faire participer tous les invités ce serait trop pour ce rituel. On envisageait de ne donner un ruban qu’aux très proches, ou à une seule personne par couple/famille… Finalement, on a fait un essai chronométré et on a vu que, pour une quarantaine d’invités, ça ne prendrait que 10 minutes, pas si long donc (d’autant que les gens peuvent discuter pendant ce temps). Et puis c’était plus sympa d’inclure tout le monde, de leur donner l’occasion de nous féliciter en tête-à-tête. Donc chaque invité aurait son ruban et son rôle à jouer !

Concept de notre cérémonie laïque // Photo : Sonia Blanc

Crédits photo : Sonia Blanc

Mini-spoiling : voilà un aperçu de ce rituel !

Et voilàààà ! On a toute notre séquence émotion, nous sommes fin prêts pour une super cérémonie !

Ha non, c’est vrai. Il reste encore quelques questions concrètes à résoudre : qui va animer cette cérémonie ? Quelle déco ? Et les livrets de cérémonie ?

Je te raconterai tout ça dans un prochain article !

Et toi ? As-tu hâte de préparer ta cérémonie ? De l’émotion en perspective ? Tu rêves, toi aussi, d’une chapelle en ruine au clair de lune ? Raconte !

Bonjour, je suis Mme Suzette, heureuse jeune mariée de septembre 2015 ! J'ai 29 ans et Mon Chéri 32 ans. Nous avons imaginé un mariage convivial et détendu, avec une petite quarantaine d'invités, dans ma belle région natale : la Franche-Comté. Par goût et par nécessité (car nous avons dû aussi gérer deux mutations/déménagements en même temps), nous avons choisi un maître-mot : simplicité. Le mariage de mes rêves ? tout simple ! La réalité de mes préparatifs ? hhm hhm, c'est compliqué de faire simple ! Tout cela, et bien d'autres choses encore, je serai ravie de te le raconter sur ce blog.

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Idées
    Répondre
    27 janvier 2016

    Génial le fait d’être face à ses invités ! Vous avez pu partager des regards avec vos proches (et aussi des pleurs je veux bien l’imaginer !!!)
    Comment tes invités ont réagi face à l’annonce d’une cérémonie laïque ?
    Le rituel des rubans leur a aussi plu ?

  • Avatar
    Mademoiselle Ambrym
    Répondre
    27 janvier 2016

    Merci pour l’article, ça me permet de mieux se faire une idée pour savoir si j’ai envie ou pas d’une cérémonie laïque…exactement les mêmes craintes que les tiennes en fait. Ca va faire son chemin…

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    27 janvier 2016

    Tout d’abord : la photo de vous deux est su-per-be !
    Je vois beaucoup de femmes dire qu’elles lisaient les blogs de mariage avant, au cas où… Personnellement, je n’ai jamais eu l’idée de faire ça (je ne pensais même pas que ça pouvait exister). Ah ! Si seulement j’avais connu Mademoiselle Dentelle avant ! Mais bon, même sans cérémonie laïque, je suis très contente des idées que j’ai eu et du mariage que nous avons fait (ouf !). En plus, je crois que j’aurais énormément stressée avec une cérémonie laïque : comme tu dis, la peur d’en faire trop ou pas assez. Mais je suis sûre que vous avez réussi votre pari !

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    27 janvier 2016

    Juste : que les mariés soient face aux invités n’est donc pas la norme ?! Ça me semblait être forcément comme ça !

  • Avatar
    Madame Fleur
    Répondre
    27 janvier 2016

    Chaque photo de ton mariage est vraiment superbe !!!
    J’adore l’idée de la cérémonie laïque et je vais le répéter mais j’adorerai assister à une cérémonie telle que la votre.
    Vivement la suite 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle Saxo
    Répondre
    27 janvier 2016

    Vous êtes trop beaux !!

  • Avatar
    Mademoiselle Salade de Fruits
    Répondre
    27 janvier 2016

    Aaaah j’ai hâte de voir ce qu’a donné le rituel des rubans (les photos doivent être super sympas, vu déja ce premier aperçu!!).

  • Avatar
    Elise Thoonsen
    Répondre
    27 janvier 2016

    Nous aussi on est en plein dedans! Et on a les mêmes dilemmes. Chéri a peur que ça fasse kermesse, ou trop guimauve. Moi je ne sais pas a qui demander pour participer mais surtout pour officier. Je me dis que si on le fait seul ça fait moins solennel, mais il faut trouver quelqu’un de bilingue et qui veuille bien parler devant tout le monde. Bref la perle rare!

  • Avatar
    Madame D
    Répondre
    27 janvier 2016

    C’est fou mais je me demande : pourquoi la mairie ou les autres religieux ne se marient pas FACE aux invités !! J’y repense et je me dit c’est franchement dommage. J’ai assisté a un mariage d’une amie a l’eglise et je regrette de ne pas avoir vu leurs visage …

    En tout cas j’ai hate de lire la suite ! vous etes beaux !

    • Avatar
      Jojo
      Répondre
      27 janvier 2016

      Je peux te répondre pour l’église : tout dépend de ce qui est décidé 😉 Pour nous (mariage catho) le prêtre voulait que les mariés soient positionnés en direction de l’ambon, là où est lue la Parole de Dieu. Nous étions en face de l’assemblée, un peu peu en biais : http://urlz.fr/30cE

    • Avatar
      cecile
      Répondre
      28 janvier 2016

      Madame D, pour répondre a ta question en général a l’église on considère que c’est un mariage devant dieu ( donc face a l’autel) et a la mairie c’est devant la république ( donc le maire qui en est le représentant). Apres je ne pense pas qu’il y ait de règles précises et ce sont des choses qui peuvent être discutées avec les officiants.
      Pour les cérémonies laïques, se marier en faisant face aux invites c’est un peu les prendre comme témoins du mariage, en plus du fait de pouvoir échanger des regards et des sourires ( et des pleurs), c’est assez symbolique!

    • Avatar
      Mademoiselle Peach
      Répondre
      29 janvier 2016

      Quasiment tous les mariages auxquels j’ai assisté à l’église étaient avec les mariés de face, juste sur le côté de l’autel, et c’est vrai que c’est plus sympa, mais parfois la configuration ne s’y prête pas malheureusement :/

  • Avatar
    Mademoiselle Pétillante
    Répondre
    27 janvier 2016

    Merci pour ce partage, ça donne des idées !!
    Vous êtes trop beaux sur la photo <3
    C'est dommage que ça n'existe pas en France, mais par exemple en Suisse, maintenant les mariés peuvent personnaliser leur mariage à la mairie, qui peut carrément se dérouler dans un château ou sur un bateau. Et ils peuvent personnaliser la cérémonie en y intégrant des vœux ou lecture de textes!
    Bref, du coup nous aussi ça sera cérémonie laïque, vu qu'on fait pas de cérémonie religieuse 😉 Va falloir que je songe à m'acheter le guide de Mlle Dentelle.

  • Avatar
    Claudia
    Répondre
    27 janvier 2016

    Bien sûr que a existe en France… mais c’est au bon vouloir de la mairie, donc dans les petits villages où il y a un seul mariage dans la journée ça peut passer, quand les mariages ont lieu à la chaine no way.
    Par contre les ajouts sont obligatoirement avant ou après la cérémonie officielle, pas au milieu.

  • Avatar
    Mademoiselle Peach
    Répondre
    27 janvier 2016

    On ressent dans vos choix de construction de la cérémonie une certaine émotion, ça avait l’air top ! Et vous êtes tellement beaux, vos photos sont super !

    On a assisté à une cérémonie laïque il y a quelques mois, assez désastreuse, c’est vrai qu’on peut vite tomber dans la mièvrerie comme tu dis… pas facile de doser !

  • Avatar
    Mademoiselle Ambrym
    Répondre
    28 janvier 2016

    Je viens de lire le guide « Cérémonies Laïques » de Mademoiselle Dentelle et il est vraiment super bien fait…il aide à déterminer si ce type de cérémonie te correspond et comment la construire simplement, en étant dans le ton juste qui convient à ton style, avec une grande sélection de textes et musiques et des déroulés de vraies cérémonies. A lire absolument.

  • Avatar
    Mademoiselle Grande
    Répondre
    28 janvier 2016

    Super ton idée des rubans ! Et tu sais quoi? Si j’étais invitée à un mariage et que la cérémonie d’union se passait comme ça, je me sentirais carrément intégrée à la chose ! Chacun y « met les mains », comme on dit, et je pense que ta cérémonie sera une cérémonie dont on vous parlera longtemps.

    Et jolie photos de vous deux ! 😀

  • Avatar
    Véronica
    Répondre
    4 mai 2016

    Bonjour Mademoiselle Suzette !
    Félicitations pour ton mariage ! J’ai dévoré ta chronique !!! J’ai adoré toutes tes photos ?
    Je voulais savoir quel était le poème du Fou d’Elsa de Louis Aragon que vous avez choisi, j’aime beaucoup ces poèmes c’est vrai qu’ils sont magnifiques !
    A bientôt

Poster une réponse