Une cérémonie laïque… vue par la maîtresse de cérémonie !

Je t’avais promis que je reviendrai faire un petit tour ici, alors profitons de la pause estivale pour te raconter comment un mois après mon mariage, je suis passée du rôle de mariée à celui de maîtresse de cérémonie !

Ma sœur s’est mariée le 4 août 2012 (le même jour que Mme Galinou !). Si tu veux tout savoir de cette belle journée, tu peux retrouver son récit sur le blog So lovely moments.

Remontons quelques mois en arrière : en mars 2012, Mr Charly et moi profitons d’une petite semaine de vacances pour rendre visite à ma sœur et son mari.

Je dis “mari” puisqu’ils sont déjà passés chez Mr le maire en 2009, un mariage en comité restreint, avant leur départ pour un an aux États-Unis. Ils avaient toujours souhaité pouvoir faire une grande fête avec famille et amis après leur retour en France, c’est finalement en 2012 qu’il retiennent une date.

Lors de notre séjour chez eux en mars, on cause beaucoup organisation mariage : nous c’est pour le 23 juin, eux pour le 4 août, forcément… “C’est quoi votre menu, montre-moi ton faire-part…” Très pratique d’avoir une sœur qui se marie la même année, quand tu te poses des questions existentielles !

Un soir, on descend boire un verre au bar à vins juste en bas de chez eux. Ma sœur nous offre une coupe de champagne rosé, qui ne tarde pas à me tourner la tête – oui, c’est pas compliqué de me rendre pompette !

On discute de leur cérémonie laïque : je savais qu’ils avaient pensé à plusieurs personnes pour officier, mais apparemment sans certitude aucune, puisque ma sœur finit par me demander : “Est-ce que tu voudrais être notre maître de cérémonie ?”. J’en tombe presque de ma chaise, mais le champagne aidant, je réponds oui avec un grand enthousiasme – avant que l’effet pompette ne se dissipe.

Blague à part, je suis très honorée, et puis… Qui est à peu près la seule personne à qui ma sœur n’a pas besoin d’expliquer ce qu’est une cérémonie laïque ? Beh moi.

Le lendemain on se fait une séance brainstorming, on écoute le podcast de Mademoiselle Dentelle. On discute des rituels, mais aucun de ceux qu’on a vu ne leur parle vraiment – sans compter que l’échange d’alliances, ils l’ont déjà fait à la mairie en 2009. Leur cérémonie va donc mûrir petit à petit, au fil des mois.

Ma sœur m’a ainsi envoyé plusieurs versions. Je lui a juste demandé si je pouvais étoffer un petit paragraphe où je me présente (même si je connaissais déjà pas mal des invités). Et puis avec son accord, j’ai fait quelques modifications minimes pour qu’à l’oral, ce soit plus plus fluide. Je ne voulais pas mettre trop mon grain de sel, c’est leur cérémonie !

Et surtout, j’ai relu plusieurs fois le texte à voix haute, pour être à l’aise et que ce soit le plus vivant possible. C’est vraiment dommage quand les gens butent sur tous les mots, ça gâche l’émotion du moment, je trouve.

Quant à ma robe, c’était tout trouvé : le même modèle que ma sœur qui était ma témoin à notre mariage, elle en rose et moi en jaune pour respecter les codes couleurs.

Et puis le jour J arrive, et je t’avoue que oui, j’ai quand même eu la trouille ! Parler devant une assemblée, même acquise à ta cause, ça reste quand même impressionnant, et je voulais vraiment faire bien.

Pour commencer, j’ai lu une introduction qui expliquait le pourquoi de cette cérémonie, 3 ans après le mariage civil, et comment ils m’ont demandé d’être leur officiante.

La cérémonie était ensuite découpée en 2 parties : lors de la première partie, les 2 témoins de ma sœur sont venues lire chacune un texte de leur choix (qu’elles avaient tenu secrets). Un moment fort en émotions, relayé par le petit frère du marié, qui lui est venu interpréter 2 morceaux à la flûte traversière.

Quand tu as des musiciens dans ton entourage, c’est chouette de pouvoir les intégrer à la cérémonie (bon sauf si c’est Tonton Guy qui fait des couacs à la trompette).

Pour la 2e partie, n’ayant pas trouvé de rituel qui leur correspondait, les mariés ont eu une très belle idée : raconter avec plein de petits traits d’humour leur rencontre, puis tous les faits marquants de leur vie, en y intégrant tous leurs invités. A chaque fois donc que je lisais un prénom, la personne devait se lever. Je pense que ce moment a beaucoup plu aux invités, c’était drôle et touchant !

Quand cette lecture a été terminée, j’ai invité (enfin c’était aussi l’idée des mariés hein, rendons à César…) tout le monde à se lever. Des cierges magiques ont été distribués à tous les invités. Quand ils ont été tous allumés, j’ai demandé aux mariés s’ils acceptaient de renouveler les vœux : ils ont redit OUI, et j’ai eu l’honneur de dire la phrase magique :

“En vertu de l’amour que nous vous portons tous ici, famille et amis chers,  nous vous déclarons à nouveau unis par le mariage !”

La cérémonie s’est terminée par un mot des mariés, avant de se diriger vers le cocktail bien mérité ! Et je ne m’y attendais pas, mais beaucoup d’invités m’ont complimentée sur ma prestation, ce qui m’a beaucoup touchée – mission accomplie !

Et toi, on t’as déjà proposé d’être maîtresse de cérémonie pour une cérémonie laïque ? L’aventure te tenterait-elle ? Si tu as déjà sauté le pas, comment l’as-tu vécu ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Une cérémonie laïque… vue par la maîtresse de cérémonie !”

  • Merci pour ce joli retour d’expérience !
    Tu t’en es sortie à merveille et tu dois certainement garder un merveilleux souvenir de cette cérémonie !

    Et les mariés étaient très beaux, et toi aussi !

  • J’adore ton récit! Tu as l’air d’avoir pris ton rôle bien à cœur et ça avait l’air super ce mariage !

    Et la robe de ta sœur.. ouahou ! très très belle!

  • Bravo à toi, il faut quand même du cran pour parler devant une assemblée comme ça ! ton expérience est intéressante à lire (et tu étais très élégante !! j’aime beaucoup ta coiffure !)

  • les retours du “public” sont impressionnants avec les cérémonies du coeur. Celle ci devait être particulièrement touchante car rien ne les obligeait a venir redire leur amour devant tout le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *