La cérémonie laïque : mode d’emploi

Bon, je t’ai déjà parlé de la robe, du traiteur, du lieu, des faire-part, mais concrètement, on n’a pas encore parlé du moment fort que sera notre cérémonie d’engagement. Je t’avais dit quand même qu’on avait tout de suite trouvé notre maître de cérémonie et qu’on était trop contents qu’il accepte.

Si tu n’as jamais assisté à une cérémonie laïque mais que tu veux en faire une quand même, bienvenue dans mon monde. Mais je vais t’aider un peu, je vais te raconter comment on a construit notre cérémonie. Parce que s’il y a un point sur lequel on faisait vraiment un pari, je pense qu’on peut dire que c’est bien la cérémonie laïque. Non, on n’en avait jamais vécu, personne n’en avait fait dans notre famille et pourtant, c’était vraiment ce qui nous correspondait le mieux. Je t’explique un peu la situation.

Le contexte

Monsieur G. est catholique, baptisé, catéchisé et tout, bien comme il faut. Mais Monsieur G. n’est pas croyant.

De mon côté, je suis arménienne. La religion, chez les Arméniens, c’est presque sacré, il y a des églises partout, et à mon avis, s’il n’y avait pas eu ça, les Arméniens auraient disparu depuis longtemps. Bref. Tout ça pour dire que je suis chrétienne, mais ni catholique ni orthodoxe ni protestante. Je suis d’une autre branche, propre aux Arméniens pour des raisons historiques de reconnaissance de pape empêchée, donc en raccourci, on a eu droit à une “dérogation” et on a même depuis notre propre pape.

J’ai été baptisée quand j’étais petite et ce qui est bien chez nous, c’est que quand on te baptise, on en profite pour faire tous les sacrements en même temps (sauf le mariage), donc ma relation à l’Église est plutôt libérée.

Comment préparer ta cérémonie laïque

Crédits photo : Photo personnelle

Un exemple d’église, ici au bord du lac Sevan

J’aime profondément les églises arméniennes, leur architecture, leur sens et ce qu’elles représentent. Mais j’ai beaucoup de mal avec le discours.

À Paris, il y a une jolie église arménienne, un peu cachée dans le XVIème. C’est là que j’ai été baptisée, d’ailleurs. Mais c’est aussi cette église dans laquelle a été célébré (c’est le bon mot ?) le décès de mes grands-parents adorés, en septembre 2015. Depuis, je n’arrive pas à y remettre les pieds. Je m’y suis “forcée” pour le mariage de ma sœur en 2016, mais j’ai tellement pleuré que si j’avais encore un doute, j’ai ensuite été certaine que je ne célébrerais pas mon mariage là-bas.

Alors pas de cérémonie religieuse pour nous. En tout cas, pas en France. J’ai le secret rêve de recevoir une bénédiction dans une église arménienne, mais en Arménie. Affaire à suivre.

Pour avoir quand même notre moment solennel, et aussi parce qu’on en avait envie, on s’est donc lancés dans une cérémonie laïque. Alors qu’est-ce qu’on fait quand on ne sait pas vers qui se tourner ? On se renseigne. Ha ha ! Et s’il y a vraiment un guide que je peux te conseiller après avoir bien écumé Internet, c’est celui sur les cérémonies laïques de Mademoiselle Dentelle (promis, je ne suis pas payée pour le dire). Je l’ai lu de bout en bout, j’en ai lu des parties à mon mari et vraiment, ça m’a bien aidée. Mais j’y reviendrai.

Mes conseils avant de te lancer

Il faut savoir que nous, on n’avait jamais assisté à une cérémonie laïque ni l’un ni l’autre. Donc on est partis un peu dans l’inconnu, mais on sentait que ça nous correspondrait bien.  En plus, on a tous les deux un petit côté “chef de projet”, et je pense que ça nous a bien aidés.

A priori, il peut y avoir plusieurs niveaux d’implication dans la conception de ta cérémonie, de la plus “control freak” à la plus “cérémonie surprise”.  Moi j’aime les surprises. J’aime aussi quand les gens prennent des initiatives, mais je connais la peur de la page blanche. Quand tu as tellement de directions possibles que tu ne sais plus quoi choisir, ce qui, finalement, peut te décourager de faire quoi que ce soit.

Alors pour notre cérémonie, on a choisi de créer un cadre, une trame assez complète, puis de laisser la main à notre maître de cérémonie pour gérer les textes de chacun et les passages. Nos invités étaient donc assez libres, pour que nous ayons la surprise de leurs interventions. Du coup, notre travail s’est surtout concentré sur l’élaboration de la trame et quelque part, les messages essentiels qu’on voulait faire passer. 

Je te spoile direct : le résultat a été au-dessus de tout ce qu’on avait imaginé.

Comment préparer ta cérémonie laïque // Photo : Nicolas Grout

Crédits photo : Nicolas Grout

Petit spoil en direct du mariage. Voilà ce qu’on voyait avant notre entrée.

Prête ? Allez, suis-moi, je t’emmène dans notre tête.

L’élaboration de notre trame

Comme on a su très vite qui serait le maître de cérémonie, on ne se posait pas de questions là-dessus. On savait qu’il serait parfait. Peut-être un peu angoissé parce que, mine de rien, c’est une sacrée responsabilité, mais parfait quand même. On n’avait donc qu’à se concentrer sur notre trame.

Et l’été 2016, on est allés en Arménie faire un grand trek. Au-delà de ce voyage fantastique, des heures de marche et de repos au soleil ou sous la tente, c’est à ce moment qu’on a construit notre cérémonie. Eh oui, marcher, ça fait réfléchir et ça fait discuter.

Un jour où on a un peu écourté notre étape car le ciel se chargeait et on voulait éviter de planter notre tente sur un sommet, on en a profité pour dessiner, lire, dormir et… poser les bases de notre cérémonie laïque. On n’avait pas vraiment envie de faire quelque chose de chronologique ou de biographique, ni une trame centrée sur le mariage, ni une suite de témoignages.

J’avais mon exemplaire du guide de Mademoiselle Dentelle sur les cérémonies laïques dans mon téléphone. Guide que j’ai lu avec attention… dans l’avion ! Il a beaucoup servi pour me mettre dans l’ambiance, comme je n’avais assisté à aucune. On ne voulait pas trop quelque chose d’historique, ni en trois parties lui/moi/nous deux. Ce qu’on voulait, c’était vraiment parler de l’aventure du couple. La trame autour des valeurs nous parlait bien, mais il fallait qu’on personnalise tout ça. On avait envie de parler de famille, de rencontres, d’amour, d’amitié, mais on ne trouvait pas comment assembler tout ça avec cohérence.

En marchant à travers les montagnes arméniennes, on s’est rendu compte qu’un fil directeur qui pouvait bien nous ressembler, c’était de construire notre cérémonie comme un GR (c’est-à-dire un chemin de grande randonnée) avec différentes étapes. En creusant un peu, on s’est aussi rendu compte que nos quelques voyages pouvaient aisément correspondre à ces étapes.

Alors voici ce qu’on a fait : une liste de tous les voyages qu’on avait faits ensemble depuis le début de notre relation (on n’a pas compté les weekends !). En tout ? Sept étapes. Et rapidement, on s’est rendu compte qu’elles étaient même très significatives si on les mettait en correspondance avec des étapes de notre couple et qu’on les associait à une ou plusieurs valeurs. Pour t’éclairer un peu plus, je te donne un exemple…

Très tôt dans notre couple, on a fait le GR20 en Corse. La partie nord, très difficile, mais tellement tellement belle. Cette marche avec des hauts et des bas, ça nous a cimentés. Comme on était en autonomie complète, on était obligés de ne faire confiance qu’à nous-mêmes, et à nous en tant que couple aussi. Hop : le GR20 = la confiance = le couple.

Autre exemple, un peu plus tard, on a adopté un petit chat et le mois d’après, on partait avec lui en weekend en Normandie. Ça nous a rappelé un peu la construction d’un petit foyer. Hop : Granville = le foyer.

Comment préparer ta cérémonie laïque

Crédits photo : Photo personnelle

Je pense que j’écrivais soit le résumé du jour, soit la trame de la cérémonie laïque.

Juste pour toi, je te mets la trame qu’on a donc imaginée. Bien sûr, elle est très personnelle, mais si ça peut t’inspirer, ce sera déjà ça !

  • Introduction par le maître de cérémonie

*Spoiler ON : il nous a parlé de son idée de faire un petit sondage. Qui est de quel famille ? Qui pense connaître le mieux Monsieur G. ? Qui pense connaître Madame Green ? Qui ne connaît que les deux en même temps ? Etc. On a accepté à fond ! Spoiler OFF*

  • Étape Annecy : la découverte
    • la découverte l’un de l’autre
    • la découverte de la montagne pour Monsieur G.
    • l’occasion de parler de chacun de nous
  • Étape Rome : la rencontre
    • la symbolique de la rencontre
    • notre premier voyage officiel
  • Étape GR20 : le couple
    • être un couple
    • la vie à deux
    • la confiance en l’autre
    • les projets
    • la créativité…
  • Étape Granville : le foyer
    • l’engagement
    • le chat
    • le début d’aller de l’avant
    • une maison
    • bâtir quelque chose ensemble
    • partager
  • Étape Norvège : l’amitié 
    • les voyages avec les amis
    • les 1ers de l’An
    • les vacances
    • l’amitié qui reste malgré la distance
    • la confiance
    • des confidences
  • Étape Los Angeles : la famille
    • l’apprentissage d’un père à son fils
    • faire des choses ensemble
    • voyager ensemble…
  • Étape Arménie : le mariage
    • le voyage pendant lequel on a élaboré notre mariage
    • un moment fort qu’on a vécu
    • pourquoi on se marie

Et on termine sur l’échange de nos alliances…

La demande aux différentes personnes

Une fois qu’on a eu notre trame dans un beau Google Doc, on a prévenu notre maître de cérémonie qu’on avait bien avancé, on a fait une liste des personnes (environ douze) qu’on imaginait intervenir et on est allés un peu plus loin aussi puisqu’on a “placé les gens dans nos étapes”. Pas dans l’ordre, mais idéalement : c’est là qu’on les voyait le mieux.

Ensuite, il a fallu leur demander. Chacun sa méthode : mail, téléphone… On leur a tous posé la question et envoyé notre trame en leur laissant la possibilité de nous dire aussi pour quoi ils étaient le plus inspirés. Globalement, tout le monde était content de son attribution.

Dans notre super Google Doc, on avait aussi mis quelques exemples de textes qu’on aimait bien et qui pouvaient coller dans plusieurs parties, au cas où les gens n’aient pas d’inspiration. On a aussi fait une liste des possibilités de contributions, que je te remets ici :

Comment préparer ta cérémonie laïque

Crédits photo : Fichier personnel

Un extrait de notre Google Doc ! On l’a envoyé à tous nos intervenants qui avaient confirmé.

Une fois qu’on a su qu’on aurait quelqu’un dans chaque partie, on a laissé la main au maître de cérémonie et on a remis à plus tard notre recherche de musique.

La prise de tête sur des rituels et le lâcher-prise

Régulièrement quand même, une question nous revenait en tête : dans une cérémonie laïque, en général, il y a des rituels. On en voit plein sur Pinterest, certains même très jolis et très symboliques. Sauf que. On n’en trouvait aucun qui nous corresponde.

Celui qu’on aimait bien, c’était la plantation d’un arbre, mais on est en appart, sans espace extérieur et avec un chat ! Alors ça nous semblait un gros challenge de garder une plante vivante, surtout si symbolique. Donc retour à la case départ : on a passé plusieurs soirées à chercher et finalement, on a fait la paix avec ça. La cérémonie, les gens qui allaient intervenir et l’échange de nos vœux suffiraient. On ne ferait pas de rituel.

Maintenant qu’on était tranquilles, on n’a plus reparlé de cette cérémonie jusqu’à une semaine du mariage. De temps en temps, on demandait juste au maître de cérémonie si tout se passait bien pour lui, ce qu’il nous assurait. Il a juste voulu faire un grand point avec nous un jour qu’on se voyait, mais sans nous révéler le contenu de la cérémonie.

Avec le recul, on n’aurait pas pu rêver mieux. On a tellement lâché prise qu’on s’est retrouvés à écrire nos vœux la veille du mariage. Ha ha !

Comment préparer ta cérémonie laïque // Photo : Nicolas Grout

Crédits photo : Nicolas Grout

Puisque tu es très patiente avec moi, voici une photo de la cérémonie. En attendant que je te la raconte très prochainement.

Mes conseils si tu veux te lancer dans une cérémonie d’engagement  :

  • Beaucoup de communication entre ton fiancé et toi sur vos attentes et vos désirs. Par exemple, Monsieur G. ne voulait rien qui fasse “culcul” à ses yeux. (C’est aussi en partie pour ça qu’on n’a pas choisi de rituel !)
  • Un (ou plusieurs) maître de cérémonie qui vous connaît bien (si vous ne prenez pas de professionnel). En tous cas, quelqu’un que vous connaissez bien aussi et en qui vous avez confiance.
  • Un petit document qui récapitule votre trame/vos idées de textes, de musiques, d’interventions, bien pratique pour tout le monde !
  • Avoir confiance dans ses invités et se dire que ce sera un beau moment de partage quoi qu’il arrive.

Et toi ? Tu as prévu une cérémonie d’engagement ? Comment penses-tu l’organiser ? En mode control freak ou surprise ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



10 commentaires sur “La cérémonie laïque : mode d’emploi”

  • Merci pour ce très joli article Mme Green ! J’aime beaucoup votre trame, et l’idée que les voyages forgent et cimentent un couple ! Ici, nous sommes de la team 100 % surprise, puisqu’on ne sait absolument rien de notre cérémonie. Nous avons juste écris nos voeux, choisi un rituel, et c’est tout ! Résultat dans 12 jours, mais je sais que ce sera parfait !

  • Ton article est très bien construit et instructif pour les personnes qui souhaitent se lancer dans une cérémonie laïque sans passer par les pros. Et a la lecture de ta chronique je ne fais que plus me languir de connaitre le déroulé du jour j !

    Grand Chef Chat avait était officiant aussi pour le mariage d’un couple d’amis à nous et avec les autres témoins ils avaient organisé la cérémonie entièrement. Les mariés voulaient la surprise totale et toute leur team était a fond pour leur offrir un moment unique. Ca a été très stressant pour eux à certains moments car cela leur a demander énormément de temps, d’énergie et d’implication mais quelle fierté ils ont ressenti lorsque celle ci était passée! C’était en 2014, déjà … !
    Afin d’inclure les parents qui n’accompagnaient pas le marié et la mariée ils avaient eu l’idée de mettre un ruban a couper pour ouvrir la cérémonie. Les mariés avaient énormément apprécié cette attention envers le parents qui ne rentrait pas au bras de son enfant. Bref, la construction d’une cérémonie est un gros travail mais ensuite quel sentiment de fierté 🙂

  • Merci pour ton article, super intéressant quand on veut faire une cérémonie Laïque. Pas évident en effet quand on y a jamais assisté de l’organiser! C’est une super idée votre trame, moi je suis restée dans l’idée d’un ordre chronologique. Je n’arrivais pas forcément à avoir d’autres idées. Mais ton article pousse à reflexion 😉

  • Je trouve votre trame épatante, c’est très personnalisé, tout en abordant des thèmes qui résonnent pour chaque couple. Chapeau ! Et chapeau à votre officiant pour avoir su la gérer de main de maître, d’après tes commentaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *