Mon mariage d’officialisation en Provence : la cérémonie zoroastrienne – Partie 2

Après mon petit cours de religion, me voilà de retour pour te parler (enfin) de notre cérémonie zoroastrienne.

Maintenant que tu sais à quoi correspondent tous les éléments de la table, je vais te parler un peu du déroulé.

Arrivée en grandes pompes

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : YM Photography

Lorsque tous nos invités sont installés dans le jardin, nous arrivons avec notre cortège. Le cortège est composé de :

  • 2 « garçons » de chaque famille (jeune homme qui n’est pas encore marié). Ces 2 garçons tiennent les 2 bougies qui représentent les mariés.
  • M. Cariño, le moubed (officiant zoroastrien) et moi-même
  • Nos parents respectifs

Tout ce beau monde va s’installer derrière la table. Nous sommes à présent prêts pour commencer.

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : YM Photography

Comme tu peux le voir, M. Cariño et moi-même avons des accessoires en plus. J’ai sur mes épaules un voile vert qui en réalité est censé être sur mes cheveux. M. Cariño quant à lui à un chapeau vert (un peu comme la kippa juive). Le vert est une couleur très symbolique chez les zoroastriens et ces accessoires (« chapeau » + voile) sont obligatoires dans les temples zoroastriens durant la prière.

Une union désirée

La cérémonie commence en demandant aux mariés une première fois s’ils veulent se marier.

Au nom d’Ahura Mazdā (dieu unique zoroastrien) qui est bon, clément et miséricordieux.

En ce jour de Dey be azar au mois de Shahrivar (sixième mois du calendrier perse), pour cette merveilleuse célébration de mariage, moi, moubed *Nom de l’officiant* (clerc de la religion zoroastrienne), je vous demande, Mme Framboise, fille de W et de X, acceptez-vous la main de M. Cariño, fils de Y et de Z, comme époux afin de vivre ensemble en un même corps et une même âme pour toujours.

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : YM Photography

La question m’est posée 3 fois avant que je puisse répondre. En effet, dans la religion zoroastrienne, l’égalité des hommes et des femmes a toujours été primordiale. Or, comme nous le savons, dans l’ancien temps, certaines femmes n’avaient pas leur mot à dire dans leur union. Ainsi, pour éviter qu’une femme ne soit mariée de force, on lui demandait plusieurs fois si elle était sûre de vouloir épouser l’homme à ses côtés.

Entre nous, je pense que si elle est mariée de force, lui demander une fois ou trois fois ne change pas grand chose…

Suite à ma réponse, la question est posée à M. Cariño (une seule fois).

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : YM Photography

Juste après cette confirmation de notre part à tous les deux, nous devons partager 2 éléments de la table dont je t’avais parlé la dernière fois :

  • une dragée sucrée
  • et de l’eau de rose.

Quelques conseils de vie et un test de notre fécondité

La cérémonie continue avec une série de conseils.

Je te copie ici un extrait de notre livret de cérémonie :

« À présent, je vous invite à écouter quelques bons conseils religieux. Utilisez-les dans votre vie de couple afin qu’ils vous guident sur le chemin de la joie, du bonheur et de la paix intérieure.

  • Priez pour le bon Ahura Mazdā car il vous a offert la vie et tout ce que vous possédez sur ce monde.
  • Restez fidèle à la philosophie du prophète Zarathoustra (fondateur du zoroastrisme).
  • Restez sur le droit chemin et vivez avec une bonne pensée, une bonne parole et une bonne action.
  • Respectez les âmes des défunts et faites leurs des offrandes le jour de la fête des morts pour que leurs esprits reposent en paix.
  • Aidez les gens pauvres en donnant soit de l’argent, soit de votre temps ou en prêchant la bonne parole afin qu’ils soient heureux ; ainsi ils vous donneront de l’énergie en retour.
  • Remerciez et respectez toujours vos parents et vos professeurs car leur satisfaction vous fera du bien et vous donnera des bonnes énergies.
  • Choisissez un jour du mois et ce jour-là faites davantage de bonnes choses, donnez des offrandes, aidez les gens. Pour mener à bien ce projet Ahura Mazdā sera à vos côtés et vous empêchera de vous égarer. Maintenant, prononcez le nom du jour que vous avez choisi. »

Dans le calendrier zoroastrien chaque jour du mois à un nom et est associé à une symbolique. Il existe 31 jours différents qui se répètent chaque mois.

Le moubed continue avec quelques conseils et enseignements :

« Dans la vie, il faut choisir un sage dans son entourage qui vous aidera dans les moments difficiles en vous donnant des conseils pour progresser dans la vie. Prononcez le nom du sage que vous avez choisi. »

La personne choisie est ma grand-mère qui nous donne souvent des conseils de couple et qui est la zoroastrienne la plus pratiquante que nous connaissons.

La cérémonie continue avec quelques derniers conseils :

  • Ahura Mazdā tout puissant nous a créé avec le pouvoir de penser et de communiquer.
  • Ne faites pas de mal aux autres ni en pensée, ni en parole, ni en action.
  • Si vous recevez un inconnu, donnez-lui une place et à manger et sauvez le de la faim, de la soif, du froid ou du chaud. Soyez gentil avec les gens pauvres et les gens qui ont moins de moyens que vous et respectez les plus grands, les savants. Faites du bien sur la terre ainsi Ahura Mazdā sera satisfait de vous.

Le but de ces conseils est de nous guider plus que de nous imposer quoi que ce soit. Comme tu peux le voir, ils sont tous orientés autour de la bonté et de la générosité.

Ces conseils se terminent pas un rituel. Le moubed découpe la pomme qui est sur la table et compte le nombre de pépins de chaque côté de la « découpe ».

  • Les pépins à gauche indiquent le nombre de filles que nous aurons.
  • Les pépins à droite indiquent le nombre de garçons que nous aurons.

Si tu veux tout savoir, les astres ont indiqué que nous aurons 1 garçon.

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Des jours symboliques

Suite à ces quelques conseils, le moubed nous parle de quelques jours symboliques dans chaque mois :

Jour de Vahman Amchospand : symbole de la paix.
Ne soyez pas dans la haine, ne cherchez pas à faire la guerre, soyez bienveillant et réfléchissez bien, ne faites pas de mal et évitez d’être amis avec des mauvaises personnes, apprenez les sciences et la sagesse, enseignez la bonne culture et luttez contre les mauvaises pensées.
Discutez avec vos ennemis, et faites le bien pour vos amis.

Jour de Ardibehecht Amchospand : symbole de l’authenticité et de la pureté.
Gardez toujours votre corps et votre âme pure. Évitez l’impureté et les chemins tordus.
Faites des louanges pour Ahouie qui symbolise le chemin d’Aša (la vérité). Marchez sur son chemin car c’est le chemin de l’ordre naturel. Évitez tous les Druj (mensonges) et les tromperies.
Le feu est le symbole de Mithra (ange du feu) et de la pureté sur terre, respectez-le et ne le salissez pas avec des impuretés.

Jour de Chahrivar Amchospand : le symbole de la force et de la modestie.
Essayez de garder la force, la puissance en nourrissant votre corps et votre esprit.
Soyez amis et collaborateur des rois ou des dirigeants qui sont justes.
Évitez la paresse et le chômage.
Ne volez pas les idées des autres et ne soyez pas jaloux de leurs propriétés et de leurs biens.

Jour de Sepandormazd Amchospand : le symbole de l’humilité.
Dans votre vie soyez libre et modeste. Aimez-vous les uns les autres. Ne soyez pas égoïste ou en colère. Ne soyez pas négatif et croyez-vous l’un l’autre. Ne soyez pas sceptique dans votre relation de couple.
Aidez vos proches qui sont dans le besoin dans la mesure de vos moyens.

Jour de Xordad Amchospand : le symbole de la distinction et du développement.
Gardez votre cœur joyeux et votre corps pur car la pureté du corps est un signe de pureté de l’âme. Ne soyez pas ingrat, ne soyez pas triste, regardez le monde avec des yeux optimistes, soyez content d’Ahura Mazdā et remerciez-le, cultivez la terre, propagez la joie. L’eau est la source de vie et de verdure, ne gaspillez pas ce bien précieux.

Jour de Amordad amchospand : symbole de longue vie et d’immortalité.
Gardez votre corps droit et fort. Évitez le laxisme et la paresse. Gardez votre maison et votre entourage toujours propre. Protégez constamment les 4 éléments (l’eau, le feu, la terre et l’air). Cultivez la terre et propagez la verdure symbole de vie. Protégez et soignez les malades et les gens qui souffrent.

C’est ainsi que nous finissons la première partie de la cérémonie.

Ainsi sont les paroles de notre prophète Zarathustra :
«Se soutenir l’un l’autre dans la vie commune à travers la bonne pensée, les bonnes paroles et les bonnes actions.»

Des prières et un dernier oui

S’ensuivent 5 minutes de prières zoroastriennes. Je t’avoue que c’est en ancien perse, donc je ne peux même pas te dire ce que ça veut dire. Mais je pense que tu as plus ou moins saisi l’idée de la religion.

Le moubed nous redemande à tous les 2 si nous voulons épouser l’autre, en me posant la question 3 fois.

Déroulé de la cérémonie zoroastrienne de mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Et enfin, la cérémonie se termine. En tout et pour tout, celle-ci aura duré 30 minutes.

J’espère en tout cas avoir pu t’apprendre quelques petites choses sur ma religion. N’hésite pas à venir en parler ou me questionner en commentaires.



6 commentaires sur “Mon mariage d’officialisation en Provence : la cérémonie zoroastrienne – Partie 2”

Commente ici !