C’est pas grave si…

J’ai longtemps voulu écrire une chronique sur le côté obscur de la wedding-blogosphère. Et même parfois, un paquet d’articles. Autant j’aime Mademoiselle Dentelle qui va à l’encontre de tout ce qui m’a dégoûté ailleurs, autant j’ai détesté de nombreuses autres facettes de la blogosphère-et-consort… tout en étant irrémédiablement attirée par elles. Le même genre d’addiction-répulsion que tu peux avoir avec un paquet de chips au ketchup ou les Schokobons. Tu les dévores mais ça te rend malade.

Aujourd’hui, je me sens capable d’écrire cet article. Je ne parle pas de courage puisqu’il ne s’agit pas d’un sujet sensible (quoique…), mais structurer ma pensée et trouver les mots, c’est parfois vachement compliqué ! Aujourd’hui j’ai assez de recul. Avant de me lancer, je voudrais m’assurer que tu gardes bien à l’esprit que je vais me concentrer sur le côté obscur de la force la blogosphère. Cela ne veut donc certainement pas dire que je n’ai pas su y trouver énormément de positif même si je ne t’en parlerai pas ici (chips, schokobons, tout ça) ! On est bien d’accord ? Allons-y.

Bref, ce que je souhaite te dire enfin, ma petite future mariée chérie, c’est que ce n’est pas grave…

… Si le modèle qui sied au mannequin ne te convient pas

Ça, c’est la première chose qui m’a complètement révoltée. Moi qui ai vécu mes essayages de robes de mariée comme un combat face à mon image, essentiellement de moi-à-moi bien que le conflit se soit exprimé dans la crainte et la mauvaise réception que j’ai faite des remarques de ma Maman, j’ai haï les catalogues de robes de mariée. Je n’ai pas envie d’entrer ici dans la polémique liée à l’âge et à la taille “top” des mannequins (même si personnellement, j’ai une idée bien construite, ne t’en fais pas). Parce que ce n’est pas le sujet et parce que toi, tu fais peut-être un 34-36 comme elles et que ça peut te convenir ou pas. Et je veux éviter à tout prix éviter de dire qu’en fonction de ta morphologie, tu as le droit de te plaindre ou pas. Ce qui a contrecarré mon envie de rédiger (et pourtant j’ai essayé genre 20 fois), c’est justement le fait que je rentre dans ce qu’on considère (et je déteste ça) comme une “taille classique. Le “M”. Le “38-40” en fonction des saisons. Bref, ce qui fait que, souvent pour les autres, tu n’as du coup juste pas le droit de te révolter sur le sujet de la morphologie. Mais purée, j’ai eu envie de crier comme les autres. Pourquoi sur la gonzesse, la robe fluide tombe bien ? Pourquoi elle n’a pas de hanches, elle ? Pourquoi ça ne donne pas le même décolleté sur moi ? Pourquoi mes fesses sont trop serrées alors que chez elle c’est canon ? C’est quoi ce complot ? Pourquoi cette robe que je voudrais tellement ne me va pas, bord** ?! 

Barbie

Crédits photo (creative commons) : matheustorrezan

Il y a des raisons à cela tout comme il n’y en a pas vraiment. Il y a du sociétaire (dictas de la mode et ses retouches, que ce soit sur le tissu ou sur le corps de la femme) et de l’individuel (notre morphologie et notre maintien, ma chère). Tu n’y peux rien, moi non plus. Nous sommes toutes différentes et c’est très bien comme ça ! La femme est multiple. Ça fait notre force et nos beautés. Et au fond de toi, tu le sais même si tu peux désespérer un peu, un jour tu tomberas sur la robe qui te convient. Elle existe. Mais en attendant et même malgré ça, que tu fasses un 34 ou un 48, tu as le droit de détester les images qu’on t’envoie. Tu as le droit d’être frustrée et triste qu’une robe ne t’aille pas même si tes proches te disent que c’est pas grave, que tu es superbe et que la tienne t’attend quelque part. Tu as le droit de voir systématiquement ce petit défaut qui peut être minime voire invisible aux yeux des autres et de vouloir en tenir compte. Tu as aussi le droit de te sentir canon et de t’éblouir toute seule. Et tu as le droit de dire tout ça.

Mais je t’assure, ma belle, que tu seras bien plus rayonnante le jour de ton mariage que toutes ces filles que tu auras détestées (parce que oui, on a le droit de les détester arbitrairement même si on ne les connaît pas, voilà). Parce que tu vivras l’émotion au lieu de la feindre. Parce que tu auras trouvé la robe qui gomme ce défaut qui te tracasse et que tu te sentiras bien, même si ce n’est pas le modèle que tu souhaitais au départ. Parce qu’au final, Ma Robe fut celle pour laquelle j’ai pensé qu’elle m’allait mieux à moi qu’au mannequin. Et parce que toi tu finiras vraiment au bras du Prince charmant. Et toc dans tes dents foutu papier glacé !

… Si tu vomis sur les inspirations

En lien direct avec ce que je viens de dire sur l’émotion vécue, j’avoue m’être plongée à corps perdu dans les blogs au début de mes préparatifs. Du coup, j’ai gobé, gobé, gobé des dizaines de séances photo “d’inspiration” en m’extasiant de plus en plus de “Waaaaaaouh”. Waouh la robe, Waouh le lieu, Waouh la vaisselle, Waouh les accessoires juste disposés comme il faut, Waouh les fleurs, Waouh purée même la lumière est de leur côté, les chanceux ! Et puis j’ai vraiment regardé. Et puis j’ai réalisé. Que ces deux personnes étaient juste des acteurs. Ils jouent le moment que nous on veut vivre. Et ça m’a profondément dégoûtée. Autant j’adore regarder un film et je profite des émotions qu’ils transmettent (que celle qui pleure devant Grey’s Anatomy ou tout film dans lequel un chat raterait une marche lève la main !), autant ces séances m’ont écœurées. Je ne sais pas t’expliquer pourquoi puisque dans les films aussi, des fois, les gens font semblant de se marier et que j’adooore ça. Mais là, non. Le caractère faux de l’histoire m’a complètement révoltée. J’ai réalisé que c’était le mélange parfait entre les catalogues de robes de mariée et Pinterest. Le démon. Le diable. Une mise en scène complète qui te donne envie d’avoir ce qu’ils ont. Ce qu’ils ont alors qu’ils ne s’aiment même pas, purée ! Et peut-être que tu l’auras, peut-être pas.

Ça, c’est ma vision. Mais je t’en conjure, chère lectrice, que tu les aimes ou que tu les détestes, garde bien en tête que ces photos ne doivent te servir que d’inspiration et pas de point de comparaison, parce que c’est tout ce qu’elles sont.

… Si tu n’as pas le courage de faire 4523 moulins à vent

Gloire au “Do It Yourself”. L’estampillé “Home made” ou “Fait main” selon tes préférences linguistiques, c’est le top. Je fais partie des filles sur lesquelles ce discours à totalement fonctionné, notamment parce que de base, j’adore (l’idée de) bricoler et de “faire moi-même”. Et parce que sincèrement, lorsque je bricole quelque chose qui me convient, j’en tire un sentiment de fierté qui me fait beaucoup de bien (T’as vu Maman, c’est moi qui l’a fait! – Mais bravo mon chaton !). Du coup, j’ai accumulé une liste de DIY aussi longue que la table de ma salle-à-manger avec toutes ses rallonges. Toutes des choses que j’avais vraiment envie de faire hein ! Que du canon, du fun, parfois de l’utile, si possible de l’inédit, toujours du personnalisé, du beau du beau du beau, promis juré ! Mais tu sais quoi ? Au fond, au-delà de l’excitation liée à l’image du mariage-trop-canon-selon-la-blogosphère que j’allais avoir, ça a augmenté mon stress. Peut-être imperceptiblement au départ mais j’ai commencé à me mettre la pression. Il faut absolument que je fasse ça ce soir ! À 6 mois du mariage, est-ce vraiment nécessaire Mlle Peps ? Ton mariage va-t-il être ruiné si les barrières de la mezzanine ne sont pas couvertes de guirlandes corail fabriquées à base de guirlandes de Noël et des balles de ping-pong peintes à la main ? Est-ce que c’est la fin du monde si la pelouse n’est pas recouverte de jolis petits moulins à vent colorés faits-main entre lesquels tes invités pourront virevolter ? Non.

7386890258_5d28375a48_o

Crédits photo (creative commons) : Girish Gopi

J’ai été hyper investie dans la décoration du mariage, vraiment. J’y ai passé des dizaines et des dizaines d’heures. J’ai majoritairement adoré ! Parfois j’en ai eu vraiment marre. Le dernier mois, j’avais juste envie que ce soit derrière moi. Alors ma jolie, si tu as envie de faire 3 millions de pompons et que tu le fais avec le sourire, c’est parfait. Mais si ça te stresse ou que tu n’en as au fond pas réellement envie, ce n’est pas grave si tu ne le fais pas. On a toutes nos limites, même en organisant des ateliers-créatifs entre copines. Certaines ne les auront pas encore atteintes après le mariage et d’autres l’auront fait après 4 pliages d’enveloppes. Dans les deux cas, c’est parfait si tu prends le temps d’écouter ce que tu as réellement envie de faire, et que tu ne fais que ça. Sans même parler du fait que ce n’est pas parce que c’est fait-maison que c’est gratuit… Maximise tes chances de vivre ces préparatifs sereinement. À l’ère où tout peut être rendu public, notre génération se met parfois beaucoup trop de pression pour ça aussi. Ce n’est pas nécessaire.

(J’en profite pour te remercier, Monchéri, d’avoir dit “non” aux pompons, aux fanions, aux berlingots, aux origami, aux serviettes cousues-main, aux tableaux-noirs-home-made and co., tu m’as sauvé la vie. Cœur.).

… Si ton banquier ne veut pas te faire un crédit sur 10 ans

Pinterest, c’est le mal, on l’a déjà dit. Et les blogs, entre vrais mariages et inspirations, ils ne font que gonfler ton stock de “Je veux” (pas “je voudrais” hein, note bien la nuance). Poussée par nos amis communs, tu te mets à vouloir une cabine photomaton à mille euros (parce que ça c’était ta limite du DIY, ah ah !), une vieille machine à écrire, des tasses dépareillées, une boule à facettes (j’exagère ?), un mariage sur 4 jours avec une escale à la plage, des petits souvenirs personnalisé ET des dragées ET des badges ET des graines à planter ET des sachets de thé pour vos invités, des feux de Bengale pour votre entrée dans la salle… et peut-être pour votre première danse aussi ! Et surtout, que ton meilleur ami soit banquier. Le chef de la plus grande banque du monde même, parce qu’à coup sûr dans ton agence de quartier, on va t’envoyer péter.

Mlle Peps

Crédits photo : Photo personnelle - Pinterest de Mme Peps

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet puisque d’autres en ont déjà parlé. Mais si tu est en prise avec trop d’envies et que tu ne sais pas comment t’en sortir, priorise comme Mlle Peach, ça t’aidera… Regarde dans ton portefeuille. Et bon, propose la liste de tes envies à ton futur mari, ça va normalement directement la diminuer drastiquement.

Parce que tout ira bien !

On ne le dira jamais assez sur Mademoiselle Dentelle. Il y a autant de mariages qu’il y a de couples d’amoureux. Alors prends le positif de la weddingsphère et jette le reste (mais prends le positif hein, vraiment !). Ne laisse pas toutes cette inspiration te rendre dingue, t’imposer des envies canons qui ne sont parfois ni vraiment les tiennes (les vôtres !), ni réalistes. Ne laisse pas ces images te faire porter un jugement anticipé sur ce si beau jour à venir, ni sur toi. Même si tu as bien sûr le droit de regarder, de vouloir, de renoncer puis râler un peu. Tu as le droit d’adopter aussi.

Et dis-toi bien que de toutes façons peu importe la robe ou la déco. Tout ce que le public veut, c’est ce sacré bisou des mariés ! Et là-dessus, la blogsophère ne te sera d’aucune utilité !

Et toi, as-tu mis des limites à l’emprise que la blogosphère a pu avoir sur toi ? T’es-tu laissée submergée par ces jolies images ? Comment vis-tu l’ère de l’internet par rapport à votre mariage ? Raconte-moi tout !



32 commentaires sur “C’est pas grave si…”

  • Merci pour cet article plein de bon sens Mme Peps ! J’aime quand tu t’énerves ! hihihi.
    J’avoue que je me suis lancée corps et âme dans la blogosphère quand on a fixé la date du mariage et à force de lire, lire lire, je me suis dégoûtée toute seule, réalisant tout ce que nous n’aurons pas à notre mariage faute de budget ou pour d’autres raisons. Et c’est devenu une sorte de résignation frustrée, et maintenant je l’ai accepté et ça m’a même permis d’être moins stressée car moins de choses à gérer. 🙂
    Bisouilles ma belge préférée

    • Je pense que nous sommes nombreuses à plonger tête la première dans cet univers… et à en ressortir spontanément quelques temps après, en ayant tout de même glané plein de belles idées! Mais de fait, il ne faut pas se laisser bouffer par tout ça! Au pire, il faut sortir l’arme ultime: chéri! 😀

  • Une fois encore un article plein de sens, surtout maintenant que je suis de l’autre côté. Oui mon mariage n’était pas comme les blog d’inspi (quoique ?), mais je suis acrement fière de ce que l’on a réalisé et que c’était trop beau.
    Et je pense que tu peux être fière de toi aussi. Comme il était beau votre mariage. Digne des plus beaux blogs !!! ????

    • Han mais votre mariage était super canon! (Pour celles qui passeraient par ici et ne l’auraient pas vu, il est raconté sur le blog!)
      Bien sûr que vous pouvez être fiers 🙂 Mais je veux dire, même si on a une déco minimaliste et aucune envie de se lancer dans tout ça, il faut juste prendre le temps de s’écouter et de ne pas succomber à une pression factice^^ Mais votre mariage était canoooooooon et je compte d’ici les heures que tu as dû y passer!

  • Ton article me fait penser à un reportage mariage sur lequel je suis tombée il y a quelques jours, et qui s’appelait “un mariage simple dans le Nord”. Robe Laure de Sagazan, vaisselle chinée et dépareillée, guirlandes guinguettes à n’en plus finir, photobooth avec décor de rêve et vieux canapé en cuir (paie ta logistique rien que pour transporter le canapé…), fleurs partout partout partout partout, vieilles caisses en bois et objets savamment choisis et disposés, et je vais m’arrêter là parce que… comme toi dans ta chronique, ça m’a dégoutée. Ça, c’est un mariage simple ? Et ben punaise, le mien à côté devrait être qualifié de plus que simplissime alors ! Ca m’a désolée, j’avais l’impression que c’était un étalage d’argent et de faux, je n’ai même pas trouvé les mariés touchants. Subjectivité totale hein, mais n’empêche.

    Bref, ton article est encore une fois au plus juste et on n’a vraiment pas de mal à s’y reconnaitre ! Mais noooon, je veux continuer à lire des chroniques de Mme Pep’s encore longtemps moiiiii (comment ça, je suis relou à force ?) 😉

    • Haaaaa la logistique pour transporter le canapé ? moi j’ai demandé à mes parents de transporter 2 jolis fauteuils, pour les photos de groupe, parce qu’ils avaient un monospace… Ben ça les a emm…és tout le week-end ! Ils m’ont maudite avec mes idées tirées des blogs ?

    • Aaaaah oui, je l’ai vu aussi ce mariage “simple”! Je pense qu’un autre “souci” est aussi que c’est à la mode de faire simple et intime. Et du coup, même pour un mariage hyper réfléchi dans les moindres détails, certains blogs collent l’étiquette “simple” sur base du fait que c’est champêtre et décontracté alors qu’il n’y a rien de simple là-dedans… Mais ouf, nous gardons notre esprit critique hein les filles! Nous on le sait, que la mariée a chié des barres et s’est mis toute sa famille à dos (cf Mlle Suzette, excellent l’histoire des fauteuils!^^) parce que TOUT devait être nickel 😀

  • Ça, c’est bien dit !
    Comme Mademoiselle Peach, quand je vois des reportages portant la menton “mariage simple” ça me fait rire (jaune) : le rendu bohème est en fait obtenu avec des tas de choses très chères… Comme toi, j’avais regardé plein de trucs sur internet (mais pas Pinterest… que je ne connaissais pas !) et je m’étonnais de trouver des articles sur la décoration de la salle : décorer la salle…mais pourquoi ?! J’ai fabriqué de jolies choses (enfin j’espère) pour décorer les tables mais rien, nada, niet pour la salle elle-même. D’abord parce que je déteste les housses de chaises et les tentures au plafond, ensuite parce que je trouvais que notre “exposition de photos” suffisait. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y avait rien : j’avais fabriqué de quoi décorer la table de l’urne par exemple. En fait, il suffit de faire une première liste avec tout ce qui nous donne envie (liste très très longue) ; puis une deuxième liste avec ce à quoi on tient le plus (même les housses de chaises pour celles qui aiment ça !) ; et enfin LA liste, en tenant compte de l’association des éléments entre eux (oui, parce qu’une déco seule peut être super et devenir très kitch associée à tel autre élément) ainsi que du budget et du temps.

    • Tout à fait Véronique! Après l’emballement, il faut savoir distinguer ce dont nous avons vraiment envie d’une part, et ce qu’il est possible de faire en fonction de plusieurs paramètres. Même si bien sûr, internet et les blogs restent une belle source d’inspiration, c’est indéniable!

  • C’est rigolo parce que ton tableau d’inspirations pinterest ressemble étrangement au mien…
    … avec plein de belles choses que je n’aurai finalement pas faute de budget et/ou de temps pour les réaliser.
    Comme dit Melle Peach il faut une sacrée logistique pour rappatrier un salon pour un photobooth, des tonnes de fleurs, monter un plafond de lampion… Alors qualifier ces mariages de simple c’est tout de même gonflé.
    Moi qui voulais un mariage un peu rétro, mon enthousiasme retombe vite quant on aborde cette fameuse logistique. Je pense que pour que tout ce que j’imaginai au début prenne vie il faudrait pouvoir être à 30 pendant 3 jours et avoir 2 semi-remorques.
    Je pense que chacune de nous doit passer par cette période de deuil ou on doit enterrer nos idées vaillamment trouvées sur pinterest…

    • Ahah c’est en fait un tableau créé juste pour vous! Avec des choses qui me plaisent et quelques blagues aussi parce que bon, l’hélicoptère n’a jamais été dans la liste de mes envies^^ Et oui, la logistique c’est quelque chose à ne pas négliger! Personnellement, j’ai aimé énormément de choses sur Pinterest et les blogs. Mais je n’ai pas vécu le fait de ne pas les avoir comme un deuil. Ils étaient là pour me donner des idées et ils m’ont permis de construire MON mariage, de me réapproprier certaines choses pour que ça nous corresponde mieux. Même si des fois c’est quand même frustrant et qu’un canapé pour le studio photo, c’est quand même hyper cool 😀 (Mais j’ai eu mon lancer de lanternes sans l’avoir organisé alors bon, je ne peux plus rien dire^^)

  • Je pense qu’il faut relativiser et ne pas culpabiliser d’être en admiration devant ces photos. On peut faire beaucoup avec pas grand chose: j’ai trouvé des caisses en bois au marché aux puces pour ma déco extérieure par exemple. ça n’aurait pas été un drame si je ne les avais pas trouvées mais je suis contente de les avoir. Les objets à disposer dessus? de la récup, des pots en verre, des bougies, quelques fleurs des champs et je suis sûre que ça rendra bien.
    Sur les blogs, on prend ce qu’il y a à prendre, et pour ma part, comme vous toutes j’imagine, j’adore le fait de faire moi-même, même si parfois, j’en ai marre de découper, plier, coller.
    Mais je pense que je fais les choses dans l’autre sens: j’ai des milliards d’idées, et ensuite je cherche sur les blogs comment le réaliser, si ça existe, si quelqu’un l’a déjà fait ou si c’est juste stupide lol
    Alors vive Pinterest quand-même! 😉

    • Oui tout à fait 🙂 Vivent Pinterest et les blogs quand même! J’ai bien fait attention, en début d’articles, de (re)préciser que je me centrais sur les aspects négatifs de la blogosphère et que bien sûr, j’en avais comme tout le monde tiré également beaucoup de positif! Il ne faut juste pas, comme tu le dis, laisser tout ça nous frustrer, nous faire culpabiliser ou mettre une pression inutiles 🙂
      Ps: j’ai trouvé mes caisses à vin sur le bord de la route^^

  • Très bien dit Mme Peps ! Il y a quelques années il n’y avait pas tout ça, Pinterest, internet, et compagnie et pourtant les mariés s’en sortaient très bien ! Et peut être même qu’ils adaptaient plus leur mariage en rapport avec leurs idées… Quoiqu’il en soit ce sont de très bons outils pour avoir des idées, mais il faut que cela reste des inspirations et non des obligations 🙂
    Prendre son temps et ne pas stresser, tout finira bien par trouver sa place ! 😀

    • Tout à fait 🙂 Après, je pense que la manière d’organiser les mariages et de les concevoir à évoluer. J’en avais discuté avec ma Maman à l’époque qui m’avait dit qu’on se prenait aussi nettement moins la tête avant! Internet et la diffusion des images nous poussent aussi dans une espèce de concurrence.

  • Je crois qu’on est beaucoup à arriver à cette conclusion. Pour ma part après 15 jours sur internet j’étais gavée et j’ai tout laisser tomber sauf notre blog préféré. Chez moi pas de photobooth ni de DYO ni de cadeaux invités ni de comparaison avec Pinterest. Résultat : à quelques jours de mon mariage je suis zen et j’ai le temps de lire et commenter les articles de mes copines 🙂

  • Très bon article ! Surtout la partie “si tu vomis sur les inspirations” Même une fois mariée, je continue à regarder les blog mariage (la preuve : je commente aujourd’hui ^^) Mais je ferme directement la page lorsque je lis “shooting d’inspiration” Aucun intérêt. Très belle (et très chère !!)déco réalisée pour un repas qui n’aura jamais lieu pour 4 convives imaginaires ? Euh oui et transposé à un repas réel avec 120 convives, on fait comment ?
    J’ai usé et abusé de Pinterest, puis une fois ma liste des choses prioritaires faite, j’ai fermé la bête et me suis lancer dans le DIY. Par contre, de ce côté, je me suis lâchée. J’ai toujours adorée ça, ayant fait une première partie d’étude en arts, mais je n’avais pas le vrai déclic : tjrs la peur de mal faire, de ne pas avoir le rendu que je voulais. .. J’ai dû sauter dans le grand bain pour mon mariage, et au vu de mon plaisir à réaliser tout ça et des avis admiratifs des invités, de puis je ne m’arrête plus et je suis devenue la décoratrice attitrée de tous les événements familiaux. Alors de ce côté là, j’avoue, je bénis les blog mariage qui m’ont décomplexé et permis de me lancer !

    • Bon bhe tu en as trop dit Christelle… Il faut que tu viennes nous raconter votre mariage dans le mariage des lectrices 😀
      Et oui, c’est sûr que tout cela a aussi beaucoup de points positifs! Ici, comme je l’ai précisé au départ, je me suis centrée sur l’aspect coup de gueule en mode “eh oh, relativisons!”. Mais tout ce qu’on peut trouver sur la blogosphère m’a été bien utile tout de même! Enfin une partie 🙂

  • Ah lala, ces chroniques qui nous font déculpabiliser, j’adore !
    Je me retrouve bien dans ton article, car comme beaucoup j’ai découvert la weddosphère le lendemain de la demande (!), et je ne connaissais rien du tout à ces domaines (mariage et internet). Du coup je me suis abreuvée à n’en plus finir de shootings d’inspiration, de reportages de “vrais” mariages, de conseils et tutos, de tableaux pinterest, de Melle Dentelle… (1 an 1/2 de préparatifs + chômage la moitié du temps = ça aide).
    Au bout d’un moment, alors que je n’arrivais pas à me décider sur un style de déco (car tout me plaisait), j’ai dû laisser tomber des idées et des lectures… Comme par exemple les shootings d’inspiration, qui finalement ne m’inspiraient pas mais me dégoûtaient de perfection. Pas de jalousie, mais comme le dit très bien Christelle, aucun intérêt pour mon mariage à moi, où on ne sera pas 5…
    Ceci dit, moi qui n’y connaissais rien, je suis bien contente d’avoir découvert les blogs, pioché des idées de déco, de DIY, lu des conseils avisés de mariées, etc. Sans ça (je suis comme Christelle), je n’aurais jamais osé me lancer dans les loisirs créatifs et autres bricolages, que j’adooooore faire !

    • Prendre le bon, ce qui peut nous être utile, et chasser le reste de notre tête. La meilleure formule!
      Mais c’est vrai qu’un faux mariage à 5 et un vrai pour 120 convives bon bon bon… Ce ne sont pas vraiment les mêmes réalités^^

  • Ah comme j’aurais voulu lire ça plus tôt !
    Surtout la partie sur les robes ! Mon “essayage” a vite tourné au cauchemar … Je ne rentre pas non plus dans les 38 … Donc quand je suis allée voir pour un essayage, on m’a dit “mais on a pas votre taille, choisissez dans le catalogue et on commande votre taille, il faut un acompte de 10%” … A ce moment, je me suis détestée, j’ai détesté leur catalogue, j’ai détesté ces vendeuses … Heureusement, la maman de Mr Lion m’a sauvé et a cousu la robe de mes rêves…

    Pour les DIY, Pinterest est en effet le mal, je voulais tellement tout… Et comme monsieur Lion voulait que j’aie le mariage dont j’avais rêvé, à part ce qu’il n’aimait pas du tout, il était d’accord… Mais on avait pas un budget à rallonge ni des journées de 72h … Donc on a trié grâce à notre thème… On a tout décoré en DIY et on a passé des moments très chouettes, pleins de complicité et oui, je me suis aussi mise la pression… “Chou, on est à six mois du mariage et on a pas encore fini ci, on a pas encore fini ça…” Mais monsieur Lion est un homme calme et sensé donc il a calmé mon anxiété (inutile – dois-je le préciser ?)

    Et finalement, notre mariage n’était pas comme dans mes rêves…
    Il était mieux… Parce qu’il était là, parce qu’on était tellement beau, parce qu’on avait toutes les personnes qu’on aime autour de nous…

    • Je vais me concentrer sur la conclusion de ton commentaire… Assurément, votre mariage était plus beau encore que dans vos rêves <3
      Et dis donc, c'est ta belle-maman qui a cousu ta robe? Ce n'est pas rien ça dis-moi!

      • Oui, et elle a fait du bon boulot !
        Elle est prof de couture (ma chance ! 😀 ) mais ça n’a quand même pas été super évident pour elle..
        Le résultat était juste top !

        • Je dis ça je dis rien, mais ça vaudrait la peine que tu viennes nous raconter ton mariage et ta robe cousue juste pour toi sur le blog 😀

          • J’y ai déjà pensé mais je ne serais pas assez régulière comme chroniqueuse et j’ai trop à dire pour ne faire qu’un seul article XD

  • J’adore !!!!!
    Quand je vois qu’on se prends la tête avec des cadeaux pour les invités, comme dernièrement les fameux badges d’une amie qui sur les 75 invités, plus de la moitié ne l’avais pas mis sur leur vêtements. (Moi, je l’avais mis, je te rassure !!! quand tu sais combien sa coûte et le temps qu’elle a du passé pour trouvé ceux qui allait avec » le fameux thème ») Pareil pour notre mariage, pleins de personnes avais laissés leur petit cadeaux, fait avec amour… snif et Re-sniffff
    Enfin, comme d’irai mon frère, dans un mariage: Les invités sans fiches de la déco (seules quelques langues de vipères jalouses ou de jeune mariées « tendance » la remarquera!!!) , Les invités se qu’ils veulent: c’est bien s’amuser, un bon repas et une bonne ambiance, et être bien placé sur le fameux plan de table!!! Bah oui!!!
    Rien de pire que de s’ennuyer même si la déco est jolie… Regarder les jolie ponpons, les roses, les jolies bougies, voilages et en tout genre, le photomaton!! on a vite fait le tour!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *