Mon chaleureux mariage enneigé : la cérémonie civile

Nous arrivons devant la mairie. Ça y est, nous y sommes ! Quinze minutes en retard, mais nous y sommes !

Mon père attend dans le hall de la mairie. Pauline, notre photographe, me somme de bien rester dans la voiture : elle veut immortaliser ce moment si spécial où il découvrira sa fille en mariée ! Elle sort donc le chercher. Mais le voici qui s’enfuit vers l’étage, sans doute pour prévenir de mon arrivée. Elle se met à lui courir après, c’est vraiment drôle à voir.

L’arrivée dans la mairie

Finalement Papa Biche arrive ! Un large sourire aux lèvres, il m’ouvre la porte et dit tout de suite : « Faut pas pleurer, hein ? Faut pas pleurer ! » Il me connaît bien, mon papa, moi qui suis si émotive ! Je m’attends à être une véritable fontaine : durant toute l’année de préparatifs, rien que d’imaginer le mariage, j’en pleurais d’émotions ! Mais, pour l’instant, je tiens : je suis très émue, mais je ne pleure pas, aussi étrange que ça puisse paraître !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

La mariée a le pas déterminé !

Madame M, l’adjointe au maire, nous attend dans le hall. Je prends le temps de la saluer chaleureusement : je la connais depuis mon enfance, ses enfants étaient nos compagnons de jeu et nos familles ont partagé beaucoup de choses. Je suis vraiment heureuse qu’elle ait accepté de nous marier !

L’entrée des mariés et le first look

Rapidement, on nous donne le signal de monter : Monsieur Cerf a fait son entrée avec sa maman. Il ne reste que quelques instants avant que nous ne nous découvrions enfin l’un l’autre sous les yeux de nos proches : ce sera notre first look.

Nous enlevons mon étole et ajustons la position de ma traîne. C’est à nous ! Mon père me prend par-dessous le bras : « Non papa, c’est l’inverse ! » Petit fou rire ! « Faut pas pleurer », c’était peut-être pour se calmer lui-même…

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Nous entrons ! Je vois tout le monde, mais sans réellement les voir ! Je n’entends même pas le joli morceau de piano joué par mon petit frère. Je ne fais que chercher des yeux Monsieur Cerf, qui est caché par tous ces regards tournés vers mon père et moi. Enfin, je l’aperçois et je ne détache plus mes yeux des siens : qu’il est beau !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

“Something juste like this” de Coldplay… au piano ! Magique !

C’est quand qu’on dit oui ?

Madame M commence la cérémonie par un discours plein d’émotions et doit retenir ses larmes à plusieurs reprises : « Mademoiselle Biche, qui l’aurait cru ? En effet, qui l’aurait cru que nous nous retrouverions dans ce face-à-face, toi la jolie mariée. Qui l’aurait cru ? Je n’aurais jamais pensé te marier. C’est un grand honneur pour moi qui t’ai vu grandir, t’épanouir. »

Elle enchaîne par la lecture des incontournables textes de loi. Nous les écoutons attentivement, mais sans doute aussi avec une impatience grandissante !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Car ça veut dire que nous allons maintenant dire oui ! ENFIN ! Et maintenant que je suis devant mon clavier, je suis purement incapable de mettre des mots justes sur ce moment si fort : j’ai l’impression que rien ne suffit pour en décrire l’intensité. Alors je vais tout simplement te laisser vivre cet instant d’émotions en images, parce que les clichés de notre photographe parlent d’eux-mêmes et racontent mieux que tous les mots du monde ce moment où d’abord Monsieur Cerf a dit oui, puis où j’ai dit oui !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Une première signature de registre hors du commun

Vient ensuite le moment de signer les registres de ma toute nouvelle signature ! Madame M fouille, fouille et refouille dans les papiers posés devant elle, mais avec l’émotion, elle n’arrive plus à s’y retrouver (instant teasing : la signature des registres a été « épique » pour nous lors des deux cérémonies !). Au bout de quelques secondes, qui nous semblent une éternité, je me lève pour l’aider. Elle me tend la photocopie de la carte d’identité de ma mère que j’avais fournie pour le dossier et me dit de commencer par signer là…

« Euh, Madame M, tu sais, ça, c’est le dossier administratif… Je ne pense pas qu’il faille signer chacune de ces feuilles… »

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

La mariée adjointe de l’adjointe au maire !

Ce n’est pas le premier mariage qu’elle célèbre, mais sans doute un des plus émouvants pour elle. Elle cherche encore un peu et trouve enfin le document ! Je signe donc de ma nouvelle signature. Puis Monsieur Cerf. Suivent mes témoins. Et enfin les siens, qui posent tels des stars signant des autographes : gros fou rire en découvrant les photos !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Vive les jeunes mariés !

Madame M nous remet notre livret de famille, ainsi qu’un cadeau de la mairie. Elle conclut en disant : « Je vous retrouve tout à l’heure : je retire l’écharpe, j’enfile un tablier et je vous sers le déjeuner ! » En effet, c’est elle qui a eu la gentillesse de gérer ce repas. La cérémonie se termine donc dans les rires de l’assemblée, et très vite, chacun vient nous saluer et nous féliciter !

Je souris sans cesse, chaque bise me touche terriblement : beaucoup sont très émus, dont Maman Cerf ! Elle me murmure, les yeux pleins de larmes : « Tu vois comme c’est difficile ! » S’étant mariée quelques mois auparavant, c’est ce qu’elle m’avait déjà dit en pleurant de joie lorsque je la félicitais !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

L’instant émotion avec Belle-Maman !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Nos proches quittent progressivement la salle et sortent nous attendre sur le perron de la mairie. Après un petit ajustage de coiffure, de traîne et d’étole, nous les rejoignons !

Certains attrapent de la neige et se mettent à nous jeter des boules de neige… Mon mari tout neuf se cache derrière moi et je me retrouve avec plein de neige dans le décolleté ! Une sortie des mariés tellement spontanée et fraîche, au premier et au second degrés, pour le coup !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Mon mari… ce lâche !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Nous prenons la voiture et nous rendons à la salle polyvalente toute proche pour le déjeuner ! Ça y est, nous sommes mariés !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

L’arrangement pour la voiture nuptiale, fait par ma Tatiouchka !

Notre cérémonie civile, célébrée par un proche

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Et toi ? Quand as-tu prévu ton “first look” ? La cérémonie civile était-elle pleine d’émotions ou plus solennelle ? Raconte !



17 commentaires sur “Mon chaleureux mariage enneigé : la cérémonie civile”

  • Ton mariage est parmi un de ceux que je préfère suivre et tes chroniques sont une des celles que j’attends le plus. Tout est tellement joli et simple, comme un conte de fée et puis les photos sont vraiment superbes ! Bravo au photographe.

    Pour la cérémonie civile… eh bien il n’y en a pas au Japon ! On va prendre un ticket à un guichet de la mairie, on présente nos documents à un fonctionnaire et après vérification on est mariés. Il n’y a que les mariés de présents (et encore on peut tout envoyer par la poste) donc absolument rien de solennel. Le first look n’existe pas vraiment non plus puisqu’on va choisir nos tenues (louées) ensemble.

    Je me dis que ça serait bien que je postule pour être chroniqueuse comme le mariage japonais n’a vraiment rien à voir avec le mariage français mais j’ai déjà mon propre blog et puis entre le mariage civil cet automne et la cérémonie au printemps je ne rentre pas dans les cases 🙁

    • Oh merci Béné ! Tes jolis compliments me touche beaucoup !
      Ca serait effectivement très intéressant de découvrir cette cérémonie civile japonaise, complètement différente de la française pour le coup !! Tu ne rentres pas dans les cases c’est vrai, mais, tu sais, il y a plusieurs chroniqueuses qui se sont mariées en deux temps, à deux saisons différentes ! Tu peux toujours postuler pour le printemps prochain (en plus c’est en ce moment je crois !!), ça serait top de découvrir le mariage au Japon ! Merci pour tes petites explications déjà et j’espère qu’on aura l’occasion d’en lire plus peut-être 🙂

  • Tes chroniques sont toujours aussi belles et bien écrites Mme Biche, quel plaisir de découvrir ces photos, vous êtes tellement radieux tous les deux !!!!

  • Tu étais si belle ! J’adore le travail de ton photographe, ainsi que ta façon de raconter ton joli jour !
    Plusieurs fois lors de cet article, j’ai été prise d’une forte émotion, j’avais très envie de pleurer (mais je suis au travail, alors je me retiens !). Félicitations !

    • Merci Marianne ! Ton commentaire me touche beaucoup ! Je suis heureuse d’arriver à retransmettre aussi bien les belles émotions que nous avons eu la chance de vivre !

  • Encore une chronique pleine d’émotion. Merci pour tout ce shoot d’amour Mme Biche <3
    Toujours un plaisir de te suivre en tout cas !

    C'est grâce à des photos comme les tiennes que je ressens une légère pointe de regret à ne pas me marier en hiver, mais il fallait bien choisir une saison (à part l'été, que j'ai mise de suite de côté !). Puis un mariage printanier, c'est très bien aussi n'est-il pas ?! 😀

    • Merci Nala ! C’est un plaisir de retrouver tes commentaires à chaque chronique <3
      Le printemps c'est très bien aussi oui !!! Toutes les saisons sont magnifiques ! Il faudrait se marier 4 fois en fait 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *