Mon chaleureux mariage enneigé : (petite) parenthèse DIY

Après t’avoir invitée la dernière fois à découvrir notre salle toute apprêtée le jour J, je te partage aujourd’hui quelques do it yourself qui nous ont occupé pendant des heures et des heures, des jours et des jours pour réaliser la décoration et l’ambiance dont nous rêvions !

Et c’est promis : ce sera la dernière chronique « parenthèses » avant la « vraie » reprise de mon récit !

Les boules de pommes de pin

Tu avais peut-être repéré les boules de pommes de pin qui ornaient ici le plafond, là les tables, là-bas les rangs de l’église… Pour les réaliser, c’est vraiment, vraiment tout bête… et ça coûte vraiment, vraiment rien !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qu’il te faut :

  • Des pommes de pin (incroyable, non ?) de toutes formes et de toutes tailles : ça te permettra de faire des boules plus grosses pour les accrocher au plafond ou plus petites pour les mettre sur les tables par exemple, mais aussi de les disperser individuellement un peu partout dans ta déco ou en faire une guirlande en les accrochant sur de la ficelle. Profite d’une balade pour en ramasser des tonnes : c’est comme ça que nous sommes rentrés d’une randonnée avec pas loin de d’une quinzaine de kilos de pommes de pin… Oui, tu peux plaindre Monsieur Cerf qui a du les porter sur plusieurs kilomètres ! Mais, on est d’accord, ça en valait franchement le coup !
  • Du papier journal
  • Un pistolet à colle chaude

Ce qu’il faut faire :

  1. Fais une boule de papier journal plus ou moins grande en fonction de la taille de tes pommes de pin
  2. Colle les pommes de pin autour de ta boule de papier journal (je te l’ai dit… tout bête !)
Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

La fameuse tonne de pommes de pin…

Les couronnes végétales

Mes fameuses couronnes d’if prévues pour mes témoins et demoiselles d’honneur… mais perdues pendant le transport vers la salle !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Les couronnes que j’ai réalisées (et perdues…). Tu peux y voir par endroit le ruban adhésif fleural dont tu auras besoin.

Ce qu’il te faut :

  • Du sapin, de l’if, du cyprès pour le côté hivernal… mais c’est réalisable avec (quasiment) n’importe quel végétal, que ce soit une fleur ou du feuillage, de la gypsophile à l’eucalyptus ! Attention cependant à la taille de tes fleurs : rappelle-toi que ça sera sur ta tête ensuite… ça peut vite être d’une part très lourd et d’autre part très gros ! Donc à toi de doser !
  • Du ruban adhésif spécial fleuriste (de préférence vert : ce sera plus discret)
  • Du fil de fer (de préférence vert à nouveau)
  • Un ruban de la couleur de ton choix

Ce qu’il faut faire :

  1. Coupe le fil de fer. Ton repère c’est ton périmètre crânien ! Donc tu testes sur toi pour trouver la bonne longueur. Soit tu veux une couronne « entière », tu fais le tour entièrement, mais tu auras peu de ruban à l’arrière. Soit tu veux un minimum de ruban et donc une couronne « partielle », tu t’arrêtes un peu derrière tes oreilles.
  2. Fais une boucle au bout de ton fil de fer pour y faire passer le ruban à la fin.
  3. Remets bien la tige toute droite pour la suite.
  4. Enroule sur tout le long de ta structure du ruban adhésif floral afin de « précoller » le fil de fer.
  5. Prépare tes fleurs, feuillages, etc. en coupant des petits bouquets, des petites branches ou la fleur seule avec suffisamment de tige. À nouveau, fais attention à la taille pour que ça ne soit ni trop lourd ni disproportionné ! Enlève les feuilles ou autres épines qui descendent sur ta tige pour qu’elle soit bien lisse : ça ne collera pas aussi bien si tu les laisses et ça sera plus épais !
  6. Prépare à l’avance des petits morceaux de ruban adhésif (5-6 cm environ).
  7. Prends ta première fleur, ton premier morceau de sapin, etc. Place le sur l’extrémité de ta structure en dirigeant la tête de ton végétal vers la boucle à ruban et la tige de ton végétal dans l’autre direction.
  8. Enroule un morceau de ruban adhésif autour de la tige de ta fleur, de ton feuillage en prenant garde à ne superposer que partiellement chaque tour de ruban (tu dois descendre progressivement le long de la tige, ça la fixera mieux que si tu tournes horizontalement autour)
  9. Recommence X fois en alternant les végétaux ou en restant sur un seul et unique en fonction de ton choix, jusqu’à ce que tu sois au bout de ta couronne. De temps en temps, courbe un peu ta structure sur la partie que tu as déjà faite de façon à voir si c’est suffisamment garni et si on ne voit pas à travers ta structure !
  10. Glisse ton ruban dans les boucles et tu n’as plus qu’à l’ajuster !
Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

La petite boucle pour passer le ruban. Tu dois aussi juger de l’épaisseur du fil de fer que j’ai utilisé.

La pyrogravure

J’ai vraiment pyrogravé à tout va pour notre mariage : les noms de table, les spatules à raclette, le porte-alliance et d’autres éléments de décoration encore ! Ici de nouveau rien de bien compliqué… mais c’est sans doute l’activité qui m’a demandé le plus de patience !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qu’il te faut :

  • Un élément en bois : rondin, planche, boîte, tronc… peu importe !
  • Un pyrograveur (ça va de soi…)

Ce qu’il faut faire :

  1. Prépare ton texte (sa police, sa taille) ou ton motif et imprime l’ensemble.
  2. Décalque tout ça sur la structure choisie. Bien entendu, tu peux aussi tout faire à main levée sans passer par la case impression – décalquage si tu as un talent de calligraphe – dessinatrice !
  3. Arme-toi de patience et commence à pyrograver ! Personnellement, après plusieurs essais qui ne m’ont pas satisfaite, j’ai opté pour pyrograver « point par point » plutôt qu’en « glissé ». Le résultat était plus uniforme au niveau de la brûlure : je trouve qu’on maîtrise mieux cet aspect. En glissé, des zones étaient plus brûlées et plus profondes que d’autres. Ça ne me plaisait pas ! En plus, ces petits points juxtaposés donnent un rendu visuel et une texture que j’aime particulièrement.
Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Le menu

J’ai procédé exactement comme pour la pyrogravure (étape 1 et 2) puis au lieu de pyrograver, j’ai rempli les lettres aux feutres Posca !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Les présentoirs en bois

Les pièces maîtresses de notre décoration ! Un caprice de futurs mariés auquel ma tante et mon grand-père ont pour leur plus grand plaisir (et pour le notre aussi) cédé… Encore une fois en soi rien de bien compliqué, mais ça demande beaucoup de travail, tant en préparation et qu’en finition !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qu’il te faut :

  • Une grande et belle branche (si elle est un peu tarabiscotée, c’est encore mieux !)
  • Des rondins de bois dont la taille va dépendre du rendu et de l’utilité souhaités (poser des plats ou poser des bougies ou autre !), mais aussi de la branche en soi (pour une question d’équilibre et de stabilité)
  • Des clous et/ou vis accompagnés de leur marteau ou leur visseuse
  • Une scie à bois voire même une tronçonneuse
  • De la décoration (facultatif) : pommes de pin, branches de sapin, houx, gui, fleurs, feuillages, lierre, guirlande lumineuse, etc. ce qui te plait !

Ce qu’il faut faire :

  1. Prépare tes rondins de bois (ou les acheter si tu n’as pas l’âme bucheronne…) ! Tu tranches (ou tu fais trancher par tes proches plus gaillards !) les rondins à la tronçonneuse ou à la scie et tu ponces les deux faces.
  2. Fixe ta branche en la vissant sur un gros rondin plat pour que ça soit stable.
  3. Taille ta branche en prévision de l’emplacement de tes rondins. Pense à l’équilibre global ! Tes rondins vont reposer sur l’extrémité d’une branche. Mais si ta branche est assez grosse et que tu souhaites mettre des rondins plus larges (taille assiette), tu peux plutôt faire des entailles où tu glisseras la plaquette en bois.
  4. Visse ou cloue (en fonction de leur taille) les rondins.
  5. Décore ton présentoir comme tu le souhaites.
Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

À gauche : l’étape ponçage. Au centre et à droite : la progression du montage.

Les bougies

Qui dit mariage d’hiver, dit forcément bougies ! En plus celles toutes simples achetées, nous en avons réalisé dans des pots en verre pour jouer sur la transparence du verre et pouvoir ajouter une petite touche de décoration aux contenants !

Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qu’il te faut :

  • De la cire à bougie : neuve ou bien « recyclée » ! Et oui, n’hésite pas à utiliser des restes de bougies, tu sais celles dont la mèche n’est plus accessible et que tu ne peux plus allumer ! Ça fait des économies (et une future mariée doit savoir être grippe-sou de temps en temps) et c’est anti-gâchis !
  • De la mèche à bougie
  • Des contenants : pots en verre ou autre ! Des pots de confiture, de yaourt font très bien l’affaire (et à nouveau : économie + anti-gâchis !)
  • De la petite décoration pour sublimer tes petites bougies

Ce qu’il faut faire :

  1. Fais fondre la cire. Tu peux jouer sur la couleur en mélangeant plusieurs couleurs de cire !
  2. Coule la dans tes contenants.
  3. Quand la cire commence légèrement à durcir, pique un cure-dent au centre pour créer un petit trou. Cela te permettra d’introduire la mèche ensuite. Bien sûr, tu peux aussi couler directement ta cire autour de la mèche… mais je trouve ça un peu embêtant de devoir la maintenir et de verser en même temps, puis la fixer pour qu’elle ne tombe pas dans la cire chaude. À toi de choisir le procédé qui te parle le plus.
  4. Une fois que la cire est franchement plus dure, place ta mèche dans le trou.
  5. En refroidissant, la cire a tendance à « tomber » et forme un creux au centre : pour une finition au top, je te conseille donc de recouler encore un peu de cire pour le combler !
  6. Décore ton pot selon tes envies !
Déco DIY de mon mariage d'hiver

Crédits photo : Photo personnelle

De quoi bien s’occuper pendant plusieurs mois, n’est-ce pas !

Et toi ? Adepte du DIY ou pas ? Est-ce que tu t’es lancée dans des tonnes de réalisations ? Ou as-tu choisi de déléguer à des proches ou à des professionnels ?



14 commentaires sur “Mon chaleureux mariage enneigé : (petite) parenthèse DIY”

  • De très très belles idées !! Les boules de journal pour coller les pommes de pin et la pyrogravure, il fallait y penser. C’est hyper réussi 🙂

  • Wouah tu as eu des idées trop coool, c’est totalement dans mon thème de mariage (je m’appelle Mademoiselle Pomme de Pin et je prévois une déco de la forêt !) et pourtant je n’avais même pas l’intention de faire des présentoirs en bois. Le résultat est très réussi.

    • Ah oui, on est sur le même thème décoration là 😉 Merci pour les compliments ! J’ai hâte de voir ce que vous avez prévu, réalisé de votre côté 🙂

  • C’est vraiment très joli Mme Biche (oui je sais, je radote 😛 ), merci pour les tutos ! Tu as eu de bonnes idées pour mettre en pratique tes envies, ingénieux (notamment les boules de pommes de pin) mais il fallait y penser 😉

    • Merci Nala ! J’ai surtout une tante très bricoleuse et ingénieuse qui a eu les bonnes idées pour réaliser ce que je souhaitais ! Sans elle, ça n’aurait pas été aussi simple ! Bien s’entourer et déléguer certaines choses, c’est la clé 😉

  • J’attendais cet article avec impatience! Merci 🙂 ! 2 petites questions : 1) est ce que le feutre noir passerait sur le bois (même si le rendu avec le pyrograveur est top! ? 2) Comment as tu facilement tout décalqué puis transposé sur du bois? (un calque par mot imprimé à l’envers?)

    • De rien Mlle Coccinelle 😉
      Je ne crois pas que les feutres Posca tiennent sur le bois. Il faudrait voir avec un autre type de feutre spécial bois, puisque c’est un matériau poreux qui va boire l’encre énormément !
      Pour tout décalquer, j’ai imprimé mes mots sur papier (à l’endroit), puis j’ai décalqué et transposé sur le bois. Le crayon trace facilement sur le bois pour s’y repérer. Mais ça se gomme moins bien, attention à ne pas trop appuyer 😉

      • J’arrive peut être un peu tard, mais j’ai utilisé du feutre Posca sur du bois.
        Bon, j’avais mis une couche de peinture entre les deux, donc ça joue peut-être… mais rien à signaler, le Posca tient.
        En revanche, en fonction de la nature de ton bois, Mlle Cocccinelle, il risque de “boire” le feutre, et de donner un contour pas net à tes lettres.

  • Hello Mme Biche ! Merci pour ces très chouettes tutos que j’attendais également avec impatience 😉 Effectivement, vous avez dû y passer du temps, mais c’est réussi ! Une question concernant les couronnes de tête, combien de temps à l’avance les as-tu fabriquées ? Les as-tu conservées au frais pour ne pas que les tiges fanent ? Car je pensais en fabriquer quelques unes pour mon cortège avec des branches de sapin, mais j’ai peur que les épines tombent … merci ! Hâte de lire la suite du récit … j’actualise régulièrement le site pour voir si tu n’as pas publié un nouvel article ^^

    • Heureuse de voir que cette chronique était toujours attendue 😉
      J’ai réalisé les couronnes le jeudi soir, donc 2 jours avant le mariage. Le sapin ne sèche pas aussi vite (nos sapins de Noël tiennent bien un petit moment avant que les épines ne tombent 😉 ), donc pas besoin de les faire à la dernière dernière minute. Pour moi, le timing s’est fait comme ça. A tester si ça tient plus longtemps à l’avance !
      Et pour les conserver, on avait rien fait de spécial : ça reste sec comparé à une couronne de fleurs qu’il faudrait faire à la dernière minute et conserver au frais ensuite !

  • Et bien ça c’est du boulot !!!! Tout est magnifique et très inspirant.
    A quelques semaines du mariage, tu me donnes envie de changer de thème presque, et de m’inspirer de tout ce que tu as fait.
    Je pense que tes tutos pourront me resservir pour de la déco l’hiver prochain.

Partager un commentaire...