Mon chaleureux mariage enneigé : le vin d’honneur

Après cette parenthèse décoration, revenons (à nos moutons !) à la suite du récit de notre mariage. On se remet dans le contexte : nous quittons l’église, le cortège se forme et nous conduit doucement à travers les sapins enneigés dans un ballet de phares et de klaxons vers le lieu des festivités.

En arrivant, Monsieur Cerf et moi redécouvrons véritablement le domaine. Les extérieurs de nuit sous la neige, les bûches suédoises que mon père et mon frère sont en train d’allumer, l’odeur du vin chaud en rentrant dans la salle, la beauté de cette salle coup de cœur, l’ambiance chaleureuse qui s’en dégage, toute la décoration… redécouverte totale ! Pourtant nous en connaissons les moindres détails, imaginés depuis des mois, mis en place pendant des heures la veille… Seulement aujourd’hui, tout est différent ! Tout est encore plus beau que dans nos rêves ! C’est magique !

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

L’équipe du service nous accueille chaleureusement en nous félicitant et en nous tendant une coupe de crémant. Nos invités arrivent et rapidement nous sommes entourés de tous : voilà maintenant c’est vraiment parfait ! Le vin d’honneur peut commencer !

Nous papillons d’un invité à l’autre, d’un groupe à l’autre, en se faisant happer par untel, puis essayons de rejoindre un autre que nous n’avions pas encore salué… pour très vite, sans nous en rendre compte, nous retrouver séparés. « Madame Biche, j’aimerai faire une photo avec vous deux ! » D’accord… mais où est passé mon mari ?

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Je me retrouve donc assez souvent à me hisser sur la pointe des pieds pour chercher du regard mon époux tout neuf, puis à traverser la salle de part en part pour le rejoindre… en me faisant forcément arrêter par quelqu’un en route. Et hop, on recommence « à zéro ». C’est la rançon de la gloire ! Mais quel plaisir immense d’échanger quelques mots avec chacun et de voir tout ces sourires autour de nous !

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Une chose est sûre : le vin d’honneur ravit les papilles de nos convives, à en juger par l’attroupement devant le buffet et le bar. Heureusement mes témoins jouent leur rôle parfaitement et me ramènent de quoi me sustenter. Je peux ainsi goûter un tout petit échantillon des petits amuses-bouches. Le mythe des mariés qui n’ont pas l’occasion de toucher au buffet est bien réel. Je ne dégusterai que ce qu’elles m’auront apporté, rien de plus !

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Sur la mezzanine, le photobooth attire beaucoup de monde… à moins que ce soit le whisky ?! Il faut dire que plusieurs de ces messieurs ont vite repéré ce coin « lounge » et sa petite dégustation. Une chouette ambiance règne là-haut. Nos proches en profitent pour faire quelques photos rigolotes : drôles de grimaces, accessoires farfelues, positions étranges… il y en a des fous rires sur ce canapé !

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Pauline, notre photographe, en profite pour nous glisser que c’est le moment de la photo de groupe. Elle reste donc sur la mezzanine, regroupe tout le monde et donne ses directives. Chacun joue le jeu, dégaine son plus beau sourire, se cache les yeux et lève les bras en l’air !

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Il faut maintenant que je lance mon bouquet ! Enfin devrais-je dire « lancer ». En effet, j’ai préféré le jeu des rubans au traditionnel lancer (que mon bouquet n’aurait sans doute pas supporté !). Tout le monde est intrigué : beaucoup ne connaissent pas ce jeu ! J’explique donc les règles à la foule de demoiselles qui se presse autour de moi.

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Et c’est parti : elles tournent autour de moi, emmêlant leurs rubans autour de mon bras. Je tâtonne pour essayer à l’aveugle de les couper. Il y aura beaucoup de coups de ciseau dans le vide, mais progressivement des rubans se détachent. La ronde continue et le nombre de demoiselles diminuent. D’ailleurs, une clameur me signale que je viens malheureusement de couper le ruban d’une de mes témoins. Oups ! C’est très grisant et drôle de ne pas savoir qui reste, d’entendre simplement des rires, des commentaires, des cris venant des spectateurs tout autour… jusqu’à découvrir l’heureuse gagnante et son grand sourire, mais aussi le sourire quelque peu crispé de son compagnon !!

Animations et déroulé du vin d'honneur de notre mariage hivernal // Photo : Pauline Kupper Photographie

Crédits photo : Pauline Kupper Photographie

Tout passe à une vitesse folle… cela fait déjà presque trois heures que nous sommes là. J’ai l’impression que ça ne fait que 30 minutes ! Le vin d’honneur va donc doucement toucher à sa fin. Nous saluons chaleureusement les invités qui ne resteront pas avec nous pour le repas. Et nous nous éclipsons pour nous changer, car la soirée va bientôt débuter avec notre première danse !

Et toi ? Tu n’as pas vu passé le vin d’honneur ? Avais-tu prévu des petites animations ?



8 commentaires sur “Mon chaleureux mariage enneigé : le vin d’honneur”

  • Ohlala comme c’est beau !! Ca me ferait presque regretter de ne pas avoir fait un mariage d’hiver 🙂
    Moi aussi, j’ai perdu mon mari au vin d’honneur, et j’ai eu bien du mal à discuter avec tout le monde, j’étais toujours interceptée en cours de route ahah ! J’ai l’impression que le jeu des rubans est très connu sur la weddingsphère, mais très peu par les invités finalement, à moins d’avoir des fans de mariages parmi eux ahah ! Du coup tant mieux, c’est une chouette activité 🙂

    • Merci 🙂
      « Soulagée » de savoir que je ne suis pas la seule à avoir perdu mon mari et à avoir eu du mal à éviter les embuscades 😉 C’est la rançon du succès il faut croire !

  • Madame Biche, j’étais vraiment pas fan des mariages d’hiver et alors là, tu m’as clairement réconciliée… c’est beau… et le coin lounge, quelle bonne idée !

  • Bonjour MAdame Biche! J’adore toujours beaucoup ta décoration… qui donne un côté féérique <3 Et tous les petits détails… (est ce toi ou une idée de ton traiteur les petites ardoises?) Vas tu nous donner des détails sur l'espace lounge photobooth? Je suis curieuse de voir comment on peut mettre en place l'appareil photo ! (ce qui déclenche la photo…) et les quantités de whisky, verres…?

    • Merci Mlle Coccinelle ! Tes compliments me touchent toujours autant 😉
      C’est le traiteur qui a mis les petites ardoises pour présenter les verrines et autres amuses-bouches !
      Je ne vais pas faire plus de détails sur l’espace lounge photobooth parce qu’il n’y a pas grand chose à dire en soi 😉 Tout le mobilier est celui de la salle donc nous n’avons pas ajouté grand chose : le canapé était déjà là, les décorations autour aussi, donc l’espace était déjà tout trouvé et destiné à cela !
      Pour la mise en place de l’appareil photo, pareil… c’est notre photographe qui s’en est chargée, donc je n’ai pas de tips à te donner là-dessus non plus. Si ce n’est qu’elle avait mis à disposition une télécommande pour déclencher à distance et ça c’est vraiment top !
      Pour le whisky, nous voulions juste que ça soit un « petit » coin et pas un grand truc de dégustation. Donc une bouteille et une douzaine de verres nous suffisaient ! Bouteille qui était vide à la fin de la soirée 😉
      N’hésite pas à revenir par mail si tu as d’autres questions 😉

  • Je suis toujours en admiration devant les photos de ton lieu, et la décoration… Tout est doux, beau, chaleureux.
    C’est une très bonne idée ce coin lounge. De notre côté, nous avons choisi de ne pas mettre d’alcools forts, mais nous allons cherché une idée pour que les canapés et tables basses soient utilisés aussi… Il y a encore beaucoup de choses en réflexion.

    Par contre, j’ai bien prévenu le traiteur, briefé mes demoiselles d’honneur et ma témoin : il faut que nous mangions aussi au VDH !

    • Merci Mademoiselle Sirène ! Je plussoie le briefing pour qu’on vous rapporte à manger, c’est trop dommage de passer à côté du VDH 🙂

Commente ici !