Mon chaleureux mariage au cœur de l’hiver : les semaines d’avant

Me voilà enfin arrivée au récit du grand jour. Je vais donc te raconter comment se sont déroulées les semaines précédant le jour J, qui contrairement à d’autres, n’étaient pas de tout repos.

20 jours avant

À la fin du mois de janvier et début février, nous partons en Alsace pour les vacances. En plus de faire la route des vins, nous allons à la cérémonie de vœux perpétuels de ma cousine. Je ne l’ai pas vu depuis ses vœux provisoires, qui était à Montmartre (c’était trop beau). Monsieur For It ne l’a vu qu’à cette occasion, mais je ne voudrais pas manquer ça.

Nous en profitons pour nous détendre, nos parents sont avec nous dans le gîte, nous visitons la région et finissons la semaine par la célébration religieuse. C’est très émouvant de la voir faire ces vœux et je suis ravie d’être là. À cette occasion, nous voyons certains oncles et tantes et une partie de mes cousins et cousines et leurs enfants. Ma tante me donne alors ce conseil : « Si ce n’est pas comme vous l’aviez prévu, ce n’est pas grave, on ne sait pas ce que vous aviez prévu donc on ne s’en rendra pas compte ». C’est le meilleur conseil que je peux te transmettre. Le plus important étant que tu épouses la personne que tu aimes tu le sais.

Nous rentrons ensuite en région Centre, en même temps que mes parents. On se suit sur la route et on fait bien,puisque, après quelques heures, mon père mets ses warnings. La voiture est morte, comme ça sur le bord de la route aux environs de Troyes. Nous les emmenons donc avec nous et restons chez eux quelques jours, le temps de les emmener chez les concessionnaires. Autant te dire que même si le rétroplanning était mal fait, il en prend déjà un sacré coup. Point positif, nous les incitons à acheter une grande voiture, déjà parce que comme ça ils pourront nous transporter pleins de choses pour le mariage (oui, je vois les intérêts immédiats) et aussi parce qu’avec tous leurs petits enfants, il leur faut au moins 7 places.

Je récupère également robe et cape, les deux chez leurs couturiers respectifs chez mes parents et, en rentrant, je dépose ma robe chez le teinturier pour un bon nettoyage.

Les semaines précédents mon mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Les décorations sont finalisées, ici les bougeoirs pour les tables

Deux semaines avant

Nous voilà déjà plus proches de la date fatidique. Je me motive pour faire un rétroplanning, avec d’un côté les 15 derniers jours de notés et de l’autre les tâches restant à faire par catégorie.

Les semaines précédents mon mariage : le retroplanning

Crédits photo : Photo personnelle

Le rétroplanning

Bon, je n’ai pas franchement rempli correctement la partie datée, et c’est bien dommage, mais j’ai coché toutes les lignes (sauf une) de l’autre côté.

Les semaines précédents mon mariage : le retroplanning

Crédits photo : Photo personnelle

La to do list des Wait For It

Le mardi, je vais chez la coiffeuse pour ma faire ma couleur, qui consiste surtout à raviver et illuminer les cheveux. Ce moment me fait du bien, c’est toujours sympa d’avoir quelqu’un qui prend soin de soi.

Les semaines précédents mon mariage : essai du centre de table

Crédits photo : Photo personnelle

L’essai du cente de table, il serait temps, surtout qu’on le change encore après finalement

Nous voilà donc avec un rétroplanning et une liste de tâches. Avant l’arrivée de Belle-Maman le 15, j’avance dans le livret de messe et dans d’autres activités répétitives et intéressantes.

Ma belle-mère arrive donc pour nous aider. Elle est réquisitionnée pour rouler les roses et les lys, des opérations toutes aussi intéressantes. Le vendredi, je dis au revoir à ma mamie, puis nous avons le problème avec la paroisse, notre mariage ne va limite plus avoir lieu et nous laissons toutes les activités en cours pour régler ce problème. Du coup le soir, on se retrouve à écrire nos lettres d’intention avec Monsieur For It. Les préparatifs se retrouvent encore mis à l’écart. Je te raconte le détail dans le prochain article.

Heureusement, pendant ce temps et tout le weekend, Belle-Maman assure aux préparatifs. Elle finit les fleurs et les livrets de messe. Pendant ce temps, je finis l’animation sur Kaamelott avec Monsieur For It ainsi que les mots d’accueil. Le dimanche, je termine mon bouquet, enfin je le vérifie, je fais le déroulé, et on finit Kaamelott, les welcome bags et Belle-Maman finit les lys.

La dernière semaine

Le lundi, nous allons chacun notre tour chez le dentiste. Je suis un peu psychorigide des dents donc nous avons chacun notre rendez-vous 5 jours avant le jour J pour un détartrage en règle. Après ça et avec les dents impeccables, nous reprenons le fil de nos préparatifs. Je fais donc des tas de crêpes pour le brunch du lendemain, je colle des jolies fleurs sur l’urne à réponse, on fait les différents panneaux et je finis le cadeau pour la parrain de ma fille, ce qui n’a rien à voir avec le mariage mais on ne le voit pas si souvent que ça donc on en profite. Le soir, nous avons rendez-vous avec le prêtre responsable de la paroisse.

Les semaines précédents mon mariage : derniers DIY

Crédits photo : Photo personnelle

L’urne pour les réponses au concours de réponses (oui, on s’y perd) au début de sa transformation.

Le mardi, on continue sur la lancée. Nous profitons de l’après-midi où petite chérie est à la garderie pour aller faire les courses et acheter les salades et tartes pour le vendredi soir. Dans la voiture, je commence et fini la prière des époux que nous devrons lire à l’église. J’ai récupéré des exemples, donc je me base dessus, pour faire un paragraphe chacun et le dernier lu en commun. Je suis satisfaite du résultat, que j’envoie à notre diacre, qui trouve ça tout simplement génial. Donc on valide et on rentre des courses sereinement (je t’ai dit qu’on était à l’arrache, non ?).

J’apprends le décès de ma mamie dans l’après-midi. Dans la soirée, on commence à regarder « Le sens de la fête », pour se mettre dans l’ambiance. Je vais passer la presque totalité du film au téléphone finalement, avec ma sœur, puis le diacre, puis mon frère. Ma sœur m’informe qu’une cousine aimerait faire quelque chose durant la soirée pour rendre hommage à ma grand-mère. Ah ah je rigole, mon mariage va devenir une tribune hommage. Ça va être joyeux. Bon, autant te dire que je n’accepte pas du tout cette idée. J’ai prévu de lui rendre hommage, bien évidemment, mais pendant la messe. J’explique bien à ma sœur de dire à ma cousine diplomatiquement que ce ne sera pas possible et que ce sera fait auparavant mais que je n’accepterais aucune sorte de célébrations ou autre après cela. J’en profite pour envoyer des messages à mes autres témoins aussi pour éviter tout dérapage. Je ne voudrais pas mettre ma sœur dans l’embarras en l’obligeant à s’embrouiller avec quelqu’un, je préfère que ce soit une copine qui n’en a rien à faire de ma cousine.

Le mercredi, nous avons rendez-vous à l’église. Elle n’est pas utilisée pendant l’hiver, nous allons donc aider à la nettoyer un peu, et surtout installer les décorations de bouts de banc et de l’autel. Bien sûr, on continue également les préparatifs culinaires, les crêpes c’est bon, j’ai entamé les tartes la veille, le tout toujours pour le dimanche midi.

Nous envoyons également l’ultime mail à nos invités, pour leur indiquer comment se passe leur arrivée, en fonction de là où ils dorment, et surtout qu’ils faut qu’ils passent à l’hôtel pour récupérer leur welcome bag. Enfin, nous leur expliquons aussi comment ça va se passer pour l’animation de Kaamelott, pas en détail, mais nous leur envoyons la vidéo que nous avons faite avec Monsieur For It et Belle-Maman, où nous avons repris une scène, la fameuse de la botte secrète avec Perceval, Karadoc et Arthur. On leur précise qu’ils devront faire la même chose. Nous avons eu beaucoup de réponse incluant « c’est pas faux » dans le texte, donc nous ne sommes pas vraiment sûrs que nos invités aient compris !

Les jeudi et vendredi ont été intenses, tant en préparatifs physiques qu’en tension morale. Je reviens très vite d’expliquer tout ça.

Et toi, tu as bien organisé tes préparatifs, tu étais dans les temps ou à l’arrache totale comme nous ?

Nous nous sommes mariés en Février 2018 avec Monsieur For It, après avoir célébré en petit comité notre mariage civil à la même date en 2017. C'était un mariage joyeux et coloré, 100 % nous, avec pas mal de récup, de diy, une cérémonie religieuse, une soirée et un retour classiques, mais des déco, animations et couleurs un peu moins ! Aujourd'hui, je fais également parti de l'aventure Paillettes et Chaussettes (https://www.paillettesetchaussettes.fr/) et en parallèle, j'ai créé ma boutique Etsy (https://www.etsy.com/fr/shop/DesPetitsBoutsDeTout) avec une page Facebook (www.facebook.com/DesPetitsBoutsDeTout) et un compte Instagram (https://www.instagram.com/despetitsbouts_detout/) Si tu le souhaites, n'hésites pas à me contacter à mademoisellewait@gmail.com, je serais toujours ravie de te répondre.

Commentaires

  • Avatar
    Madame Chaton
    Répondre
    30 avril 2020

    20 derniers jours bien chargés mais bien organisés! hâte de voir la suite et ton jour J 🙂

  • Avatar
    Béatrice
    Répondre
    1 mai 2020

    Quels préparatifs ! On sent l’activité qui s’intensifie dans les derniers jours… Hâte de lire la suite et le rendu de toute cette préparation le jour j !

  • Avatar
    Madame Presque Relax
    Répondre
    5 mai 2020

    Woaw des journées bien chargées.

Poster une réponse