Changer de repas à deux mois du mariage… oui, c’est possible !

Nous venons de passer la barre des deux mois avant notre jour J. Deux mois. 60 jours. Et c’est un peu la panique à bord.

Si tu es abonnée au coaching Dentelle, tu viens de recevoir le mail d’Anne qui explique que c’est normal de paniquer et d’avoir envie d’aller te marier à Las Vegas. Cette envie, je l’ai eu il y a quelques jours, lorsque je suis allée de désillusions en désillusions…

Changer de traiteur à 2 mois du mariage, c'est possible !

Crédits photo : Freddy Frémond

Un traiteur pas vraiment traiteur

Tu te souviens peut-être de mes petits problèmes avec le traiteur du coin… Mais si, celui qui explique à Grumpf que, le jour de son mariage, il devra faire attention. Ou celui qui aime faire les cygnes en charcuterie qui ne sont pas du tout, du tout à notre goût.

Nous avions donc décidé, au mois de février, qu’on prendrait le boucher de Maman : une petite coopérative qui réunit tous les agriculteurs du coin et qui font de la super viande, des supers œufs et… de bons légumes ! L’équipe était enthousiaste et contente de voir que des jeunes les avaient choisis. Ils n’ont pas l’habitude des mariages, mais ils font quand même des repas pour la mairie ou pour des événements importants.

Nous, on y est allé en fermant les yeux. On a demandé un devis, on a choisi et on était heureux du prix ! Moins de 1 000 euros pour notre repas, sans les serveurs et sans le matériel, mais quand même. On avait prévu plus de 2 500 euros pour ce poste !

C’est donc la fleur au fusil et le porte monnaie bien préservé que nous sommes rentrés à Paris.

On avait notre cochon de lait à la broche, comme on le voulait, fourré au petits légumes et avec plein de salades à côté. Miaaam ! Notre idée de festin était donc là !

Les mauvaises surprises du traiteur/boucher

Mais tu te doutes, si je te parle de ça aujourd’hui, c’est que ça ne s’est pas passé comme prévu.

Nous avons reçu un premier coup de fil, en avril, à trois mois de notre jour J.

“Oui, Bonjour Mademoiselle Sourire, je vous téléphone car on a un problème avec le cochon de lait.
– Ah ?
– Oui, en fait, on n’a pas la machine pour le faire. Voilà. Donc il faudrait trouver ça. Merci
– Mais… ?
Bip. Bip. Bip.”

Premier problème : ils n’avaient pas la broche et le système pour faire cuire ce cochon. Et ils me proposaient de faire un feu, donc un trou, dans la pelouse du moulin.

Comment te dire que faire un trou dans une propriété pour faire un feu ne fait pas partie des autorisations que nous avons eu pour le jour J. C’est étonnant non ?

Et nous voilà à la recherche du tourne-broche perdu. Le Bon Coin, les voisins, les restaurants, Kiloutou. Tout. On a tout essayé. Rien sur Le Bon Coin, rien dans nos connaissances et enfin rien à Kiloutou : ils n’ont pas tous les produits que l’on souhaite car nous sommes à la campagne…

J’étais extrêmement énervée. Je ne comprends pas comment ils ont pu nous proposer ça sans avoir un seul plan. Et le coup de grâce arriva. Deuxième coup de fil quinze jours plus tard  :

“Oui, bonjour Mademoiselle Sourire, je vous téléphone car en fait le boucher qui devait faire cuire le cochon ne sera pas là : il a un mariage et vous comprenez, c’est les foins aussi.
– Pardon ? C’est une blague ?
– Non, non, pas du tout. Alors ce qu’on fera, c’est qu’on le fera cuire au four et on vous le découpera et vous le passerez dans votre four. D’accord ? Allez, bonne journée !
– Mais… ?
Bip. Bip. Bip.”

Donc je résume : à deux mois et demi de notre mariage, nous avions un cochon, mais rien pour le faire cuire, pour le surveiller et on oubliait notre idée de festin en extérieur. Donc nous n’avions plus de repas ! Je n’ai qu’une chose à dire : C’EST UNE BLAGUE ? IT’S A JOKE, NO ???

Le plan de bataille

Alors je pourrais te dire que je ne me suis pas laissée abattre, que j’ai tenu bon et que j’ai trouvé une solution. Mais pas du tout. J’ai fait ce que je sais faire le mieux quand je n’en peux plus : j’ai pleuré. J’ai pleuré, je me suis plainte, j’ai piqué une crise de nerfs, j’ai hurlé sur ma Mère qui m’avait présenté ce boucher, j’ai re-pleuré, j’ai fait des cauchemars et j’ai re-re-re-pleuré. Je ne suis pas du tout excessive comme fille.

Je pense que tu vois bien le tableau. Alors que, depuis le début de mes préparatifs, tout le monde me dit que le traiteur c’est LE point qu’il faut régler (avec tout le reste d’ailleurs), nous, on n’avait plus rien. À deux mois. Et, à part me sentir incompétente et incapable d’organiser mon mariage, je ne ressentais pas grand chose.

Oh ! Mais attends ! Tu as vu je dis “je” ? Mais, je ne me marie pas toute seule ! Et il faisait quoi mon Grumpf pendant que je pleurais et autres activités de pétage de plomb ? Lui, il trouvait une solution.

Grumpf, il n’aime pas quand je pleure. Il n’aime pas les gens qui me traitent mal, il n’aime pas qu’on me parle mal ou qu’on me déçoive. Grumpf sait que, si je suis déçue, je ne pardonne pas. Alors il savait qu’après le coup du boucher, le cochon de lait, je n’allais plus pouvoir le voir en peinture. Et il avait raison.

Dans ma présentation, tu te souviens peut-être (ou pas, parce que tu as une vie et un mariage à préparer !!!) que j’avais glissé que j’aimais bien les saveurs asiatiques. Et que cette idée a été un peu oubliée au cours des mois, car on pensait que ce n’était point possible en pleine campagne. Grumpf est revenu à l’attaque. Il a trouvé un repas extra qui va mélanger saveur asiatique ET barbecue !

Nous allons donc avoir le repas de mariage qu’on a toujours voulu : celui qui correspond à nos attentes culinaires et qui remet un coup de jeune dans nos préparatifs.

Je ne te dévoile pas tout, car je voudrais faire la surprise à nos invités. Mais je te raconte tout ça pour que tu puisses aussi prendre du recul. Rien n’est catastrophique.

Bien sûr, j’ai paniqué et les semaines qui viennent de passer n’ont pas été les plus “cool” du monde. Bien sûr, on s’en serait bien passé de cette peur à quelques jours du mariage. Mais, nous avons trouvé une solution car nous étions deux sur ce coup-là. Bon, ok, moi je pleurais, mais Grumpf lui, il a assuré. Il y aura toujours des personnes autour de toi qui voudront t’aider : famille, amis, prestataires parfois. Alors écoute ton feeling, prend du recul et laisse toi aller !

Et toi, qu’as-tu prévu pour ton repas de mariage ? Tout se passe bien ? Pas de “surprises” de dernière minute qui viennent contrarier tes plans ? Raconte !

Envie de rencontrer des futures mariées pour papoter mariage, échanger sur vos préparatifs et déstresser un peu, le tout juste à côté de chez toi ?
Viens participer à une Soirée Dentelle, c’est gratuit ! :-)

À propos de Freddy Frémond Photographies
Photographe de mariage basé en Seine et Marne, il se déplace sur toute la région parisienne pour immortaliser votre grand jour. Il aime voir du pays et peut donc évidemment vous proposer ses services pour votre événement partout en France et au-delà !
Pour en savoir plus : www.freddyfremond.fr

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Changer de repas à deux mois du mariage… oui, c’est possible !”

  • Dans la vie il y a des choses qui ne doivent pas se faire. J’essaie toujours de me dire que si ca ne se fait pas c’est qu’on va surement avoir mieux. J’ai hâte de connaître ce super menu!!!

  • Ah la la… chère Mlle Sourire, je t’envie dans ton malheur ! Car au final tout est arrangé et je ne doute pas que ce sera encore mieux que le cochon de lait de ce maudit boucher ! Des petites sauces ou préparations asiatiques peuvent être parfaites ! Perso j’en suis aussi à la phase de prise de recul total après avoir versé toutes les larmes de mon corps, sauf que M.Khal a réagi comme moi et du coup on se sent un peu déboussolés, abandonnés de tout et bien maudits aussi ! Quand tu dis que le traiteur est LE prestataire à assurer à fond, je te rétorquerais que non, en 1er, c’est le lieu ! Et nous ben on a reçu une gentille lettre de la mairie qui nous expliquait qu’on ne pouvait faire notre mariage sur le lieu prévu (ça faisait plus de 5 mois qu’on leur avait demandé et n’ayant jamais eu de réponse et connaissant pleins de gens qui ont fait de gros événements là-haut, on s’était bêtement dit que silence = accord tacite sans se mouiller). Alors là, 1er choc, mais on surmonte, on cherche vite des solutions de repli, une petite dizaine en fait dont 2 vraiment tops et là 2ème claque, soit c’est fermé, soit c’est indisponible, soit c’est en travaux ! Horreur, dégout, déprime. Autant dire que notre mariage est fichu. Là on hésite entre repousser notre mariage au printemps 2015 ou se faire un tout petit mariage avec escapade. Mais tu te doutes, aucune de ces 2 options ne nous convient vraiment, on avait tout préparé, tout calé, commencé les décos extérieures, certains invités ont déjà leurs billets de train… On est un peu sonnés et encore en phase de deuil, tous les deux, on n’ose rien dire à personne pour l’instant, on est un peu tétanisés…J’ai l’impression qu’en venant sur Mlle Dentelle je me fais mon mariage par procuration, j’ai plaisir à lire vos avancées, vos doutes, vos soucis, vos solutions, c’est à la fois réconfortant et déprimant. Va falloir qu’on arrive à refaire le point, mais M.Khal commence à avoir une allergie au mot “mariage”… ce qui n’arrange en rien nos affaires, ni mon moral d’ailleurs ! bref…

    • Je réponds très rapidement car je vois que cela ne va pas du tout depuis plusieurs articles !
      Si tu as besoin d’aide, notamment pour utiliser le réseau de Mademoiselle Dentelle, en passant une annonce sur FB, écris nous un mail ! Soit : contact@mademoiselle-dentelle.fr soit mllesourire@mademoiselle-dentelle.fr. Tu peux nous contacter aussi sur facebook aussi.
      Je te souhaite le meilleur et surtout : tu dois en parler avec ton double et vous devez prendre ce problème à deux. Ca va aller. Je croise les doigts.

    • Coucou!
      Je ne sais pas exactement ce que tu cherches, ni même combien vous serez… Tu dis que vous n’osez rien dire pour l’instant, mais au contraire, je suis sûre qu’en racontant votre histoire un peu partout quelqu’un finira par avoir entendu parler d’un ami de sa voisine qui a déjà loué sa ferme pour un mariage il y a 2ans ou autre piste tordue-sympatique comme celle-là! Fais marcher tes réseaux (y compris le réseau dentelle! 😉 ) et bon courage, ne baissez pas les bras: se marier c’est montrer à l’autre, aux autres et à soi-même qu’on est fort parce qu’on est 2! 🙂

  • c’est super gentil Mlle Sourire (larmes aux yeux) dsl de mon article un peu alarmiste, ça m’a déjà fait du bien de vider mon sac. Promis, nous allons faire tout notre possible pour moi aussi afficher bientôt un beau “changer de lieu à moins de 3 mois du mariage c’est possible!” 🙂

  • Et bien nous, c’est à 15j du mariage après l’ultime entretien avec notre traiteur, qu’il nous annonce que si on ne prend pas l’échoppe du boulanger pour la soirée, il n’assure pas le bar…. Mais après un repas 4 services, j’étais persuadé que mes invités n’auraient pu faim. Alors j’ai d’abord dit qu’on diminuerait la commande de sandwich… Mais le traiteur n’a pas voulu…. On ne sait jamais que ça viendrait à manquer c’est une mauvaise image pour le traiteur… Grrr
    Et même dans le budget c’était quand même non négligeable de prendre ce service pour 50 personnes!
    Du coup après réflexion nous avons décidé de passer par un brasseur et de demander à des amis de ma soeur pour faire le service et nous avions acheté des chips pour ceux qui auraient encore faim.
    …. Et finalement nous n’avons pas mangé de chips et presque pas consommé durant la soirée!

  • @ mlle Sourire: “depuis le début de mes préparatifs, tout le monde me dit que le traiteur c’est LE point qu’il faut régler”, c’est clair, et pourtant je suis sûre qu’on est plusieurs à compter sur une solution qui finit par faire plop… Nous aussi le cochon grillé était au programme (on fait un mariage médiéval et en extérieur) mais même problème que toi pour le trou dans le gazon du lieu de réception + on voulait du bio, et les traiteurs conventionnels ont leurs fournisseurs conventionnels et refusaient de nous faire un cochon bio, + comme c’est pour le midi, les traiteurs ne voulaient pas se lever à 6h du mat pour commencer la cuisson… En revanche, on a trouvé assez facilement des locations de tourne-broche sur leboncoin (aux alentours de 50e le w.e, donc très abordable), et on voulait se débrouiller tout seul, mais il faut du savoir-faire pour embrocher et découper la pauvre bête… Finalement ma Maman m’a dit “pourquoi vous ne ferez pas du jambon à l’os? ça reste médiéval, bonne franquette, chacun se découpe son morceau sur le jambonneau, et ça vous fait tout les soucis en moins!” Merci Maman! ^^

    • On a pensé aussi aux jambons… Mais on arrivait pas à oublier notre histoire de cuisine asiatique !
      Contente en tout cas que tu es trouvée une solution 😉

  • Hey Kahlessi : je pense que pas mal de futures lisent ce blog … 😉
    Et peut-être certaines de ta région… Me vois-tu venir?
    Si tu nous donnais quelques informations, genre “dans un rayon de X kms de Y ville ou Zvillage de tel département” , je suis sur que les commentaires fuseront pour te donner des adresses à visiter.
    Toutes les futures (sauf Melle Sourire et moi-même ^^) ont visité plusieurs lieux : elles ont donc chacune un carnet bien rempli à la page “salle” 😀
    Je crois qu’elles pourront être assez aimables pour le partager avec toi
    ….même moi qui n’en ai visité qu’un, jdois en connaître une grosse dizaine de salles près de chez moi.
    Maintenant, c’est à vous de voir la future famille GOT si vous voulez de notre aide
    Bien à vous
    La famille Chewbacca ^^

  • je ne m’attendais pas à ça ! en fait je ne m’attendais à rien… merci, vraiment.
    Alors ok, je balance, sait-on jamais… : on est à briançon (05), donc montagne. On cherchait surtout un terrain extérieur, mais là on oublie, mais pour rester un peu dans notre image première on cherche un gros gite, ou baraque ou chalet à louer, capacité mini 10-12 personnes mais avec terrain autour, pas très grand, mais suffisant pour poser assis 40-50 convives (et c’est là le truc compliqué, c’est qu’il faudrait que ce soit un minimum plat et en montagne c’est pas simple comme critère). Et comme on est à côté d’une grosse station bien touristique il n’est pas rare de trouver des trucs magnifiques, si si splendide, mais ça peut… c’est genre entre 3000 et 5000€ ! Et notre budget c’est plutôt 1500€ le gros WE voire la semaine (encore mieux!). On avait trouvé ça, encore dispo notre semaine (du 10 au 15/09) http://www.discoverbriancon.com/ mais y’a un énorme chantier juste à côté avec grosse grue… mais ça reste la dernière option pour l’instant, on va voir la proprio dimanche. Voilà vous savez tout je crois. Merci encore de votre soutien mais à la fois désolée de vous accabler avec mes soucis.

    • On a chacun les siens de soucis : tu n’es pas plus embêtante que quiconque :p
      Concernant ta dernière salle : dis-toi bien que le WE, il n’y a pas de travaux, c’est juste moche…mais tes invités et famille GOT seront bien plus éblouis par le mariagr que par 3 travaux à coté 😉
      Je suis trop loin de Briançon pour connaître des salles désolée, mais surtout tiens-nous au jus de tes trouvailles :p

    • Bonsoir Melle Kahlessi,

      Je ne comprends que trop ta situation car j’ai vécu la même!!! À 4 mois et demi du mariage, nous avons reçu une lettre en RAR du Château (lieu réputé de la région,depuis plus de 10 ans avec les mêmes propriétaires) annonçant qu’ils déposaient le bilan….évidemment ils sont partis avec notre acompte… D’un coup, plus de lieu, plus de traiteur (ils avaient un chef cuisinier et les serveurs etc) et ils géraient toute la réception du vin d’honneur à la pièce montée), plus d’hébergement… Tous nos faire part à jeter, des prestataires à annuler…. Moins de budget (des milliers d’euros)… J’ai pleuré… Beaucoup… J’ai “demandé” pourquoi moi…. Puis encore pleuré…. Finalement, ma mère a pris les choses en main… Nous célèbrerons bien notre mariage en septembre 2014, mais plus du tout comme c’était prévu initialement…. Et finalement, aujourd’hui, je suis très heureuse et je me dis que c’est un mal pour un bien… Si si je te jure!!! Si tu veux que nous échangions sur tout ça, n’hésite pas….

      Courage et à très vite j’espère

      • roh lala ! c’est clair c’est la grosse angoisse quand même. J’espère que si d’autres mlles sont dans le même cas elles pourront lire ces lignes car maintenant que le cauchemar est fini, je pense comme toi, je suis ravie de cette nouvelle solution et me sens très heureuse. Alors que vraiment, je n’y croyais mais alors plus du tout. Bonne suite de prépas, car j’imagine que comme nous, vous ne vous roulez pas trop les pouces du coup… hum, c’est peu de le dire ! Mais ça a du bon : M.Khal a réalisé qu’on se mariait et qu’il fallait qu’il se trouve un costume ! Alléluïa !

  • Salut Mlle Kahlessi, si j’étais toi, je réserverais le gite, surtout que tu dis qu’il n’y a pas beaucoup d’option dans votre coin. Il a l’air superbe et dans vos prix. Et comme d’autre l’ont dit, les grues, personne n’y fera attention. Par contre cette fois, demander une validation écrite de la réservation 😉 Je suis sûre que vous aller y arriver.

    Melle Sourire: le repas asiatique m’a mis l’eau à la bouche, bien plus que le cochon de lait! Finalement, ce contretemps a plutôt été une bonne chose 🙂 J’étais au bureau quand j’ai lu ton article et j’ai eu tout de suite envie de manger des rouleaux de printemps 😉

  • @Melle Sourire : hé bé que de rebondissement, heureusement tout est bien qui fini bien. Et en plus le fait d’avoir bien pleuré ça va te permettre d’avoir un peu fait descendre la pression qui je pense commence à être bien dans la barre des rouges à quelques semaines du mariage. Haut les coeurs j’ai hâte de voir les photos !!
    @ Mlle Kahlessi : bonne nouvelle pour cette piste de gîte, quelle poisse de se retrouver sans lieu, du coup je suis sure que vous allez rebondir et faire d’autant plus de cette journée une journée magnifique. On croise les doigts !!

  • et bien, nous qui croyions etre original avec notre cochon de lait a la broche, je vois que non …. 🙂
    par contre idem, ce sera au four car pas moyen de faire un trou dans un domaine ( pourtant on est au milieu des vignes )
    mais par rapport aux invites et surtout aux enfants ils ont interdit le feu. tant pis .

  • Merci de tous vos mots mesdemoiselles ! J’ai le plaisir de vous annoncer que nous nous marions bien dans 75 jours, dans un beau chalet (celui avec les grues à côté mais en vrai elles sont plutôt derrière nous et si ça se trouve elles seront enlevées d’ici là ! et en fait on s’en fiche !) Et je plagie Mlle Sourire parce que c’est tellement bon de pouvoir le dire le crier le bondir : ” changer de lieu à moins de 3 mois du mariage c’est possible !” ouf ! 🙂

  • 🙂 moi aussi ! du coup je passe moins de temps à fureter sur Mlle Dentelle : et oui ! je m’attelle au mien de mariage, et là tout va plus vite, c’est cool, on avance sur des gros postes. D’énorme retard cauchemardesque on passe à “on a presque tout bouclé”, les montagnes russes quoi ! Faut avoir le coeur accroché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *