Celle qui devait chercher sa robe de mariée – Partie 2

La dernière fois, je t’ai laissée en te disant que j’avais réussi à caler 3 rendez-vous le même jour et que j’étais prête pour le marathon des robes, surtout que j’y allais avec ma maman.

J’ai hésité beaucoup beaucoup à demander à Monsieur G. de venir aussi avec moi. Parce qu’on partage tout, parce que je ne sais pas très bien garder un secret et aussi parce que son avis est très important pour moi.

Mais c’est vrai que lire les récits de découverte ainsi que notre chouette photographe qui souhaite photographier la surprise de la découverte m’ont fait hésiter… Et finalement je n’y suis allée qu’avec ma maman. Je pense que j’ai bien fait.

Déjà, parce qu’on a passé du temps ensemble, rien que toutes les deux, et que c’est suffisamment rare pour être précieux. Ensuite parce qu’elle n’aurait pas trop osé dire ce qu’elle pensait si il avait été là aussi. En plus, parce que je lui ai fait découvrir des marques qu’elle ne connaissait pas (malgré le fait d’avoir accompagné ma sœur pour sa propre recherche de robes). Enfin parce que je pense que ça lui a fait plaisir et ça, ça me fait plaisir aussi !

Ce n’est pas tout ça de rêver, soyons pragmatique. Quels sont tes critères Mademoiselle Green ?

Mais revenons à nos moutons. Après mon premier rendez-vous, je suis retournée sur les sites de robes de mariée, à la recherche de ce qui me plaisait vraiment. La collection Rembo Styling me faisait de l’œil, celle de Lambert Créations aussi et j’adorais vraiment les robes de Marie Laporte pour leur fluidité et légèreté (en tout cas, les photos donnent cette impression).

Au niveau des robes dites écologiques, j’avais découvert la créatrice parisienne Elsa Gary et la nantaise Kamelion Couture. Mais si Kamelion était bien dans mon budget, les aller-retours à Nantes me semblaient être une utopie. À quoi bon vouloir porter une robe écologique s’il faut faire des kilomètres pour l’avoir ? Quant à Elsa Gary et Marie Laporte, les robes étaient au-dessus de mon budget. Mais je ne résiste pas à te montrer celles qui m’inspiraient.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Copie d'écran Pinterest

Ah les belles roooobes !

Clairement, il y avait quand même certains critères récurrents :

  • la fluidité : une robe plutôt près du corps, pas vraiment princesse, simple mais élégante
  • la dentelle : grande découverte pour moi mais attention, pas de la dentelle qui gratte
  • un dos nu : c’est vrai que ça peut vraiment être joli
  • plutôt longue que courte mais sans traîne
  • des bretelles au minimum , je ne porte jamais de bustier donc j’aurais peur de ne pas être très à l’aise.

En route pour le marathon

La journée marathon arrive et je retrouve ma maman à 10 heures pile devant O Scarlett, notre première boutique. Là encore, la vendeuse est super gentille avec moi et je plonge avec joie dans les modèles Rembo Styling tous très fluides, j’adore. Ma maman aime bien aussi en général même si elle trouve que la coupe ne tient pas forcément bien. C’est peut-être un peu trop fluide à son goût.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Rembo Styling

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Rembo Styling

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Rembo Styling

De mon côté, j’aime bien me sentir à l’aise dans ces robes, mais je ne sais pas trop me décider. La vendeuse me propose alors d’essayer quelque chose de totalement différent. Vu que je suis là pour ça, j’accepte et c’est parti pour une robe plus princesse.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Princesse mais pas trop quand même hein !

Bon ce n’est pas très concluant. J’ai l’impression que c’est tellement lourd que j’aurai des courbatures à la fin de la journée rien qu’en la portant ! Hihi. Au moins, ça me confirme dans l’idée de la fluidité. On me note les modèles que j’ai préférés avec le prix en face, c’est bien dans mon budget. Je dis que je dois réfléchir et hop, on file pour le rendez-vous suivant.

Ambiance ventes privées mais, il faut se décider tout de suite

Ici l’ambiance est très différente. C’est le fameux vide-dressing dont je t’avais parlé la dernière fois. Les robes sont donc soit des prototypes, soit ont été portées une fois, soit portées sur un défilé. Deux robes me tapent dans l’œil, dans deux styles différents. Pour la première fois, j’ai même le droit de faire des photos. Alors je ne m’en prive pas. Par contre, nous sommes au-dessus de mon budget pour les deux.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Elle n’est pas très bien ajustée mais je l’imaginais très bien avec une ceinture de couleur.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Celle-ci m’a fait tellement hésiter…
De mémoire, je crois que c’est la robe Pacome de Marie Laporte.

En plus, ici, il faut se décider vite. Car il est possible qu’un peu plus tard, ça soit trop tard. Je repasse celle de Marie Laporte. C’est vrai que je l’aime beaucoup. Beaucoup. Au final, je décide de ne pas la prendre. Elle est trop chère. Même d’occasion. Gros snif.

Je me fais une raison, d’autant que j’ai encore un rendez-vous après, chez Graine de Coton, une toute petite boutique mignonne, qui fait de l’occasion ou de la location. Pour ce rendez-vous, j’ai sélectionné des modèles en amont et et et… il y en a encore une de Marie Laporte. Qui ne tente rien n’a rien n’est-ce pas ?

La déception et la surprise

Dernière boutique et je commence à avoir un peu le tournis de toutes ces robes. J’en avais sélectionné trois à essayer dont une robe courte, pour voir. Je commence par celle-là d’ailleurs. Et c’est une vrai surprise. J’aime beaucoup, je trouve ça original et avec un petit boléro de dentelle pour effacer le bustier, ça rend quand même plutôt bien. Même ma maman, qui n’était pas très partante pour du court, trouve que ça me va bien !

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Ne pas faire attention aux chaussures hein !

La deuxième c’est celle de Marie Laporte. J’adore tout. En plus, elle me va parfaitement, presque pas besoin de la reprendre. Sauf qu’elle est trop courte. Vraiment courte et ça se voit. Surtout que son prix est plus élevé que mon budget. Si elle avait été parfaitement à ma taille, je l’aurais prise. Mais là, j’hésite et je doute. Et puis mine de rien, essayer toutes ces robes, ça m’a fatiguée. J’ai besoin de me poser et de réfléchir calmement.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Ça se voit que je l’aime bien n’est-ce pas ? J’en ai même détaché mes cheveux ! Hihi.

Le point positif, c’est que je n’ai plus du tout peur d’essayer des robes. Je dirais même presque : au contraire ! Hihi.

Mes essayages de robes avec ma Maman !

Crédits photo : Photo personnelle

Allez, une dernière pour le fun. Histoire de voir ce que ça fait une robe sirène.

En rentrant, j’envoie un mail à mes témoins et demoiselles d’honneur. J’avais créé une conversation à la suite de mon premier rendez-vous, en leur montrant les modèles essayés, même si je n’avais pas de photo de moi. J’ajoute les modèles et impressions du jour et j’attends leur feedbacks. C’est la façon que j’ai trouvé de leur partager ça, parce que même à distance, j’ai quand même besoin de leurs avis !

Entre temps, je continue un peu mes recherches, j’ai toujours cette idée d’aller voir les robes Lambert Créations et j’ai un rendez-vous dans une autre boutique d’occasions où une fille que je connais a trouvé sa robe.

Et toi alors, quel a été ton bilan à la suite de tes essayages ? As-tu un eu un coup de cœur immédiat ? Ou as-tu fait plusieurs boutiques avant de trouver LA robe ?


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “Celle qui devait chercher sa robe de mariée – Partie 2”

  • J’aime beaucoup la courge moi aussi. Peut-être pas dans le style de votre mariage “less is more” mais vraiment joli sur toi!
    Et je comprends que le concept du vide dressing soit un peu stressant à vouloir précipiter la décision.
    Hâte de voir la suite.

  • Aaaah le suspense, vite j’ai hâte de savoir !
    Je te trouve vraiment canon dans la robe Pacôme, mais devoir se décider hyper vite comme ça parce que c’est un vide-dressing… Je n’y serais pas arrivée non plus ! En tout cas une chose est sûre : tu portes très bien le fluide ^^

  • Je trouve que les deux Marie Laporte te vont super bien ! Mais je te comprends totalement, te sentir pressée d’acheter comme ça c’est plus stressant qu’autre chose !
    Bon, par contre je n’aime pas du tout la dernière robe, je trouve qu’elle donne l’impression que tu as un très long buste et de toutes petites jambes ^^ ! D’ailleurs, pourquoi as tu écrit “dans une robe sirène” ? C’est plus une sorte de forme princesse non ?

    • Je crois que c’était l’appellation pour cette robe, car elle ne s’élargit que vers le bas ! Je n’ai pas du tout aimé sur moi en tous cas. C’était plus pour essayer encore un autre style 😉 Mais je préfère de loin les fluides !! hihi !

  • C’est fou, je pense qu’on a exactement le même tableau Pinterest ! Et presque les mêmes critères : une robe fluide, dentelle, dos nu et pas de bustier (même si j’ai failli craquer pour 2 robes bustier lors de mes essayages)
    Finalement, j’ai craqué pour une robe de Rembo Styling.
    J’ai hâte de la mettre dans moins d’1 mois !

  • OOOh tu es allée dans les mêmes boutiques que moi !!! Je te comprend tout à fait, dans la première boutique parisienne j’ai moi aussi craqué pour quelques robes, dont une Marie Laporte aussi, mais même d’occaz bien au dessus de mon budget et il fallait faire des retouches donc non, en + c’était la première boutique que je faisais. Quelques temps plus tard j’ai eu rdv chez Graine de Coton, j’avais sélectionné en particulier une robe, la Grinou de Cymbeline, je regardais tous les jours sur le site pour vérifier qu’elle était toujours dispo. C’est celle que j’ai essayé en dernier et ça a été le coup de coeur. Un peu au dessus de mon budget avec les retouches, mais j’ai réduit mon budget alliances pour compenser. JE me suis laissé la nuit de réflexion et l’ai réservée dès le lendemain. Si tu as un doute c’est que ce n’est pas la bonne et puis c’est tout ! Hâte de savoir la suite de tes aventures ^^

    • J’ai beaucoup aimé l’ambiance chez Graine de Coton et le catalogue en ligne est très pratique ! Moi aussi, je regardais très régulièrement si il n’y avait pas de Marie Laporte qui arrivait à la bonne taille 😉

  • Courage !! J’ai fait pareil ! Habitant a l’étranger et de passage en France pour seulement deux semaines, je souhaitais que ma maman et ma marraine m’accompagnent pour les essayages. Nous avons fait 4 ateliers en une journée car elles n’habitent pas sur Paris. Je devais également prendre ma décision assez rapidement car repartant une petite semaine plus tard a l’étranger, il fallait que l’atelier choisi prenne mes mesures (et voit si c’est possible de ne réaliser ma robe qu’a partir de fin aout puisque je ne reviens en France qu’a ce moment-la et mon mariage est prévu pour le 30 septembre…). Challenge accepted, la décision a été difficile (comme tes robes que l’on voit dans ton article, elles sont toutes belles !!) et l’atelier m’a confirmé qu’ils feront ma robe dans les temps. OUF ! Courage et hâte d’en savoir plus ! 🙂

    • Ah c’est top que tu aies pu trouver malgré tes contraintes ! C’est vrai qu’habitant sur Paris, je pouvais facilement prendre les rendez-vous qu’on me proposait. La suite arrive ! Encore un peu de patience 😉

  • Je me retrouve dans ton récit ! Journée marathon (aprés-midi marathon pour être précise) avec ma mère pour les mêmes raisons que toi et j’ai créé une conversation avec toutes les photos pour que mes copines me conseillent … Ca tombe bien, elles adoraient les mêmes que moi ! hiiiiii

    • Haha ! Oui les conversations de groupe, c’est bien pratique ! 😉 Cela m’a surtout permis de partager un peu cette décision avec elles. Mais au final, c’est bien moi qui ai choisi et je ne regrette pas ! Hiiiiii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *