Parenthèse 12 : choisir l’alcool pour son mariage… quand on n’aime pas ça !

Bon, je t’avoue, cette chronique ne figurait pas parmi celles que je voulais AB-SO-LU-MENT écrire. J’ai même pensé que ça ne t’intéresserait pas. Mais en fait… ben, peut-être que je ne suis pas la seule ! Pas la seule à ne pas aimer l’alcool (voire même détester ça). Pas la seule à se demander si la boisson plaira à tout le monde. Pas la seule à savoir pertinemment que le jour de son mariage, je ne boirais que de l’eau et du jus de fruits (non, même pas une petite coupe). Voici donc mon retour d’expérience : j’espère que tu y trouveras des pistes ou des idées à mettre en pratique pour ton propre mariage (ou pour une grosse fiesta) !

Petit rappel : notre traiteur est une épicerie bio, qui n’a donc pas de formule toute-incluse-on-s’occupe-de-tout. Si tu passes par un traiteur, il y a de fortes chances pour qu’il te propose de se charger des boissons. Le nôtre pouvait nous en fournir également, en bio, évidemment. Mais apparemment, on aime se compliquer la vie (ou alors on est des masos refoulés…).

Choisir l'alcool de son mariage

Crédits photo (creative commons) : Pexels

 

Bien t’entourer tu devras

Hé oui, si tu n’aimes pas l’alcool, mais que tu veux de l’alcool à ton mariage, il te faut un goûteur ! Ou une goûteuse. En tout cas, quelqu’un qui s’y connait, pour te dire si ce que tu envisages est bon, ou non. Heureusement pour nous, dans la famille, nous sommes plutôt les seuls à ne pas aimer l’alcool. Donc nous avions des tas d’alcooliques de volontaires pour nous aider !

En quoi nous ont-ils aidé ? Pour les quantités par exemple.

Voici ce que nous avons prévu de commander, pour 140 personnes environ  :

  • 48 bouteilles de champagne
  • 42 bouteilles de vin rouge
  • 30 bouteilles de vin blanc

Ces quantités couvrent le cocktail, le repas et le dessert.

Nos gentils spécialistes, menés par ma Tante-Spéléo et son mari, nous ont également conseillé sur les meilleurs crus. Mais pour cela, ils avaient besoin de savoir…

 

Ton menu détaillé tu connaîtras

… ce que nous allions manger ! Hé oui, les vins aussi ont leurs âmes sœurs (bon… en admettant que les vins et les aliments se marient, et qu’ils pratiquent tous la polygamie) ! Le vin blanc va plutôt avec le poisson, le vin rouge plutôt avec la viande, etc. Certains vins sont amers, d’autres plus sucrés, tu peux en trouver pour tous les goûts (sauf les nôtres) !

Nous proposerons un buffet pour notre mariage. Il nous faut donc un ou deux vins, qui aillent avec tous les aliments proposés. Entre autres :

  • rillettes de poisson
  • houmous
  • charcuterie
  • salade végétarienne de quinoa
  • veau de lait, cuisson de 10h (le plat chaud)
  • pommes de terres nouvelles
  • légumes de saison

Forts de ces informations, ma Tante-Spéléo et mon oncle nous ont proposé des vins. Plutôt telle cuvée, plutôt tel âge, plutôt tel domaine… Et quelques noms également. Ne restait plus qu’à les acheter…

 

Des bons plans tu profiteras

J’ai la chance d’être salariée dans une entreprise qui dépend d’une convention collective assez avantageuse (youpi, 8 jours de congés offerts pour le mariage !!). Il se trouve qu’en 2017, notre Comité d’Entreprise s’est arrangé avec un négociant en vins et champagne, pour qu’il nous propose des prix. Heureusement que nous ne nous étions pas trop pressés sur la question (en même temps, il faut les stocker ces bouteilles) ! Nous avons donc décidé de passer par lui pour commander les bouteilles, à moins que nous ne trouvions mieux ailleurs.

Nos œnologues en chef nous ont conseillés quelques crus parmi la liste qu’il proposait, et nous avons profité du Salons des Vignerons indépendants pour aller en goûter quelques uns. En étant toujours accompagnés, évidemment. Le but était principalement de trouver le champagne. Je te conseille d’ailleurs les Salons de ce genre : tu y trouveras sûrement des bonnes affaires !

 

Le stockage tu prévoiras

Etape finale, mais importante ! Il te faut de la place pour stocker tes 120 bouteilles (soit 20 cartons ou caisses). Si tu as un grand garage ou une grande cave, tout va bien. Sinon… il faut aller à la pêche aux places !

Nous avons donc envahi la maison de Mammeg, en Bretagne (sinon, il aurait fallu transporter les caisses depuis l’Ile-de-France…). Mais je te rassure, nous avons programmé les livraisons pour qu’elles aient lieu en avril, trois semaines avant le mariage ! Histoire que son salon ne ressemble pas à une foire aux vins pendant trois mois…

À l’heure où j’achève cette chronique (2 mois et demi avant le mariage… gloups), nous avons commandé tout l’alcool dont nous aurons besoin ! Pour les jus, sirops et l’eau, nous attendrons la dernière semaine et irons faire les courses à Métro ou au Super U (l’astuce de Madame Néfertiti sur le retours des marchandises non utilisées m’a fait forte impression). Et mine de rien, ça fait un sacré poids en moins !

Et toi, comptes-tu commandé l’alcool toi-même pour ton mariage ? Ou ton traiteur s’occupe de tout ? Prévois-tu des spécialités locales ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Parenthèse 12 : choisir l’alcool pour son mariage… quand on n’aime pas ça !”

  • Quel article intéressant, ça aurait vraiment été dommage de nous en priver 😉
    Ici, notre traiteur ne gérait pas non plus, pour notre plus grand bonheur. Nous adorons le bon vin, et nous aurions été très déçus que l’on nous impose un vin particulier.
    Toute la famille de mon mari vient du Bordelais : Pas de grandes tergiversations, tout le vin rouge a été acheté là bas !
    Pour le champagne, chez nous c’est sacré, et pour tout te dire, nous avions prévu pour notre fête sur 2 jours une bouteille de champagne par personne… Et tout a été bu ou presque !
    En tous cas, heureusement que vous aviez des alliés de choc pour vous aider 😀 !! Et ton buffet de mariage me donne super envie hihi 🙂

    • C’est chouette que votre traiteur n’ait pas géré cet aspect, si de votre côté vous avez une certaine expertise dans le domaine !! 😀
      Je trouve ça bien de pouvoir inclure la famille dans ce genre de détails qui n’en sont pas, ça les fait participer d’un peu plus près à ce bel événement !
      Une bouteille par personne ?! Ouah… j’en connais parmi nos invités qui seraient capables de boire cette quantité, mais j’espère qu’ils ne se révéleront pas tous de cet acabit :p

  • Ah, un article qui tombe au poil !
    On ne boit pas non plus, et à un mois du mariage, je commence juste à me poser la question (oui, je sais ^^).
    On a prévu de proposer du vin rouge, du blanc et du crémant, mais pas en grosse quantité, pour éviter les grosses beuveries. Après tout, nous passons nos soirées à nous adapter à ceux qui boivent beaucoup ; pour notre mariage, ce sera à eux de s’adapter à notre façon de vivre, pour une fois. 🙂
    A priori j’ai trouvé des solutions pour la commande, maintenant il faut que je me bouge…
    Merci pour cette chronique en tout cas, parce que c’est une belle prise de tête !

    • Ah, une copine de sobriété ^^
      Oui, c’était vraiment le point sur lequel nous étions les plus démunis… Ravie que cette chronique t’ait été utile !
      Et nous ne nous adapterons pas non plus : les mariés seront au « soft » et non au champagne ! Non mais dis donc… 😉

      • Hé hé, oui !
        En tout cas, dur dur de choisir du vin et des quantités quand on ne boit quasiment jamais (et qu’on est incapable de différencier une piquette d’un bon vin, les deux ayant fort mauvais goût ^^).
        Heureusement que la famille et les amis sont là !

  • Eh bien Mlle Parenthèses, heureusement que tu as cédé à ton instinct d’écrire cette chronique. Une vraie mine d’informations !

    Ici nous sommes des amoureux de bons vins (moins du champagne, surtout moi…) et il est impensable de faire l’impasse pour notre mariage 🙂 Nous avons la chance de posséder une grande cave à vins sur notre terrain, qui nous servira à stocker les diverses caisses le moment venu.
    Nous remplacerons le champagne par du crémant ou du Vouvray (voire même les 2 après tout, pourquoi pas ? :P).

    Bon maintenant j’avoue, ce que j’ai surtout retenu de ton article ce sont tes 8 jours de congés à l’occasion de ton mariage !!!!! Quel est ton employeur, que j’envoie de suite mon CV ?! 😉

    • Si tu y as trouvé des astuces, tant mieux !!! C’est pour cette raison qu’elle existe 😉

      Ah, c’est chouette que ça soit quelque chose qui vous passionne !! Pour le stockage, c’est plus simple de pouvoir gérer tout sans devoir impliquer d’autres personnes aussi. Surtout si vous êtes des amateurs de vins, vous pouvez en proposer plusieurs, au gré de vos découvertes et des promos 😉

      C’est un cabinet d’avocats ! Je crois que la convention collective de la métallurgie est sympa aussi ^^

      • J’avoue j’ai pas trop à me plaindre de ma convention collective… mais je n’ai pas 8 jours de congés pour mon mariage par contre 🙁

        Pour en revenir à l’alcool, je ne sais pas si c’est le pur hasard ou notre amour des bons vins qui nous a guidés inconsciemment mais les salles que nous avons visitées jusqu’à présent et sur lesquelles nous hésitons le plus, sont situées dans des régions viticoles assez réputées 😉 Pratique pour choisir nos bouteilles sur place du coup ! ^^
        Pour le moment on commence déjà à tester certaines cuvées avec Chéri, il faut bien savoir se dévouer pour nos invités n’est-ce pas ?! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *